INFOS ET ACTUALITES

FLASH-ACTU - Ordre national des infirmiers: faillite et démissions en chaîne...

Cet article fait partie du dossier :

ONI

La date du 29 juillet 2011 scellera le destin de l'Ordre national des infirmiers qui, sans le soutien de la BRED, est obligé de déposer son bilan.

ordre national faillite cessation de paiement Sa survie était suspendue à la décision de la BRED, principal créditeur de la structure ordinale, à qui Xavier Bertrand avait écrit le 19 juillet dernier , en toute dernière intention, pour demander un ultime soutien qui permettrait de financer la mise en œuvre du plan de restructuration de l'Ordre national des infirmiers (ONI). Ce soutien financier, l'ONI ne l'aura pas et, de fait, la structure ordinale devrait déposer son bilan aujourd'hui vendredi 29 juillet.

David Vasseur, président par intérim de l'ONI depuis le 8 juillet dernier a donc adressé le 28 juillet 2011 au soir plusieurs courriers aux tutelles, aux différents représentants ordinaux et salariés de l'Ordre, ainsi qu'au Président de la République, Nicolas Sarkozy, pour rappeler les faits de cette lamentable saga ordinale.

Il souligne que « ce refus de soutien de la Bred entraine ipso facto la mort de l'ONI, ce qui est inédit s'agissant d'un organisme privé chargé du monopole des missions de service public qu'il assure ». De fait, il justifie sa décision de démissionner de ses fonctions : « compte tenu de cette situation, vous comprendrez que je ne vois d'autre issue que celle de présenter ce soir ma démission. L'ensemble des 51 autres membres du Conseil national des infirmiers n'aura pas d'autre solution non plus que celle de me suivre. Cette situation contraindra le ministre de la santé à désigner une commission de 5 membres préparant la liquidation ».

En effet, selon les dispositions de l'article L.4312-7 du code de la santé publique, cette délégation « réglera les affaires courantes de l'Ordre (…) et procédera à la déclaration de cessation de paiement et à la liquidation de l'Ordre national des infirmiers ». Rappelons que l'ONI employait 140 salariés. Le vide juridique demeure cependant entier. En effet la loi confiant des missions spécifiques à un organisme bientôt disparu.

En trois ans d'existence, l'ONI n'aura pas su (pu) trouver la confiance des infirmiers. Au-delà des guerres intestines et du fort mouvement antiordinal qui a joué un rôle non négligeable dans cette « descente aux enfers » ordinale, reste à nous interroger vraiment sur l'immaturité d'une profession qui n'est pas en mesure de s'organiser à l'échelon national pour assurer son indépendance, sa promotion et, in fine, sa valorisation. David Vasseur le résume en ces termes : « il est vraiment dommage et dommageable pour la qualité des soins et la sécurité des patients, et alors que la France constitue une référence en Europe, que nous n'ayons pas su construire ensemble un Ordre pour les infirmiers. Nous serons donc des exceptions européennes ». L'avenir nous dira si la profession en tirera quelques leçons positives.

Creative Commons License
rédactrice en chef IZEOS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (44)

infirmierencolere

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#46

vous avez dit immature ?

http://www.infirmiers.com/forum/communiques-resilience-t105309-330.html

qui est immature dans cette affaire ? - les infirmières ou ceux qui se prétendent leurs représentants ? - elle en pense quoi madame la rédac chef ? -



immature : C'est quoi l'immaturité quand on est adulte ?

L'immaturité est un défaut ou retard du développement physique, intellectuel ou moral qui affecte le développement physiologique et/ou psychologique. Cela touche généralement les enfants puisqu'ils n'ont pas encore terminé ou sortent de leur développement! Mais, l'immaturité quand on est adulte est rare et bizarre, car quand on se dit adulte c'est qu'on est mature!

