Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 24 Mai 2017 03:13

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar papillon54 » 08 Fév 2017 16:51

bonjour :D

j'ai un souci avec des simples calcul de dose (pca et pousse seringue) :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:

Préscription médical : Lasilix 40 mg/24h

Ampoule : 20 mg/2 ml
Ampoule : 250 mg / 25 ml

Voilà mon ide référente a donné cette exercice et je ne sais pas comment m'y prendre :oops:
Aide soignante diplômé en 2007....

ESI en Lorraine-------2015/2018--------actuellement en 3ème année
Avatar de l’utilisateur
papillon54
VIP
VIP
 
Messages: 3494
Enregistré le: 06 Oct 2009 21:08
Localisation: Ici et ailleurs...

Messagepar Pilou-Pilouuu » 08 Fév 2017 17:18

De toi à moi, tu ne verras jamais une prescription pareille en service.

L'objectif étant donc d'administrer une thérapeutique (ici le Furosémide) à une certaine dose pendant un temps donné.

Ainsi donc, pour obtenir le volume de principe actif, soit 40 mg, tu auras besoin de 2 ampoules de 20 mg.
Afin de pouvoir les administrer, tu dilueras ces ampoules dans un autre volume. Une seringue de 50 mL par exemple.

Comme je suis une grosse feignasse (et que je n'ai pas envie de refaire deux fois la seringue), je vais compléter ma seringue jusqu'à 48 mL avec du NaCl 0,9%, ainsi, j'obtiens un volume totale (principe actif + diluant) de 48 mL à passer sur 24 h, soit une vitesse de 2 mL/h (48 mL / 24 h).

La dilution est stable 24 h à température ambiante et à la lumière du jour. Il n'est pas nécessaire de protéger la perfusion de la lumière pendant son administration, à condition qu'elle ne soit pas exposée à un éclairage intense. Ce qui ne t'empêche pas d'aller vérifier lors de tes tours que le cathéter est bien en place, le pansement est occlusif, que la veine n'est pas inflammatoire, etc, etc.

Une autre solution pourrait être de passer 20 mg en 12 h. Dans ce cas là, comment ferais-tu ?

En revanche, si en troisième année, tu ne maîtrises pas des calculs de dose aussi simple que ceux-là, je t'invite incessamment à te magner et à t'entraîner de façon fort studieuse... Ce sont des calculs de niveau collège.
Pro patria et humanitate
Homnibus semper prodesse.


"Les ordres sont les suivants : on courtise, on séduit, on enlève et en cas d'urgence on épouse."

MITHA
Pilou-Pilouuu
Accro
Accro
 
Messages: 832
Enregistré le: 24 Oct 2009 11:10
Localisation: À suivre les ordres !

Messagepar papillon54 » 08 Fév 2017 18:17

je te remercie pour ta réponse.
Et comme tu peux le constater j'ai demandé à ma référente des exercices afin justement de comprendre ce que je ne comprend pas :lol: et justement elle a trouvé ma démarche sérieuse :clin:
Aide soignante diplômé en 2007....

ESI en Lorraine-------2015/2018--------actuellement en 3ème année
Avatar de l’utilisateur
papillon54
VIP
VIP
 
Messages: 3494
Enregistré le: 06 Oct 2009 21:08
Localisation: Ici et ailleurs...

Messagepar Pilou-Pilouuu » 09 Fév 2017 15:14

En ce cas, elle aura mieux fait de te filer de vrais calculs. Plus... Réalistes.

De plus, en réfléchissant, je me suis aperçu que ma réponse était incomplète, puisque j'ai complètement ignoré le volume résiduel compris dans les 2 mL de la tubulure.
Ce qui amène à changer le calcul.

On prendrait dans ce cas 42 mg de Furosémide. Ce qui, ne nous mentons pas est chiant.

De plus, si l'on administre un diurétique, c'est qu'il a probable surcharge hydro-sodée et que la prise en charge du patient s'accompagne d'autres mesures (restriction hydrique, chasse aux surplus d'apports, etc.).
Dans ce cas, On administre 44 mL de NaCl 0,9% "pour rien". Négligeable dans les apports hydriques d'un homme sur une journée, mais quand on fait le cumul avec les ATB, la réa', etc., ben on finit avec un excès liquidien important.

