INFOS ET ACTUALITES

A voir - « Au coeur du combat »

A la veille de sa sortie en salle, le 7 mars 2012, de ce film/documentaire déjà présenté dans nos colonnes, petit rappel pour vous inciter à aller le découvrir...  Ce film raconte six vies, six histoires de patients qui mènent un combat contre le cancer. Il montre aussi six relations humaines au quotidien dans le monde de l'hôpital où soignants et soignés forment ce couple indissociable... avec une belle valorisation du travail infirmier entre savoir-faire et savoir-être. Une façon élégante et néanmoins efficace de le faire savoir !

A voir - « Au coeur du combat »C'est un film/documentaire, pas tout à fait comme les autres, intitulé « Au cœur du combat ». Son origine tient à la volonté pugnace de Gisèle Hoarau, cadre supérieur de santé et coordinatrice paramédicale du pôle ORPHé (oncologie-radiothérapie-soins palliatifs-hématologie-hémobiothérapie) au groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière (AP-HP), présidente de l'association AFITCH -OR (Association Française des Infirmier(e)s de Thérapie Cellulaire Hématologie Oncologie et Radiothérapie).
L’AFITCH-OR a été épaulée pour la réalisation de son projet par l'association AVEC (Association Vivre, espoir contre le cancer) présidée par le Pr David Khayat.

Le film/documentaire "Au coeur du combat" sort en salle le mercredi 7 mars 2012

Le document de 90 minutes finalisé fin 2010 et co-produit par les deux partenaires, présenté depuis dans plusieurs congrès médicaux et paramédicaux, lors de festivals cinématographiques, et par Michel Druker dans Vivement Dimanche, traite de la prise en charge hospitalière du patient atteint de cancer, plus précisément dans les services d’hématologie, oncologie et radiothérapie où, quatre mois durant, le metteur en scène Ivan Castellano a installé sa caméra.

L'idée part d'une double volonté : rendre hommage au courage des patients, à la complexité de leur trajectoire au travers de la maladie et valoriser le travail soignant, notamment infirmier, qui doit, tout en s’appuyant sur un haut niveau de connaissances, articuler technicité des soins et dynamique relationnelle. Pour Gisèle Hoarau, le message est clair : « si l'aspect humain tient une place prépondérante dans ce film plein de pudeur et de retenue sur les coulisses des services de santé, il montre très bien combien l'exercice technique est exigeant pour les soignants. De fait, il valorise savoir faire et savoir être, bien au-delà de ce que l'on véhicule parfois, plus basiquement sur les infirmières. Alors qu'aujourd'hui, on souligne volontiers leur débordement permanent et le découragement qui l'accompagne, il est primordial de montrer un aspect plus positif de la profession, avec des infirmières engagées au quotidien, certes dans des conditions difficiles, mais qui vivent leur métier avec passion et professionnalisme. Pas de pleurnicherie ni de voyeurisme, seulement la réalité d'un métier dans toute son amplitude, un métier qui peut encore - et c'est heureux - faire envie ! ».

« Au cœur du combat » est aussi un combat du cœur...

Ivan Castellano justifie également la démarche : « si ce film, à la fois sujet de société et de cinéma, montre la lutte contre le cancer sans tabou, il n'y a en effet aucun voyeurisme. J’ai voulu montrer que cette lutte est digne, nécessaire et possible. J’ai voulu ainsi montrer la relation de confiance entre soignant et soigné et la complexité du métier infirmier qui nécessite des connaissances médicales, de la technicité, et un don pour le relationnel ». Le Pr Khayat souligne quant à lui « la nécessité de montrer ce double combat contre la maladie, celui des patients, bien sûr, mais aussi celui des équipes soignantes qui arrivent tous les matins pour gagner un peu de vie en s'engageant auprès d'eux avec professionnalisme et empathie ». De fait, on pourrait également qu'« Au cœur du combat » est aussi un combat du cœur...

Ce film, qui soulève un sujet difficile, bénéficie de l'engagement particulier de Patrick Bruel qui appose sa voix aux images en endossant le rôle du narrateur. Pour lui, ce sujet valorise le travail des infirmières, un travail qui souffre d'un manque de visibilité et de reconnaissance qu'il juge « scandaleux ».

Outil pédagogique disponible en DVD sur le site internet de l'association AFITCH -OR que nous vous invitons à visiter pour la grande qualité de ses ressources, le documentaire « Au cœur du combat » sera prochainement visible sur grand écran pour le grand public. Dès le 7 mars 2012, le cinéma « Le Chaplin Saint Lambert », dans le 15e arrondissement parisien, le programmera pendant trois semaines en exclusivité avant de passer le relais à d'autres salles1. C'est ensuite à Créteil, puis à Chartres que le film poursuivra son chemin.

Parions que la plus large exposition de ce combat courageux de patients cancéreux épaulés par des soignants qui ne le sont pas moins permettra au grand public de porter un autre regard sur la maladie cancéreuse et de constater combien « l'humanitude » est présente dans les services de cancérologie, comme ailleurs... il suffit parfois de le faire savoir haut et fort !

Visionner ici la bande-annonce :

Note

  1. La liste des salles commencera à être visible sur le site d'Allociné et sur le site commeaucinema.com

Creative Commons License
Rédactrice en chef IZEOS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (1)

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

192 commentaires

#1

Projections prévues...

Si vous êtes disponibles, ne ratez pas les séances à venir ! :
- vendredi 30 mars à 20h45 au Cinéma Apollo de Pontault-Combault avec débat à la fin de la projection (62 Avenue de la République), le cinéma est à 10 min à pied du RER E (direction Tournan) Arrêt: Emerainville Pontault-Combault ;
Uniquement en projection (donc pas de soirée débat)
- vendredi 30 mars 2012 à 19h au cinéma Chaplin 6 rue Péclet 75015
(métro Vaugirard)
• Réservations possibles sur allociné :
http://www.allocine.fr/seance/film-202753/http://www.allocine.fr/seance/film-202753/