SERVICES ESI

Assurance de Responsabilité Civile Professionnelle et Protection Juridique

Infirmiers.com a interrogé la MACSF afin de connaître les besoins en assurance des étudiants en soins infirmiers.

Cet article est publié dans le cadre d'un partenariat publi-rédactionnel avec la MACSF

Vous êtes étudiant en soins infirmiers :  à quoi vous sert une assurance de Responsabilité Civile Professionnelle (RCP) ?

L'assurance RCP est obligatoire pour les étudiants en soins infirmiers. En effet, en tant qu’agent de l’hôpital, vous bénéficiez d’une protection de l’établissement où vous effectuez des soins dans le cadre de vos fonctions d’étudiant. Mais cette protection est limitée : en cas de faute détachable du service, c’est vous-même qui demeurez responsable.

L’assurance RCP vous protège à l’occasion des actions en responsabilité qu’un patient pourrait intenter à votre encontre. Elle est indispensable pour vos stages, gardes et interventions d'urgence sur la voie publique.

En son absence, vous supporterez personnellement l’intégralité de l’indemnisation éventuelle due à ce patient. En revanche, en souscrivant une assurance RCP, c’est votre assureur qui prend en charge les sommes correspondant aux frais de procédures et d’expertise et à l’indemnisation de la victime.

A titre d’exemple, on peut citer un jugement du tribunal correctionnel de Cherbourg ayant condamné à huit mois de prison avec sursis une étudiante en soins infirmiers de deuxième année qui avait provoqué la mort d’un patient en lui administrant à tort du chlorure de potassium.

Pour en savoir plus

Souscrivez votre assurance de RCP sur le site Internet macsf.fr : c'est simple, rapide et pratique.

Quelques mots sur la MACSF

La MACSF veille sur les professionnels de la santé. Mutuelle d’assurances créée en 1935 par et pour les professionnels de la santé, la MACSF vous accompagne tout au long de vos études.

  • Parce que nous connaissons bien votre quotidien, nous vous proposons des solutions adaptées à vos contraintes et les faisons évoluer en fonction de vos attentes, constamment à l’écoute de vos remarques et de vos suggestions.
  • Parce que la vie courante est pleine d’imprévus, nous prévoyons les garanties les plus performantes et des services adaptés afin de vous apporter une aide précieuse à chaque fois que vous en avez le plus besoin.
  • Parce que nous cultivons l’excellence dans tous les métiers, vous pouvez compter sur nous pour offrir la meilleure des protections à votre véhicule, votre habitation et bien sûr votre santé.

La MACSF propose également aux étudiants en soins infirmiers :

  • une complémentaire santé : parce que soigner les autres ne doit pas vous faire oublier de prendre soin de vous, la MACSF vous propose de prendre en charge tous les postes de santé importants pour les étudiants : honoraires médicaux, optique, dentaire…
  • une assurance habitation et de nombreux services (panne électroménager, perte de dés…) à un tarif compétitif
  • une assurance auto : panne, accrochage, financement d’un véhicule d’occasion…, la MACSF est toujours présente pour vous aider.
  • un prêt étudiant : pour financer vos études ou un projet, empruntez jusqu’à 21.500€ sans justificatif et sans frais de dossier.

Découvrez également les résidences étudiantes MACSF : parce que trouver un logement est souvent un casse-tête quand on est étudiant, la MACSF peut vous aider dans vos recherches et vous propose des résidences étudiantes à Paris, Lille, Lyon, Toulouse et Marseille.

Commentaires (4)

serge cannasse

Avatar de l'utilisateur

74 commentaires

#4

quelques explications

merci pour votre intérêt et vos remarques.

La partie "à la Une" est destinée à mettre en valeur des articles déjà parus sur le site, mais dont nous souhaitons qu'ils restent accessibles sur la page d'accueil pendant quelque temps. Il est même possible que dans l'avenir, nous y placions des articles relativement anciens, mais appropriés à un sujet d'actualité ou bien couplés à un sujet présenté sur la page d'accueil.

Comme je l'ai déjà écrit, je pense qu'effectivement, la partie "actualités" serait mieux nommée autrement, par exemple "informations" ou en reprenant une ancienne dénomination de la page d'accueil "Quoi de neuf". "Toutes les actualités" renvoie aux archives de ce qui a été publié dans le mois ou les mois précédents. La colonne de droite présente les derniers articles publiés, dont tous ne passent pas dans la colonne de gauche, le plus souvent parce qu'ils sont brefs.

L'ancienne répartition ne nous semblait pas claire : dans l'une ou l'autre rubrique, on trouvait des textes n'ayant leur place ni vraiment d'un côté, ni vraiment de l'autre et, personnellement, j'avais le plus grand mal à faire la différence entre ce qui est "actuel" et ce qui est "neuf" ... La vraie différence était que les actualités regroupaient des articles écrits par des rédacteurs professionnels et les "Quoi de neuf" des articles écrits par des professionnels de santé.

