Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 30 Aoû 2014 21:31

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Dancehalltime » 16 Déc 2012 22:50

Perso aucuns problèmes de mon côté, par contre toi, très certainement, rappelons le titre du post "arrêt fin de formation 1ère année" ?
C'est moi qui sais tout ? Ha pardon je pensais que c'était toi qui avais fait le tour du taff AS en a peine 1an d'ifsi

Au vue des réactions visiblement "très particulières" ( pour rester polie ), nous avons visiblement à faire à un cas. Je dirais même DU LOURD !

Je te souhaite bien du courage et de tomber sur une bonne équipe bien incisive et bien sèche qui te remettra correctement à ta place.
MITHA 2013
Avatar de l’utilisateur
Dancehalltime
Accro
Accro
 
Messages: 1418
Inscription: 27 Aoû 2009 16:08
Localisation: PARIS

Messagepar taktell47 » 16 Déc 2012 22:56

Louiss a écrit:Taktell,

Bon, effectivement y a des choses qu'on peut comprendre au niveau des soins d'hygiène,...bon. Mais est-ce que tu te rends compte de ce que tu renvois ?

Je veux dire, je n'ai pu valider ma compétence 3 l'an dernier qu'à mon second stage, après 10 semaines de médecine gériatrique. Les 15 premiers jours je n'étais qu'avec les AS et les ASH, c'était convenu dès le départ. Les toilettes ça m'en faisais 5 par matinée pour moi tout seul, et bon mon objectif de stage en parti, c'était la compétence 3.

Au bout de 15 jours - 3 semaines, il s'avère qu'on m'a dit que je m'en sortais bien, que j'étais motivé, et que je posais pas mal de question. Suite à ça, je ne faisais plus qu'une toilette par jour, et j'ai commencé à tourné avec les IDE et à faire des gestes techniques prescrits, tout en conservant "ma" toilette quotidienne.

Je comprends totalement ta volonté d'avancer, c'est clair, mais reste mesuré dans la façon de t'exprimer, surtout en tant qu'étudiant, si tu réagis comme ça, les équipes te feront pas de cadeaux.

Les équipes peuvent t'apporter des choses, faut y aller par étape, si tu forces les choses en montrant un "raz le bol", tu risques de pas aller loin. En stage faut être ultra diplomate, et rester dans ton positionnement d'étudiant, tu es là pour apprendre, contribuer à l'activité du service, et devenir soignant.

Tu vois j'aime pas spécialement faire les toilettes pour autant, je me maintiendrais toujours à une toilette par jour en stage, et je taffe à coté en tant qu'AS pour continuer à apprendre, et me mettre dans la peau d'un professionnel.

Bonne continuation, :clin:


merci de ta réponse posée! :)

je me rends compte de ce que je dis, j'ai au moins le mérite d'être franc et honnête! ne t'inquiètes ne dis pas ça à mes collégues! je ne suis pas fou! lol
c'est juste que je n'aime pas du tout l'EHPAD, c'est hard de voir des grabataires toute la journée!
déjà travaillé donc oui j'ai du mal à me positionner en tant qu'étudiant! devoir se taire tout le tps saud pr poser des questions et aquiescer à tout (pas le droit de faire une blague au risque de pas garder sa position de stagiaire! j'ai déjà été stagiaire (pas infirmier) mais le milieu paramédical c'est un drôle de milieu qd même!
et faire la même chose pendant 3 stages j'ai envie de faire autre chose! surtout que je sais que j'ai les capacités!
ce stage m'a bien mis à bout! devoir trainer avec des nanas déjà d'une (désolé mais quand y a que des nanas dans un service, ça devient crépage de chignon! 3 stages 3 fois le même problème :s ) et puis de voir des grabataires c'est chaud! j'ai plus de la peine pr eux!

je dénigre pas le boulot d'As, je n'aime juste pas faire les toilettes! parce que j'ai un espèce de ras le bol qui s'est installé! d'être frustré! et d'avoir envie de voir autre chose! j'ai l'impression de tourner en rond!

