INFOS ET ACTUALITES

Trois IDEL soupçonnées de fraude mises en examen

Les trois infirmières libérales, soupçonnées de fraude à l'assurance maladie pour un préjudice de plus de 1,3 million d'euros, ont été mises en examen et l'une d'entre elles placée en détention provisoire, a-t-on appris le jeudi 7 février 2013 auprès du parquet de Paris.

mise en examen infirmières libéralesLe mardi 5 février 2013, la préfecture de police de Paris avait annoncé que trois infirmières libérales, soupçonnées d'escroquerie en bande organisée, vol et exercice illégal de la profession de médecin, avaient été déférées devant le parquet de Paris, rappelle-t-on.

Le parquet de Paris n'a pas confirmé les faits de "vol et exercice illégal de la profession de médecin". Il a indiqué qu'une infirmière libérale d'une cinquantaine d'années qui travaillait à Paris avait été mise en examen et placée en détention provisoire le jeudi 31 janvier 2013 "pour escroquerie en bande organisée".

Deux autres infirmières libérales, avec lesquelles elle avait des assurés en commun, ont été mises en examen et placées sous contrôle judiciaire.

Une information judiciaire a été ouverte, a confirmé le parquet.

Les faits se sont déroulés entre 2009 et 2011. Une plainte a été déposée en 2011 par la caisse de retraite et prévoyance des clercs et notaires, suite à des problèmes de facturation.

La fraude dont le montant avoisinerait près de 1,4 million d'euros concernerait une vingtaine d'organismes d'assurance maladie obligatoire et complémentaire. Le parquet a notamment cité plusieurs caisses primaires d'assurance maladie dont celles de Paris, la caisse militaire de sécurité sociale, la Mutuelle générale de l'éducation nationale (MGEN) et la Mutualité fonction publique (MFP).

Publicité

Commentaires (0)