Quitte à faire un exercice sur le Furosémide, j'en propose un autre :

Monsieur S., 69 ans est retrouvé chez lui, dans un état comateux avec un score de Glascow à 3. Il a une hypothermie (31 °C), une mydriase bilatérale réactive et une tension artérielle à 200 mmHg. Ce patient est par ailleurs diabétique non insulinodépendant et présente une pathologie vasculaire multifocale : anévrisme de l'aorte abdominale, coronaropathie et sténose carotidienne gauche asymptomatique. Il est éthylo-tabagique chronique. La suspicion d'accident vasculaire cérébral est écartée par un scanner cérébral (sans injection). Les bilans biologiques réalisés à l'admission (4 heures après la découverte du patient), montrent une acidose métabolique majeure (pH = 6,89) avec trou anionique augmenté (34 mmol/L), une hyperglycémie (12 mmol/L), sans cétose et une hypocalcémie. Il n'existe pas d'insuffisance rénale.

Après transfert du malade en réanimation et mise en route du traitement où on y associe l'hémodialyse à la prise en charge médicamenteuse, la glycémie se normalise. La dialyse est bien tolérée, notamment d'un point de vue hémodynamique.

La diurèse est rétablie par 1 250 mg de Furosémide IVSE pendant 24 heures. La dialyse est arrêtée après 48 heures d'hospitalisation (durée totale de dialyse = 18 heures). Le patient est extubé à J4. L'examen neurologique ne révèle aucune séquelle. Le patient est transféré en cardiologie pour un bilan des complications vasculaires de son diabète.

Tu bénéficies des mêmes ampoules que précédemment : 20 mg/2 mL et de 250 mg/25 mL.
Pro patria et humanitate
Homnibus semper prodesse.


"Les ordres sont les suivants : on courtise, on séduit, on enlève et en cas d'urgence on épouse."

MITHA
Pilou-Pilouuu
Accro
Accro
 
Messages: 832
Enregistré le: 24 Oct 2009 11:10
Localisation: À suivre les ordres !

Messagepar sirene » 10 Fév 2017 08:41

Pilou-Pilouuu a écrit :En ce cas, elle aura mieux fait de te filer de vrais calculs. Plus... Réalistes.

De plus, en réfléchissant, je me suis aperçu que ma réponse était incomplète, puisque j'ai complètement ignoré le volume résiduel compris dans les 2 mL de la tubulure.
Ce qui amène à changer le calcul.

On prendrait dans ce cas 42 mg de Furosémide. Ce qui, ne nous mentons pas est chiant.

De plus, si l'on administre un diurétique, c'est qu'il a probable surcharge hydro-sodée et que la prise en charge du patient s'accompagne d'autres mesures (restriction hydrique, chasse aux surplus d'apports, etc.).
Dans ce cas, On administre 44 mL de NaCl 0,9% "pour rien". Négligeable dans les apports hydriques d'un homme sur une journée, mais quand on fait le cumul avec les ATB, la réa', etc., ben on finit avec un excès liquidien important.

Quitte à faire un exercice sur le Furosémide, j'en propose un autre :

Monsieur S., 69 ans est retrouvé chez lui, dans un état comateux avec un score de Glascow à 3. Il a une hypothermie (31 °C), une mydriase bilatérale réactive et une tension artérielle à 200 mmHg. Ce patient est par ailleurs diabétique non insulinodépendant et présente une pathologie vasculaire multifocale : anévrisme de l'aorte abdominale, coronaropathie et sténose carotidienne gauche asymptomatique. Il est éthylo-tabagique chronique. La suspicion d'accident vasculaire cérébral est écartée par un scanner cérébral (sans injection). Les bilans biologiques réalisés à l'admission (4 heures après la découverte du patient), montrent une acidose métabolique majeure (pH = 6,89) avec trou anionique augmenté (34 mmol/L), une hyperglycémie (12 mmol/L), sans cétose et une hypocalcémie. Il n'existe pas d'insuffisance rénale.

Après transfert du malade en réanimation et mise en route du traitement où on y associe l'hémodialyse à la prise en charge médicamenteuse, la glycémie se normalise. La dialyse est bien tolérée, notamment d'un point de vue hémodynamique.