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20080815113715AAdnlTe

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#45

cause toujours ...

de syndicat RESILIENCE le 14 Aoû 2011 09:44

les ordinés continuent - de plus belle - à jouer sur les mots,

pendant ce temps l'ordre infirmier nous prouve par A + B que nous avons bien fait de le combattre et que notre lutte est - plus que jamais - légitime et fondée,

que les soutiens diverses et variés de l'ordre puisse insulter la profession en la traitant d'immature n'est pas étonnant,

que l'ordre infirmier de par ses comportements abusifs et mensongers continue de prouver sa totale immaturité et nous oblige à le stopper dans sa course folle est la meilleure réponse que nous puissions apporter à nos détracteurs,

chouettethibou

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#43

aucun regret

les infirmières sont peut être immatures, c'est du moins ce qui est écrit dans votre article.
ce snobisme à l'égard d'une profession que vous vous vantez de représenter est particulièrement horripilant.
les infirmiers-ères persistent depuis la création de l'ONI à ne pas en vouloir.
il serait grandement temps que tous comprennent cela que nous puissions reprendre le travail de réflexion de l'avenir de la profession sans l'aide de tous ces "bien penseurs" qui ne nous souhaitent qu'une mise sous coupe afin de nous museler.
entendez bien:
AVEC OU SANS COTISATION L'ORDRE INFIRMIER C'EST NON hier comme aujourd'hui et demain

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#42

ordre infirmier : halte au gag (suite) ...

comme nous l'écrivions hier soir, la nouvelle tentative de prise de pouvoir du cnoi par un élu national est toujours entourée de beaucoup d'incertitudes et donc de sérieux ...

beaucoup de questions posées sont sans réponses ...

la communication de l'oni - avec ou sans Virginie Lanlo, toujours chef de com' en titre et partie 5 semaines en congés - est donc toujours aussi farfelue : l'oni a réussi à se griller auprès de la presse nationale et des agences qui n'ont pas du tout apprécié d'être prises pour des .......s !

l'auto proclamé président Borniche tenterait, semble t-il, de réunir des bonnes volontés afin de prolonger de quelques semaines une activité minimale de l'oni en attendant d'éventuelles grandes manoeuvres programmées en septembre, avec la bred notamment ...

qu'en pensent les autorités de tutelle ?

la profession infirmière, avec cette énième farce ordinale, est un peu plus ridiculisée !

qui voudrait donc d'un ordre qui agit de la sorte pour nous représenter ?

furiousnurse

Avatar de l'utilisateur

27 commentaires

#41

infirmiers.com est-il pro-ordre ?

Je pense que OUI à la lecture de cet article insultant les 450000 infirmiers ayant fait preuve de désobéissance civique face à un ordre illégitime (13% de votants d'un fichier ADELI pas à jour d'au moins 50% dixit DLB.....soit même pas 7%), et que dire de la non réorganisation des élections du 27 avril et du 24 juillet ?
Cherchez dans la télécopie adressée par Vasseur à N Sarkozy la vision qu'a de l'ordre ce nouveau président : il n'en exprime qu'une vision répressive CONTRE les infirmiers (on ne va quand même pas dire collègues, on est face aux réalités de terrain, NOUS ! ), bâton de l'Etat. Je ne vois aucunement un argumentaire quant à la valorisation de la profession !
Cet Ordre a voulu imposer à la profession SA VISION, SA VERITE, et non pas la représenter, un exemple ? :Le code de déontologie: rédigé par 6 "experts" au siège national, et redescendu jusqu'aux départements pour devenir définitif au bout de 2 mois....
l ordre nous parle d'indépendance ? Il demande le concours de l'etat auxquel il argumente qu'il lui rend service sans que cela coute un centime au contribuable...sur le dos des infirmiers.
l'ordre des médecins s'oppose à la restriction d'installation ? l'ordre infirmier applaudit à 2 mains.
Heureusement qu'on a su se concerter, s'organiser via le net, faire preuve de LUCIDITE, à défaut de maturité !, être EFFICACES et SOLIDAIRES contre une organisation coercitive et illégitime!

