COURS IFSI

Cours ifsi - Biologie fondamentale - les lipides (partie 2)

La biologie fondamentale (UE 2.1 S1) est un enseignement dense mais néanmoins indispensable aux étudiants en soins infirmiers. Ce cours s'inscrit dans une longue série qui, une fois par semaine s'enrichira d'une nouvelle contribution. Bonne lecture et bon travail d'assimilation !

65. La digestion des lipides

65.1. Introduction

Les triglycérides alimentaires ne sont pas absorbables. Les substances absorbables sont :

  • les acides gras libres ;
  • les monoglycerides ;
  • le cholestérol.

Les grandes étapes de la digestion des lipides :

  1. Emulsification des graisses ;
  2. Hydrolyse des lipides ;
  3. Formation des micelles ;
  4. Absorption par endocytose du contenu micellaire.

La digestion implique les acides biliaires et leurs sels :

  • Des Enzymes
    • lipases (pancréatiques) ;
    • colipase ;
    • cholesterol esterase ;
    • phospholipase A2 ;
  • La formation de micelles pour pouvoir traverser la bordure en brosse.

Absorption des lipides

L'arrivée des lipides dans le duodénum stimule la sécrétion de bile.

65.2. Emulsification des graisses

Une émulsion est un mélange hétérogène de deux substances liquides non miscible comme l'eau et l'huile.

L'émulsification consiste à disperser l'une des substances (ici les lipides) dans l'autre (la phase aqueuse) sous forme de petites gouttelettes.

Le mélange reste stable grâce à un émulsifiant qui joue un rôle de tensioactif (ici les sels biliaires).

Les lipides sont émulsionnés dans l'intestin par les sels biliaires.

Certains lipides alimentaires sont naturellement émulsionnés (lait).

Les acides biliaires vont jouer le rôle de détergents (agent de surface) pour solubiliser les lipides dans la phase aqueuse du chyle.

Les acides biliaires sont amphiphiles avec un domaine hydrophile (acide aminé conjugué) et un domaine lipophile (cholestérol).

L'émulsification va rendre alors les lipides accessibles à la lipase pancréatique.

65.3. Hydrolyse des lipides

La lipase pancréatique et la colipase hydrolyse les triglycérides (TG) en acides gras  (AG) libres et en monoglycérides.

La colipase enrobe les gouttelettes émulsifiées pour y accrocher la lipase.

La lipase pancréatique hydrolyse les TG séquentiellement en position 1 puis 3 pour donner des diglycérides (1,2-diacylglycerols) et finalement un monoglycéride (2-acylglycerols ).

La Cholestérol estérase : les esters de cholestérol sont hydrolysés par une cholestérol estérase pancréatique entrainant la libération d'AG.

Les Phospholipases A1 et A2 hydrolysent les phospholipides pour en libérer les AG et le lysophospholipides.

Les sels biliaires dispersent les produits de l'hydrolyse des lipides qui vont former les micelles.

65.4. Formation des micelles

Micelles

Micelles

Les micelles : les acides gras libres et les monoglycérides produits par la digestion des lipides forment avec les sels biliaires des complexes hydrosolubles appelés micelles et dont le diamètre est de 4 à 6 nm.

C'est la phase de solubilisation des lipides

65.5. Absorption par endocytose du contenu micellaire

Les micelles  permettent le passage en milieu hydrophile de substances lipophiles vers la bordure en brosse par endocytose.

La fraction polaire des molécules les plus solubles est tournée vers l'extérieur et forme, avec les sels biliaires une "enveloppe" contenant les composés les plus insolubles

Devenir des micelles

  • les micelles sont endocytées dans le jéjunum ;
  • les AG, les  monoglycérides  et la lysolécithine quittent les  micelles pour entrer dans les entérocytes ;
  • les sels biliaires sont exclus de ce processus et ils sont libérés dans la lumière intestinale où ils peuvent participer à la formation de nouvelles micelles ou se trouver absorbés dans l'iléon pour subir un recyclage entéro-hépatique ;
  • il y a environ 4 cycles par jour Les AG à longue chaîne et les monoglycérides vont servir à la resynthèse de triglycérides et de phospholipides dans le reticulum endoplasmique de la cellule ;
  • il y aura ensuite une combinaison de ces lipides avec une  protéine (béta-lipoprotéine) pour former les chylomicrons ;
  • les  chylomicrons transportables dans la circulation sanguine vont sortir de l'entérocyte via  les lactifères des villosités intestinales ;
  • les chylomicrons vont gagner la circulation sanguine via la sous-clavière gauche.

Les chylomicrons

Les chylomicrons sont des lipoprotéines qui se forment en période de digestion.

Elles sont responsables du transport des lipides de l'intestin grêle vers les tissus adipeux périphériques où ils sont retraités.

Chylomicrons

Devenir des chylomicrons

  • les chylomicrons ont une durée de vie très courte dans la circulation sanguine ;
  • les triglycérides des chylomicrons sont hydrolysés en glycérol et acides gras libres sous l'action de la lipoprotéine lipase ;
  • la lipoprotéine lipase est localisée à la surface de l'endothélium des capillaires sanguins, essentiellement du tissu adipeux, du cœur et des muscles et de la mamelle en période de lactation.

66. Quelques pathologies

Malabsorption des graisses : stéatorrhées, la présence de graisses non digérées dans les fèces.

  • déficience biliaire ;
  • absorption des triglycérides moins touchée ;
  • insuffisance pancréatique ;
  • absorption de l'ensemble des lipides est touchée ;
  • atrophie intestinale.

67. Fonction des lipides

Les lipides naturels constituent :

  • des réserves énergétiques ;
  • des constituants structuraux de la cellule (membranes) ;
  • pour certains, ils sont doués d'activité biologique (hormones stéroïdes, vitamines liposolubles, médiateurs cellulaires,…).

 Fonction des lipides

cours biologie fondamentale étudiant infirmier MEDI Formation

Retrouvez l'ensemble des cours Biologie Fondamentale sur Infirmiers.com

Creative Commons License

http://www.mediformation.com/

Publicité

Commentaires (0)