INFOS ET ACTUALITES

Ordre national des infirmiers - Entre les mains de la BRED...

Cet article fait partie du dossier :

ONI

ordre national des infirmiers xavier bertrand Xavier Bertrand l'affirmait haut et fort dans un courrier en date du 13 juillet dernier : « Un Ordre ne peut être financé que par les professionnels qu'il représente »...  Après avoir rencontré une nouvelle fois David Vasseur, Président par intérim de l'Ordre national des Infirmiers, le 19 juillet, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé, demande maintenant explicitement à la BRED, principal créditeur de la structure ordinale, dans une lettre adressée le 21 juillet 2011 au Président du Directoire « d'examiner avec la plus grande attention toutes les solutions envisageables » pour son « client ». Il rappelle que pour que le plan de restructuration voté lors du conseil ordinal du 31 mai 2011 puisse être réalisé (réduction drastique des dépenses, réorganisation de la gouvernance...) et assurer « à terme » un budget « équilibré » (ce dont on peut douter compte tenu du déficit déjà abyssal de quelques 9 millions d'euros), une « rallonge » de 6 millions d'euros serait indispensable à « la survie de cette institution »... L'avenir de l'Ordre national des infirmiers qui se voulait (et se devait) indépendant est donc aujourd'hui entre les mains d'une banque... On ose imaginer la suite... si suite il y a...

Creative Commons License
Redactrice en chef IZEOS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (19)

execho

Avatar de l'utilisateur

102 commentaires

#19

quel trio!

bred,gouvernement ,ordre:pour n'avoir pas oser passer les menottes aux infirmières,on veut résoudre ce problème politique de résistance obstinée en se repassant la note.Pendant ce temps,silence de nos députés chargés de défendre cette résistance.Une proposition de loi d'abrogation de l'ordre infirmier et "tout le système s'écroule",belle blague,il ne se passera rien d'autre de pire ce n'est pas possible!

infirmierencolere

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#18

à blasé du 44

fier d'appartenir à une profession qui a refusé un ordre à plus de 80% - oui, çà on peut le dire - fier d'avoir mis tous ces clampins à la porte et d'avoir échappé au nauséabond - parce que faut pas déconner : y a quand même mieux que le code débilissime de déontologie pour avoir une vision infirmière - fier d'être parmi les plus de 57% qui ont refusé la catégorie A, oui çà on peut le dire - fier d'être parmi ceux qui refusent le rapport hénart et le massacre de la profession quand l'ordre infirmier applaudit des deux mains, encore oui -

infirmierencolere

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#17

et la bred -

elle en dit quoi la bred ? - elle compte se manifester dans combien de temps ? - elle s'en moque la bred, elle a encore fait 1 milliard de bénéfice net au 1er trimestre 2011 - voir BPCE sur @ - c'est édifiant - même leur activité à risques est ultra bénéficiaire -

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#16

slogans

Blasédu44, vous ne faites que de sortir les slogans donnés depuis le début, les infirmiers jugent sur les faits.
Prendre de la hauteur? L'ordre ne fait déjà pas surface avec un gouffre financier de 9 millions...

Le mieux, c'est encore votre phrase qui suite avec le "décidons pour nous". L'ordre est décisionnel en rien, si ce n'est pour l'enregistrement. Vous allez me dire qu'il peut être force de proposition, mais alors on voit bien clairement qu'il est bien trop dépendant au ministère pour cela. Regardez le soutenir HPST, saluer le rapport Hénart, se taire quand les IADE s'en prennent plein la tronche lors de leurs manif...c'est un constat qui est fait, par tout le monde, sur du concret.? On est bien loin de votre doux rêve.

furiousnurse

Avatar de l'utilisateur

27 commentaires

#15

indépendance

Elle est belle l'indépendance clamée haut et fort par DLB ! l'état n'avait pas à se meler du montant de la cotisation ordinale, maintenant l'ONI vient pleurnicher pour obtenir quelques subsides du contribuable.
Les histoires droles sont quand meme les plus courtes !

infirmireencolre

Avatar de l'utilisateur

28 commentaires

#14

de la hauteur ???????

obliger un ensemble de professionnels à payer sans aucunes possibilités de choix une somme annuelle exponentielle pour qu'une minorité d'élites auto-proclamées puissent faire de belles prhases creuses et moralisatrices dans de jolis bureaux, n'a jamais "donné de la hauteur à une profession " !
L'oni , ne s'occupant ni de nos conditions de travail , ni de nos salaires , est pour l'immense majorité d'entre nous , INUTILE ...
Allez vous un jour , les pro-ordres , accepter cette évidence ?

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#13

de rien blasé

ca fait plaisir, même si je pense que c'est la grande majorité de la profession qu'il faut remercié vu que quasi personne n'à cotisé.
question: blasé as tu bien ta place dans une profession qui en majorité ne partage pas tes fantasmes d'ordineux?