je me rends aussi compte que je me suis fait une mauvaise image du métier et je suis en train de réfléchir pr peut-être arrêter!

j'espère que j'ai pas été trop rendre dedans cette fois! ;)
Dernière édition par taktell47 le 17 Déc 2012 17:49, édité 1 fois.
taktell47
Forcené
Forcené
 
Messages: 263
Inscription: 25 Aoû 2011 12:15

Messagepar Justi » 16 Déc 2012 23:10

un conseil abandonne tout de suite si t'as peur d'être "frustré" à faire que des toilettes et à te taper que des collègues femmes...

Blague mise à part.
Je pense en effet, que tu dois découvrir autre chose du métier, ça te permettra d'en avoir une image moins restreinte. Et si tu quittes la formation en fin de première année, tu n'auras RIEN vu du métier d'IDE... ( ou quelques brides)
J'ai à peine débuté les soins IDE en début de deuxième année, et je suis pas un cas isolé.
Infirmière promotion 2009/2012
Tout début en psychiatrie, et compte bien y rester !!!
Avatar de l’utilisateur
Justi
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 204
Inscription: 01 Juil 2009 12:08

Messagepar loulic » 16 Déc 2012 23:36

[.
Dernière édition par loulic le 13 Jan 2014 10:34, édité 1 fois.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4157
Inscription: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Euh et si...? » 17 Déc 2012 12:07

Bonjour à tous!

Je me permets de me tourner vers vous après des mois de chaos psychologique (il semblerait que mes hémisphères cérébraux aient des difficultés à s'entendre...).
Je vous expose la situation. Je suis entrée en formation infirmière en septembre 2011 après une "semi-année" de médecine et une année de DUT Carrières Sociales option Gestion Urbaine. Depuis, mon humeur va en dent de scie et le doute est permanent. Aucun de mes stages (chir ortho, crèche et clinique gérontologique) ne m'a plu hors mis la crèche. Si le premier c'est mal passé, le dernier c'est pourtant bien passé, mais rien n'y fait: je n'aime pas les gestes techniques. Dans ma promo, je me sens comme un OVNI. Tout le monde souhaite piquer, sonder, prélever...sauf moi. Lorsque j'étais en terminale, je voulais devenir ergothérapeute ou psychomotricienne, mais faute d'argent, je n'ai pu. Puis j'ai tester plusieurs cursus avant de me dire pourquoi pas infirmière finalement? C'était une décision mûrement réfléchi et j'ai été reçu au concours avec d'excellente note. D'ailleurs, ma première année c'est soldé par de très bon résultats, mais cela ne suffit à me rassurer. Je ne vois pas l'avenir sereinement.
Aujourd'hui, concrètement mes doutes sont: est-ce j'arrête la formation pour travailler quelque temps en tant qu'aide soignante et repasser les concours d'ergo plus tard (cela implique un regard critique vis à vis de moi même de la part de mon entourage, un sentiment d'échec, mais éventuellement un soulagement). Ou alors je continue, je m'accroche coûte et coûte et...qui vivra verra!

Merci à ceux qui auront eu le courage de me lire,en espérant de vos réponses.
Euh et si...?
 
Messages: 2
Inscription: 17 Déc 2012 10:58

Messagepar augusta » 17 Déc 2012 12:34

Si tes résultats sont bons ça vaut le coup (à mon avis) de poursuivre. Le métier permet un éventail très large d'exercice.
D'autre part, même si tu décides ensuite de t'orienter vers ergo ou psychomot', le fait d'avoir les compétences (je pense notamment à l'approche clinique) d'IDE ne sera que bénéfique.

Donc en résumé c'est à toi de voir si tu es capable de passer au-dessus de ta non attirance pour les soins techniques (enfin je te rassure tu n'es pas le seul, moi non plus je ne courais pas après les soins purement techniques et pourtant j'aime beaucoup mon travail, j'ai trouvé une discipline où les soins sont avant tout basés sur le relationnel).
IDE en médecine de la subjectivité (donc en psy!)
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 8857
Inscription: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar Maarlene » 17 Déc 2012 12:36

Euh et si...? a écrit:Bonjour à tous!