La diurèse est rétablie par 1 250 mg de Furosémide IVSE pendant 24 heures. La dialyse est arrêtée après 48 heures d'hospitalisation (durée totale de dialyse = 18 heures). Le patient est extubé à J4. L'examen neurologique ne révèle aucune séquelle. Le patient est transféré en cardiologie pour un bilan des complications vasculaires de son diabète.

Tu bénéficies des mêmes ampoules que précédemment : 20 mg/2 mL et de 250 mg/25 mL.

Wow, c'est joli tout ça, mais elle ne demande pas une démarche de soins, mais un calcul de dose !!
Donc mis à part la prescription de 1250 mg de furosemide IVSE /24h, et du dosage des ampoules, quel est l'intérêt de tout ça ??!
Avatar de l’utilisateur
sirene
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 239
Enregistré le: 04 Mar 2013 13:36

Messagepar Lenalan » 10 Fév 2017 10:04

Quelle que soit la prescription (20, 10, 50, 250) sur 24h... tu prends ta dose prescrite (ici 40 donc 2 ampoules de 20), tu complètes à 48 ml et tu mets vitesse 2 (48:24 = 2). Si c'est sur 12h ça sera vitesse 4 (48:12). Etc etc etc... C'est bête comme chou :D

J'ai déjà eu cette prescription en service: 80 mg de Lasilix en PSE sur 24h, dilué avec du NaCl (il y en a qui disent qu'il faut pas diluer le lasilix, ça dépend des prescriptions médicales). C'est pareil, je mets 4 ampoules de 20, complétées à 48 cc, vitesse 2.
Infirmière DE 2016 en EHPAD: par choix et heu-reu-se.

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 12473
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar execho » 10 Fév 2017 11:10

moi,je comprend que l'infirmière a une seule ampoule de chaque dosage
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4027
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Lenalan » 10 Fév 2017 13:06

execho a écrit :moi,je comprend que l'infirmière a une seule ampoule de chaque dosage


Allo pharmacie je viens chercher une ampoule :lol:
Infirmière DE 2016 en EHPAD: par choix et heu-reu-se.

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 12473
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Pilou-Pilouuu » 10 Fév 2017 20:17

sirene a écrit :Wow, c'est joli tout ça, mais elle ne demande pas une démarche de soins, mais un calcul de dose !!
Donc mis à part la prescription de 1250 mg de furosemide IVSE /24h, et du dosage des ampoules, quel est l'intérêt de tout ça ??!

Ben ça permet de réfléchir, on ne me fera jamais administrer un médicament dont je ne comprend pas l'intérêt.

Et puis, ça change des calculs de doses habituels où l'on retrouve toujours 1 l de Polyionique, éventuellement à compléter sur 24 h. Ça permet de varier.

Tout le monde ne maîtrise pas toutes les pathologies et sur l'exemple donné, on trouve plein d'éléments sur lesquels faire tout plein de recherches pour avoir la tête un peu plus pleine !
Pro patria et humanitate
Homnibus semper prodesse.


"Les ordres sont les suivants : on courtise, on séduit, on enlève et en cas d'urgence on épouse."

MITHA
Pilou-Pilouuu
Accro
Accro
 
Messages: 832
Enregistré le: 24 Oct 2009 11:10
Localisation: À suivre les ordres !

Messagepar nagromide » 17 Fév 2017 19:41

papillon54 a écrit :bonjour :D

j'ai un souci avec des simples calcul de dose (pca et pousse seringue) :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:

Préscription médical : Lasilix 40 mg/24h

Ampoule : 20 mg/2 ml
Ampoule : 250 mg / 25 ml

Voilà mon ide référente a donné cette exercice et je ne sais pas comment m'y prendre :oops:


j'ai trouvé ce site pour les soignants qui expliquent les calculs de dose ! http://www.espacesoignant.com/sommaire/ ... s-de-doses
Avatar de l’utilisateur
nagromide
 
Messages: 4
Enregistré le: 08 Oct 2006 19:14

Messagepar papillon54 » 26 Fév 2017 11:44

Lenalan a écrit :Quelle que soit la prescription (20, 10, 50, 250) sur 24h... tu prends ta dose prescrite (ici 40 donc 2 ampoules de 20), tu complètes à 48 ml et tu mets vitesse 2 (48:24 = 2). Si c'est sur 12h ça sera vitesse 4 (48:12). Etc etc etc... C'est bête comme chou :D

