INFOS ET ACTUALITES

Nora Berra à l'Ordre national des infirmiers : faites des "propositions de sortie de crise"

Cet article fait partie du dossier :

ONI

Elle a non seulement écarté tout soutien financier de l'État, mais elle a implicitement soutenu les infirmiers non adhérents, à qui elle souhaite un exercice "libre et serein" de leur métier.

La secrétaire d'Etat à la santé, Nora Berra, a demandé à l'Ordre national des infirmiers des "propositions de sortie de crise" pour résoudre ses difficultés financières. "Je souhaite que l'Ordre présente des propositions de sortie de crise qu'il traverse, pour ses adhérents mais aussi et surtout pour les salariés", a-t-elle déclaré lors d'une séance de questions au Sénat le 15 février 2011. "Aujourd'hui, du fait de la faiblesse du nombre de cotisants et des choix de gestion qui peuvent paraître inappropriés, la situation financière de l'Ordre apparaît très délicate". L'Ordre n'a que 10% des infirmiers inscrits à jour de cotisation et "les cotisations ne rentrent pas", a-t-elle ajouté.

Nora Berra a été très claire sur l'absence de soutien financier de l'Etat. "Je tiens d'ailleurs à rappeler que le ministère de la santé n'est ni garant ni partie des emprunts contractés par l'Ordre infirmier".

La secrétaire d'Etat a même apporté son soutien aux infirmiers qui n'adhèrent pas à l'Ordre. "J'ai confiance dans nos infirmiers et nos infirmières y compris ceux qui ne sont pas inscrits à ce jour [à l'Ordre]. Je souhaite les voir tous continuer à exercer librement et sereinement leur métier au bénéfice de nos concitoyens", a-t-elle déclaré.

L'inscription à l'Ordre est obligatoire pour exercer la profession d'infimier selon la loi du 21 décembre 2006 qui l'a créé. Le montant de la cotisation, fixé à 75 euros en avril 2009, a été jugé trop élevé dès le départ par plusieurs organisations syndicales, qui ont reçu le soutien du ministère de la santé. Nora Berra a rappelé que le ministère de la santé, tenu par Xavier Bertrand, avait soutenu la création de l'Ordre en 2006 à condition que le montant de la cotisation soit "symbolique", mais que les dirigeants de l'Ordre, "organisme indépendant", n'avaient pas suivi cette orientation et n'avaient pas non plus répondu aux demandes de l'ancien ministre de la santé, Roselyne Bachelot, de modérer ce montant.

Un article de la loi hôpital, patients, santé et territoires (HPST) du 21 juillet 2009 donne la possibilité à l'Ordre national des infirmiers de moduler le montant de sa cotisation pour les infirmiers salariés.

Publicité

Commentaires (49)

lapikouzesimone

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#50

parfaitement dit Nico1 ...

la démonstration est flagrante : pas besoin d'un ordre autoritaire , couteux et inutile ! bravo !!!!!

nico1

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#49

professions Ordinées

Je ne savais pas que les routiers, les agriculteurs, les dockers, les cheminots, les pilotes et hôtesses de l'air, les aiguilleurs du ciel, enfin bref, quelques professions qui ont réussi à faire plier des gouvernements dans les deux dernières décennies possédaient des Ordres....
Peut être vouliez-vous dire que les professions qui arrivent à se regrouper se font entendre. Mais alors pourquoi plus un Ordre qui impose que vous le suiviez que des syndicats qui souhaitent que vous les suiviez ?
La profession s'est parfaitement fait entendre en 88, y avait il un ordre ?