gisele10

Avatar de l'utilisateur

22 commentaires

#40

restons vigilantes !!!!

l'ordre semble avoir obtenu des crédits pour jusqu'en septembre !!!!!

continuons le combat plus que jamais !!!!!!!!

sergeant poivre et sel

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#39

Même dans l'ag oni e...

je dois dre que je reste perplexe à la lecture de cet article, quel manque de respect tout de même pour la profession quand je lis notamment ce "immaturité"...
Les urnes parleront un jour...

onialapoubelle

Avatar de l'utilisateur

12 commentaires

#38

Immaturité.

Comme mes collègues infirmiers et amis je pense que le mot de trop est celui de madame la rédactrice en chef. La profession a contrairement prouvé sa maturité à pouvoir rejeter les dangers que représentent pour elle un ordre infirmier. Même si la profession a besoin d'être représentée elle n'a pas à être corsetée dans une structure pyramidale. On est pas à l'UMP. Ni au Front National. Ni à l'armée. La profession a aussi prouvé sa maturité en rejetant la perte de la pénibilité à plus de 57%. Encore une loi qu'il va nous falloir enterrer. Et contrairement aux politiques qui courent en permanence après nos bulletins de vote nous avons le temps. Le temps de réfléchir pour virer toute cette clique. D'ailleurs j'ai bien l'intention de le marchander au plus offrant mon bulletin de vote pour 2012.

gisele10

Avatar de l'utilisateur

22 commentaires

#37

ce n'est pas une tare de ne pas avoir d'ordre !!

..... ce n'est pas une tare de ne pas avoir une couche de hiérarchie de plus , inutile pour nous , comme pour le patient que NOUS soignons !!!
nous ( je ) n'avons pas besoin de ces moralistes d''ordistes pour savoir comment nous devons soigner . Nous avons un diplôme d’État !!!!!!

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#36

NON, LA FRANCE

N EST PAS UNE EXCEPTION , EN ALLEMAGNE,IL N Y PAS D ORDRE, c'est le plus peuple pays de la cee et la locomotive economique, il n y pas d'ordre en belgique, mais aussi dans la republique FRANCAISE, en estonie, en lituanie, hors CEE, il n' a pas d ordre en CHINE , EN INDE EN RUSSIE certes il y a un ordre au ZIMBAWE....ce n'est pas UNE TARE DE NE PAD AVOIR D ORDRE

infirmiermasqué

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#35

Immature vous même.

Madame Fabregas est quand même formidable.
Plus de 450000 infirmiers sur 510000 infirmières sont immatures.
Donc pendant des dizaines d'années les actuels ifsi ex écoles ont formé des immatures.
La somme de tous ces immatures donne donc une profession immature.

Ils en pensent quoi à l'école du journalisme ?

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#34

immaturité ...

je trouve le mot insultant, insultant car une fois de plus - une fois de trop - les pro ordistes de tous poils continuent à refuser leur défaite alors que semble t-il, nous sommes encore en démocratie ...
le peuple infirmier a parlé, le peuple infirmier a refusé, toute la profession infirmière - y compris celle qui est censée nous informer honnêtement doit donc se soumettre à cette volonté de plus de 85% de la profession ...
que vous le vouliez, ou non, c'est la réalité et nous ne sommes plus chez les bisounours ...
9 millions de dettes, 13,84% de votants en 2008, des élections non réalisées en 2011, 148 personnes au chômage, à peine 55% de cotisants sur les 100% d'inscrits : ces chiffres sont la réalité ...
nommer "immatures" 450000 professionnels qui sont loin d'être des cons (sur quelques 510000 dont une bonne partie de la différence a adhéré à l'oni - sous la contrainte - est insultant) est une faute ...
en démocratie çà se paie dans les urnes, en terme commercial çà peut conduire à la faillite, cmme celle que l'ordre infirmier vient de subir ...

gisele10

Avatar de l'utilisateur

22 commentaires

#32

quoi ? quoi ?quoi ?

effacer l’ardoise de ces pseudo ex-collègues qui ont voulu plus que nous rouler dans la farine ordinale ????