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#12

...

"Bref, merci à vous tous et vous toutes"

ben de rien ;)

(il est inutile d'épiloguer de nouveau sur les raisons de notre choix : si elles ne sont toujours pas comprises, c'est qu'il y a vraiment un problème de votre part)

blasédu44

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#11

manque de hauteur

mon pseudo et le titre de ce message ne me sont inspirés que par les lignes lues sur ce forum.
La profession à laquelle j'appartiens manque de hauteur et vie dans l'illusion d'une indépendance, juste pour quelques 30 ou 75 euros de moins sur une année. Non mais franchement........blasé oui ça c'est sûr...
Laissons ceux qui nous gouvernent décider pour nous de nos compétences, nos valeurs, notre déontologie, nos salaires.........restons à nos place, bien sagement, prenons ce que l'on nous donne et postons un message sous un pseudo fun pour perdre son temps.
Bref, merci à vous tous et vous toutes( sous l'influence des syndicats qui ont trop peur de perdre le si peu de pouvoir qu'ils ont) pour avoir brisé la chance que notre profession avait de s'émanciper, d'avoir une identité, de se prendre enfin en main.
Alors, gardez vos 75euros et demain levez vous heureux et fier d'appartenir à une profession sans visions et sans rêves.

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#10

et bien

même infirmier.com n'y croit plus, j'ai un petit pincement au coeur pour les onistes qui pensaient asservir leur collègues et qui se retrouve le bec dans l'eau
fini la fiesta faut retourner taffer

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#9

saucisonné ...

c'est en ce moment même que le sort du beurk est entrain de se jouer entre les divers acteurs du dossier ...

première confirmation : le beurk n'a pas réussi à trouver la tune pour payer les salaires de juillet 2011, c'est donc la bred qui a bel et bien les cartes en main ...

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

283 commentaires

#8

Quelle désillusion !!!!!

Quelle désillusion pour ces donneurs de leçons qui s'y voyaient déjà..!
Les professionnels ont choisi : pas d'organisme parasite avec adhésion et cotisation obligatoires !
Maintenant que la banque arrête les frais, car de ceux-ci, il va y en avoir !

EQUATEUR

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#7

Stop !

La grande majorité des infirmières et infirmiers ne veut pas de cet ordre, alors pourquoi insister ? Il faut arrêter cette expérience. On ne peut pas aller contre la volonté de la majorité.

lapikouzesimone

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#6

contre publicité !

si cette banque continue à renflouer cet oni de malheur , je ne vous dis pas la contre publicité que je vais lui faire !!!!! (ainsi que tout mon entourage !!!!!! )
à bon entendeur .

onialapoubelle

Avatar de l'utilisateur

12 commentaires

#5

LA MEN TA BLE

L'organisme se disant représentatif de la professsion infirmière est pieds et mains liées à son banquier qui est aussi son logeur. On aura donc décidément tout vu. La profession est tombée bien bas avec l'Ordre Infirmier. Quand est ce que cela va s'arrêter ?

Norma Colle

Avatar de l'utilisateur

86 commentaires

#4

XB n'est pas celui qui remoursera!

Mr Bertrand peut bien demander une rallonge de 6 millions à la Bred....lol....ce n'est pas lui au final qui devra rembourser la dette colossale inévitable..!Je n'aimerais vraiment pas être un des membres du CNOI...leurs nuits doivent être actuellement agitées!Il est plus que temps de stopper les frais!

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#3

Le prix des choses

On peut désormais avoir une idées du coût de certaines notions:

- X.Bertrand préfère engendrer une perte de 6 millions plutôt que d'admettre que sa loi est foireuse.
- les ordinaux préfèrent une dépendance totale au gouvernement et aux banques pour sauver leur doux rêve. Ils préfèrent aussi ne pas voir le mécontentement de leurs collègues.
- faire plaisir à un ministre pour une banque vaut il les 15 millions que la bred risque fortement de perdre?

syndicat RESILIENCE

Avatar de l'utilisateur

50 commentaires

#2

in dé pen dan ce ...

in dé pen dan ce ...

indépendance à géométrie variable des ordinaux qui seraient prêts à vendre leur âme au diable ministériel sur lequel ils ont passé 3 ans à casser du sucre sur le dos, à s'endetter encore un peu plus avec l'argent des autres et à refuser de se rendre à l'évidence : la profession dans sa grande majorité NE VEUT PAS D'UN ORDRE INFIRMIER !

cet entêtement ne fera que démultiplier notre énergie à combattre l'oni et à en obtenir l'abrogation au J.O. ...

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#1

!!!

quelle belle indépendance, clé de voûte de l'oni !

arrêtons le massacre