Je me permets de me tourner vers vous après des mois de chaos psychologique (il semblerait que mes hémisphères cérébraux aient des difficultés à s'entendre...).
Je vous expose la situation. Je suis entrée en formation infirmière en septembre 2011 après une "semi-année" de médecine et une année de DUT Carrières Sociales option Gestion Urbaine. Depuis, mon humeur va en dent de scie et le doute est permanent. Aucun de mes stages (chir ortho, crèche et clinique gérontologique) ne m'a plu hors mis la crèche. Si le premier c'est mal passé, le dernier c'est pourtant bien passé, mais rien n'y fait: je n'aime pas les gestes techniques. Dans ma promo, je me sens comme un OVNI. Tout le monde souhaite piquer, sonder, prélever...sauf moi. Lorsque j'étais en terminale, je voulais devenir ergothérapeute ou psychomotricienne, mais faute d'argent, je n'ai pu. Puis j'ai tester plusieurs cursus avant de me dire pourquoi pas infirmière finalement? C'était une décision mûrement réfléchi et j'ai été reçu au concours avec d'excellente note. D'ailleurs, ma première année c'est soldé par de très bon résultats, mais cela ne suffit à me rassurer. Je ne vois pas l'avenir sereinement.
Aujourd'hui, concrètement mes doutes sont: est-ce j'arrête la formation pour travailler quelque temps en tant qu'aide soignante et repasser les concours d'ergo plus tard (cela implique un regard critique vis à vis de moi même de la part de mon entourage, un sentiment d'échec, mais éventuellement un soulagement). Ou alors je continue, je m'accroche coûte et coûte et...qui vivra verra!

Merci à ceux qui auront eu le courage de me lire,en espérant de vos réponses.


Je me reconnais dans certaines de tes lignes. Je suis appreurée par les gestes techniques, et le cotè du metier qui me branche c'est clairement le relationnel. La question que tu dois te poser c'est : est-ce que j'aime quelque chose dans ce metier ? As-tu pensé á la psy par exemple ? Courage, laisse toi le temps de reflechir
ESI, 3ème année .. Enfin, il paraît !
AS en réa chir et méd.
Avatar de l’utilisateur
Maarlene
Accro
Accro
 
Messages: 1048
Inscription: 13 Mai 2012 23:09
Localisation: La tête au soleil, les pieds dans la Méditerranée ..

Messagepar Creol » 17 Déc 2012 12:37

Je serai pour un cursus commun pour les paramédicaux (infi, ergo , diet et éventuellement techincien de labo) afin justement d'avoir un horzion des tâches assez large. Et pas mal de personnes finissent par faire des études d'inf parcequ'elles peuvent être fincancé, que les assedic suivent dans la plupart des régions, qu'on trouve facilement du boulot après (enfin, normalement), que ya que ça ...
Cela n'empèche pas que ces personnes qui sont là "parceque" ne réussissent pas, et pour certains brillament. Le problème est que justement quand on veut arreter pour changer il reste peu de possibilités.
Changer pour faire ergo, pourquoi pas, à la rigueur quitte à tout financer vous même, bouger dans un autre pays, l'Anglettere, le Canada ou la Belgique offre des possibilités assez intéressante et avec un numéro clausus bien moins contraignant.

Attention à ne pas trop se disperser. Si vous arretez à chaque fois que vous entamer une formation, vous risquez de passer pour un instable.

Bon courage.
smile :)

Intérimaire en road trip.
Avatar de l’utilisateur
Creol
Accro
Accro
 
Messages: 1529
Inscription: 07 Jan 2008 16:51
Localisation: vit dans un camping car au pays des cigognes

Messagepar Euh et si...? » 17 Déc 2012 21:51

"Je serai pour un cursus commun pour les paramédicaux (infi, ergo , diet et éventuellement techincien de labo) afin justement d'avoir un horzion des tâches assez large."

