INFOS ET ACTUALITES

FLASH-ACTU - Les Ordres des professions médicales et pharmaceutiques apportent leur appui à l'Ordre des infirmiers

Cet article fait partie du dossier :

ONI

Les Conseils nationaux de l'Ordre des médecins, des sages-femmes, des chirurgiens-dentistes et des pharmaciens ont exprimé le 31 aout 2011 dans un communiqué commun leur "soutien" à l'Ordre national des infirmiers (ONI), qui se trouve actuellement dans une situation financière critique.

ordres des medecins dentiste sage femme pharmacien ordre des infirmiersLes quatre Ordres, qui relèvent que "des erreurs de gestion ont mis le Conseil national de l'Ordre des infirmiers dans une situation financière périlleuse", appellent ensemble "à l'appui des pouvoirs publics et des organismes financiers" pour la mise en oeuvre du "plan de restructuration proposé par les élus actuels".

Didier Borniche, devenu le 29 juillet président de l'ONI par intérim, avait annoncé le lendemain aux conseillers nationaux l'obtention d'un accord de la BPCE (Banque populaire - Caisse d'épargne) pour prolonger la ligne de crédits de l'Ordre pour août, avant de reprendre les pourparlers en septembre sur la mise en place d'un plan de restructuration.

Cette solution trouvée in extremis avait permis à l'ONI de ne pas effectuer une déclaration de cessation des paiements auprès du tribunal.
Didier Borniche doit tenir jeudi une conférence de presse à la mi-journée pour faire le point sur le devenir de l'institution, précise-t-on.

Le SNILL s'oppose à une cotisation pour les seuls libéraux

Par ailleurs, le Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil) a exprimé ses inquiétudes dans un courrier adressé le 29 aout dernier au chef de l'Etat, sur la possibilité de n'imposer le paiement de la cotisation à l'Ordre qu'aux seuls infirmiers libéraux.

Dans ce courrier, la présidente du Sniil, Annick Touba, évoque une lettre de la secrétaire d'Etat chargée de la santé, Nora Berra, adressée à un élu ordinal et faisant état de cette possibilité.

Le syndicat considère qu'une telle mesure constituerait une rupture du principe d'égalité devant la loi, et prévient qu'il dénoncera "avec force" toute modification en ce sens de la loi du 21 décembre 2006 portant création d'un Ordre national des infirmiers.

Publicité

Commentaires (12)

chirac31

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#13

que des professions medicales cherchez l'erreur!

d'abord c'est pas par ce qu'ils apportent leur soutent qu'ils ont forcement raison.
De plus cette affaire ne les concerne pas mais c'est plutot aux infirmieres de donner leur avis, donc je ne vois pas l'interret de cet article.
Si vous regardez ce ne sont que des ordres de professions medicales... Infirmiere est une profession paramedicale jusqu'a maintenant alors de quoi ils se melent.
Par contre les ordres de professions paramedicale comme Kiné, n'apportent pasvisiblement leur soutient, je trouve donc tout cela tres parlant, car n'oublions pas que les kinés ce sont aussi fait avoir par le passé.

binoute1

Avatar de l'utilisateur

166 commentaires

#12

ben forcément,

ils commencent à avoir la trouille pour leurs propres fauteuils !

mais qd on voit que dans l'affaire du docteur BONNEMAISON le conseil départemental le soutien mais que le Pdt annonce publiquement qu'il n'est pas encore avec cette décision...c'est vraiment la débandade et donner le baton pour se faire battre.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

263 commentaires

#11

Débat ?

De débat, il n'y en a jamais eu ! L'ordre nous a été présenté comme le remède à tous nos maux, dirigé par des élites de la profession qui sauront utiliser nos cotisations au seul profit de la profession.
Les opposants ont été d'emblée déconsidéré (je pèse mes mots).
Maintenant que la fin est proche, on va avoir droit à un cours de démocratie...
Pitoyable ordre infirmier !!

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#10

qui a dit liberté ?

d'expression ??

ou sommes nous ? Dans un pays privés de liberté ?
qui sommes nous ?
Des imatures obligés de la boucler ?

Mais oui, tout commme tu le préconises, ne lis pas les messages des gens qui osent l'ouvrir (ce qui semble te poser soucis ...)