Nous aurions pu faire un rubriquage du genre "coeur de métier" (les cours, les mises au point sur les gestes, les actes, etc) - "sociopro" (nouvelles syndicales, associatives, législatives, réglementaires, etc) - "professions de santé" (qui ne sont pas infirmières) - "santé" (patients, économie, sociologie, etc) - "environnemental" (questions de société) - "événements culturels" (livres, films, etc). Nous ne l'avons pas choisi pour deux raisons :

- d'une part, nous ne publions pas suffisamment de textes ou d'images chaque jour pour alimenter toutes ces rubriques dans une seule page d'accueil ; ça viendra peut-être et nous y pensons déjà, mais nous estimons que c'est encore un peu tôt : le lecteur doit pouvoir trouver immédiatement ce qui a changé sur la page d'accueil.

- d'autre part, nous pensons qu'il est très important de ne pas hiérarchiser les textes des uns et des autres, quelle que soit leur valeur rédactionnelle (mais ici nous apportons une aide), de témoignage, de travail en cours, ou d'expert, universitaire par exemple. Je pense très sincèrement que les professionnels de santé doivent écrire et que ce qu'ils ont à dire vaut bien ce qu'en disent les experts, ce qui ne revient pas à dénigrer la pertinence de ceux-ci. toutes les voix doivent se faire entendre et ça urge ! d'où le choix d'offrir le même espace ou presque à chacun : ce mois-ci, l'avis d'un infirmier sur l'Ordre "vaut" autant que celui d'un Secrétaire d'État, même s'ils n'ont pas la même portée, a priori.

en tout cas, merci de poser de bonnes questions me donnant l'occasion de donner ce que j'espère être de bonnes réponses.

Zebwest

Avatar de l'utilisateur

6 commentaires

#3

Organisation des actualités

Merci pour l'explication.
En effet, le déplacement à droite et sans logo me paraît plus approprié.

Puisqu'on parle de la présentation et de l'organisation des actualités, j'avoue pour ma part être un peu perdu entre les trois rubriques "A la une", "actualités infirmières" et "toutes les actualités" de la page d'accueil.

Je trouve qu'il est devenu difficile d'accéder aux actualités propres à notre profession et que tout se mélange un peu, comme on a pu le voir dans notre exemple de publirédactionnel.

Cela donne en plus l'impression de voir moins d'actualités simultanément (ce n'est peut être pas le cas) et de devoir les faire défiler.
En tous cas, rien de visible au premier coup d'oeil, ce dernier cherchant où aller...

Je ne sais pas si je suis clair pour expliquer mes impressions mais je suis pour l'instant nostalgique des bonnes vieilles présentations où les actualités était visibles d'un coup d'oeil.

Merci à vous en tous cas.

serge cannasse

Avatar de l'utilisateur

74 commentaires

#2

Publirédactionnel

Comme indiqué en bas de page, il s'agit d'un "publirédactionnel", c'est-à-dire un article rédigé en partenariat avec un annonceur dans le style rédactionnel du site. Ce genre d'article apporte deux types de contenus, ici clairement distingués : un contenu purement informatif (ici ce qu'est une RCP et pourquoi il faut y souscrire) et un contenu publicitaire (ici pourquoi choisir la MACSF).

On peut trouver des publi-rédactionnels dans toute la presse papier ou web, sauf celle qui refuse la publicité. Cet article a été relu par la rédaction d'Infirmiers.com, qui a pris soin que la distinction indiquée soit bien posée. Le fait qu'un support accepte ou refuse la publicité est un autre débat, mais, quand il l'accepte, ce qui est publicitaire doit être clairement annoncé. Il me semble que c'est ce que nous avons fait.

en revanche, il y a une ambiguïté sur le titre de la rubrique "actualités", dont vous avez raison de souligner qu'il n'est guère approprié. mais il ne l'est pas seulement pour cet article. regardez ce que nous avons proposé ce mois-ci : un certain nombre de papiers ne sont pas de l'actualité à proprement parler. Nous allons réfléchir à une autre dénomination (informations infirmières ?), toutes les propositions étant les bienvenues.

pour terminer, afin de ne pas accentuer le côté "pub" dû sans doute en grande partie au logo, nous supprimons celui-ci de la page d'accueil, ce qui déplace l'article dans la colonne de droite. mais je tiens personnellement à le conserver en page d'accueil parce que, encore une fois, il apporte une réelle information, et pas seulement de la pub.

et merci pour votre attention et votre intérêt !

Zebwest

Avatar de l'utilisateur

6 commentaires

#1

Publicité

Belle publicité...

Que cela vient-il faire en actualité?