Je suis tout à fait d'accord!

Attention à ne pas trop se disperser. Si vous arretez à chaque fois que vous entamer une formation, vous risquez de passer pour un instable.

Encore d'accord^^! En effet c'est aussi ce que je me dis, de plus, j'ai aujourd'hui 21 et continue encore de vieillir (et si quand même!), il faudrait donc que je songe à me poser.

Pour ce qui est de la psy, j'y ai en effet pensé, je n'ai pas encore fait mon stage en psychiatrie mais j'aimerais le faire rapidement pour pouvoir m'en faire une idée. La seule chose qui me fait peur c'est qu'il me reste encore beaucoup de soins techniques à valider, et ça il va bien falloir y passer.

Bref, je vous remercie de vos réponses et votre soutien. Pour l'instant je tiens bon et j'espère pouvoir vous dire dans 1 an et 1/2 que j'y suis arrivée... :clin:
Euh et si...?
 
Messages: 2
Inscription: 17 Déc 2012 10:58

Messagepar sniper76800 » 17 Déc 2012 22:28

Pour en revenir à Tektell ( car après tout ce post est le sien, on est là pour l'aider à surmonter ses doutes )

Je suis ESI en 2ème année et masculin et tout comme toi, la toilette n'est pas le soin que je préfère donc je vais essayer de t'orienter grâce à mon avance sur toi.

" J'arrive en IFSI avec le souhait d'effectuer des soins techniques plus que des soins d'hygiène. D'emblée on nous donne le ton : la base du métier c'est les soins d'hygiène à valider ABSOLUMENT EN PREMIERE ANNEE. Tant mieux me dis-je plus vite j'apprendrai ce que j'aime le moins, plus vite j'irai apprendre ce que je préfère.

Après avoir valider la toilette, je pense en avoir fini mais non. Y allant seul, je me pose la question de l'utilité pédagogique et on m'explique que c'est pour garder la main. Que pour l'examen final je peux tomber sur une toilette car c'est un soin infirmier au même titre que la prise de sang. Ne préférant vraiment pas les toilettes ( vous remarquerez que je ne dis pas que je n'aime pas car je rejoins Augusta dans le fait que c'est sacrilège blasphématoire pour un ESI de le dire ), je retourne la proposition en disant que je peux tomber sur une prise de sang au même titre que la toilette le jour du DE :D . On me réponds que pour la prise en charge globale de tes patients, il te faut pratiquer tous les soins ( elle marque un point ).
J'accepte dorénavant d'effectuer des toilettes bien que ce n'est pas ce que je préfère. "

Tout ça pour dire : Dans la hiérarchie hospitalière il y a schématiquement cadre>IDE>AS-ASH>esclave>insecte>dictateur>stagiaire et autres étudiants :lol: .

Certains stage se passent pas bien car tu aurait aimé aller en chirurgie cardiaque comme Pierre ou en réanimation pédiatrique comme Paul voire même en hépato-gastro comme Jacques. Dit toi juste que ton statut de stagiaire n'est que temporaire et je te rejoins dans le fait que peu d'infirmiers que j'ai rencontré font des toilettes. Cela dépendra des équipes. Ce n'est pas le lieu du stage où les actes techniques sont légions qui sont les meilleurs mais bien les équipes qui t'accompagnent dans ce que tu fait qui t'encadrent qui t'enseignent.

Dans tes futurs stages, il te faut avoir l'équipe qui t'apprécie car sinon il y aura beau avoir des CIP, des SNG, des pansements complexes, l'équipe ne te laissera rien faire et la meilleur façon qu'il t'apprécie c'est de dire oui à tout ce qui te demandent en évitant de dire que tu n'aimes pas les toilettes mais plutôt " ce n'est pas ce que je préfère mais cela ne me dérange pas."

