Forum : Libéral

Nous sommes le 19 Aoû 2022 22:01

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Elane67 » 11 Sep 2014 12:55

Bonjour,

je suis en libéral depuis janvier 2012. J'ai d'abord effectuer des remplacements, puis j'ai acheté une partie des parts de ce cabinet depuis mars 2013.

Au début tout allait bien, un bon chiffre d'affaire, de nombreux patients.
Mais depuis le début d'année 2014, j'ai eu à faire a une grosse baisse de chiffre d'affaire : décès d'une patiente en dialyse péritonéale, départ d'un autre patient en DP qui fait désormais sa dialyse lui-même, décès d'une patiente en soins paliatifs mais très peu d'appel pour combler ce déficit...

Du coup, je ne sais plus quoi faire, qui aller voir pour distribuer mes cartes de visite, comment démarcher. Je suis un peu perdue.
du coup financièrement j'ai plongé aussi et je suis en train de me demander si ça vaudrait pas mieux tout arrêter.

Je me suis inscrite à plusieurs formations pour développer et assoir mes compétences et essayer de me créer un réseau mais je me donne deux ans, si en deux ans je n'arrive pas a remonter la pente, je songe à arrêter le libéral.

Je précise aussi que avec ma collègue, qui a une situation particulière qui l'oblige à travailler 15j d'affilée, on se sépare le mois en 2. Je travaille donc entre 15 et 18j par mois, d'affilée, pour un salaire finalement peu supérieur à l'hopital... Je me pose vraiment des questions du coup...

Comment faites vous pour avoir des appels? vous privilégier soins technique ou nursing? je ne sais plus quoi penser...

Merci pour votre aide.
Elane67
 
Messages: 8
Enregistré le: 28 Aoû 2011 21:44
Localisation: Strasbourg

Messagepar caducee1717 » 11 Sep 2014 13:26

Bonjour,

Se faire connaitre (pour ses qualités et compétences) prend du temps, se créer un réseau idem, d'autant qu'il existe sur chaque secteur des cabinets plus anciens, connus et reconnus, et que bien évidemment il n'y a pas de "fuite" de la patientèle vers les nouveaux cabinets juste pour l'attrait de la nouveauté, ce qui est légitime pour celles et ceux qui sont installés depuis longtemps.
Ceci dit faire la connaissance de ces collègues des autres cabinets est non seulement une preuve de "courtoisie" professionnelle mais si le courant passe bien ça peut aussi t'apporter un plus lorsque ces collègues déclinent une demande par manque de place.
Là où je suis (depuis tout pile un an) ça se passe comme ça. Bien sûr ce n'est pas tous les jours, c'est occasionnel, mais c'est tout de même très sympa.

Pour ce qui est de privilégier tel ou tel soin perso je prend ce qu'on me propose en fonction de la place que j'ai. Je ne prend pas forcément tout juste pour ne pas refuser et "engranger" du soin. Je prend ce que mon planning me permet de gérer correctement. Ma tournée actuelle est un mixte entre AIS et AMI.

Néanmoins dans mon secteur aussi on constate une diminution globale de l'activité, tous cabinets confondus, et je pense que c'est en partie dû aux "restrictions" de prescriptions, et à l'offre de plus en plus grandissante de réseaux de soins à domicile type HAD, SSIAD, etc...

Se former et s'enrichir de nouvelles compétences n'est, de toutes façons, jamais inutile pour se maintenir à niveau et "suivre" l'évolution...
Tu semble maitriser la dialyse péritonéale, peut-être pourrait tu relancer du côté des principaux prescripteurs de DP de ton secteur?

Enfin d'une façon générale il n'est pas rare de traverser des périodes de "calme", voire de torpeur lorsqu'on est IDEL. Il n'y a pas de règle, pas d'équilibre, pas de prévisionnel, les gens tombent malades, décèdent, ou partent ailleurs sans planification...c'est très angoissant pour qui se trouve confronté à la situation mais...on ne peut pas y faire grand-chose au final...

:|
souriez...et vous recevrez autant en retour
Avatar de l’utilisateur
caducee1717
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4554
Enregistré le: 19 Jan 2011 14:51

Messagepar Anonyme222222 » 11 Sep 2014 13:39

Dans un certain nombre de régions sont constatées des baisses d’activité importantes.

- Diminutions des prescriptions.
- Encouragement à l’auto-soin.
- Des recours aux soins hospitaliers ambulatoires abusifs.

- Concurrence déloyale des HAD.
- Des réseaux qui favorisent le copinage.
- Des glissements de taches qui se généralisent dans certains SSIAD et boîtes d’aides à domicile.

Va falloir donc se faire une raison car Mme notre ministre a une vision étatisée de la santé et des soins, plus chers et pas forcément plus efficaces ni plus humains.

On peut ajouter le fort individualisme des IDEL et IDE en général, des syndicats pas très combatifs et attractifs.

La seule bonne nouvelle, c’est que nos charges vont diminuer, nos impôts aussi et que l’on sera moins fatigué(e)s et avec + de temps libre pour profiter de la vie.

Il y a juste une petite période critique à passer.

Après ça ira mieux !
Anonyme222222
 

Messagepar Elane67 » 11 Sep 2014 13:48

Oui c'est vrai que c'est e qui se passe aussi chez moi, je discute souvent avec les IDEL du secteur et c'est vrai que elle me disait plus ou moins la même chose.

En tout cas merci de vos réponses, ça me rassure un peu :)

Mais des fois j'ai l'impression que certains cabinets tirent la couverture à eux (avec le copinage comme disait moutarde, ou même les relations familiale des enfants qui travaillent chez des prestataires de soins) et c'est franchement décourageant...
Elane67
 
Messages: 8
Enregistré le: 28 Aoû 2011 21:44
Localisation: Strasbourg

Messagepar sweetlife » 11 Sep 2014 20:13

Bonsoir,
C'est vrai, les patients sont encouragés à l'auto soin , etc ..
Ce que je ne connaissais pas c'est le compérage officiel.
Pas loin de notre cabinet , il y a un hopital avec un service d'urgence, qui envoie d'office aux infirmières de la maison médicale de la ville pour les soins. D'après le patient , c'est noté sur l'ordonnance : soin à faire à tel endroit.
L'art de rentabiliser les maisons médicales déficitaires , ça fait mieux pour les élections , sûrement .
En fait je l'ai su par un patient, auquel nous faisions un pansement post op., qui a pris un air gêné pour me dire que sa femme allait la bas (20 km aller retour)que ça l'embêtait mais que c'était marqué sur l'ordo...
Je suis en train d'essayer de récupérer l'ordonnance , et je pense porter le pet à l'ordre et à l'ARS.
Avatar de l’utilisateur
sweetlife
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 164
Enregistré le: 31 Oct 2009 08:05

Messagepar véroidel31 » 30 Sep 2014 15:06

coucou

Comme il est dit précedemment il n'y'a pas de régle en exercice liberal.Soit tu travailles a la toque et tu n'en peux plus soit tu te balades et dans ce cas là tu prie simplement pour que l'hiver qui s'annonce soit bien rude ou l été un peu trop chaud.
Désolée d'etre aussi crue mais c'est ainsi..Faut aussi savoit etre fourmie pour justement CES périodes là.(j'en sais quelque chose...3 mois sans pouvoir se faire un salaire et juste payer ses charges c'est pas evident)
Pour ce qui est de cette année ,a ce que je constate elle est difficile pour tout le monde.
Alors courage !
Avatar de l’utilisateur
véroidel31
 
Messages: 3
Enregistré le: 14 Fév 2014 18:59


Retourner vers « Libéral »



Publicité