NON !NON ! NON ! et 580 000 fois NON !!!!!!!!!!!!!!!!!!
et nous serons plus que vigilantes sur le coup de : "ONI2 le retour" , "oups ! on ne vous avait pas compris","mais vous ne nous avez pas compris" ," vous êtes des grosses nouilles sans cervelles" .. etc .. etc ....
nous allons tirer de bonnes leçons de votre essai de faire de nous vos vaches à lait !
comprenez que nous voulons rester libres de nos choix et de nos idées !!!!
aufwieder zehen oni !!!!
(Zu Wohl mein jens !)

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#31

ONI

ne reposera pas en paix, la vehemence, l'orgueil, le chantage, le mensonge, la dissimulation ,le deficit, la trahison...L ONI IRA EN ENFER.....

blupi

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#30

logique

A la base l'ordre j'étais pour.
Dès sa création et sa cotisation "surprise" vécu personnellement comme une trahison (je leur ai d'ailleurs fais un courrier à l'époque) je suis passé contre, ils n'avaient plus ma confiance dès le début.
Je plains tout ceux qui ont pu y croire et qui ont payé la (sur)cotisation annuelle.
Mais je ne désespère pas qu'un jour cette profession saura s'unir sous une autre forme.
ONI repose en paix

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#29

!!!!!!!!DANS MON SERVICE!!!!!!!!!!!!

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!ACTUELLEMENT, C EST COMME LE JOUR DE LA LIBERATION, JE DANSE AVEC MES COLLEGUES, ON VA BOIRE DU CHAMPAGNE ET NOUS INFORMONS NOS PATIENTS DE NOTRE JOIE....CHAMPAGNE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

gisele10

Avatar de l'utilisateur

22 commentaires

#27

merci .....

... merci à vous les onistes d'avoir tant œuvrer à la faillite de votre jouet !!!
Beaucoup plus que les anti-ordres et loin derrière les syndicats , vous avez tout fait pour que votre truc capote !!!! c'est même surprenant que cela ait duré si longtemps (mais trop !)
Et surtout merci et bravo à l'immense majorité d'entre nous qui avons résisté , même passivement , aux sirènes de l'ordre , et qui avons su ou était notre intérêt !
Nous en sortons vitalisé(e)s et un peu plus soudé(e)s ; nous nous sommes démontré que quand nous voulons nous pouvons !
je plains toutes celles et ceux d'entre nous qui ont subit les aspects néfastes de l'ordre .

Nous devons garder les yeux ouverts ! Que cette triste histoire nous serve de leçon !!!

chirac31

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#26

profession unie contre l'ordre imposé

contrairement a ce que dit cet article mensongé la profession infirmiere a été assez mature pour ne pas ceder a cet ordre imposé de toutes part, et aux pressions exercées sur elle par l'intermediaire de lettres, de l'administration hospitaliere ou de l'administration de certains IFSI.
Vu comment a agit cet ordre vis a vis de la profession c'est pas demain la veille qu'un autre ordre verra le jour!
En trois ans et tellmeent de millions depensés par ces quelques 140 administratifs de l'ordre, qu'elles ont ete les actions de l'ordre pour defendre la profession infirmiere?
rien de concret au final, juste de l'argent depensé pour rien, et quelques personnes ambitieuses qui reviennent dans leurs services, et d'autres qui ont donne 75 euros pendant 3 ans pour ces administratifs.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

270 commentaires

#25

13,73%

13,73% fut le taux de participation aux élections high-tech du printemps 2009 destinés à choisir "nos représentants" : un minimum de jugeote aurait permis d'emblée d'arrêter les frais (dont 1,5 millions d'euros généreusement offerts par le contribuable) et de casser l’œuf ordinal avant qu'il n'éclose.
Toutefois, cela aura permis de voir qu'on ne peut pas toujours faire n'importe quoi : à bons entendeurs, salut !!