ACA

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#48

prenez un peu de hauteur de vue et vous avancerez mieux

et il faut que ce soit un aide-soignant qui vous le dise ! merci à julien as d'avoir tout compris.
Moi aussi j'ai plus de 30 ans d'expérience, et dans des domaines très variés que peut ouvrir la profession d'IDE.
Bien sûr qu'il nous faut un ordre, c'est une chance et nous n'avons que trop tardé ! vous ne voyez donc pas que toutes les professions qui réussissent à se faire entendre des pouvoirs publics sont celles qui ont un ordre ?
Alors bien sûr celui-ci pêche un peu par sa jeunesse et sa fougue, et que peut-etre les dirigeants ont mis en place des charges fixes un eu trop lourdes (immobilier, salaires...) mais est-ce une raison pour tout casser. Sans Ordre Professionnel , quoi qu'on en pense, inutile d'espérer une quelconque évolution ou reconnaissance, si depuis longtemps demandée par notre profession. Et peu importe d'où en viennent les fondements (UMP,PS,...) le principal c'est qu'il existe, qu'il soit créé, qu'il soit légal ! Aujourd'hui pour être entendues il faut être dans la politique, au sein des rouages qui mènent ce monde, sinon il se fera sans nous et sur notre dos, pire qu'avant.
Après, que les moyens de fonctionnement soient discutables, c'est un autre problème, à nous de rétablir : on peut toujours demander , transparence oblige, très en vogue aujourd'hui, à voir les comptes et les répartitions de charges. S'il est vrai qu'une présidente reçoit un tel salaire, outre que sa fonction ne doit pas être de tout repos..., on peut raisonnablement considérer qu'au vu du salaire maximum que perçoit une infirmière en fin de carrière il y ait une certaine indécence... mais est-ce une raison pour tout casser de ce qui a été si long à construire ?
Décidément, notre profession, trop habituée à être "sous les ordres de" ferait bien pour se relever et d'être dans son ORDRE à elle et devenir enfin ADULTE.
Et c'est bien ce qui dérange sûrement certains :
- à commencer quelques pouvoirs médicaux, pour qui l'indépendance de la profession n'est pas toujours bon signe (mais nous ne sommes plus au moyen-âge, ni sous la cornette), nous avons acquis un certain niveau de formation, n'en déplaise à certains.
- mais peut-être aussi à certains pouvoirs syndicalistes qui pensent peut-être perdre des adhérents : erreur , un ordre n'est pas un syndicat et inversement, et nous avons besoin des 2, aux syndicats de se remettre en question pour fédérer davantage ;
- et peu-être aussi d'autres politiques pour qui nous représenterions une force nouvelle.
Vous imaginez si nous arrivions, à plus de 500 000 membres, à représenter notre profession dans toute sa diversité ?
Ce serait le premier Ordre national français ! (cherchez l'erreur)
Et un ordre est aussi là pour remettre de l'ordre dans ses rangs, il faut l'accepter, car la loi relative à notre fonction n'est as respectée partout et c'est ce qui nous nuit ; c'est ce qui prouvera notre crédibilité et le respect de notre métier.
Alors, rangeons nos querelles et essayons de voir notre intérêt COLLECTIF dans notre DIVERSITE et nous avancerons. Il n'est que temps face à ce qui s'annonce.

lapikouzesimone

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#47

sortie de crise ?

mais quelle crise !!!
la profession ne veut pas d'ordre ! c'est tout !
Soit on le supprime , soit chacun est libre d'y adhérer ou pas ....
On verra qui cela intéresse ...
Surement peu de monde !!!!!
A part toujours les mêmes , déjà loin des malades depuis longtemps !!!
Lâchez nous avec votre ordre ! Nous ne voulons pas être sous votre domination !

rhazgultraka

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#46

merci !

merci Mimicra ! mais c'était juste un échantillon donc si j'en ai oublié un c'est pas grave. 45 commentaires sur cet article !!!! décidemment, jjland a raison mais le type KO est tellement sonné qu'il se rêve en train de gagner ! bon allez ! j'arrête aussi ! bon vent !

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#45

loool

mdr !

t'inquiète, mimicra ^^

reste que la provoc est leur arme préférée

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#44

Le jeu continue #36

JJ à dit "La règle est simple. L'os ONI est un excellent os à ronger. "
Je comprends pourquoi ma boite mail implose. Tu es là, à poser tes petits commentaires inutiles et toujours tournés de manière très, heu comment dire ... de façon hautaine.

Ne devrais tu pas être quelqu'un de plus reservé, puisque en tant que formateur aux excellentes manières, tu dois montrer l'exemple ?

Pauvre migraine, tu t'es frotté à sieur JJ moralisateur et redresseur des vilaines IDE, plus en forme que jamais
^^
En tout cas JJ, l'ordre est à son image : une grande illusion inutile (sur quoi il s'exprime ton ordre chéri ? il prend note, il préconise, il ne sert à rien en bref !)
Tu ne peux pas le nier.

