INFOS ET ACTUALITES

Assurance maladie : industriels et professionnels de santé mis à contribution...

Les 500 millions de mesures d'économies sur l'assurance annoncées le 7 novembre 2011 toucheront les industriels et les professionnels de santé, a indiqué le gouvernement au Sénat.

economie assurance professionnels de santeLa ministre du budget, des comptes publics et de la réforme de l'Etat, Valérie Pécresse, et le ministre du travail, de l'emploi et de la santé, Xavier Bertand, ont fourni des premiers éléments en ouverture de la discussion au Sénat du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2012 mais aucun détail n'a été fourni.

La ministre a annoncé qu'un PLFSS rectificatif pour 2012 serait déposé d'ici deux semaines pour entériner les mesures d'économies qui doivent encore être "affinées".
Valérie Pécresse a confirmé que 500 millions d'euros d'économies seraient effectués afin de ramener la progression de l'Objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam) à 2,5%, au lieu de 2,8% initialement prévu.

Les 500 millions d'euros d'économies supplémentaires seront trouvées "en demandant aux industriels et aux professionnels de santé de se mobiliser plus encore", a-t-elle déclaré.
Xavier Bertrand a seulement indiqué que les baisses de prix de médicaments seraient accentuées.

"Des réglages sont à faire, cet effort de baisse des prix, nous allons le continuer notamment dans le cadre du PLFSS rectificatif", a-t-il déclaré. Des baisses de prix de 670 millions d'euros pour 2012 sur le médicament et les dispositifs médicaux ont déjà été annoncés en septembre lors de la présentation des grandes lignes du PLFSS, rappelle-t-on.
Il n'a pas évoqué de mesures touchant les professionnels de santé.

Les deux ministres ont insisté sur le fait que le gouvernement avait choisi de préserver le haut niveau de protection sociale, sans toucher notamment à l'accès aux soins.
Valérie Pécresse a pris en contre-exemple la décision du Premier ministre socialiste espagnol, José-Luis Zapataro, de "fermer les blocs opératoires pendant des heures".
L'objectif est désormais de revenir à l'équilibre de la sécurité sociale en 2016, a-t-elle indiqué.

Publicité

Commentaires (0)