J'aime beaucoup que l'on me dise quoi écrire et quand écrire, et quoi penser ... ^^^


Allez copain T.A. ou autre, passes ton chemin

pittoresque80

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#9

débat et liberté

Comme d'habitude, ses dames infirmières sont dans une contestation bornée, qui encore n'est pas constructive. Apprenez à faire des posts en tirant les avantages et les inconvénients du sujet qui porte débat. Ça serait beaucoup plus intéressant et constructif que de faire de la diffamation.
La liberté de la presse est l'un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui reposent sur la liberté d'opinion, la liberté mentale et d'expression.
Si infirmier.com souhaitais mener un ligne éditoriale pro-ordre (je ne suis pas sur que ça soit le cas), c'est son droit. Mesdames le votre c'est celui de ne pas lire ses articles concernant l'ordre et de ne pas faire des posts qui finalement ne mène à aucun débat constructif.

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#8

moins orientée (même si ...)

http://www.wk-pharma.fr/actualites/detail/43051/actualites-socio-pro-detail/les-ordres-medicaux-et-pharmaceutiques-soutiennent-leur-homologue-infirmier.html

Et on apprend que :

"C'est aussi en septembre que doit être organisée une élection du nouveau bureau de l'Ordre infirmier, dont Didier Borniche est le président par interim depuis le 29 juillet. "

Ca c'est bon ca : on va encore voir le spectacle affligeant de la guéguèrre des petits chefs (T.A. si tu me lis : bien le bonjour )

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#6

le vent du boulet

les autres ordres le sentent venir...l'ordre des infirmiers va dès demain avouer une nouvelle défaite, à savoir soit une mort immédiate, soit une nouvelle baisse de son état de santé.
Chacun tirera ses conclusions d'ici quelques jours sur le joli soutien apporté par infirmiers.com qui multiplie les articles d'aides à l'ordre, tout en se permettant de qualifier d'immatures les infirmiers s'y opposant.

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#5

!!!

"Les quatre Ordres, ..., appellent ensemble "à l'appui des pouvoirs publics et des organismes financiers" pour la mise en oeuvre du "plan de restructuration proposé par les élus actuels".

ils ont oublié : "pour pouvoir exister en toute indépendance".....c'est vraiment à mourir de rire !!!!!

de quoi se mêlent les autres ordres ????
on voudrait aussi nous faire dépendre d'eux ???

c'est à vomir !!
quel monde pourri !
je suis de jour en jour plus écoeurée de toutes ces magouilles juste pour prendre un pouvoir et se flatter l'égo, en écrasant tout le monde au passage

j'adore ma profession, mais je vais finir par avoir honte de la pratiquer tellement l'image donnée par tous ces arrivistes est lamentable

jamais, au grand jamais ils n'auront un sou ou une inscription de ma part
mieux vaut changer de métier

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#3

fautes ! carton rouge

" un très respectable forum

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#2

ouahhhh

Mais quelle vitesse pour annoncer la bonne parole ....


Incrédible.
Ne serions nous pas sur inf.com, la ligne éditoriale de l'ordre ?
Ah non, j'oubliais, nous sommes sur un très respéctables forum qui n'a aucune accointance avec l'ordre, qui n'est pas du tout son porte parole .

Pff, comme je suis mauvaise langue.

Bon, que chante t on a cette réunion [propos modérés] ? http://www.youtube.com/watch?v=pxg8m7za1XI&feature=related

ou alors : http://www.youtube.com/watch?v=8Lt60FcQZ7I

__________________________________

Tiens tout a changé ce matin
Je n'y comprends rien
C'est la fête, la fête
Jeunes et vieux grands et petits
On est tous amis
C'est la fête, la fête

C'est comme un grand coup de soleil
Un vent de folie
Rien n'est plus pareil
Aujourd'hui
Le monde mort et enterré
A ressuscité
On peut respirer
C'est la fête, la fête etc ...

------------------------------------

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

263 commentaires

#1

Des pleurnicheries collectives !

Et bien voilà, ils vont tous s'y mettre à chialer en cœur pour les prochaines funérailles de ce truc qu'on n'a jamais voulu.
Auraient-ils peur pour la survie de leurs beurks respectifs ?