INFOS ET ACTUALITES

Incitations à l'installation des infirmières libérales : l'UNCAM satisfaite, les syndicats moins

Le conseil de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam) s'est prononcé en faveur de l'ouverture de négociations sur la poursuite du dispositif d'encouragement à l'installation des infirmiers libéraux dans les zones sous-dotées et sur-dotées, prévu dans l'avenant n°1 à la convention.

L'avenant n°1 à la convention signé en 2009, qui arrive à expiration le 18 avril 2011, prévoit une incitation financière à l'installation des infirmiers libéraux dans les zones sous-dotées et, en parallèle, une régulation des installations dans les zones sur-dotées (en conditionnant toute nouvelle installation au départ d'un infirmier libéral de la zone).

En octobre 2010, le directeur général de la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), Frédéric van Roekeghem, avait salué les "résultats encourageants" du premier bilan du dispositif. Les résultats enregistrés sur les premiers mois d'application de l'accord (avril 2009-janvier 2010) révélaient notamment une forte augmentation, de 11%, des infirmiers installés en zones très sous-dotées, alors que la moyenne nationale d'augmentation des installation s'est située autour de 2,4% sur la même période.

A l'unanimité, au terme d'un deuxième débat sur le sujet, le conseil de l'Uncam s'est prononcé en faveur de l'ouverture de négociations destinées à prolonger cet avenant, sans qu'une date ait pour l'instant été fixée.

Les syndicats d'infirmiers libéraux sont moins satisfaits que Frédéric van Roekeghem. Dans un article publié par le Quotidien du médecin le 21 mars 2011, ils pointent la méconnaissance du dispositif par un grand nombre des professionnelles éligibles. Ils regrettent que l'avenant soit basé "sur les chiffres de la démographie d'il y a 10 ans" (Annick Touba, SNIIL) et ne tienne pas compte "des 10 000 à 15 000 remplaçants" (Philippe Tisserand, FNI). Ils dénoncent une fréquente "interprétation autoritaire de l'avenant (par les caisses - ndlr), en n'autorisant aucune dérogation, alors que nous sommes encore dans l'expérimental" (Michel Affergan, Convergence infirmière). Ils critiquent une vision à court terme, qui "ne change rien sur le terrain" (Annick Touba)

Publicité

Commentaires (2)

piquetamère

Avatar de l'utilisateur

6 commentaires

#2

nuage d'inconstance...

Otez moi un doute, l'UNCAM a signé seule cet "accord" ???
Nos syndicats devraient peut être s'entourer de juristes conseils, ou acheter un décodeur pour être sur de parler courament uncam!!
à moins qu'il ne s'agisse d' une merveilleuse pantomime mais je préfère ne pas le croire!

moutarde

Avatar de l'utilisateur

349 commentaires

#1

Liberté installation IDEL

Ils pointent... Ils regrettent... Ils dénoncent... Ils critiquent...
Mais vont re signer quand même :)