@ rhazgultraka
Tu as oublié Prélèvements dans les cabinets infirmiers : Bertrand s’en mêle !

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#43

ben

je voulais moi-même stopper mes réponses, mais je ne peux pas ne pas répondre, désolée...:D

"Je suis forcément pro-oni à vos yeux. "
vous l'avez assez démontré dans vos posts

"Je vous dit juste qu'ici ou ailleurs, il n'y a qu'un sujet qui donne lieu à des commentaires, disons "agités" pour ne pas dire "agressifs", et ça m'interpelle."
vous n'êtes pas le seul à le constater

"J'espère juste ne pas entendre demain des IDE m'expliquer qu'ils n'étaient pas au courant d'HPST, cat A, retraite, statut, pratiques avancées, ... "
mais bien sûr que si, vous l'entendrez : on ne se renseigne que sur ce qui intéresse ...et manifestement l'avenir n'est pas une priorité chez les IDE

mais ne vous mettez pas dans la tête de venir dire que c'est à cause de la lutte contre l'ordre...
...ou alors les anti-ordre ont une puissance insoupçonnée...;)

jjland83

Avatar de l'utilisateur

263 commentaires

#42

Gagné !

Je suis forcément pro-oni à vos yeux. Ca résume très bien le dialogue de sourds qui détruit toute possibilité de mobilisation des IDE.
Je vous dit juste qu'ici ou ailleurs, il n'y a qu'un sujet qui donne lieu à des commentaires, disons "agités" pour ne pas dire "agressifs", et ça m'interpelle.
J'espère juste ne pas entendre demain des IDE m'expliquer qu'ils n'étaient pas au courant d'HPST, cat A, retraite, statut, pratiques avancées, ... vous voyez tout ces petits problèmes qui sont passés sans souci... Parce que des "je ne savais pas" j'en ai entendu à la pelle quand l'ordre est né officiellement. Un peu tard.
(ps : ce sera mon dernier commentaire ici, il ne faut pas abuser)

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#41

m'enfin !

quand cesserez vous de faire dire aux autres ce qu'ils n'ont pas dit ??
c'est votre fonctionnement habituel ??
c'est manifestement le mot d'ordre des pro-ordre

"vous m'expliquerez où vous avez vu des IDE se mobiliser POUR quoi que ce soit dans les autres "petits" dossiers. "
j'ai dit ça moi ???
et qui a parlé de "petits" dossiers ?

j'ai dit que le problème était la volonté de mobilisation des IDE, donc au fond (mais vraiment fin fond) on dit la même chose : pas de mobilisation chez les IDE (ou trop peu )

@ rhazgultraka : désolée, le KO est raté pour ce coup-ci, ne lisez pas qu'un seul post, lisez l'enchainement des conversations....

rhazgultraka

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#40

un simple calcul

cet article : 37 commentaires
je prends les 7 premiers affichés maintenant dans "toutes les actualités"
Infirmières libérales-Critiques du projet Fourcade par les maisons et pôles de santé : 0 commentaire
Formateurs et directeurs d'Écoles paramédicales, indignez vous ! 1 commentaire (jjland)
Rapport IGAS sur les cadres de santé : un avis de professionnelle : 0 commentaire
Infirmières – Yvon Berland défend le rapport Hénart : 1 commentaire (jjland)
Une spécialisation pour les infirmières scolaires et universitaires? 0 commentaire
L'Ordre infirmier répond à notre article sur le projet de code de déontologie : 4 commentaires (sur l'Ordre, pas sur le projet)

Résultat : jjland gagne par KO. "bataille sur tous les fronts" : quel cinoche !

jjland83

Avatar de l'utilisateur

263 commentaires

#38

Mais bien sur...

vous m'expliquerez où vous avez vu des IDE se mobiliser POUR quoi que ce soit dans les autres "petits" dossiers. Plusieurs fronts ? Ca c'est sur on les a pris en pleine face et à pleine vitesse. Après l'effet de surprise la douleur promet d'être exquise.
Quant à la mobilisation massive CONTRE quoi que ce soit, enlever le quoi que ce soit et la mobilisation s'effondrera.
En attendant ça occupe les esprits les plus critiques, les commentaires fusent ici ou là, et ça réduit au silence un demi-million de professionnels infirmiers. Joli coup.

