INFOS ET ACTUALITES

Journée nationale de lutte contre l'hypertension artérielle

La journée nationale de lutte contre l'hypertension artérielle est organisée chaque année le 18 décembre. A cette occasion, le Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle (CFLHTA) revient sur la maladie qui touche près de 12 millions de malades chroniques en France.

Journée nationale de lutte contre l'hypertension artérielleLancée pour la Journée nationale de lutte contre l'hypertension artérielle du mardi 18 décembre 2012, la nouvelle campagne « Hypertendus, suivez le guide » du Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle (CFLHTA) vise à sensibiliser les patients et à leur rappeler la nécessité de bien surveiller leur pression artérielle. Même si la proportion de patients hypertendus bien contrôlés par leur traitement est de 50 % et reste stable par rapport à 2011 d'après une enquête réalisée par la société Kantar Health, 21 % des personnes atteintes d'hypertension artérielle déclarent avoir renoncé à certains soins pour des raisons financières.

Chaque année, 120.000 infarctus du myocarde et 130.000 accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont en partie dus à l'hypertension artérielle. Pour le Docteur Bernard Vaïsse, président du CFLHTA, il est donc important de « bien mesurer sa tension, suivre un traitement médicamenteux adapté et s'astreindre à une bonne hygiène de vie pour bénéficier d'une vie longue et sans hypertension ».

Encourager les bonnes pratiques

La brochure « Hypertendus : suivez le guide » proposée par le CFLHTA dans le cadre de sa campagne d'information invite les patients à adopter un comportement plus responsable.

Cela se traduit notamment par la pratique de l'automesure avant une visite chez le médecin. Elle permet d'obtenir des résultats plus fiables que ceux d'une consultation et d'éviter le stress lié à l'effet « blouse blanche » pouvant influer sur la tension artérielle. Le CFLHTA et la Haute Autorité de Santé (HAS) recommandent d'appliquer la « règle de 3 » et d'effectuer les prises de tension 3 fois le matin avant le petit-déjeuner, 3 fois le soir avant le coucher pendant 3 jours consécutifs. Au-delà de ces conseils, le livret apporte des renseignements pratiques sur l'utilisation des appareils d'automesure, encore peu ou mal utilisés.

La lutte contre l'hypertension passe également par une bonne hygiène de vie se caractérisant par :

  • une réduction de la consommation de sel ;
  • une alimentation saine et équilibrée ;
  • la pratique d'une activité physique régulière.

Enfin, les hypertendus doivent veiller à suivre correctement leur traitement pouvant se composer d'un, deux, trois ou plus de médicaments selon les cas.

Hypertendus : suivez le guide

Éviter l'abandon des soins

Le Docteur Bernard Vaïsse indique que « cette démarche de sensibilisation est d’autant plus légitime qu’il est à craindre que suite au retrait de l’hypertension sévère des ALD, les patients ne soient tentés ou contraints de renoncer aux soins ». Les traitements, les consultations, et les hospitalisations causés par la maladie ne sont en effet plus pris en charge à 100 % par la sécurité sociale depuis le 27 juin 2011. On note qu'au cours de l'année 2012, 21 % des hypertendus ont déclaré avoir abandonné certains soins pour des raisons financières. Ce renoncement est plus élevé chez les femmes, les personnes inactives et/ou cumulant plusieurs facteurs de risque.

Marisol Touraine, ministre de la Santé et des affaires sociales, s'est dite prête à réexaminer le dossier sur la réinscription de l'hypertension artérielle sévère sur la liste des Affections de Longue Durée (ALD) lors de la discussion des crédits de la santé du projet de loi de finances (PLF) pour 2013 à l’Assemblée Nationale.

L'hypertension artérielle en chiffres

En France, l'hypertension artérielle touche près de 15 millions de Français et 4 millions ne seraient pas diagnostiqués. Il y a dix ans, 8,2 millions de personnes âgées de plus de 35 ans étaient traitées par un médicament antiypertenseur. Aujourd'hui, ce chiffre s'élève à 11,4 millions mais seuls 54 % des hypertendus suivraient parfaitement leur traitement.
Les femmes représentent environ la moitié des hypertendus. En 2011, elles étaient 6 millions à être atteintes d'hypertension artérielle.

Creative Commons License


Rédactrice infirmiers.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (0)