COURS IFSI

Cours - La toilette au lit

La toilette est un soin relèvant du rôle propre infirmier. Ce soin peut-être effectué en partialité ou en totalité par un aide soignant(e) ou une auxiliaire de puériculture dans le cadre d'un travail en collaboration avec l'infirmier(e) (IDE) ou [ou le (la) puériculteur(trice) - IPDE] . Il reste placé sous la responsabilité de l’IDE (ou de l'IPDE).

Objectif

Maintenir le bien-être de la personne en effectuant des gestes appropriés afin de conserver sa peau en parfait état de propreté.

Assurer une relation personnalisée : temps privilégié d’écoute, d’observation et d’échange avec la personne soignée.

Veiller à la sécurité physique et au confort de cette personne tout au long du soin.

Indications

Toutes les fois où il y a notion de dépendance :

Lors d’une immobilisation, d’une paralysie ou d’un coma, en cas de grande fatigue, dans certains cas postopératoires, chez les personnes non autonomes (enfants, personnes âgées, handicapées).

Recommandations

Avant de préparer le chariot, il faut :

  • Prévenir le patient du soin et évaluer son état de dépendance. Si son état de conscience le permet, lui demander s’il dispose ou non d’affaires de toilette personnelles et quelles sont ses habitudes d’hygiène.
  • Observer : l’état cutané du patient, s’il est souillé et/ou algique.
  • Demander une aide si nécessaire (patient obèse, paralysé…)

Le chariot sur lequel est réuni le matériel doit être nettoyé, au préalable, à l’aide d’un détergent désinfectant.

Sur le chariot, le matériel préparé n’est que pour un seul patient, ce qui autorise à le rentrer dans la chambre ; le chariot de linge restant dans le couloir.

Matériel nécessaire

Dans la mesure du possible utiliser en priorité le matériel dont dispose la personne afin de préserver ses habitudes de vie.

Du matériel pour le lavage des mains

  • Savon liquide
  • Essuie-mains à usage unique
  • Solution hydro-alcoolique (SAH) de type Stérilium 

Du matériel à usage unique

  • Tablier de protection pour l’AS/AP (selon les établissements)
  • 2 à 3 gants + 2 serviettes
  • Une protection si nécessaire (vérifier la taille selon la corpulence de la personne)
  • Des gants à usage unique et des gants de protection (toilette intime)

Du linge textile

  • Le linge nécessaire à la réfection du lit
  • Les vêtements personnels du patient ou du service (casaque, pyjama)

Pour la toilette

  • 2 cuvettes avec de l’eau tiède ou 1 dans laquelle l’eau est changée souvent
  • Du savon

Pour le brossage des dents

  • 1 brosse à dents et du dentifrice ou le matériel pour bain de bouche
  • 1 verre spécifique à cet usage
  • 1 haricot

Pour la toilette intime

Un bassin avec +/- un bock (selon le protocole du service)

Pour l’apparence physique

  • Une paire de ciseaux à ongles (précautions si le patient est diabétique ou sous anticoagulants)
  • Un peigne ou une brosse
  • Nécessaire à raser ou rasoir électrique +/- Maquillage

Divers objets sont également utiles

  • Haricot ou sac poubelle, essuie-mains
  • Compresses (peigne, soin de bouche…)
  • Crème pour les massages et prévention d’escarres ex. : Sanyrène, Biafine, Mitosyl, Bépanthène (selon le protocole du service)
  • Nettoyant/Désinfectant et lavette (selon le protocole du service)

Dans tous les cas, il faut s’adapter

  • Au matériel du service (ex. : absence de bock dans certains services)
  • A l’état de santé et physique du malade  certains malades ne peuvent être mis sur le bassin (ex : patient paralysé)

Déroulement

Comme avant tout soin, se laver les mains au niveau du poste de soin ou dans la chambre du patient et à chaque étape intermédiaire de ce soin. Le lavage des mains peut être remplacé par l’utilisation d’une SHA (à chaque fois que nécessaire).