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#37

mais

rien n'empêche de mener plusieurs batailles de front

sous prétexte que la profession a d'autres problèmes, il faudrait laisser celui de l'ordre de coté ? non merci !

le souci, ce n'est pas la multiplicité des problèmes, c'est la volonté de mobilisation des IDE

jjland83

Avatar de l'utilisateur

263 commentaires

#36

Le jeu continue

La règle est simple. L'os ONI est un excellent os à ronger. On s'agite, on commente, on interpelle, on accuse et on condamne à tour de bras. On s'auto-ronge, on se focalise sur cet unique objet et on oublie juste que depuis des mois et des mois, le système de santé a été totalement réformé, de la loi HPST, en passant par les retraites jusqu'au dernier rapport de l'Igas, dans une indifférence incroyable. Rongeons cet os, qu'on nous retirera au moment opportun. Le sourire sera de courte durée. Il faudra avaler les réformes qui sont passées dans l'indifférence totale. Et au passage c'est peut-être là qu'on pleurera de ne pas avoir une vraie organisation professionnelle. Et on pourra toujours réclamer un nouvel os... au mieux on aura un magnifique hochet. Le jeu continuera. Et cherchez mieux à qui profite ce jeu : certainement pas aux IDE.

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#35

...

assez risible en effet, de demander à 90% d'opposants de s'unir aux 10%.
Si vous voulez une profession unie, alors faites le constat comme tout le monde que cet ordre n'est pas viable, et est rejeté, que les infirmiers ne veulent pas de tutelle ordinale, comme vous le proposez.

Pour le poids, alors que Le Boeuf fait parler un de ses collègues à sa place lors des rencontres ministérielles, on voit bien la crédibilité de cet ordre. Pour l'indépendance, lorsque l'on doit autant d'argent à la banque populaire, que l'on vend des photos de sa présidente sur internet, et que l'on déborde d'élus à double casquette SNPI FNI ou autres, c'est sûr qu'on y est...

Bref, votre discours était un joli slogan, mais avec le temps, il n'est pas crédible, encore moins alors qu'il n'évolue pas.

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#34

et...

des interdictions d'exercer qui tombent à la pelle
c'est à peu près tout ce que l'on a vu du travail de l'ordre

et il serait temps d'arrêter de dire que l'ordre fait peur de par sa puissance......

moustique bis

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#33

Bonjour,

Attention,

Soyons toujours vigilants et n'ayons pas peur de former une vraie profession autour de l'ordre infirmier. La cotisation est élévée!!! Que les salaires soient réhaussés.
Les polémiques avantages certains (syndicats, différents ordres et autres), ainsi que le gouvernement. Trop de poids et trop d'indépendance de notre part, vont faire vaciller en chaines des certitudes et des acquis de nos collaborateurs.
Tous ensenble faisons avancer notre profession : il s'agit de notre objectif principal.
Qui parle de contrainte? Les autres pas nous.
Je ne vois que des avantages: - un choix plus large d'exercice de la profession,
- une reconnaissance de l'expérience, des diplômes obtenus,
- et une pluridisplinarité en établissement de santé et en libéral.

COMORES

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#32

SORTIE DE CRISE ? économique des IDE

Je n'ai pas encore entendu s'exprimer l'ordre au sujet des salaires du privé. Je rapelle que les salariés des cliniques devraient en principe payer leur cotisation, donc bénéficier des pouvoirs énormes de l'ordre lol. Sans doute compte t il s 'attaquer à la convention des cliniques qui assure en moyenne un ecart de salaires de 300 voir 400 euros en moins en fin de carrière et bien entendu une retraite à 67 ans pour les hommes.
Je propose que la cotisation soit à la charge de l'employeur ! là il y a fort à parier que dans quelques semaines l'ordre n'existe plus !
Pour rappel une jeune ide gagne environ 9 euros net de l'heure de travail...

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#31

l'incohérence vient du lobbying

Les députés ont répondu eux même, GIZ, ils se sont fait abuser sur des mensonges d'un groupe saint anne qui leur a fait croire que 92% des infirmiers voulaient de cet ordre...on voit le résultat avec 90% d'opposants.

Le gouvernement n'est pas responsable des propos mensongers tenus par les tenants de l'ordre. Et la seule incohérence que je vois tient de ces mensonges.

