INFOS ET ACTUALITES

Roselyne Bachelot accepte de restreindre l'Ordre des infirmiers aux libéraux

Cet article fait partie du dossier :

ONI

La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a apporté mercredi son soutien à une proposition de loi visant à restreindre le champ de compétence de l'Ordre des infirmiers aux seuls infirmiers libéraux et à dispenser les salariés de s'y inscrire.

Le député UMP Yves Bur (Bas-Rhin), un des auteurs de cette proposition de loi, a interrogé mercredi à l'Assemblée nationale la ministre de la santé sur l'avenir de l'Ordre infirmier qu'il juge "coûteux et inutile" en particulier pour les infirmiers salariés qui représentent 80% des effectifs et qui sont contraints de payer une cotisation annuelle de 75 euros.

Roselyne Bachelot a souligné que la création de l'Ordre infirmier (par la loi du 21 décembre 2006, ndlr) était une décision antérieure à son arrivée au ministère de la santé. Elle a rappelé qu'elle avait demandé aux instances ordinales de ne pas dépasser de 20 euros le montant des cotisations mais que celles-ci "n'avaient pas voulu obéir à ces conseils de bon sens".

"Je ne laisserai pas intimider les infirmiers salariés par une demande de 150 euros [au titre des cotisations 2009 et 2010, ndlr]. Je ne laisserai pas [l'Ordre] exposer les employeurs d'infirmiers salariés au risque d'être poursuivis pour exercice illégal de la profession d'infirmier", a déclaré la ministre de la santé.

Elle a ajouté que "les instances disciplinaires et la protection par le Haut conseil des professions paramédicales" garantissaient un cadre à la pratique des infirmiers.

"Notre système de santé a besoin de cohésion et n'a pas besoin d'un double pilotage. C'est pourquoi je soutiendrai votre proposition de loi et ferai en sorte de ne réserver l'obligation d'adhérer à l'Ordre infirmier qu'aux infirmiers libéraux", a déclaré la ministre de la santé. Elle a précisé que les infirmiers salariés pourraient adhérer "de manière volontaire".

La proposition de loi sur l'Ordre des infirmiers a été signée par Yves Bur (Bas-Rhin), Jacques Domergue (UMP, Hérault), Céleste Lett (UMP, Moselle), Dominique Tian (UMP, Bouches-du-Rhône) et Eric Straumann (UMP, Haut-Rhin).

Fin 2009, la ministre de la santé avait indiqué qu'elle ne voulait pas intervenir dans ce dossier.

Le mouvement de protestation pour l'abrogation des ordres paramédicaux et contre le montant de la cotisation à l'Ordre infirmier avait conduit six organisations syndicales de salariés à organiser une grève nationale et des manifestations le 26 janvier.



Publicité

Commentaires (42)

guepeoujm

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#43

Les partisans de l'ordre sont désolants

Comment ne pas se réjouir de l'échec de la mise en place d'un instrument de contrôle de la profession infirmière ? Comment ne pas être médusé par l'aplomb des partisans de l'Ordre (un quarteron d'infirmières libérales)qui s’évertuent à vouloir faire payer la majorité de la profession pour un "joujou" à leur seul et unique service... Quant aux comparaisons vis à vis des syndicats, elles sont à pleurer. Bien entendu qu'un syndicat se doit de défendre tous les agents qui travaillent à l'hôpital ! J'exerce en psychiatrie en service enfant, je suis infirmier de secteur psychiatrique et je côtoie au quotidien des éducateurs, des orthophonistes, psychomotriciens, médecins, ASH... Aussi, les combats uniquement catégoriels, ce n'est pas pour moi, d'autant que l'on peut défendre la profession tout en défendant l'hôpital, ce n'est qu'une question de volonté et de détermination...

cmptp69

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#41

ouf !!!! et reouf !!!! et rereoufff !! et rerereoufff! !! !