Tu sera régulièrement utiliser comme bouche-trou :
Une infirmière qui prend le café en discutant de truc de nana avec d'autres nana dans la salle de soins :
_tient Sniper peux-tu aller prendre les tensions pouls eva ... des patients que j'ai pas eu le temps ?
_ D'accord, il reste qui ?
_ Bah prend les tous.
_D'accord ( y en a juste 20 je devrai être revenu au crépuscule )

Une infirmière ( ma tutrice ) allant effectuer une prise de sang. Moi en bon élève j'accours pour apprendre :
_ Euh non je préfère piquer seule dans la chambre.
_ Ah d'accord je ne savais pas ( VIVE la pédagogie :| )

Tu as le droit de ne pas aimer tout d'ailleurs lequel d'entre nous peut s’enorgueillir de tout aimer dans le métier ? Néanmoins fais attention à tes mots en tant que stagiaire tu est en position de faiblesse et si tu ne veux pas passer un été en stage mieux vaut se faire bien voir et éviter d'avoir l'équipe qui se fâche.

Tout ce qui est écrit au dessus est mon ressenti personnelle et n'engage que moi.
ESI 2011-2015
S1 : Urgences psy
S2 : Médecine interne - Crèche
S3 : NeuroChirurgie
S4 : Cardiologie

(\__/)
(_'.'_) Voici Lapin. Copiez et collez Lapin
(")_(") pour l'aider à dominer le monde.
Avatar de l’utilisateur
sniper76800
Forcené
Forcené
 
Messages: 345
Inscription: 13 Mai 2011 00:01

Messagepar Breathe » 18 Déc 2012 18:28

Dancehalltime a écrit:Perso aucuns problèmes de mon côté, par contre toi, très certainement, rappelons le titre du post "arrêt fin de formation 1ère année" ?
C'est moi qui sais tout ? Ha pardon je pensais que c'était toi qui avais fait le tour du taff AS en a peine 1an d'ifsi

Au vue des réactions visiblement "très particulières" ( pour rester polie ), nous avons visiblement à faire à un cas. Je dirais même DU LOURD !

Je te souhaite bien du courage et de tomber sur une bonne équipe bien incisive et bien sèche qui te remettra correctement à ta place.


Non mais tu nous joues quoi là ? "Nous avons visiblement à faire à un cas. Je dirais même DU LOURD !"
T'es qui pour lui parler comme ça ? Quand on donne des leçons sur le métier de soignant, d'aide-soignant, et sur un soin relationnel comme la toilette, je trouve qu'on perd en crédibilité quand on lâche des choses aussi irrespectueuses.

C'est un tabou de ne pas aimer les toilettes ? On n'a pas le droit ? C'est interdit ?
Je n'aime pas les toilettes. Je ne me sens pas à l'aise quand je fais une toilette, je n'y trouve pas le relationnel que j'arrive à trouver ne serait-ce que dans une prise de sang, et alors ? C'est mon droit. Tout n'est pas obligé de nous plaire dans le métier, on n'est pas forcé de tout apprécier pour faire un bon soignant.
Il a tout à fait le droit de ne pas aimer les toilettes ni le métier d'aide-soignant, il est où le problème ? Ca te vexe ?
    Stage S1 : Cardio-Pneumo
    Stage S2 : EHPAD + Psychiatrie
    Stage S3 : SSR Pédiatrique
    Stage S4 : USIC
    Stage S6 : Maternité
    ESI 2012-2015
Avatar de l’utilisateur
Breathe
Forcené
Forcené
 
Messages: 301
Inscription: 18 Jan 2012 19:19

Messagepar Dancehalltime » 18 Déc 2012 19:45

1) il me semble pas que mon post s'adresse à toi
2) avant de parler "d'irrespect" relis bien les 3 pages
3) vexer ? De quoi ? Je vois pas comment ni pourquoi .