GIZ

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#30

Quelle cohérence !

Bravo quelle cohérence pour ce gouvernement !
On fait adopter une loi d'un côté et on retire son soutien pour la faire appliquer de l'autre...
Quelle énergie dépensée pour brasser du vent.

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#29

appel à l'arrêt de l'encadrement des ESI et à la non participation aux jurys d'examens ...

RESILIENCE – syndicat infirmier contre l’ordre – appelle l’ensemble des paramédicaux à ne plus encadrer les ESI et à ne plus participer aux jurys d’examens jusqu’à l’abrogation du truc qui sert à rien et qui coûte cher ….

voir le communiqué :

http://syndico.exprimetoi.net/t2919-communique-resilience-du-18-fevrier-2011#7592

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#28

indépendance

Dopamine, on ne peut pas dire que l'ordre soit actuellement indépendant financièrement: la banque populaire lui apporte un emprunt à hauteur de 19.6 millions, et l'ordre lui en doit déjà quasi 5. Problème pour la banque populaire? Pas tant que ça, ils sont aussi les proprio des locaux ordinaux, y'a bien moyen de se rattraper quelque part...

Si ce sujet fait tant parler, c'est aussi qu'il éveille chez certains un sentiment d'injustice. Madame Le Boeuf qui perçoit plus de 5000€ par mois pour cela, ses copines de l'HAS qu'elle fait embaucher pour un joli salaire, peu de prise de position, des menaces sur les infirmiers qui s'opposent à cet ordre, des démissions en interne ou l'on a le même ressenti qu'en externe, etc.

cmptp69

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#27

independance ?????

indépendance de l'ONI ???? tu parles ...! les tenants de l'ONI sont arrivé à leur fin avec l'appui unique de certain députés UMP , en tous cas tous de droite !! tu parles d'une indépendance !!! (et surtout en se gardant bien d'informer leurs collègues ...)(et de leur demander leur avis )
Indépendance financière ??? tu parles !!! avoir assez d'argent privé (nos sous d'IDE ) pour imposer une pensée et une vision unique , au service du gouvernement et du ministère de la santé (qui fait mollement machine arrière parce-que les élections arrivent ...! et encore , ils ne prennent pour le moment pas de décision et se contente de laisser la situation pourrir ... )
Indépendance de l'ONI ? tu parles : un médiocre copié-collé de l'ordre infirmier canadien , qui est plus que contestable ...
Bref , il n'y a aucune indépendance dans l'ordre infirmier national !!!
De toutes façons ,la seule indépendance que je reconnais , c'est la mienne ! de penser comme je veux et d'agir dans les limites posées par mon DIPLÔME D'ÉTAT D'INFIRMIER .

cmptp69

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#26

dites donc les pro-ordre ...

.... pourquoi autant de rage , de hargne et de haine (menaces, huissiers , tribunaux privés )à vouloir faire rentrer dans votre truc toutes les personnes possédant un diplôme d'infirmier ????? J'ai toujours trouvé cela plus que louche ; on sait ce que produit l'alliance de l'argent et du pouvoir absolu( oui!je dis bien absolu !concernant les chefs de l'ordre qui voulaient s'arroger le droit de vie ou de mort professionnelle sur tous les IDE de France!)
Et j'ai aussi toujours trouvé insupportable l'idée d'être obligé de payer tout les ans , et surement de plus en plus , pour avoir le droit de travailler .
Et ce , sans aucune réelle contrepartie ...
Si les ordres servaient aux salariés , cela se saurait !!! Ils sont inaudibles et invisibles , juste nuisibles pour ceux au bas de la pyramide , et trés lucratif pour les qq 1 qui sont au sommet ! (plus de 5000 euros pour DLB !!!! )(37 millions d'euros cela aiguise l'appétit de ces nantis de la professions !)
Je ne peux que me réjouir de la disparition programmé de ce monstre archaïque qu'est l'ONI !!! Sans être innocent sur les motivations du gouvernement !!! Préparons nos bulletins de vote !

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#25

PLUS TOXIQUE QUE LE MEDIATOR...

...L'ONITOR...L'ORdre des INfirmiers TORdus.....Sera prochainement retire du marche..on peut remercier les pouvois public de cette sage decision !

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#24

le rapport entre l'ordre et le médiator ??

