ESI

Un Ifsi franco/italien !

Le centre hospitalier (CH) de Menton va inaugurer le vendredi 7 décembre 2012 le projet transfrontalier de son institut de formation en soins infirmiers (Ifsi), a indiqué à l'APM sa directrice, Catherine Romanens.

Un Ifsi franco/italien !Ce projet a été monté avec l'agence sanitaire locale n°1 d'Imperia et l'université de Gênes. Son coût est estimé à 1,5 million d'euros pour l'investissement et le fonctionnement des structures française et italienne. Elles ont bénéficié d'une aide de 550.000 euros du Fonds européen de développement régional (Feder). Pour pouvoir proposer ce module d'enseignement transfrontalier, une extension a été construite à l'Ifsi de Menton, afin de contenir un laboratoire de langue.

Côté français, la première promotion qui peut bénéficier de cet enseignement est entrée en septembre à l'Ifsi de Menton. Sur les 40 élèves infirmiers, 28 se sont inscrits dans ce module optionnel.
La première année permettra de renforcer la connaissance de la langue italienne. En deuxième année, les étudiants suivront des modules consacrés à la compréhension du système sanitaire italien et à la prise en charge des patients italiens. C'est en troisième année que les étudiants devront effectuer un stage pratique de l'autre côté de la frontière.

Catherine Romanens a indiqué qu'à sa connaissance, il s'agissait du premier projet d'Ifsi transfrontalier en France. Elle estime que cette formation peut constituer "un plus" pour les futurs infirmiers car il y a de nombreux patients italiens dans les Alpes-Maritimes. Cela leur permet d'avoir une meilleure connaissance de la langue, du système sanitaire italien et surtout des prises en charge grâce au stage de l'autre côté de la frontière, a ajouté la directrice.

Publicité

Commentaires (1)

la fée calôme

Avatar de l'utilisateur

45 commentaires

#1

Morte de rire !

Un IFSI qui va délivrer des licences infirmières franco italiennes. Genre le diplôme d'une certaine IDEL marseillaise adoubée par l'Ordre des Infirmières. Genre la même infirmière française qui a obtenu son diplôme en Italie (combien l'a t-elle payé ?) et qui à peine 15 jours après était autorisée à exercer en libéral du côté de Marseille. Genre magouille à tous les étages.