INFOS ET ACTUALITES

Les erreurs médicamenteuses sont fréquentes chez les patients traités en ambulatoire pour un cancer

actualité santéLe taux d'erreurs médicamenteuses est élevé chez les patients traités en ambulatoire pour un cancer, d'après une étude américaine publiée dans le Journal of Clinical Oncology (JCO). Le Dr Kathleen Walsh de l'Université du Massachusetts à Worcester et ses collègues décrivent le taux d'erreurs médicamenteuses en situation ambulatoire pour des patients pédiatriques et adultes. Ils ont revu de manière rétrospective les déclarations provenant des passages dans trois services adultes et un pédiatrique pour des traitements administrés à l'hôpital ou à domicile.

Sur 1.262 passages de patients adultes impliquant 10.995 prescriptions, 7,1% (90) étaient associés à une erreur médicamenteuse. Sur les 117 visites pédiatriques impliquant 913 médicaments, 18,8% étaient associées à une erreur médicamenteuse. Globalement, 20% des erreurs étaient associées à des médicaments pris à domicile.

Sur les 112 erreurs, 64 pouvaient être délétères pour le patient et 15 l'ont été.

La plupart des erreurs concernaient l'administration (56%), en raison le plus souvent d'une confusion entre deux séries de prescriptions, l'une écrite au diagnostic et l'autre correspondant à un ajustement de la dose le jour de l'administration. Il n'y a pratiquement pas eu d'erreur de dispensation.

Les interventions qui avaient été décidées pour éviter de reproduire les erreurs relevaient souvent d'une amélioration de la communication (27%) et de l'utilisation d'un code barres (26%).

Comme la prise en charge des patients atteints de cancer passe de plus en plus vers l'ambulatoire, la complexité des soins en ambulatoire augmente, avec une croissance des occasions d'erreurs, en particulier à domicile, commentent les auteurs qui recommandent la prudence.

(JCO, vol.27, n°6, pp.891-896)

Publicité

Commentaires (0)