TFE

TFE - Cancer du sein et féminité, en soins palliatifs

En janvier dernier, Marjorie Dahlem, alors étudiante en 3e année à l'Institut de formation en soins infirmiers de Jury-les-Metz (promotion 2007/2010) soutenait brillamment son travail de fin d'étude, obtenant la note de 17/20. Son thème : « Cancer du sein et féminité en soins palliatifs.» Elle souhaite aujourd'hui le partager avec la communauté d'infirmiers.com et nous l'en remercions.

Cancer du sein et feminite en soins palliatifsComment s’aimer avec un sein en moins et un cancer en plus ? Comment le soignant peut prendre soin de l’esthétique d’une femme atteinte d’un cancer du sein, hospitalisée dans un service de soins palliatifs ? Deux questions de fond sur lesquelles vient s'étayer le travail d'analyse et de recherche de Marjorie Dahlem qui introduit ainsi son sujet :

« Depuis plusieurs décennies, un spectre hante la civilisation occidentale, les derniers moments d’une vie sont-ils voués à une exclusion à un parcours solitaire ? Pour tout dire, acceptera-t-on encore longtemps que les hommes meurent de la sorte ? Chacun sait bien au fond de lui, que sa mort l’attend, au bout de ce voyage dans l’inconnu que sera sa vie.
Lors de mes stages, je percevais souvent une sensation de décalage entre mon idéal du soin et la dure réalité qui, me mettait en difficulté. Il s’instaurait alors une distance avec la personne dont j’étais censée m’occuper. J’appliquais des gestes vides car faits à la hâte, je n’avais pas le sentiment d’être là dans la chambre mais déjà dans la prochaine... et cette souffrance soignante semblait partagée mais non reconnue.
Puis je me suis heurtée à la terrible déchéance de patient cancéreux en fin de vie, pour qui le mot « soigner » se résumait à quelques soins imposés.

C'est ainsi que le questionnement issu de cette situation devint, au delà du travail, une recherche inachevée de posture soignante, d'intention de soigner, de prendre soin. Pour ce faire, j'ai choisi de situer dans un premier temps la douloureuse expérience du cancer. Afin de pouvoir parvenir dans un second temps au cancer, mais plus précisément chez la femme avec toutes les souffrances qui en découlent. Dans une troisième partie, je m’attelle à présenter la relation soignant-soigné et ses limites, dans un service bien particulier qui est celui des soins palliatifs. Et dans la dernière partie sont abordées les différentes priorités qu’il faut donner au malade lors de son proche décès afin de rendre cette étape la plus paisible possible. »

< Lire le TFE - Cancer du sein et féminité en soins palliatifs >

N'hésitez pas à nous adresser vos TFE, à partir du moment où ils ont été soutenus, et notés, et nous les publierons sur infirmiers.com.
Pour cela, envoyez le à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Creative Commons License
Rédactrice en chef IZEOS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (0)