INFOS ET ACTUALITES

Respecter les défunts séropositifs

Le ministre du travail, de l'emploi et de la santé, Xavier Bertrand, a fait part, le 24 janvier 2012, lors de la présentation de ses vœux à la presse, de sa volonté d'agir avant les prochaines échéances électorales sur les soins funéraires des personnes qui sont décédées alors qu'elles étaient contaminées par le VIH, le VHB ou le VHC.

Xavier Bertrand veut agir sur les soins funéraires des séropositifsCette question est revenue sur le devant de la scène au début du mois de janvier à la suite d'une campagne des associations de lutte contre le sida qui ont contesté l'interdiction des soins de conservation auprès des personnes VIH+ décédées.

La direction générale de la santé (DGS) a annoncé la création d'un groupe de travail sur la question.

Xavier Bertrand s'est donc engagé à "faire évoluer très vite et dans les semaines qui viennent les dispositions qui concernent les soins funéraires des victimes du sida comme des victimes des hépatites. Je le ferai". "J'entends bien toutes les questions qui sont posées, les garanties qui sont demandées. Mais je pense que c'est un problème essentiel au nom du respect des défunts", a-t-il poursuivi.

Le ministre a rapidement évoqué la question de l'accès des homosexuels au don du sang, pour lesquels il est actuellement interdit. "La situation actuelle ne me donne pas satisfaction", a-t-il déclaré, exprimant son souhait d'agir sur le sujet tout en reconnaissant qu'"il n'est pas facile" et qu'"il y a des dispositions européennes" susceptibles de l'empêcher d'agir vite.

Publicité

Commentaires (0)