COURS IFSI

Cours - Transversaux - Hygiène hospitalière

Définitions

Infection nosocomiale: Apparition d'un processus infectieux ;contracté à l'hôpital;du à des micro-organismes cliniquement et/ou microbiologiquement décelables; apparaissant chez le malade, du fait de son admission à l'hôpital ou des soins qu'il y ait reçus,en tant que patient hospitalisé ou en traitement ambulatoireet dont les symptômes apparaissent pendant (ou après) que l'intéressé se trouve à l'hôpital.

Décontamination : Opération au résultat momentané permettant d'éliminer, de tuer ou d'inhiber les micro-organismes indésirables, en fonction des objectifs fixés.La décontamination s'adresse uniquement à du matériel souillé.

Désinfection : Opération au résultat momentané, permettent d'éliminer , ou de tuer les micro-organismes et/ou d'inactiver les virus indésirables portés par les milieux inertes contaminés. La désinfection s'adresse uniquement à du matériel décontaminé et rincé.

Antisepsie : Opération au résultat momentané permettant au niveau des tissus vivant dans la limite de leur tolérance, d'éliminer ou de tuer les micro-organismes et/ou d'inactiver les virus.

Antiseptique : Produit ou procédé utilisé pour l'antisepsie dans les conditions définies.

Asepsie : Ensemble des mesures préventives propres à empêcher tout apport exogène de micro-organismes au niveau des surfaces ( inertes ou biologique ) ou des fluides.

Infections nosocomiales

Les infections nosocomiales ( voir définition ) sont un réelle problème de santé publique. On compte de nos jours en France, environ 10.000 morts par ans de ces infections contractées à l'hôpital. Elles représentent une très lourde charge pour la société, d'un point de vue humain, économique et sociale.

Les principales causes

L' augmentation de la résistance des germes, concentration importante de germes dans le milieu hospitalier, augmentation du nombre de malade immuno déprimé, augmentation de l'usage de techniques et thérapeutiques agressives et invasives, augmentation des techniques spécialisées qui favorisent le déplacement des malades, manque de formation du personnel.

les différentes infections

  • infections urinaires : 40 %
  • infections de plaies opératoires : 25 %
  • infections respiratoires : 15 %
  • Septicémie et Bactériémie : 5 %
  • Infections sur cathéter : 5 %

Le cadre législatif

Décret n°88657 du 6 mai 1988 - met en place au sein des hôpitaux un comité de lutte contre les infections nosocomiales ( CLIN ). Ce comité a pour vocation le contrôle et la prévention des infections hospitalières. Ses objectifs sont d'organiser et coordonner une surveillance continu des infections de l'établissement, promouvoir les actions de formation des personnels, transmettre chaque année au directeur un rapport d'activité, fournir les données de surveillance à la DDASS.

Les antiseptiques

Présentation

Les antiseptiques s'utilisent uniquement au niveau des tissus vivants. Ce sont des médicaments. Un bon antiseptique doit être soluble dans l'eau ou l'alcool, être stable dans le temps, avoir un large spectre d'activité, incapacité à induire des résistances, absence d'effets secondaires. Les antiseptiques sont bactériostatiques/cides et/ou virucides et/ou fongicides.

Règles d'utilisation

  • Ne s'applique que sur une peau propre
  • Conservé 20 jours max après son ouverture
  • Ne jamais mélanger 2 gammes d'antiseptiques différentes
  • Les antiseptiques moussants doivent être rincés après usage
  • respecter les flacons d'origine, préférer les uni doses
  • Vérifier date de péremption
  • Doit être laisser sur place minimum 1 minutes
  • Poser le bouchon à l'envers ...

Les différents antiseptiques

Solution
Spectre d'activité
Précautions/observations

Alcoolique

aqueuse

moussante

G+

G-

BK

fongi

virus

 

Alcool

dénaturé95°

dénaturé70°

   

+++

 

+++

 

+++

*

++

++

Desséchant, ne pas utiliser sur les muqueuses et chez nourrissons <30mois

Halogéné iodé

alcool iodé 1/100

teinture d'iode 5/100

Bétadine dermique ou PVP iodé

Bétadine gynécologique

Bétadine scrub

+++

+++

+++

+++

+++

Hypersensibilité à l'iode,nourrisson<30mois, ne pas utiliser avec organo-mercuriel

Halogéné chloré

  soluté de dakin  

+++

+++

+++

*

++

++

Conserver à l'abri de la lumière et température inférieure à 15°

Chlorexidine

Hibitane champ

Hibisprint

septéal

Hibitane 20/100

Hibidil

chlorexidine 0.05/100

Hibiscrub

+++

++

-

+

-

Incompatibilité avec presque tous les autres antiseptiques. Pas d'applications sur les méninges et les tympans.

Ammonium quaternaires

Cétavlon alcoolique

Sterlane teinture

 

Cétavlon

sterlane

+++

++

+++

*

++

++

Pas sur les muqueuses, ne pas utiliser avec les composés anioniques.

Organo-Mercuriels

Merfène

Mercuresceine

Dermachrome

Mercryl Laurylé

+++

++

+++

*

++

++

Pas sur les muqueuses, ne pas utiliser avec les dérivés iodés

Oxydants

  Eau oxygénée 10 vol

permanganate de potassium

 

+

+

-

-

-

produit desséchant, risque de brûlures, donne coloration brune à la peau.

Colorants

Eosine

Milian

Bleu de méthylène

Eosine

Milian

 

++

-

-

-

-

Coloration masquant les lésions, pouvoir asséchant et tannant.
Légende : +++ très actif ++ moyennement actif - inactif           * inactivé en présence de protéines.

cours 1ère année IFSI de Versailles

Publicité

Commentaires (1)

taff

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Aseptie, antiseptie et désinfection

Merci pour ce cours c'est simple et clair !