ESI

Module Pathologies Cardio-vasculaires

Soins infirmiers aux personnes atteintes de pathologies cardio-vasculaires

Q1: 1.5 Points

On appelle ..............l’oblitération par un thrombus d’une veine superficielle.
On appelle ...............la greffe d’un agent pathogène bactérien ou fongique sur l’endocarde valvulaire
On appelle ................la sclérose des feuillets du péricarde s’accompagnant d’une diminution de la capacité contractile du cœur et
d’une gêne au remplissage des ventricules

Q2 : 2.5 points

Énoncez cinq signes cliniques d’une douleur d’angor et expliquez ce qui la différencie de la douleur de l’infarctus du myocarde

Q3 :

Définissez l’infarctus du myocarde et citez deux complications de celui-ci

Q4 : 4 points (-0.25point par erreur et 0 si plus de 4 erreurs)

Tracez le trajet suivi par le cathéter lors d’une coronographie sur l’un des deux schémas que vous aurez au préalablement choisi et annoté

Schéma 1 : le système veineux du corps et ses principales branches
Schéma 2 : l’aorte et ses principales branches

Q5 : 5 points

Citez et expliquez les éléments de surveillance infirmière post-coronographie

Q6 : 5 points

Citez deux complications post-opératoires en chirurgie vasculaire et pour chacune d’entre elles, énoncez trois signes cliniques

Q pharmacologie : 5.5 points (0.5 point par réponse juste, -0.5 par réponse erronée)

a- le traitement en phase aigue d’une crise d’angor fait appel :

Aux dérivés nitres en systèmes transdermiques
Aux activateurs des canaux potassiques
A une association ß-bloquants + inhibiteurs calciques
A la trinitrine en flacon pulvérisateur

b- les dérivés nitres

Libèrent dans la circulation un compose vasoconstricteur
Diminuent la post-charge
Améliorent la perfusion myocardique
Conduisent à un risque accru de chutes, notamment chez le sujet âgé

c- l’insuffisance cardiaque

Se traduit cliniquement par une absence de contractions cardiaques
Est classée en 4 stades selon l’importance de la dyspnée
Peut être consécutive à une atteinte toxique du myocarde ou une nécrose de celui-ci
N’est jamais liée à l’existence d’une hypertension artérielle

d- les héparines de bas poids moléculaire

Peuvent conduire à des thrombopénies
Inhibent préférentiellement le facteur Ila de la coagulation
Exposent à un risque hémorragique similaire à celui de l’héparine non fractionnée
S’utilisent uniquement en traitement préventif de la maladie thromboembolique

e- les anti-hypertenseurs diurétiques

Permettent une élimination urinaire d’eau sans perte de sodium
Permettent de réduire la volémie et donc le débit cardiaque
Peuvent être hypokaliemiants ou hyperkaliemiants
Peuvent conduire à des phénomènes de déshydratation

Cardiologie :

Q1 : 2 points

Définissez et donnez les signes cliniques d’un rétrécissement aortique

Q2 : 5 points (2 erreurs => 0 à la question)

Mr K, 63 ans, est sous traitement anticoagulant (SINTROM®), ½ comprimé par jour depuis trois mois.
Citez les deux examens biologiques indispensables pour la surveillance du traitement anticoagulant de Mr K.

Pour chacun d’eux :
  • citez les valeurs normales en dehors de tout traitement
  • citez les valeurs attendues pour Mr K.
  • expliquez les risques encourus par Mr K, en fonction des résultats obtenus et les éléments de surveillance, dans chaque cas

Q3 : 3 points

Énumérez :

a) trois conseils que vous donnez à Mr K pour la gestion de son traitement anticoagulant
b) trois contre-indications absolues liées à son traitement

Q4 : 5 points (1 erreur => 0 à la question)

Sur prescription médicale, vous devez préparer une solution héparine dans une seringue de 50Ml, remplie jusqu'à 48ml à passer en pousse seringue électrique à raison de 400 UI/kg et par 24h ; sachant qu’un flacon d’héparine de 5ml correspond à 25000 UI.
Le patient pèse 70kg.

Pour maintenir la voie veineuse périphérique, il est posé au patient 500ml de sérum glucosé à 5% sur 24h.

  • calculez la dose d’héparine à injecter au patient pour 24h et précisez le nombre de ml de sérum physiologique à rajouter dans la seringue
  • calculez la vitesse du pousse seringue en ml heure
  • calculez le débit de la perfusion d’attente en gouttes minute

Vous devez faire apparaître toutes les étapes du raisonnement et poser les calculs.

Publicité

Commentaires (0)