Le problème n'est pas de pas aimer les toilettes ou quelconque autre soins.
Le probleme cest certains propos juste hallucinants à ce stade de la formation.
Une relecture du sujet ne te ferait pas de mal je crois.
MITHA 2013
Avatar de l’utilisateur
Dancehalltime
Accro
Accro
 
Messages: 1418
Inscription: 27 Aoû 2009 16:08
Localisation: PARIS

Messagepar Breathe » 18 Déc 2012 20:36

J'ai lu le sujet entièrement avant de répondre à ton message.
Et que tu t'adresses à moi ou pas, je pense pouvoir donner mon avis. :clin:
M'enfin, on ne va pas passer la soirée là dessus.
    Stage S1 : Cardio-Pneumo
    Stage S2 : EHPAD + Psychiatrie
    Stage S3 : SSR Pédiatrique
    Stage S4 : USIC
    Stage S6 : Maternité
    ESI 2012-2015
Avatar de l’utilisateur
Breathe
Forcené
Forcené
 
Messages: 301
Inscription: 18 Jan 2012 19:19

Messagepar biboux69 » 22 Déc 2012 19:57

Breathe a écrit:
Dancehalltime a écrit:Perso aucuns problèmes de mon côté, par contre toi, très certainement, rappelons le titre du post "arrêt fin de formation 1ère année" ?
C'est moi qui sais tout ? Ha pardon je pensais que c'était toi qui avais fait le tour du taff AS en a peine 1an d'ifsi

Au vue des réactions visiblement "très particulières" ( pour rester polie ), nous avons visiblement à faire à un cas. Je dirais même DU LOURD !

Je te souhaite bien du courage et de tomber sur une bonne équipe bien incisive et bien sèche qui te remettra correctement à ta place.


Non mais tu nous joues quoi là ? "Nous avons visiblement à faire à un cas. Je dirais même DU LOURD !"
T'es qui pour lui parler comme ça ? Quand on donne des leçons sur le métier de soignant, d'aide-soignant, et sur un soin relationnel comme la toilette, je trouve qu'on perd en crédibilité quand on lâche des choses aussi irrespectueuses.

C'est un tabou de ne pas aimer les toilettes ? On n'a pas le droit ? C'est interdit ?
Je n'aime pas les toilettes. Je ne me sens pas à l'aise quand je fais une toilette, je n'y trouve pas le relationnel que j'arrive à trouver ne serait-ce que dans une prise de sang, et alors ? C'est mon droit. Tout n'est pas obligé de nous plaire dans le métier, on n'est pas forcé de tout apprécier pour faire un bon soignant.
Il a tout à fait le droit de ne pas aimer les toilettes ni le métier d'aide-soignant, il est où le problème ? Ca te vexe ?

je suis d'accord sur le principe de "j'aime pas les toilettes". mais de la à dire j'aime pas le métier AS... ehu, excuses moi, mais il consiste en quoi deja le métier d'une IDE? parce que je crois que le petit livre bleu qu'on t'a filé en debut d'année faudrait l'ouvrir. c'est de ton role propre les toilettes, alors que tu aimes ou pas ne pense pas que c'est le boulot de la collègue. connais tu le métier AS? parce que je crois que tu es HS. une AS effectue une partie du role propre IDE, elle n'a pas de role propre. elle a droit au niveau de son diplome à la déléguation des toilettes (oui), surveillance du patient, des son environnement (chambre, lit, perf, ...) relationnel, accueil, SPE... elles ont 11 mois (en encore avant s'était 12 mois) de formation c'est pas pour se limer les ongles, elles y apprennent l'anatomie (et oui), les geste technique, un peu de pharmaco, ...
je vous souhaite bien dur courage car franchement avec des mentalités comme ca, à vos niveau, vos collègues vont vous pesté, et elles auront raison. c'est pas chacun sa merde dans le médical, ca fait des mauvaises équipes et des mauvais soins. donc soi tu es un professionnel de base soi tu es un professionnel qui évoluera.

saches que je sors d'une equipe où le binome etait pas une légende urbaine, et on fait des soins efficaces avec un travail en équipe, et si tu ne sais pas ce qu'est une équipe va chercher un larousse.
ESI 2012/2015
En route pour la grande section => 3ème année plus qu'un an hihi