  1. Fermer la porte.
  2. Mettre la présence.
  3. Fermer les fenêtres (la pièce doit être à une température d’au moins 20°)
  4. Préparer le matériel.
  5. Vérifier que le patient n’est pas souillé et si besoin lui proposer le bassin.
  6. Installer confortablement la personne : enlever si possible les oreillers et relever la tête de lit
  7. Enlever la couverture et la placer au pied du lit ou sur une chaise préalablement nettoyée/désinfectée.
  8. Se laver à nouveau les mains.
  9. Remplir la cuvette et tester l’eau pour voir si elle est à la bonne température.

Une protection est à glisser sous le patient, de la tête aux pieds, au fur et à mesure du déroulement de la toilette (serviette de toilette ou alèse à usage unique) afin d’assurer un maximum de confort.

Si le patient est souillé assurer un change au préalable comme suit :

  • Mettre des gants de protection
  • Faire tourner la personne sur le côté
  • Nettoyer le siège (la région fessière) en commençant par la fesse du haut, puis la region anale (pour les femmes de la vulve à l'anus, en remontant) puis le pubis si nécessaire.
  • Sécher et rouler l’alèse sale en place
  • Mettre une alèse propre, la rouler à côté de l’alèse sale
  • Faire retourner la personne
  • Finir de nettoyer l'autre fesse et sécher
  • Enlever l’alèse sale
  • Dérouler l’alèse propre, réinstaller la personne
  • Vider l’eau
  • Retirer les gants
  • Se laver les mains
  • Désinfecter la cuvette
  • Se relaver les mains
  • Remplir la cuvette

Toilette du visage

  • Retirer la chemise ou veste de pyjama, la poser sur le thorax (voir en fonction de la propreté de chemise)
  • Laver le visage avec le gant soit avec du savon, soit à l’eau claire selon les habitudes de la personne
  • Rincer, puis sécher avec la serviette

Selon les circonstances, la toilette du visage est à compléter avec les soins des dents ou de bouche, le rasage et le coiffage avant de débuter la toilette du thorax ou en fin de toilette.

Soin des dents

  • Se laver les mains avant le soin
  • Brosser les dents du patient
  • Faire rincer à l’aide du verre et faire cracher dans une cuvette ou un haricot
  • Faire un soin de bouche si nécessaire

Rasage, si besoin, avant ou après la toilette

Toilette du thorax

  • Retirer la moitié de la chemise, côté le plus éloigné
  • Savonner le bras, la moitié du thorax, de l’abdomen, sans oublier l’aisselle et le sein du côté le plus éloigné
  • Rincer et sécher avec la serviette
  • Revêtir la partie lavée avec la chemise propre
  • Retirer la chemise sale et savonner l’autre moitié du thorax
  • Rincer et sécher
  • Massages aux coudes, si nécessaire
  • Enfiler la chemise propre si le dos a pu être lavé, sinon la poser sur le thorax
  • Changer l’eau, si elle est savonneuse et/ou sale

Toilette des cuisses, des jambes et des pieds

  • Plier le drap afin de dégager la partie inférieure du corps
  • Savonner, rincer et sécher la jambe opposée au soignant
  • Faire de même pour l’autre jambe
  • Massages aux talons, si nécessaire
  • Changer l’eau

Toilette intime chez la femme

  • Recouvrir la patiente de son drap, faire replier les jambes si possible
  • Mettre le bassin (en tenant compte des habitudes de la patiente et/ou du service)
  • Mettre des gants de protection à usage unique
  • Laver le pubis et les plis de l’aine, savonner la vulve
  • Rincer abondamment avec le bock ou autre, puis retirer le bassin
  • Sécher avec la serviette par tamponnement, sans frotter
  • Changer l’eau et le gant (couvrir la personne pendant ce temps), parfois utilisation d’un gant de toilette jetable
  • Jeter les gants à usage unique
  • Se laver les mains

Toilette intime chez l’homme

  • Mettre des gants de protection à usage unique
  • Savonner le pubis, l’aine, décalotter pour bien nettoyer le gland
  • Rincer et sécher
  • Recalotter
  • Changer l’eau et le gant (couvrir la personne pendant ce temps), parfois utilisation d’un gant de toilette jetable.
  • Jeter les gants de protection à usage unique
  • Se laver les mains

Toilette du dos et du siège

  • Tourner la personne sur le côté
  • Savonner le dos
  • Rincer et sécher
  • Savonner le siège avec des gants à usage unique
  • Rincer et sécher
  • Retirer les gants à usage unique et se passer les mains avec une solution hydro alcoolique
  • Effectuer un massage du sacrum si nécessaire

Puis, assurer l’aide à l’habillage de la personne.

