INFOS ET ACTUALITES

Journée mondiale contre le sida - Le CII se positionne

Le thème de cette année est « Objectif : zéro. Zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès lié au sida ». A cette occasion, le Conseil international des infirmières (CII) renouvelle sa détermination à faire reculer le VIH et le sida d’ici à 2015.

journee internationale de lutte contre le sida 2011

Communiqué du Conseil international des infirmières (CII), Genève (Suisse), 30 novembre 2011.

Alors que le VIH et le sida comptent toujours parmi les plus importants obstacles au développement et à la stabilité sociale au niveau mondial, à l’occasion de la Journée mondiale du sida, le 1er décembre 2011, le Conseil international des infirmières1 (CII) réaffirme son engagement en faveur de la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement2, en particulier enrayer la propagation du VIH/sida d’ici à 2015.

« Le CII est conscient que le VIH et le sida restent deux des plus importants obstacles au développement, au progrès et à la stabilité de nos sociétés. C’est pourquoi, ils doivent faire l’objet d’une action internationale d’envergure et coordonnée, notamment par le biais du soutien constant à la profession infirmière et le recours à son expertise », indique M. David C. Benton, directeur général du CII.

« 34 millions de personnes vivaient avec le VIH à la fin 2010 » (source ONUSIDA)

Le CII est particulièrement préoccupé par le fait qu’au niveau international, les femmes et les filles sont les plus touchées par l’épidémie et que leur capacité à se protéger du VIH est compromise par d’inacceptables inégalités entre les sexes en termes de statut économique et social, d’accès insuffisant aux services et aux soins de santé (s’agissant notamment de la santé sexuelle et reproductive), et de la discrimination et de la violence sous toutes leurs formes, notamment la violence et l’exploitation sexuelles.

« À cet égard, nous appelons les États membres à assumer sans tarder leurs responsabilités en allouant les ressources suffisantes pour permettre à ONU-Femmes d’agir vigoureusement contre le VIH, par l’intermédiaire de la lutte contre les inégalités entre les sexes et par l’autonomisation des femmes, deux facteurs décisifs de la diminution de la vulnérabilité des femmes au VIH », poursuit M. Benton.

Le CII se félicite du dernier rapport du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida3 (ONUSIDA), selon lequel près de la moitié des personnes éligibles pour recevoir une thérapie antirétrovirale y ont désormais accès, tandis que les nouvelles infections, de même que les décès liés au sida, sont tombés à leur niveau le plus bas depuis le pic de l’épidémie. Le taux de nouvelles infections à VIH a ainsi chuté de 21% depuis 1997, les décès liés au sida ayant diminué également de 21% depuis 2005. En Afrique sub-saharienne, le nombre de nouvelles infections à VIH a chuté de plus de 26% par rapport au pic de 1997, ce taux atteignant un tiers en Afrique du Sud, pays comptant le plus de nouvelles infections à VIH dans le monde. Cependant, les nouvelles infections continuent de progresser en Europe de l’Est, en Asie centrale, en Océanie, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Notes

  1. Le Conseil international des infirmières (CII) est une fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières, représentant plusieurs millions d’infirmières dans le monde entier. Géré par des infirmières et à l’avant-garde de la profession au niveau international, le CII œuvre à promouvoir des soins de qualité pour tous et de solides politiques de santé dans le monde ; http://www.icn.ch/
  2. http://www.un.org/fr/millenniumgoals/aids.shtml
  3. Rapport ONUSIDA pour la Journée mondiale sida 2011 : Atteindre l’objectif zéro : une riposte plus rapide, plus intelligente, plus efficace.
Creative Commons License


http://www.icn.ch

Publicité

Commentaires (0)