Alors un aparté : quand je pense au nombreuses IDE et AS qui se sont servis allègrement du médiator dans les services .... et celles qui utilisent du lasilix ...
Mais que faisait l'ordre ?
Trêve de plaisanterie.
Il ne sert à rien de vouloir déplacer le débat, Dopamine.
Je répète : l'ordre est une mascarade qui est loin de faire ami/ami avec les professionnels. @ peine 10% d'enrôlés de force dans cette brigade. et bientôt encore moins de payeurs.
Allez, la lucidité serait elle en voie de disparition ?

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

50 commentaires

#23

Indépendance financière

Parce que l'indépendance financière est (malheureusement) garante de l'indépendance politique. Si c'est l'état qui finance une instance sensément représentative des infirmières, ce sera l'état qui tiendra les rennes.

Mme Berra le sait bien, elle qui a travaillé pendant 10 ans pour des labos pharmaceutiques... L'affaire du médiator en est une nouvelle preuve.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

253 commentaires

#22

Et quel budget !

40 millions d'euros : qu'avait donc l'intention de faire l'oni de tout cet argent ? Il est heureux de voir que les IDE ne se soient pas fait piégés et amputés leur pouvoir d'achat par cette bouffonnerie ; l'ordre touche le fond du ridicule et de l'incompétence : pitoyable !!

rhazgultraka

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#21

ça m'épate !

ce qui m'épate, c'est que le moindre article sur l'Ordre déclenche bien plus de commentaires que n'importe quel autre, qui peut porter sur des sujets bien plus importants pour l'avenir de la profession. ou sur des causes qui me semblent justes : avez vous été faire un tour sur l'article fait par le groupe facebook sur l'AFDEF et auriez vous la bonne idée de signer leur pétition ?

anna_r

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#20

L'état devrait s'engager

Merci pour l'article.
On peut penser ce qu'on veut de l'ONI, mais il est très important qu'on soit représenté au niveau national pour progresser et avancer dans notre profession, notre statut et considération.
Aussi, je ne comprend pas pourquoi l'état ne s'engage pas financièrement vis-à-vis de l'ONI , ce qui revient à prendre en compte le métier d'infirmier dans son ensemble : formations, métiers émergents, montée en compétence, autonomie, etc.. Il devrait faciliter la représentativité de notre profession car il a TOUT à y gagner. A ce titre pourquoi devrions-nous nous autofinancer ?
Anna

erick

Avatar de l'utilisateur

18 commentaires

#19

L'ordre se "flingue" tout seul

@Julien-as

Avant de se marrer, faut se renseigner.
La demande de déduction de la cotisation par l'impôt a déjà été faite en décembre 2009, et la réponse fut négative, "l'ordre ce n'est pas le téléthon"
a prendre les IDE et l'état pour des cons, l'ordre se "flingue" tout seul. Personne ne le "flingue", l'équipe en place est suffisament bête pour le faire toute seule.

Et avant que la profession se léve d'une seule femme, y a qu'à regarder au Québec comment se régle les problèmes avec un ordre soit disant puissant, les mêmes problèmes de diminutions d'effectif et d'heures de dépassements comme en France.

Au mieux l'ordre est inutile

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

50 commentaires

#18

Chacun son avis

Si vous avez le droit de donner votre avis, j'ai le droit d'y répondre. Cela ne doit pas vous gêner non plus...

Vous dites que le site est partisan, je répond que non. Quel intérêt aurait-il à repousser une info ? Vous pointez vous même le fait qu'avoir du retard est une carence.

C'est d'autant plus regrettable que les propos que vous lisez sont une publication d'APM et non un écrit du site.

Ce qui me gêne en revanche, c'est le ton que vous semblez prendre pour me répondre.

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#17

correction faute

Qu'ils arretent

voilà, je m'enflamme et ne me relis point ....

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#16

l'ordre une menace, ça c'est la marade, doublée d'une mascarade

mais beaucoup ne veulent pas de l'ordre.
Passer du "joug" des medecins, à celui de pseudos ex infirmiers en mal de politico médico reconnaissance Non merci, je passe mon chemin.
Qu'ils arretes la masturbation intellectuelle pour notre soi disant bien. Et qu'ils retournent travailler sur le terrain, auprès des patients.