S’ils n’ont pas été effectués avant : soins des dents, de bouche, rasage

Soin de prothèse dentaire

Ce soin doit être fait après chaque repas si possible ou au minimum une fois par jour.

  • Mettre des gants de protection à usage unique.
  • Faire retirer la prothèse par le patient ou retirer la prothèse à l’aide d’une compresse.
  • La nettoyer à l’aide d’une brosse à dents à poils souples (ou d'une brosse à dents spéciales pour dentiers) et de mousse nettoyante (dentifrice spécial pour prothèses) ou de dentrifice "normal". Des comprimés effervescents antibactériens permettent également de nettoyer la prothèse par trempage (15 minutes maximum).
  • Toujours rincer la prothèse après nettoyage.
  • La placer dans le boîtier réservé à cet effet.
  • Faire rincer la bouche au patient.
  • Remettre la prothèse

Coiffer la personne

  • Mettre une compresse sur un peigne, si le patient ne dispose pas d’un peigne personnel
  • Protéger l’oreiller avec une protection ou les épaules de la personne avec la serviette du haut
  • Peigner la personne
  • Assurer le nettoyage du peigne

A la fin du soin

  • Installer confortablement la personne au lit ou au fauteuil
  • Replacer les ridelles au lit, si besoin
  • Mettre à sa disposition tout ce qui lui est nécessaire (sonnette, lunettes, appareil auditif, télécommande de la TV, carafe d’eau, journaux, etc.)
  • Nettoyer et ranger le matériel en respectant les circuits propre et sale pour le linge et le matériel
  • Eteindre la présence
  • Effectuer la transmission écrite sur le dossier de soin en respectant le protocole du service (ex : transmissions ciblées)

Critères à respecter lors d’une toilette au lit

  • Efficacité et rapidité (20 minutes)
  • Respect de la pudeur
  • Respect de l’intimité et de l’autonomie
  • Douceur et confort
  • Sécurité du patient (psychologique et physique)
  • Bien sécher par tamponnement au niveau des plis cutanés afin d’éviter la macération, du fait de la chaleur corporelle, qui provoque des irritations
  • Assurer un massage des points d’appui afin d’éviter l’apparition de rougeurs

-> La prévention d’escarres est primordiale pour le bien-être de la personne

Webographie

    • Décret 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions de ce code

Bibliographie

  • A. Pringault - 64 fiches pratiques pour les aides-soignantes – Estem éditions - 4ème édition, 2007
  • C. Guerrand-Fresnais – La toilette au lit – revue Soins Aides-Soignantes – vol 3, n°9 – avril 2006
  • M. Rejablat – La toilette : voyage au cœur du soin – Masson – 2003
  • A. Ramé – Toilette complète au lit – Revue L’Aide-Soignante – vol 2007, n° 0087 – décembre 2007
  • C. Dabreteau – Pour une nouvelle approche de la toilette de la personne âgée – revus Soins Gérontologie – vol 13, n° 72 – août 2008
Creative Commons License

IADE Formateur Rédacteur infirmiers.com

Publicité

Commentaires (2)

Wallys973

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#2

Temps de la toilette au lit..

Bonjour,
il est vrai que idéalement 20min serait un temps préférable mais dans la réalité des faits 20min correspond à la toilette du du visage, du haut et du dos et des parties intimes.
Un vrai toilette au lit d'un patient dur en moyenne 35 à 45min.

akutes

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

risque infectieux

prévenir le risque d'infection urinaire :
toilette intime, commencer avec un gant propre par laver la vulve, ou le pénis de haut en bas, puis plis de l'aine/pubis

évite de ramener des germes au niveau du méat