ouf !!!!
ouf !!! l'ordre infirmier , ce dinosaure mort né est re-mort et re-re-mort!!!!(sans remord)(mes chères collègues , vous allez pouvoir vous payer une petite robe à 75 euros !!! ou un bon restau. ou les deux en 2 ans ) ! on ne peut que se féliciter de cela . Il était impossible qu'un tel déni de démocratie et d'empathie demeure . Il était impossible que nous , les infirmières et infirmiers soyons représenté(e)s par ces gens ... surtout que ne nous leur avions rien demander .Il était impossible que nous nous laissions infliger autant de contraintes et de mépris . A nous de nous prendre en main ; nous avons su lutter contre l'ordre , apprenons à lutter contre tout ce qui nous opprime . Nous sommes infirmières et infirmiers au service de nos contemporains et à notre service !

infirmier66

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#40

Bla bla bla

Blablabla blablabla... Voilà ce que je pense de la politique et de notre ministre de la santé (qui s'est déjà illustrée ne l'oublions pas lors de l'épidémie de grippe cet hiver) qui ne veut surtout pas qu'un organisme fédère enfin la profession, si on commence à se regrouper on risque de se syndiquer et là ça va couter cher car nous risquons de demander à être payés à notre vrai valeur (durée d'études, risques professionnels, responsabilités prises etc...) et ça commence déjà... Alors Roselyne, tu flippes? Tu as raison, les infirmiers et infirmières sont en train de se réveiller de trop longues années d'exploitation.

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#39

Eh HO Y A QUELQU'UN A L'ORDRE INFIRMIER

Le Journal officiel a publié, ce mardi 1 er juin, la liste des contraceptifs oraux dont les infirmiers sont autorisés à renouveler les prescriptions pour une durée maximum de six mois. Plus de 100 contraceptifs oraux sont concernés par cette nouvelle mesure qui autorise également les pharmaciens à délivrer ces médicaments contraceptifs oraux lorsque la durée de validité d'une ordonnance datant de moins d'un an est expirée.

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) indique dans un communiqué que cette liste comprend l'ensemble des contraceptifs oraux, dont les médicaments nécessitant une prise en charge spécifique des patientes.
Estimant que cette mesure fait "courir des risques aux patientes" et peut entraîner "une prise en charge dégradée des femmes", le CNOM invite les médecins prescripteurs à ajouter la mention "non renouvelable" sur l'ordonnance si nécessaire.
OU est l'ordre des infirmiers pour commenter cette loi et la reaction du CNOM ? Pour defendre cette loi ! Faudrait plus s'etonner que Madame Bachelot veuille en restreindre l'adhesion d'un organisme muet hantée par le complot syndicalo-etatico-bachelotien !! OU OU Y A QUELQU'UN A L'ORDRE DES INFS ?

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#38

La Haine...

Grande semeuse de haine. Madame Leboeuf a rate son rendez-vous avec les infirmiers. Sa victimisation et ses theories du complot sont indignes. Elle oublie sa responsabilite. Elle devrait tirer les conclusions de SON echec.Resultat de son mandat:un ordre moribond, une profession clivée, des rapports sociaux tendues...dans une democratie...on sanctionne un telle incompetence et tel fiasco par les urnes. Provoquons des elections anticipées au bureau ! Elle s'accroche au pouvoir alors que ses echecs consecutifs: pas d'adhesion, revirement du gouvernement, conflit avec les syndicats et conflits au sein même de l'ordre pousserait tout representant honorable et digne à s'effaçer...Mais non...trop orgueilleuse la mouche!

