INFOS ET ACTUALITES

Marisol Touraine rate à nouveau son rendez-vous avec les infirmières !

Une ministre au Magazine de la Santé, sur France 5, c’est rare. Une ministre censée répondre aux messages qui lui sont adressés par des soignants, c’est une aubaine... Pourtant, le rendez-vous de Marisol Touraine avec la communauté soignante a été, une fois encore, un rendez-vous manqué !

Marisol Touraine rate à nouveau son rendez-vous avec les infirmières !Marisol Touraine était l’invitée du « Magazine de la santé », aujourd’hui à 13h40, sur France 5. Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes devaient lui soumettre les très nombreux témoignages qui lui ont été adressées (plus de 350 messages !) en amont de l’émission via le site « Allo Docteur ». Les soignants - notamment les infirmières et les aides-soignantes du groupe Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni Pigeonnes - ne s’en étaient pas privées, rappelant de façon virulente la dégradation de leurs conditions de travail, les suppressions de postes, les salaires indécents, le manque de valorisation de leurs compétences et terminant leur message par la formule suivante : « Nous sommes les soignants mais qui prend soin de nous ? » Dans la foulée, alerté par cette grogne manifeste, le site Allo Docteur publiait hier, lundi 26 novembre 2012, un article intitulé « Marisol Touraine face à la colère des soignants ».

Les 3 dernières minutes...

L’émission tant attendue par les soignants ne leur a pourtant accordé que les 3 dernières minutes d’antenne... autant dire rien, face à l’océan de préoccupations et de souffrance exprimée par les infirmières, les aides-soignantes, les sages-femmes... Les mots entendus auront été toujours les mêmes : médecins, internes, dépassement d’honoraires, usagers, urgences, mutuelles...  
Pourquoi donc appeler aux témoignages et ne pas les exploiter comme il se doit ? De plus, la ministre a tenté de distinguer exercice infirmier hospitalier et exercice libéral... Elle a sans doute mal lu les nombreux messages des infirmières libérales, elles aussi très malmenées...
Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes devront répondre de l’affront dont ils ont été complices à l’égard des soignants. Oui, après cela, on peut bien le dire, ils sont bien la dernière roue d’un carrosse qui ne va pas tarder à se transformer en citrouille ! Au-delà des pigeons, les soignants sont, encore une fois les dindons de la farce !
Et pourtant, Marisol Touraine portait autour du cou un collier fait d’oiseaux... on aurait pu imaginer que c’était un clin d’oeil bienveillant au mouvement des Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni Pigeonnes... Râté ! Les soignants sauront, sans nul doute, s’en souvenir... A suivre !

NDLR : l'emission a été commentée en direct sur la page Facebook d'Infirmiers.com, n'hésitez pas à y ajouter vos commentaires vous aussi.

Creative Commons License
Rédactrice en chef Infirmiers.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (5)

loulic

Avatar de l'utilisateur

187 commentaires

#5

Sans rire ?

Sérieusement, vous regardez souvent le journal de la santé ? Des urgences où les infirmières servent de figurants dans le fond, jamais d'IADE en anesthésie, ...

Vous attendiez quoi de Cymes et Marina ?

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

195 commentaires

#4

Outrancier, non...

Outrancier, je ne le crois pas, il aurait simplement fallu que les animateurs, journalistes quand même ! - maîtres de leur ligne éditoriale - changent leur angle d'attaque et choisissent de parler d'abord des paramédicaux, et notamment des infirmières et des aides-soignantes, d'autant plus face aux messages extrêmement nombreux reçus en amont de l'émission. il faut comprendre que les soignants ne disposent que de très peu de sujets actuellement dans les médias et que c'est toujours les médecins qui occupent le terrain... D'où leur exaspération... Je reste donc sur ma position première, 3 minutes en fin d'émission est révélateur de l'attention que l'on accorde aux soignants et de mon point de vue , cela reste un affront à leur égard .

thevet45

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#3

l'outrance

l'article sur l'intervention du ministre dans le magazine santé de la 5ème me semble pour le moins outrancier. Accuser les animateurs de complicité relève de l'insulte et me chagrine. Bien sur le manque d'annonce pour le corps des infirmières et des AS surtout sur ce qui nous préoccupe (la dégradation très importante des conditions de travail) me semble maladroite. Pour le reste les médecins sont passés avant les paramédicaux pour ramasser les sous, et il n'en reste plus pour nous, mais il fallait s'y attendre, ceux là crient avant d'avoir mal. Le défaut d'organisation dans les établissements publics fatigue tous les personnels et en particulier nous IDE, cette désorganisation est principalement médicale, mais les directions ne veulent rien en savoir et nous en sommes victimes. Très clairement il faut que les personnels refusent de plier et courber l'échine constamment.

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

195 commentaires

#2

Les Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni Pigeonnes communiquent...

Voici le communiuqé reçu du groupe Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni Pigeonnes http://www.facebook.com/groups/NiBonnesNiNonnesNiPigeonnes/?fref=ts à la suite de la "prestation" de Marisol Touraine au Journal de la santé :

Un RDV télévisuel(émission du journal de la santé du 27/11/2012) était pris avec Mme le Ministre de la Santé.
Nous attendions des réponses, nous repartons avec davantage d'interrogations.
De plus, de (trop) nombreuses références aux médecins (qui souffrent eux aussi, les déserts médicaux, les infirmier(e)s qui vont avoir l’opportunité de faire des actes dans le cadre du transfert de tâche…) ont émaillé les TROIS honteuses petites minutes consacrées au malaise de milliers de soignants.
Au vu du mépris clairement affiché par Madame Marisol Touraine, qui a tenté de nous diviser, nous poursuivons notre mouvement plus soudés que jamais.
Notre détermination est renforcée par ce que l'on vient d'entendre et c'est tous ensemble que nous y arriverons : libéraux, aides-soignants, hospitaliers, étudiants .... Nous poursuivons avec conviction et motivation !

dino

Avatar de l'utilisateur

260 commentaires

#1

Fatigué(e)s ? Ah bon...

...toujours le même problème, l'élite qui nous gouverne vit sur une autre planète ; un endroit où elle est soignée sans attendre cinq heures sur un brancard, où les spécialistes sont dispos 24/24, etc... mais où est le problème, je vous le demande ? Des professionnels fatigués ; où ça ? Trois minutes pour traiter un tel sujet, ça suffit amplement... allez, circulez ; y'a rien à voir, les gars...