INFOS ET ACTUALITES

Le SNIIL lance un manifeste pour l’ordre des infirmiers

Cet article fait partie du dossier :

ONI

Le SNIIL lance un manifeste pour l’ordre des infirmiersDans l’épineux dossier de l’Ordre des infirmiers, le SNIIL (Syndicat National des Infirmiers et infirmières libéraux) appelle les infirmières libérales à signer un manifeste.

Communiqué de presse SNIIL

« Aujourd'hui, 495 834 femmes et hommes exercent la profession d’infirmière et d’infirmier. Parmi eux, 73.510 sont libéraux, soignant les patients à domicile.  

TOUS travaillent avec professionnalisme, rigueur, savoir-faire et savoir-être, alors même qu’aujourd’hui, TOUS voient l’espoir d’indépendance et d’autonomie de leur profession menacé. En effet, après plusieurs années de combat, et à peine trois ans d’existence, l’Ordre Infirmier est remis en question. Un Ordre qui, s’il ne regroupe pas TOUS les infirmières et infirmiers, ne pourra pas œuvrer correctement.

Je déclare être infirmière ou infirmier libéral. Je déclare avoir cotisé à l’Ordre Infirmier. Et je m’engage aujourd’hui à ne plus y adhérer si l’obligation d’inscription et/ou de cotisation à l’Ordre est restreinte au seul monde libéral.

De même que nous reconnaissons le droit pour TOUS, sages-femmes, médecins, architectes ou notaires à être reconnus et régis par leur propre Ordre professionnel ;

Nous réclamons le droit pour nous TOUS, infirmières et infirmiers exerçant en secteur libéral, privé ou public, d’être rassemblés dans un Ordre Infirmier libre, indépendant et autonome comme il en existe, depuis longtemps, dans d’autres pays ».

Pour signer ce manifeste
http://sniil.fr/html/manifeste.html


http://sniil.fr/

Publicité

Commentaires (9)

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#11

pas d'ordre

"TOUS travaillent avec professionnalisme, rigueur, savoir-faire et savoir-être, alors même qu’aujourd’hui, TOUS voient l’espoir d’indépendance et d’autonomie de leur profession menacé."
C'est marrant de lire cette phrase sachant que l'argument premier était de chasser les "brebis galeuses de la profession", et sachant que la seule décision qui peut être prise par un ordre concerne ce domaine. Si tout le monde travaille avec professionnalisme, alors l'ordre est inutile, non? (le reste de ses missions colle avec celles du HCPP)

Pourquoi les syndicats libéraux veulent ils donc de cet ordre pour tous, si ce n'est pour bénéficier de l'argent des salariés, et asseoir sur eux leur autorité, sur-représentés qu'ils sont au sein de cet ordre.
S'ils veulent d'un ordre, qu'ils militent pour le garder pour eux, et n'aillent pas décider pour les salariés.

Aussi, on voit là les limites du discours "l'ordre veut convaincre les infirmiers", alors qu'il refuse l'idée d'une adhésion facultative...tout comme on remarque l'amalgame d'élus SNPI qui utilisent leur fonction syndicale pour soutenir leur présence à l'ordre (et leurs petits à cotés).

Enfin, leur proposition doit être déjà mise en oeuvre, puisque le nombre de cotisant à l'ordre a baissé cette année, les nouveaux inscrits n'ayant pas suffit à combler les non renouvellement de cotisation des anciens.