Marre de voir encore trop de gratte papier intellectualliser le prendre soin.
S'occuper des patients, dans les meilleures conditions possible, c'est ça qu'il faut imposer.
Pas des blablas sans fin

JULIEN_AS

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#15

QUELLE MARADE

Certes,je suis un modeste aide- soignant en tout cas l'ordre vu de mon petit coin est(etait) une grosse menace politique... imaginons demain que 500 000 infirmiers et autres soignants se lèvent d'un seul homme pour s'opposer aux decisions politiques ecrites et votées par des medecins députés... flinguez donc votre ordre...
ne venez pas pleurer si personne ne vous entend... si vous aviez eu des C... vous demandiez a deduire cette cotisation de vos impots: c'etait simple...
demain au lieu de signer numériquement vos soins par un numéro d'ordre vous pourrez toujours apposer votre nom prenom numéro Adeli ce sera moins simple.. mais bon...
Nora Berra c'est un medecin... vous serez puisque c'est ce qui se dessine: d'admirable assistants des docteurs qui vous donneront du travail dans leur belle clinique ou hopital.. allez soyons fou des infirmiers rétribués à l'acte a l'hopital, plus de salariat.. le pied pour l'état...
si il est gentil l'infirmier il aura une grosse prime...
puisque le secteur public ne cesse de mourir... vivement les maisons de santé ou les docteurs locaux et distants en bon chef d'entreprise managerons des equipes de soignants...

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#14

excuse moi dopamine

j ai mon propre avis ce qui parrait te gener, un communiqué de l'oni est quasi instantanement sur infirmier.com une parole ministerielle mais 24 H de plus que les sites infirmier pour arriver
j ai eu il est vrai la negligence d'etre etonné me pardonneras tu?

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#13

comble

Il faut admettre que pas mal d'autres médias ont publié l'info dès hier, et 24heures sur internet, c'est un retard certain.
Mais bon, vu que l'ONI avait promis un communiqué hier soir et que celui-ci ne vient pas, il y a plus en retard...

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

50 commentaires

#12

Un comble

"je reste etonné que infirmiers.com ait mis autant de temps à porter la parole de me berra
et en contrpartie est super reactif au moindre communiqué de l'oni"

En clair quoi qu'il se passe infirmiers.com a tort. C'est vrai, il aurait mieux valu ne rien dure du tout.

La news date d'hier...

momo973

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#11

Le bon sens existe.... heireusement

Merci Mme BERA pour votre clairvoyance.
il serait inutile de gloser plus....

lapikouzesimone

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#10

.... mais quelle arnaque que cet O.N.I. ....

.... non mais quand même ... il faudrait pleurer sur le sort des pro-ordre qui derrière le dos de leurs(ex)collègues ont monté cette machine infernale qu'est l'ordre ...?NON!
Je ne suis pas syndiquée ; j'exerce mon métier de façon légale et satisfaisante pour mes patients depuis bientôt 30 ans, et je refuse d'être obligée de subir l'ordre! Si les pro-ordre sont si intimement convaincus que l'ordre est une demande et une nécessite pour tous les I.D.E . de France , qu'ils laissent donc la liberté à tout un chacun d'y adhérer ou pas .. c'est l'évidence même !
Je suis certaine , pour avoir des collègues en libéral , que parmi les 10 pour cent de cotisants , il y a un pourcentage non négligeable d'I.D.E. qui ont payé sous la contrainte !!!! Il ne reste plus grand monde qui payent sincèrement pour l'ordre ....
Rendez vous à l'évidence , les pro-ordre et arrêtez de pendre celles et ceux qui refusent votre embrigadement pour des imbéciles sans réflexions personnelles !!!!
Et, je l'écrit une fois de plus , ne sous-estimez pas le rejet que provoque votre ordre dans notre profession !!!!
De toute façon , loi ou pas , cela sent la fin pour votre organisation quasi ...mafieuse ...
Désolée pour vous , je compatis , mais la prochaine fois (?), demandez aux autres avant de les forcer à quoi que ce soit ...

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#9

à puerdu17

Est-ce par malhonnêteté que vous voulez comparer les taux de votants? Une seule remarque: ce qui est fiable, c'ets le nombre de votants, et l'on remarque qu'il est impossible d'avoir 13% de la profession qui vote alors que seulement 10% est aujourd'hui inscrit avec une cotisation au clair. C'est un échec, surtout si l'on voit que le nombre de cotisation à jour est loin d'augmenter, les 40% de non renouvellant n'étant pas comblés par le peu de nouveaux inscrits.