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#37

IL N'Y PAS D'ISSUE...malheureusement

La haine est enkystée dans les deux camps. La gestion calamiteuse de l'ordre aura créer un seisme qui perdura longtemps dans la profession. Les PROS et les ANTIS continueront à se faire la guerre: obstruction d'embauche,promotion bloquée.....la responsabilite de l'ordre est indeniable. Apres avoir stigmatisée les syndicats, le gouvernements, les etablissements, la DHOS, les DDASS et les partis politiques, madame Leboeuf voit desormais des ennmis dans son prore camp.La paranoia est a son comble.Dominique pour l'honneur de l'ordre, pour son avenir, pour la profession....demissionner...merci.Votre aveuglement jete l'opprobe sur l'ordre et nous discredite un peu plus tout les jours...demissionner...merci..L'ordre ne vous appartient pas...demissionner ...merci

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#36

SOIT pas triste Marcel

On n'arrivera a survivre sans ORDRE. Allez Marcel, t'es pas tout seul...enfin presque

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#35

Marcellus

"je suis triste et affligé par tant de bêtise ....à nos frais!"
Rassurez vous, les 19 millions empruntés qui ne seront sans doute jamais remboursés par l'ordre seront aussi au frais du contribuable.

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#34

"LES CAVES SE REBIFFENT"

Jamais lu autant d'ORDREUX sur infirmiers.com qui devient depuis que la BÊTE est blessé ordreinfirmiers.com. L'aveuglement ordrique et le refus de la defaite est à l'image de l'endoctrinnement des dignitaires politiques de l'Allemangne d'avril 45....Au secours....Le courant ordrique est mort....

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#33

RELAYER CETTE JOURNEE DE PREVENTION !

Faites une treve dans la guerre ORDREUX-ORDRIQUE et relayer cette journée de depistage gratuit du cancer de la peau(en explosion actuellement) en divulgant ce site http://www.syndicatdermatos.org/....Vive la prevention infirmiere et non à l'ordre...excusez moi d'avoir interrompu les debats pertinents de la politico-syndicalo-ordreux-ordrique.

marcellus

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#32

pour contre oui mais encore

c'est une magnifique et terrible farce que nous offre nos parlementaires...
nous en sommes les acteurs contraints et dévoués.
un ordre qui se devait de fédérer et promouvoir une profession trop bafouée devient le stigmate infligé par des gouvernants inutiles et incompétents.
un ordre des infirmiers libéraux cela sera certainement trés utile à condition qu'il ne soit pas colonisé par des requins...

qui sommes nous? qui est digne de représenter les valeurs de notre métier?de tous les infirmiers?ou est notre fierté?
dans nos vestiaires se trouve certainement la réponse...
je suis triste et affligé par tant de bêtise ....à nos frais!




personne....non non rester assis ....personne

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#31

représentation

Vous parlez de représenter chacun en quote part de sa représentation nationale, mais selon quels critères?
Les critères professionnels (spécialités ou spécificités d'exercice)? Cela me semble difficile, que faire de la psychiatrie, qui compte encore infirmiers de spécialités et IDE? Que faire des IST, des infirmiers scolaires, etc. De plus, l'ordre ne s'attaquant pas aux conditions de travail, cette représentation ne lui est pas utile.

Les critères Public privé libéral? Je crois que cette représentation risque d'insatisfaire autant les libéraux que la proposition de Mr Bur ne le fait. Ces deux choses reviennent au même, moins de pouvoir pour les libéraux, pas sûr que leurs syndicats afficheraient le même soutien à l'ordre. Cela risque aussi de renforcer l'impression de doublon si la majorité "secteur public" se dégage.

Après, on peut vouloir changer plein de choses, mais cela ne s'appellera plus "un ordre".

kript

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#30

Pourquoi pas ?

A titre personnel, je trouve que l'ordre n'est pas une mauvaise idée pour obtenir un poids politique plus important. Je pense que "l'idée" n'est pas à rejeter, si chacun est représenté en quote part de sa représentation nationale et que les cotisations ne sont pas exorbitantes, c'est à réfléchir...

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#29

A Dopamine

Effectivement, les réactions de rejets face à des élus ordinaux sont désagréables. mais si ces élus n'ont pas l'entière responsabilité de ce qui se joue, l'ordre a aussi son rôle dans la montée des insultes à l'encontre de quiconque le représentant. Aucune transparence, déni de l'opposition, menaces diverses et variées, cela ne force pas le respect.

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#28

pourquoi un ordre?

"n'empêche que les infirmiers feraient bien de se regrouper derrière un véritable ORDRE qui défendrait leurs causes pour la reconnaissance de leur métier et de leurs responsabilités grandissantes!!!
Non??"
Non, je n'ai pas envie d'une structure ordinale pour me fédérer, ni d'une quelconque structure d'allure corporatiste.
Encore pire, je n'ai pas envie de me fédérer sous la menace et la contrainte.
Je n'appelle pas ça fédérer, mais être mis sous tutelle

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#27

LA POSITION DE CONVERGENCE INFIRMIERE

Une semaine après l’annonce du soutien de Roselyne Bachelot à la proposition de loi du député Yves Bur visant à restreindre l’obligation d’adhérer à l’Ordre infirmier aux seules professionnelles libérales, les réactions continuent d’abonder. Convergence Infirmière fait entendre une voix un peu différente car il s’interroge en effet clairement sur la part de responsabilité de la direction de l’Ordre dans la situation actuelle.

A la tête d’une instance dont la légitimité était de toute part interrogée, la direction nationale de l’Ordre n’a pas fait preuve de la maturité politique qui lui aurait permis de créer un consensus au sein de la profession. Le communiqué parle ainsi de « positions suicidaires », d’une « surdité » constante et d’un entêtement contre-productif.

Le syndicat rappelle qu’il s’est félicité de la création de l’Ordre qu’il a longtemps appelé de ses vœux, mais ne peut que déplorer le « gâchis » obtenu aujourd’hui. Pour l’organisation, l’Ordre aurait dû entendre les conseils répétés par le ministère de la Santé et la Direction hospitalière de l’organisation des soins (DHOS) concernant le montant de la cotisation, plutôt que de taxer ces interventions d’ingérence insupportable.

Convergence Infirmière ne peut comprendre que le conseil national ait préféré maintenir la nécessité d’une « organisation structurelle fastueuse » plutôt que d’entendre les appels à la raison qui émanaient de toutes parts. Jamais, en effet, la direction de l’Ordre n’a semblé prête à prendre acte des dissensions suscitées par ses décisions et la réponse qu’elle a opposée à Roselyne Bachelot confirme cet aveuglement. Elle se contente en effet de précisions techniques et n’évoque nullement les causes possibles de la situation actuelle.

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#26

FATIGUANT LE CONSEILLER DOPAMINE

Vous etes fatiguant Conseiller ordinal Dopamine.....La loi sera votée....Il n'a plus que le putsh...le terrorisme....pour faire renaitre votre reve d'un grand ordre infirmier de france. Allez retourner travailler.... a moins que ce mot vous soit etranger...

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

50 commentaires

#25

Fatiguant

Il est pénible de constater que dès qu'on fait autre chose que râler, c'est à dire agir (essayer de s'impliquer, essayer de proposer du rédactionnel) on se fait sabrer sans aucune forme de procès.
Pour un site partial il faut tout de même avouer que la censure est laxiste... L'agressivité de certains messages n'est pas en accord avec la charte, elle est dirigée et très claire. Pourtant, cette prose reste en ligne...

Quand on s'implique, on le sait et on l'assume. Mais bon, protégez moi de mes amis...

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

50 commentaires

#24

Formidable...

"Il y a quand même un comité qui penche vers l'ordre, et cela se ressent dans le choix des articles, c'est juste un ressenti."

