INFOS ET ACTUALITES

Suppression de l'HTA sèvère de la liste des ALD : les associations d'usagers réagissent

L'association des accidentés de la vie (Fnath), le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss) et l'Alliance du coeur ont annoncé le 29 aout dernier avoir déposé des recours en annulation devant le Conseil d'Etat contre le décret supprimant l'hypertension artérielle (HTA) sévère de la liste des affections de longue durée (ALD).

association accidentes de la vie affections longues dureeDans un communiqué, la Fnath réitère ses critiques contre le décret n°2011-726 du 24 juin 2011 qui a supprimé l'ALD 12 Le gouvernement justifiait cette suppression au motif qu'elle était la "seule ALD à constituer un facteur de risque et non une pathologie avérée".

La mesure, entrée en vigueur le 27 juin 2011, ne concerne que les assurés qui n'étaient pas déjà pris en charge à 100% au titre de cette ALD et qui continueront à pouvoir en bénéficier à l'avenir.
Pour la Fnath, la suppression de l'HTA sévère de la liste des ALD constitue "une atteinte manifeste au bon sens et à la santé publique alors que la Haute autorité de santé (HAS) avait manifestement émis un avis défavorable ou demandait, a minima, qu'un dispositif soit mis en place pour les assurés concernés".

L'association "considère qu'il s'agit, ni plus ni moins, d'une véritable "folie" que de supprimer la prise en charge à 100% des patients hypertendus sans proposer aucune autre mesure d'accompagnement".

Elle observe que "toutes les autorités sanitaires, y compris le Haut conseil de la santé publique [HCSP], et scientifiques considèrent que la lutte contre l'hypertension artérielle participe directement à la baisse de la mortalité cardiovasculaire" et déplore que seule la maîtrise des dépenses importe au gouvernement, même "au prix de vies humaines ou de l'aggravation de la santé des malades".

La suppression de l'ALD 12 doit permettre à l'assurance maladie de réaliser 20 millions d'euros d'économies en année pleine, tous régimes confondus, dont 17 millions pour le régime général, selon les annexes de la LFSS 2011.

Publicité

Commentaires (0)