chacall

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#24

enfin

ca y est mort et enterré
bon maintenant les gros feignants qui etaient elus, va falloir retourner taffer ca va vous faire le plus grand bien... et surtout pas d'indemnisation sur le dos des infirmiers...
ps une suggestion rendre les cotisations des 3 dernieres annees a celles et ceux qui ont eu tort de vous faire confiance...

infirmireencolre

Avatar de l'utilisateur

28 commentaires

#23

soulagement ! mais méfiance !

waow !!! enfin ! cet oni inutile et couteux prend l'eau !!!
Nous voila de nouveau libres de payer pour ce qu'on désire ! et pas pour des gens qui ne servent à rien et nous menacent d'exercice illégal alors que nous avons un diplôme d'état !!!!

je vais me faire une bonne fiesta à 30 euros ! et même soyons fou ! à 75 euros !!!

je trinque à toutes celles et à tous ceux qui sont resté(e)s vigilant(e)s et ont eu le courage de lutter contre la pieuvre ordinale malgré les textes de loi et les menaces !!!!

SANTé !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

lapikouzesimone

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#21

........ ouf !!!!

j'ai encore du mal a y croire !!!!!
Il est rassurant de voir qu'un mensonge de cet ampleur soit puni !!!!
Il fallait demander à vos collègues ! ne pas leur mentir et surtout ne pas les menacer !!!

Je suis désolé pour les ordinaux sincères , mais tant pis pour vous , il fallait demander leur avis à vos collègues !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

270 commentaires

#20

Grande victoire

Cette fois-ci la messe est dite et c'est une grande victoire pour notre profession qui a su refuser l'asservissement et l'endoctrinement. Je ne me qualifie pas d'immature mais plutôt de professionnel adulte, équilibré et responsable, comme la majorité de mes collègues d'ailleurs. Amis ex-ordinaux, commencez votre travail de deuil !

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#19

!!!

"reste à nous interroger vraiment sur l'immaturité d'une profession qui n'est pas en mesure de s'organiser à l'échelon national pour assurer son indépendance, sa promotion et, in fine, sa valorisation."

merci pour l'immaturité !!

c'est un discours purement ordinal que vous nous tenez là
on vous l'a soufflé ou vous y étiez ??

Geraldine13

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#18

Superbe !

L'ordre n'avait pas sa place chez nous ! Bon débarras.

D'un autre côté notre profession n'est pas unie, il y a toujours des désaccords en permanence, des critiques des blablabla d'IDE qui ne font finalement jamais rien pour la profession.

Alors oui, vive la disparition de cet ordre nauséabond, mais est-ce qu'un jour la profession se rendra compte qu'il faut réellement s'unifier ?

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#17

IMMATURITE ! mandrake

AH voila les capacites d'introspection des conseillers...c'est pas de notre faute...c'est la faute à la gauche, a l'ump, aux syndicats, aux infirmiers, a sarkozy, au ps et bientot se sera de la faute aux arabes, aux juifs et aus homosexuels...immaturité? et bien il faudrait grandir monsieur Mandrake et faire un travail sur vous meme, vous interroger, ECOUTER, et peut etre vous faires des reproches...je sais c'est imlpossible...une bonne psychanalyse vous fera le plus grand bien

JFledingue

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#16

Dégoûté...

Et voilà comment on se fait avoir de 75 euros, bravo l'ONI !

J'espère que personne ne viendra nous réclamer des sous l'année prochaine parce que moi, je les envoie se faire.... !

loulic

Avatar de l'utilisateur

184 commentaires

#15

immaturité ?

bravo, belle preuve d'indépendance journalistique de votre part.

pour vous la maturité d'une profession se jauge à ses capacités d'asservissement à une structure iniquement créé pour externaliser le fichier ADELI ?