J'ai déjà eu cette prescription en service: 80 mg de Lasilix en PSE sur 24h, dilué avec du NaCl (il y en a qui disent qu'il faut pas diluer le lasilix, ça dépend des prescriptions médicales). C'est pareil, je mets 4 ampoules de 20, complétées à 48 cc, vitesse 2.


merci pour cette super explication mais ma référente veux un vrai calcul posé sur une feuille et je ne vois pas du tout ce que je peux lui faire de plus :oops:
Aide soignante diplômé en 2007....

ESI en Lorraine-------2015/2018--------actuellement en 3ème année
Avatar de l’utilisateur
papillon54
VIP
VIP
 
Messages: 3494
Enregistré le: 06 Oct 2009 21:08
Localisation: Ici et ailleurs...

Messagepar Lenalan » 26 Fév 2017 11:53

Prescription médicale : Lasilix 40 mg/24h

Ampoule : 20 mg/2 ml
Ampoule : 250 mg / 25 ml

Je prends 2 ampoules de 20 mg car je dois administrer 40 mg.
J'ai donc dans ma seringue 2 ml, je complète avec 46 ml de Nacl selon la prescription (dilué ou pas, si c'est non dilué on fera totalement autrement).

J'ai donc 46 + 2 = 48 ml dans la seringue, que je dois passer au PSE sur 24h.
Le PSE fonctionnant en ml/h et ayant 48 ml, je fais 48:24 = 2 ml/h c'est donc la vitesse sur laquelle je règle le PSE.
Infirmière DE 2016 en EHPAD: par choix et heu-reu-se.

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 12473
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Uoggid » 26 Fév 2017 13:03

L'IDE qui a donné ce calcul est:
-soit trés inquièt(e) du niveau de l'étudiant
- soit pas trés doué(e)
IDE
Avatar de l’utilisateur
Uoggid
Forcené
Forcené
 
Messages: 363
Enregistré le: 16 Juil 2011 15:42

Messagepar papillon54 » 26 Fév 2017 13:16

Lenalan a écrit :Prescription médicale : Lasilix 40 mg/24h

Ampoule : 20 mg/2 ml
Ampoule : 250 mg / 25 ml

Je prends 2 ampoules de 20 mg car je dois administrer 40 mg.
J'ai donc dans ma seringue 2 ml, je complète avec 46 ml de Nacl selon la prescription (dilué ou pas, si c'est non dilué on fera totalement autrement).

J'ai donc 46 + 2 = 48 ml dans la seringue, que je dois passer au PSE sur 24h.
Le PSE fonctionnant en ml/h et ayant 48 ml, je fais 48:24 = 2 ml/h c'est donc la vitesse sur laquelle je règle le PSE.


merci beaucoup, j'ai très bien compris ! surtout qu'en partiel je valide toujours les calculs de dose. mais avec les pousse seringue je n'avais pas compris la méthode tout simplement :D
Aide soignante diplômé en 2007....

ESI en Lorraine-------2015/2018--------actuellement en 3ème année
Avatar de l’utilisateur
papillon54
VIP
VIP
 
Messages: 3494
Enregistré le: 06 Oct 2009 21:08
Localisation: Ici et ailleurs...

Messagepar papillon54 » 26 Fév 2017 13:21

Uoggid a écrit :L'IDE qui a donné ce calcul est:
-soit trés inquièt(e) du niveau de l'étudiant
- soit pas trés doué(e)


l'ide et ses collègues de ce service donne ce type de calcul à tout les étudiants ! on est 4 à avoir eu les mêmes calcul :clin:

Pourquoi toujours avoir des arrières pensé négative ??

bref la prochaine fois si j'ai besoin je m'adresserai aux personnes concerné par message privé, ça m'évitera de lire ce genre de commentaire !
Aide soignante diplômé en 2007....

ESI en Lorraine-------2015/2018--------actuellement en 3ème année
Avatar de l’utilisateur
papillon54
VIP
VIP
 
Messages: 3494
Enregistré le: 06 Oct 2009 21:08
Localisation: Ici et ailleurs...


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »