COURS IFSI

Cours ifsi - Psychologie - Introduction générale

Infirmiers.com (en collaboration avec MEDI Formation) vous présente l’ensemble du programme, l’organisation des cours et les objectifs des cours de psychologie (semestre 1 – UE 1.1.S1) pour les étudiants en soins infirmiers

1. Introduction générale

Cours psychologieÉtudier la psychologie consiste à acquérir des outils théoriques qui vous aideront à mieux comprendre le fonctionnement des différents domaines de l'esprit (intrapsychique), que ce soit la mémoire, le développement de l'enfant ou la gestion des traumatismes.

Il s'agit également d'étudier les groupes et les fonctionnements psychologiques de la société, car un individu existe avant tout par ses interactions avec autrui.

2. Définition de la psychologie

Il s'agit d'une science qui étudie les fonctionnements et la nature du psychisme. Depuis 1947, l'Université française a officialisé la séparation entre la psychologie et la philosophie.

Ceci veut dire deux choses. Tout d'abord que pendant plus de cinquante ans, les psychologues faisaient des expérimentations avec une rigueur scientifique qui n’était pas reconnue comme telle. Ensuite, que cette science est une des plus jeunes qui existent.

Sa jeunesse explique la multiplicité des théories et des modèles. De nombreux points de vue différents, parfois complémentaires, existent sans pour autant qu'un système global ait réussi à les regrouper dans une seule théorie cohérente.

La psychologie apporte donc plusieurs points de vue pour étudier un même phénomène.

3. L'organisation des cours

Ils ont été classés comme suit :

  • Les bases du fonctionnement mécanique avec la psychophysiologie et la psychologie cognitive seront les premières étapes de cet apprentissage. Nous résumerons les éléments clés de l'organisation nerveuse et cérébrale mais également celle des principales fonctions mentales (cognitives).
  • Les bases de la psychologie sociale viendront ensuite. Cette fois-ci, nous regardons les groupes, leurs fonctionnements et leurs influences sur les façons de penser des individus.

Cette première partie reprend donc les éléments biologiques, cognitifs et sociaux qui nous constituent.

  • Après quoi nous avons la psychologie du développement qui montre comment le psychisme se construit étape par étape. La place des schèmes, constituants de la motricité et de l'intelligence, et de l'environnement social y seront intégrés. En décomposant les processus de la petite enfance, nous apprenons comment un individu social et autonome se construit.
  • Enfin, dans la dernière partie, associée à la psychanalyse, nous verrons un modèle permettant de comprendre comment le psychisme gère ses troubles du fonctionnement et ses traumas. Nous reprendrons le modèle théorique de la psychanalyse en découvrant ses concepts fondamentaux ainsi que la construction de la subjectivité (les différents stades, le rapport au corps, etc).

Cette dernière partie, qui recouvre un tiers de l'ensemble des cours, permettra également de s'initier à la psychopathologie et s'ouvrira sur d'autres techniques thérapeutiques.

4. Qu'est il nécessaire de savoir ?

Pour un infirmier, certains points théoriques de la psychologie ne semblent pas fondamentaux. Certains points de la psychologie pourraient donner l'impression de ne pas avoir d'applications concrètes. Retenir ne tient pas dans l'apprentissage de définitions mais plutôt dans le développement d'une nouvelle écoute des interactions sociales. Mais pour ce faire, l'étude des mécanismes de base sont nécessaires.

Il ne s'agit pas de tout apprendre mais de comprendre ou de découvrir des logiques de fonctionnements. Voici, ci-dessous, les compétences visées par ces cours. Elles vous guideront dans votre apprentissage.

5. Les compétences travaillées

Cette unité d’enseignement permet d’obtenir une validation partielle pour la compétence 6. La compétence 6 est « Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins ».

Les objectifs de cette compétence sont assez parlants pour comprendre les objectifs des unités d’enseignement associées :

  1. Définir, établir et créer les conditions et les modalités de la communication propices à l’intervention soignante, en tenant compte du niveau de la compréhension de la personne ;
  2. Accueillir et écouter une personne en situation de demande de santé ou de soin en prenant en compte son histoire de vie et son contexte ;
  3. Instaurer et maintenir une communication verbale et non verbale avec les personnes en tenant compte des altérations de communication ;
  4. Rechercher et instaurer un climat de confiance avec la personne soignée et son entourage en vue d’une alliance thérapeutique ;
  5. Informer une personne sur les soins en recherchant son consentement ;
  6. Identifier les besoins spécifiques de relation et de communication en situation de détresse, de fin de vie, de deuil, de déni, de refus, conflit et agressivité ;
  7. Conduire une démarche de communication adaptée aux personnes et à leur entourage en fonction des situations identifiées.

6. Dans l’évaluation de cette compétence, on retient les critères d’évaluation et les indicateurs suivants

  1. Pertinence de l’analyse de la situation relationnelle : la situation relationnelle est analysée en fonction des personnes et du contexte ; les besoins spécifiques de communication d’une personne en situation de détresse, de fin de vie, de deuil, de déni, de refus, conflit et agressivité sont explicités et les attitudes adaptées identifiées ; les besoins spécifiques des patients atteints de troubles psychiques sont explicités et les attitudes adaptées identifiées ;
  2. Cohérence dans la mise en œuvre d’une communication adaptée aux personnes soignées et leur entourage : les conditions propices à la communication sont mises en œuvre ; une attention est portée à la personne ; la communication prend en compte l’expression et le contexte de vie du patient ; le langage professionnel et les modes de communication (verbal, non verbal) sont adaptés à la personne ; la posture professionnelle est adaptée à la relation soignant – soigné et vise au respect de la personne

L’évaluation de cette compétence se fait à partir des évaluations théoriques liées aux différentes UE mais aussi sur les différents stages avec des applications pratiques.

7. Les objectifs généraux de L’UE 1.1.S1

Elle ne nécessite aucun pré-requis et apporte 3 ECTS sur les 180 du DEI.

  • Caractériser les principaux concepts en psychologie, psychologie sociale ;
  • Identifier les étapes du développement psychologique, cognitif, psychomoteur de l’homme ;
  • Expliciter le caractère unique de l’expérience de santé vécue par une personne ;
  • Identifier les caractéristiques psychologiques pouvant influencer la représentation de la santé et de la maladie chez une personne ou un groupe de personnes, et la participation aux soins.

8. Les objectifs pédagogiques de l'UE 1.1.S1

L’enseignement de cette UE donne à l’étudiant des cadres théoriques et des points de repères qui lui permettent de relier ses propres observations et interrogations à des savoirs organisés.

La formation peut prendre appui sur des études de situations, des travaux sur les représentations, les concepts et leurs attributs, des récits de vie, des analyses d’articles, de livres, etc.…

Les concepts et connaissances seront repris et utilisés dans les unités d’intégration et dans l’ensemble des travaux postérieurs à cet enseignement.
Certaines données vont être revues, parfois plus en profondeur, dans les UE dédiées à la psychiatrie.

9. L'évaluation de cette UE

On utilise un travail écrit à partir d’un texte présentant une ou plusieurs situations.
L’étudiant doit repérer les concepts utilisés par l'auteur.
Certains Ifsi ajoutent des questions de connaissances type définitions.

UE Psychologie entrainez-vous en ligne

Retrouvez l'ensemble des cours de psychologie sur Infirmiers.com

Creative Commons License

Psychologue
Rédacteur Infirmiers.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (0)