Je t'invite à relire les réponses qui m'ont été faites. Elles sont éloquentes. Je suis ramolli du cerveau et un con fini d'avoir essayé de m'impliquer justement pour éviter qu'il n'y ait que "des cadres catho de droite assis sur un tas d'or" dans l'ordre.
Je n'ai même pas critiqué la position des anti ordre dans mon précédent message. J'ai juste fait remarquer que lorsqu'on est partial et sans réflexion construite le message n'avait pas d'impact.

reminoelle

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#23

question

n'empêche que les infirmiers feraient bien de se regrouper derrière un véritable ORDRE qui défendrait leurs causes pour la reconnaissance de leur métier et de leurs responsabilités grandissantes!!!
Non??

Ketalar01

Avatar de l'utilisateur

10 commentaires

#22

Connais ton ennemi

Ne nous trompons pas de combat.
N'est il pas surprenant qu'en pleine tourmente sur le sujet
du LMD, des
retraites des Ide et du harcèlement(mené
avec brio) par les IADE, que notre ministre prenne position sur le sujet de l'ordre?
Il ne s'agit que d'un os a ronger que l'on nous jette.
Mais ce n'est pas une victoire, tout au plus un leurre.
De surcroit cela mais un pont final à une structure qui aurraot pu changer la face de notre métier.
Nous voilà perdant perdant . ;(

elhombredelamancha

Avatar de l'utilisateur

41 commentaires

#21

a reminoelle

l ordre fait davantage rire que peur au ministere...
ce qui fait peur et fait de lui un pion (oui oui un pion , pas mieux que ca) a sacrifier , c est la volonte ministerielle de ne pas voir un vrai front infirmier se structurer autour de ce refus de l ordre "moral" . ni plus ni moins . la est le vrai danger que le ministere tente de conjurer . pourle reste , l ordre n a jamais eu d autre pouvoir ni d autre ambition que celui de nuire a ceux qu ils pretendait representer . bilan positif en 2ans ? rien .

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#20

10% d'inscrits

Tout est dit, c'est vrai que ça doit faire peur à la ministre, surtout si l'Etat doit rembourser l'argent emprunté aux banques. Arrêtons le fiasco!

cmptp69

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#19

fédérer les infirmiers !!!!

l'ordre :fédérer les infirmiers !!!! mais vous êtes en plein rêve ! Un groupe de cadres cathos de droite à la tête ,avides d'honneurs et d'indemnités ,assis sur 37 millions d'euro (enfin... ils y croyaient), avec qq 100aines de bénis-oui-oui à leur solde faisant d'odieuses pressions du fond de leurs bureaux sur les 450000 autres infirmiers trimant dans les service!On ne fédère pas ses collègues de cette minable façon!Ces gens la ne sont pas corrects et ne sont pas dignes d'être infirmiers ! NON MERCI ! je sais me défendre , même contre R. Bachelot ,sans eux !

reminoelle

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#18

Question

si je comprend bien ,Mme la ministre a bien comprit que l'ordre était un bon moyen de fédérer les infirmiers et elle a peur du rassemblement de 500000 infirmiers au sein d'un ordre ainsi que du poids qu'ils pourraient faire peser dans la balance de leurs revendication????? donc le supprimer c'est diviser donc régner Mme la ministre!!

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#17

LE MARDI 8 JUIN

Son altesse royale,la reine Leboeuf 1(que dieu la benisse) vient rendre visite a sa vassale servile et infeodée à DIJON(la marquise Thiard) rue marcel sembat pour inaugurer le castellet regionale et departemental de l'ordre(que le dieu le bénisse)de Bourgogne et de Côte d'or, venez en nombre gueux bourguignon pour manifester votre opposition a l'ordre royal et à sa Sérénissime altesse royale(rue marcel semmbat à partir de 18h45 le 08/06/10),la reine Leboeuf 1 plus proche d'ailleurs de l'ane que du boeuf(que dieu la garde).

barney

Avatar de l'utilisateur

127 commentaires

#16

@ Dopamine

Quand j'étais en IFSI, on nous rabâchait tout le temps qu'un bon IDE doit perpétuellement se remettre en question... Ce n'est pas valable pour les ordreux ? Où bien la population d'IDE comporte 90% de cornichons qui ne comprennent rien à rien et ne voient pas que l'ORDRE veut leur bonheur et leur épanouissement ?