Avatar de l'utilisateur

43 commentaires

#10

correctif

"70e"

Avatar de l'utilisateur

43 commentaires

#9

"soyez des infirmières".. tout est dit malheureusement..

de mes qq annees de travail passées à l hopital et apres avoir, au milieu de toute la masse de courriers institutionnels mensuels inutiles, pu apprecier le discours des syndicats, je me suis fait qq opinions perso: le role des syndicats majoritaires est de defendre l hopital, la fonction publique, la survie de l institution.. les dernieres de leurs preocupations etaient de me conseiller ds mes projets d evolution (concours de cadre, specialisation, etc..) et si javais eu un doute, cela m a été clairement dit le jour où jai failli adherer à un d eux en ces termes: "tu dois etre au clair avec une chose: on defend avant tout l hopital, aussi bien le jardinier de l hopital que l ash, tes problematiques sur la profession infirmiere sont accessoires pour nous". avec du recul jai trouvé cette position tout à fait legitime. mais leur combat contre l ordre est du coup totalement faux cul parce que cet ordre est evidemment un contre pouvoir pour eux, un adversaire puissant alors meme quils sont svt alliés de raison avec les directions d hopital. un ordre, en observant simplement le fonctionnement des autres, nous defend avant tout (avez vous vu svt l ordre des medecins condamner un medecin? bien sur ça arrive.. mais franchement si peu.. qd il le fait , svt cest quil en est au stade du tir sur une ambulance) valorise notre profession et donc nous hisse, perspective insupportable pour un syndicat classique, au dessus de la mélée. la plupart des arguments que jai pu lire ou entendre sont totalement fallacieux.. à commencer par celui du coût... car combien coute une adhesion annuelle à un syndicat classique? cherchez donc... alors je sais, l adhesion à un syndic est facultative, et je suis le premier à trouver que pour un inf fonctionnaire, 70a cest pt etre bcp, mais sur le fond, cet argument est qd meme assez malhonnette.. et franchement, combien depensez vs chaque mois entre les abonnements internet et portable (depassements de forfaits inclus)? honnetement.. Moi, outre la survie de l hopital, un de mes autres ppx soucis, cest la valorisation de la profession infirmiere et personne ne m a encore demontré quun ordre serait un obstacle à cça. et bizarrement les syndicats qui critiquent le moins les ordres sont la cni et le syndic des cadres, et ce sont par ailleurs les seuls à se battre le plus activement pour la license inf ou la creation de masters inf, cqfd... alors continuons à etre des "connes, bonnes, nonnes", continuons.. mais cessons de ns plaindre par ailleurs d etre fouettés en permanence et pietinnés par les pouvoirs etablis (medical, etc..). réfléchissez donc, pensez par vous même collegues infirmier(e)s. cordialement.

lapikouzesimone

Avatar de l'utilisateur

30 commentaires

#8

c'est bien mon avis !

Et bien oui , si les libéraux veulent un ordre ,qu'ils se le fassent ..(mais j'en connais pas mal qui n'en veulent pas et sont forcées de payer - quelle honte !)
Ce n'est pas possible de maintenir qq chose que 90 % refuse !!!
Allons ,ces messieurs dame de l'ordre infirmier : rendez vous à la raison ! Jamais vous ne pourrez forcer autant d'infirmières à vous suivre par la contrainte . Soyez cool , soyez des infirmières .

EQUATEUR

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#5

Vivement une Loi modificative.

Ne pas oublier que la très grande majorité des infirmières de France rejettent cet ordre qu'elles n'ont pas voulu. 13% ont voté pour élire les conseillers.
Si les libéraux veulent un ordre qu'ils le gardent.

tololo35

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#4

enfin

Enfin une prise de position courageuse, enfin un syndical avec la FNI qui représente la majorité silencieuse. Bravo

patrice30

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#3

ONI

Les plus cons dans cette histoire, ce sont ceux qui ont commencé à cotiser.

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

110 commentaires

#2

tous les jours

tous les jours des communiqué pro ordre son publié, IDE.com vous n'auriez pas un parti pris? Quoi qu'il en soit bientot l'ordre sera restreint et pour les liberaux sans doute une cotisation multiplié par quatre pour un ordre avec pour seul vocation la repression

briandvelo

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

LE SNILL est une girouette

Mais le SNILL est le syndical des infirmiers libéraux qui peuvent eux déduire leur cotisation.
Alors quand il nous disent TOUS ensemble, je pense qu'il me prenent pour un con.
IDE Public