Maman de 2 amours
Avatar de l’utilisateur
biboux69
Accro
Accro
 
Messages: 1128
Inscription: 30 Déc 2011 14:41

Messagepar Breathe » 22 Déc 2012 23:33

biboux69 a écrit:
Breathe a écrit:C'est un tabou de ne pas aimer les toilettes ? On n'a pas le droit ? C'est interdit ?
Je n'aime pas les toilettes. Je ne me sens pas à l'aise quand je fais une toilette, je n'y trouve pas le relationnel que j'arrive à trouver ne serait-ce que dans une prise de sang, et alors ? C'est mon droit. Tout n'est pas obligé de nous plaire dans le métier, on n'est pas forcé de tout apprécier pour faire un bon soignant.
Il a tout à fait le droit de ne pas aimer les toilettes ni le métier d'aide-soignant, il est où le problème ? Ca te vexe ?

je suis d'accord sur le principe de "j'aime pas les toilettes". mais de la à dire j'aime pas le métier AS... ehu, excuses moi, mais il consiste en quoi deja le métier d'une IDE? parce que je crois que le petit livre bleu qu'on t'a filé en debut d'année faudrait l'ouvrir. c'est de ton role propre les toilettes, alors que tu aimes ou pas ne pense pas que c'est le boulot de la collègue. connais tu le métier AS? parce que je crois que tu es HS. une AS effectue une partie du role propre IDE, elle n'a pas de role propre. elle a droit au niveau de son diplome à la déléguation des toilettes (oui), surveillance du patient, des son environnement (chambre, lit, perf, ...) relationnel, accueil, SPE... elles ont 11 mois (en encore avant s'était 12 mois) de formation c'est pas pour se limer les ongles, elles y apprennent l'anatomie (et oui), les geste technique, un peu de pharmaco, ...
je vous souhaite bien dur courage car franchement avec des mentalités comme ca, à vos niveau, vos collègues vont vous pesté, et elles auront raison. c'est pas chacun sa merde dans le médical, ca fait des mauvaises équipes et des mauvais soins. donc soi tu es un professionnel de base soi tu es un professionnel qui évoluera.

saches que je sors d'une equipe où le binome etait pas une légende urbaine, et on fait des soins efficaces avec un travail en équipe, et si tu ne sais pas ce qu'est une équipe va chercher un larousse.


Est-ce que j'ai dit que les toilettes n'étaient pas du rôle propre des IDE ? Tu crois m'apprendre quelque chose là ?
J'ai bien dit "tout n'est pas obligé de nous plaire dans le métier", sous entendu dans le métier d'IDE. Et quand je maintiens qu'on a très bien le droit de ne pas aimer le métier d'AS, je ne comprends pas pourquoi ça t'énerve comme ça. Je n'ai pas critiqué le métier d'AS et rien dit de mal dessus.
Honnêtement tu ne m'as pas du tout cernée parce qu'au contraire j'ai un profond respect pour les aides-soignantes, durant mon premier stage ce sont surement elles qui m'ont le plus appris, je trouve qu'elles ont une connaissance incroyable sur beaucoup de choses. Leur métier, je n'aimerai pas le faire, non, il ne me plait pas, et ça ne fait qu'augmenter mon respect pour les AS.

Bref, la prochaine fois évite de monter sur tes grands chevaux comme ça, c'est ridicule. Tu n'as pas du tout compris ce que je voulais dire.
    Stage S1 : Cardio-Pneumo
    Stage S2 : EHPAD + Psychiatrie
    Stage S3 : SSR Pédiatrique
    Stage S4 : USIC
    Stage S6 : Maternité
    ESI 2012-2015
Avatar de l’utilisateur
Breathe
Forcené
Forcené
 
Messages: 301
Inscription: 18 Jan 2012 19:19

PrécédenteSuivante

Retourner vers Etudiants infirmiers (ESI)