A quel moment l'ordre a t'il tenté d'unifier les infirmiers ? Quelles actions a t'il mené qui aurait pu faire croire à ces infirmiers que l'ordre était une avancées pour eux ?

Quant au chapitre sur "l'exception europpéenne", on vous remercie, quand on vois dans quelle mouise sont les autres infirmières ordinées d'europe et d'ailleurs, on ne voit pas l'intérêt de rentrer dans ce moule (à gaufre).

Continuer à pleurer sur les cendres de ce minable club d'aparatchik, ça trop longtemps que vous n'avez vous même pas rencontré d'infirmier. Vous n'avez même pas compris ce qu'était l'ordre, aveuglée que vous étiez par les belles promesses qui sonnaient creux.

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#14

HE MANDRAKE,

MOI J4 AI PAYE, alors ca suffit de culpabiliser les infirmiers, non nous ne sommes des gros debiles, les immatures c'est vous et faudrait prendre vos responsablites et accepter la realite...l'ordre est mort et c'est votre faute....UN INFIRMIER EN COLERE CONTRE CES INCOMPETENTS DE CONSEILLERS QUI VONT MAINTENANT NOUS CULPABILISER on aura tous vu !

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#13

immature toi même

infirmiers.com ne respecte pas la majorité des infirmiers
faudrait monté un autre site cadresup.com ou sociologue.com pour etre en adéquation avec votre clientele

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#12

IMMATURITE

des conseillers, d'ailleurs le vote electronique finance par les citoyens et le deficit de 14 millions d'euros donnera t'il a juger l'immaturite des conseillers, ils sont, malgre leurs immaturite responsable de fiasco par manque d'intelligence et de sens politique, a mon sens ils ne doivent par echapper a leurs responsabilites, malgre leurs immaturite et devraient etre juges pour punir leur incompetences, leurs mensonges, leurs vehemences et le deficit abyssale qu ils ont construit...certes ils sont immatures mais responsables, et j 'espere qu'ils ne jouieront pas d'une impunité.

mimicra

Avatar de l'utilisateur

95 commentaires

#11

Ecrire au Président : c'est facile et gratuit

[quote]
David Vasseur, président par intérim de l'ONI depuis le 8 juillet dernier a donc adressé le 28 juillet 2011 au soir plusieurs courriers aux tutelles, aux différents représentants ordinaux et salariés de l'Ordre, ainsi qu'au Président de la République, Nicolas Sarkozy, pour rappeler les faits de cette lamentable saga ordinale.
[/quote]


Tiens, moi aussi je viens d'écrire à Mr le Président ...
Pour lui raconter les misères de la secte faites aux professionnels de terrain que nous sommes.

c'est facile d'écrire, il suffit d' aller là http://www.elysee.fr/ecrire/

Bon, j'avoue que depuis que je suis dans la lutte, j'écris très régulièrement au Président.
Donc, il a déjà le vrai son de cloche des misères ordinales faites à l'ensemble de la profession Infirmière

mandrake

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#10

immaturité...

"reste à nous interroger vraiment sur l'immaturité d'une profession qui n'est pas en mesure de s'organiser à l'échelon national pour assurer son indépendance, sa promotion et, in fine, sa valorisation."

Je resterai attentive à toutes propositions "positives" des uns et des autres qui pourraient renverser l'image que donne la profession aujourd'hui, montrant ainsi sa maturité...

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#9

DEPUIS LE DEBUT

LES MENSONGES, LES MENACES ET LES VIOLENCES NE PEUVENT FEDERER LES INFIRMIERS....ils ne leur restent plus qu'a poser des bombes...certains en sont capables malheureusement.....l'endocrinemenr peut mener a l'aveuglement et la betise...mais comment ces cadres(car ils le sont en majorité) encadrent ils leur equipe...ont ils ete infirmiers ?