Laissez-moi rire et prenez un peu de votre pseudo, vous en avez tellement besoin, votre cerveau est tellement ramolli que c'en est pathétique !!!

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#15

A TOUS LES ORDREUX !

je ne suis pas responsable de votre echec! C'est un probleme ordino-ordinal, reglez votre probleme dans vos conseils....a moins que vous ne pensiez, que vous ne parliez pas et surtout ne disiez jamais une idee hors de la ligne National !...debrouillez vous....il doit exister dans vos statuts la possibilite de reunion extraordinaire,la possibilite de demission , vous ne pouvez pas reduire la cotisation a 20 euros? imposez un moratoire quant aux paiements?communiquez intelligement sans menaces? etre patient?vous ne pouviez pas attendre 2 ou 3 ans...NON....et bien oui j'execre votre incompetence

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#14

Message a dopamine

Je suis d'une même avis qu'arvp, je ne suis pas sur que les infirmiers contre l'ordre soient des bêtes ecumant de rage. Par contre j'ai reçu un courrier de l'ordre menaçant et agressif. Je suis allé ,il y a un an à une réunion organisé par l'ordre de mon département et j'ai osé emmettre des doutes sur l'ordre. J'ai été alors victime d'un veritable lynchage verbale et quasiment insulté d'imbecile...Alors franchement je suis desormais convaincu que la haine est de votre cote. Mais de grace ne nous faites pas porter votre incompetence,votre incurie a organiser votre ordre. C'est vous les responsa

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#13

DOPAMINE

Cher conseiller, je ne sais pas de quel côte est la HAINE, le mepris et la negation dont fait preuve l'ordre quant à l'opinion generale des infirmiers viv à vis de la creation d'un ordre infirmier me laisse songeur.De plus l'arrogance et l'irrespect ont été une attitude systematique de l'ordre par apport à l'etat , aux DASS, a l'UMP, AU PS et à toutes les organisations syndicales. IL serait urgent de vous interroger sur votre incapacite à mettre en place l'ordre. Vous faite preuve d'une inintelligence politique qui est une aubaine pour vos detracteurs.

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#12

ligne éditoriale

Dopamine, je parle du choix des articles, toutes les dépêches APM ne sont pas mises en première page.
D'ailleurs, il me semble que tu appartiens à ce comité, ainsi qu'à l'ordre, non? Il y a quand même un comité qui penche vers l'ordre, et cela se ressent dans le choix des articles, c'est juste un ressenti.

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

50 commentaires

#11

Source des infos

Amusantes réaction partiales envers le site inf.com...

C'est un espace où il vous est possible sans contrainte d'exprimer vos opinions, c'est un espace qui relaie de l'info. La news n'est pas écrite par infirmiers.com, mais c'est une dépêche APM news. APM news, c'est un peu l'AFP des news médicales.

Laisser votre haine de l'ordre prendre le dessus sur la réflexion ne donne pas de crédit à vos réactions.

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#10

Un ordre, oui

mais pas avec une sur-represenattion de cadres(un directeur des soins est il encore infirmier!), trop de cadres sont au national et pas assez d'infirmiers de terrain, pas assez de democratie, pas assez de politique d'ouverture et de main tendue, et surtout pas cette ecervellee plus proche de l'ane que du boeuf !

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#9

Messages au 52

glandeurs de conseillers nationaux qui pensaient s'octroyer des indemnites..Et ben c'est raté.D'ailleurs, il y en a une dans la Niévre qui utilise les vehicules de service d'un hopital specialise pour se rendre aux reunions de l'ordre regionals et departemental..Merci le contribuable...et en plus au passage une petite indemnites....Quelle ethique!

dalex1999

Avatar de l'utilisateur

30 commentaires

#8

Enfin, le bon sens revient!!