Enfin, pittoresque80, vous me semblez surestimer le pouvoir des syndicats au sein de notre profession. L'intersyndicale s'est remuée après plusieurs mois sans bouger, je pense juste que les infirmiers sont capables de réfléchir, et d'aller plus loin que la propagande "les infirmiers qui rejettent l'ordre sont manipulés". A l'ordre de changer de ligne de conduite, c'est ce que demandent les politiques, non?

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#8

au dela des 75 roros.

comme c'est pittoresque de croire naïvement que les syndicats font du bourrage de crane !!
zero syndicat pour moi, seulement mes neuronnes pour voir plus loin que le bout de mon nez.
Et surtout pour voir que même l'ordre gratuit, il reste dangeureux car il veut controler mon exercice professionnel.
Il veut que j'accepte que son St bréviaire soit mon livre de chevet !
Mais quel esprit doté d'un minimum de reflexion pourrait accepter le code de "débitologie" pondu par des gens loin du terrain (et qui en partie copie l'existant)

tiens j'en suis pas loin http://www.infirmiers.com/forum/l-ordre-infirmier-gronde-par-nora-berra-t107857.html#p2219603

pittoresque80

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#7

Etoné

Je suis à moitié surpris de voir autant de monde réfractaire à notre ordre et encore plus de la part des syndicats représentants du personnel. Et pourtant... ces dames se plaignent souvent de manquer de reconnaissance, d'autonomie... En même temps elles sont très souvent insatisfaites.
Moi je dirais bourrage de crane de la part des syndicats des salariés (CGT, SUD santé...), qui ont peur d'avoir moins de visibilité et de crédibilité. leur mission est de défendre le salarié en ce qui concerne le droit du travail.Ils confondent syndicat professionnels et représentant du personnel.
L'un des objectifs ordinal principal est bien celui de la reconnaissance de notre chère profession, sa visibilité et de son évolution.
Mais je vous l'accorde, le montant de la cotisation me semble exagérée. Si l'ordre baissait ses prétentions pécuniaires, il y aurait probablement plus de collègues inscrits au tableau.

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#6

etonné

je reste etonné que infirmiers.com ait mis autant de temps à porter la parole de me berra
et en contrpartie est super reactif au moindre communiqué de l'oni

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#5

précision

Pour voter :

"... un vote de tous les infirmiers inscrits au tableau de l'Ordre depuis au moins 2 mois avant la date prévue des élections.
"

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#4

revoir ses stats

@puerdu17 :
Tu te gausseras sans doute s'il y a 100% de votants.
Car oui, cela est tout à fait possible.
Car 100% des votants sont inscrits à l'ordre.
Tu penseras donc, avec ta logique ovniesque, que ces 100 % sont représentatifs ?

Mais sais tu que" Sur une population infirmière évaluée autour de 500.000 infirmiers, 70612 professionnels étaient inscrits au tableau" (source infirmiers.com)
100% de votants ne donnera en tout et pour tout que 70612 IDE, ce qui est bien loin de tous nous représenter non ?
Alors oui, je me sens du coté le plus représentatif, c'est à dire les non enroles de force dans la secte ordinale.

CQFD

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#3

@ puerdu17

quelles élections ? celles de l'ordre ? (dont la date n'est toujours pas fixée)

ben ce sera un pourcentage (de votant) d'un pourcentage (d'adhérents)....ce qui ne va pas faire lourd rapporté aux plus de 500 000 IDE, donc toujours pas plus représentatif qu'avant

puerdu17

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#2

s

parce que vous vous etes représentatif ???? rendez vous aux prochaines élections et regardons le taux de participation....

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#1

Crise?

Ce terme me parait inapproprié, une crise étant temporaire et remuant un avant serein.
Or, l'avant serein n'a jamais existé, les infirmiers n'ont jamais voulu de cet ordre. Encore une petite étape à franchir avant que les politiques laissent tomber le terme crise (d'usage pour de nombreuses autres choses), et admettent qu'il se sont fait tromper par une frange d'infirmiers non représentative.