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#8

POURQOUI CE FIASCO

TROP DE CADRES QUI NE REPRESENTENT PAS LES INFIRMIERS, COTISATION TROP ELEVEE AU DEBUT, L AUTORITARISME DE LEBOEUF, L ADHESION AVEUGLE ET MILITAIRE DES VEAUX-CONSEILLERS-NATIONAUX ,LE MANQUE DE SENS CRITIQUE DES CONSEILLERS, LE MANQUE DE SENS ET D INTELLIGENCE POLITIQUE, LA VIOLENCE DE LA MAJORITE DES CADRES-ORDINAUX, LES MENACES AU CHOMAGE, A LA PRISON ET AUX AMENDES ICI ET LA.....ce fiasco montre l'incapacite manageriale des cadres hospitaliers mieux formes a la terreur qu' au reel management....no comment....le bal est fini...qu'ile rentrent dans le service sevirent de plus belle...ils etaient mieux peut etre dans leur tauliere?

patator

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#6

feu l'ONI

"reste à nous interroger vraiment sur l'immaturité d'une profession qui n'est pas en mesure de s'organiser à l'échelon national pour assurer son indépendance, sa promotion et, in fine, sa valorisation."


tout est dit!

félicitations aux syndicats, d'avoir un peu plus pourri notre avenir!

C'est bien dommage que l'ordre n'est pas résisté une ou deux années de plus, les promos d'ESI actuelles étant majoritairement pro ordre, cela aurait pu jouer en faveur de l'oni.

Bref,la bataille est perdue, it's over!

execho

Avatar de l'utilisateur

97 commentaires

#5

immature...

madame Izeos ne devrait pas cracher sur le client en le traitant d'immature,en attendant d'éventuelles excuses je vais voir ailleurs pour ma part

PP58

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#4

Yahoo!

Bon débarras !

Et je ne trouve pas immature de refuser de faire diriger par une bande de guignols en manque de pouvoirs... Leur gestion de la chose fut calamiteuse, et il ne récoltent que les conséquences de LEURS erreurs !
Ils n'ont qu'à retourner dans un service de soins, histoire de voir comment ça se passe...

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#3

jusqu'au bout

infirmiers.com aura montré sa servitude vis à vis de l'ONI, rejeté par les infirmiers. En témoigne cette dernière phrase: "reste à nous interroger vraiment sur l'immaturité d'une profession qui n'est pas en mesure de s'organiser à l'échelon national pour assurer son indépendance, sa promotion et, in fine, sa valorisation."
Il ne vous vient pas à l'idée que les infirmiers se sentent valorisés par leur rôle de lien entre les différents acteurs de la santé, patient y compris, et que si une structure doit permettre cette reconnaissance, elle ne peut pas être corporatiste?
Pour l'indépendance, on voit bien celle-ci quand la structure privée ordinale aura fini en suppliant le ministère et la présidence, ainsi que sa banque.

Enfin, jusqu'au bout, concernant les responsables de ce fiasco (les élus du national) qui devront assumer, et jusqu'au bout concernant cette loi qui doit être abrogée.

infirmiermasqué

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#2

In memoriam

Et voilà, c'est fini.
Enfin presque mais le plus dur est fait.
Comme le dit très bien maître Devers sur son blog : c'est avant tout la victoire des infirmières et de ceux qui se sont battus pendant des années pour lutter contre le mal ordinal.
L'abrogation est l'étape suivante.
Que les ordistes en soient convaincus : nous n'arrêterons pas avant l'abrogation.
Et ils devront rendre des comptes.
Bonnes vacances à seringue et merci à Résilience pour son acharnement qui a fini par payer. Merci à tous.

syndicat RESILIENCE

Avatar de l'utilisateur

50 commentaires

#1

l'oni c'est ... fini !

RESILIENCE – syndicat infirmier contre l'ordre

Y E S !
l'oni, c'est ... fini

...