Il etait temps que le mouvement soit lancé! Abrogation de ce stupide ordre et que les ronds de cuir qui se croyaient en paix, leur petite chef en tête, retourne en service TRAVAILLER!!!

barney

Avatar de l'utilisateur

127 commentaires

#7

Un 1er pas est franchi...

Mais ne baissons pas la garde ! N'oublions pas que Bachelot à fort à faire avec les IADE et que le vent de révolte gronde chez TOUS les IDE.

Donc, cette mesure tant attendue à sûrement pour objectif d'étouffer la révolte dans l'œuf, alors que justement, maintenant que les IDE ont prouvé qu'ils pouvaient se mobiliser pour refuser un ordre injuste, on peut légitimement espérer plus, en espérant que les syndicats ENTENDENT LE MESSAGE !

C'est le moment de réclamer des revalorisations salariales en menaçant de faire comme les IADES : On na va plus au taf si on n'obtient pas satisfaction !!!

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#6

victoire

maintenant tu faits comment leboeuf pour rembourser les prets de ton pseudo ordre, demissionne et va te cacher

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#5

C'est la faute des infirmieres !

elle va finir par nous le dire(LEBOEUF)...c'est de notre faute, nous sommes des ecervelées.. Tu n'a rien compris leboeuf, tu ne comprends rien, on ne veut pas de ton odre, 90 % n'ont pas payer et arrete avec ton complot des infirmieres. Tu devrait nous representer! nous ecouter! j'ai l'impression que l'ordre hait visceralement les infirmieres! Il y a trop de cadres dans ton usine à vomir, trop d'arrivistes qui veulent nous mener à la baguette! Bachelot a vu juste , et le droit et la republique triomphe toujours !

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#4

Leboeuf doit demissionner !

une cotisation trop lourdre, pas de moratoire de 3 ans avant de payer la cotisation, arrogance devant les services de l'etat, menaces indignes de la part d'une pretendue infirmiere(LEBOEUF n'est pas une infirmiere), dossier trop lourd, aucune politique d'ouverture ou de la main tendue,incompetence des conseillers, rien sur la caisse d'entraide ou la caisse de retraite....des menaces,la tete bien droite, la moustache bien rasée, arrogance .....voila l'ordre que nous a fabriqué Leboeuf...et si elle a peu de courage politique..elle doit demissionner pour l'honneur de la profession !

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#3

Avis au redacteur de cet article !

vous affirmez dans votre titre "Roselyne Bachelot accepte....". Non, elle n'accepte pas, elle propose, decide et exige l'arret de cette mascarade. Les conseillers ordinaux sont des imbeciles reactionnaires et sectaires. Elle sait qu'ils ne representent qu'eux meme.Elle sait qu'il y a une surrepresentation de cadres et pas assez d'infirmiers. Elle sait que la fonction disciplinaire de l'ordre fait doublon avec les conseils de discipline des hopitaux. Elle sait que leboeuf est une incompetente, arrogante indigne de representer les infirmiers.

cmptp69

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#2

c'est le moment d'enfoncer le clou !!!!!

en effet,écrivez par mail aux députés !sans tarder !allez sur le site de l'assemblée nationale pour les informer de votre volonté de ne pas adhérer de force à l'ordre (c'est simple et rapide;vous trouvez les formules de politesse adéquates sur le net ). j'ai déjà écris aux députés des 74 1ers départements . c'est le moment , pour ne pas le regretter après !!!!!!!!!!!sinon vous allez banquer toute votre carrière pour ces parasites qui n'ont jamais vraiment été des infirmiers auprès des malades et qui veulent notre argent pour glandouiller encore plus !

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#1

un début

A chacun de relancer son député, d'être vigilant pour passer de ces paroles aux actes.
Une chose est sûre: l'ordre désavoué par les professionnels et le ministère ne représente rien actuellement, la salut au HCPP a du aussi lui faire mal, au vu de leurs missions identiques.