Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 29 Juil 2014 03:34

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar ameliboubou » 10 Avr 2012 08:24

tefe a écrit:Il n'est pas facil d'avoir le mauvais role mais moi je n'ai rien fait donc je vois pas pkoi je doit porter le chapeau... <br id="mf575">Pkoi arreter ma formation a 3 mois de la fin alors?<br id="mf576">Si je n'etait pas rigoureux fallait l'arreter avant ( a 1an )<br id="mf577">que veut dire beton? avoir fait une lettre ne s'appuyant que sur des dirs? si j'avais fait une erreur ou est lla fiche d'evenement indesirable? n'est ce pas une erreure de pas la faire?


hé calmes toi c'est pas nous qui t'avons arrêter ou qui avons fait les rapports tu viens demander un avis on te le donne!!!
déjà premièrement écris correctement stp
ensuite nous n'avons que ta version des faits donc on ne peut pas trancher et dire si oui ou non tu mérites cette exclusion, mais bon on vire pas sans raison non plus...
troisièmement 8 rapports.... hum et tu dis n'avoir rien fait et t'estimes rigoureux, une petite remise en question s'impose peut être. une ide seule ne fait pas un rapport c'est toute une équipe et un cadre donc y'a bien du y avoir quelques (gros) soucis....
IDE
Avatar de l’utilisateur
ameliboubou
Accro
Accro
 
Messages: 1156
Inscription: 11 Juin 2006 21:50
Localisation: au dessus des nuages...

Messagepar daphnée » 10 Avr 2012 11:12

Durant ce stage, l'équipe t'a t-elle fait un bilan de mi-stage ou plusieurs ? La cadre t'a t-elle convoqué dans son bureau pour te parler de certains points qui n'allaient pas ?

Pour avoir vu des choses au cours de ma formation et pour en avoir vécu certaines personnellement, je sais que quelques ifsis sont capables de beaucoup quoiqu'on en dise.
Mais tout de même 8 rapports c'est énorme... Et imaginons que certains soient "faux" et/ou infondés, il ne peut pas en être ainsi sur tous. Il y a forcément la moitié des rapports qui sont justifiés. Après vu que nous n'aurons jamais tous les éléments car nous sommes extérieurs à l'histoire, toi seul peut savoir lesquels tiennent la route.
Si l'erreur de perfusion est "vraie" et remonte aux 3 premières semaines par exemple, je ne trouve pas non plus l'équipe très top de ne rien dire et de laisser les jours défiler voire les semaines sans te parler de celà directement... Après malheureusement...
Même si ce n'est pas évident, il faut que tu analyses tout ce qui te concerne, que tu te remettes en question et ce même si ce ne sera pas forcément agréable.

Pour avoir vécu un conseil, ce n'est pas facile. Il faut s'y préparer. Il faut s'attendre à des questions dérangeantes, à des questions qui font mal. Et il faut y aller en étant objectif sur soi-même en sachant reconnaitre ses failles, ses défauts ect.
Je vends mes charmes Et mes armes Ma violence et ma douceur. Je vends ce que je vaux Et si ça ne vaut pas un clou Tant pis, je donnerai tout. Je vends mon âme au diable et j'envoie ma vie en l'air;
Avatar de l’utilisateur
daphnée
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7837
Inscription: 26 Déc 2004 15:07
Localisation: avec mathis kunzler *siffle*

Messagepar tefe » 10 Avr 2012 11:16

En fait mon conseil est passé, il y a des choses fondé que jai travailler durant le stage tel que repondre qu'est ce que l'ondansetron ( zophren donc antihémétique; de quoi est composé la lamaline: opium, cafeine, paracetamol....)

apres il m'etait difficil de repondre car je n'etait pas à l'aise....

Je meritait une sanction mais de la a l'exclusion c'est quand meme gros
tefe
 
Messages: 10
Inscription: 26 Fév 2012 12:28

Messagepar Pi3rr3 » 10 Avr 2012 17:14

Au risque de répéter des choses mais je tiens à donner mon point de vue, si toi tu es sûr de ce que tu es, de ce que tu fais, que dans 3 mois tu serras un professionnel compétent : c'est ton droit de te faire entendre et d'avoir recours à la décision !

Après voilà nous on est à l'extérieur de l'histoire. 8 rapports, oui c'est énorme. Je ne pense pas qu'on te juge uniquement sur tes connaissances. Si tu ne sais pas ce que c'est le Zophren, la lamaline et même encore si tu t'es trompé de patient pour une perf, c'est pas ça qui va t'exclure de l'IFSI .. À la limite c'est pas ça qui compte.
On ne connaît pas tes notes, ton savoir-être en stage, etc. On juge à l'aveugle, sur ce que tu nous dis. Les professionnels de terrain ne nous voient plus comme des étudiants maintenant, on est des futur(e)s collègues dans quelques mois. On nous met en situation et malheureusement si tu ne tiens pas la route, c'est vite fait de parler dans ton dos ..

Certes ce n'est pas facile à entendre, c'est difficile de se remettre en question mais à ce moment là reprends RDV avec la directrice, ça ne coûte rien.
*** Infirmier depuis le 13/07/12 ***
Avatar de l’utilisateur
Pi3rr3
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 472
Inscription: 30 Juin 2008 14:10

Messagepar pym28 » 11 Avr 2012 10:26

Bonjour à tous.

J'ai une histoire (un peu) longue à vous raconter. je suis actuellement en fin de 2e année.
Mon dernier stage s'est passé en service de réanimation et cela s'est très mal déroulé. et cela, pour plusieurs raisons.
- du fait de mon niveau (j'étais la seule avec une autre personne de la promo à aller dans ce genre de service en stage)
- du fait de mon expérience (très peu de soins infirmiers réalisés en 1ere année)
- du fait de la présence d'une amie dans le service (arrivée au milieu du stage,atteinte du maladie grave)

Je n'ai eu aucun soutien du fait de ça part et chaque jour on me disait que les 2e années n'ont rien à faire ici.
Je me sentais très mal et plus les jours avançaient, plus c'était pire.

Alors à la fin de mon stage, on m'a prévenu qu'un rapport serait réalisé sur moi.
2semaines plus tard, il a été envoyé à l'IFSI.
A l'issu d'un tel rapport, c'est obligatoire, il faut passer devant un conseil de discipline. J'ai failli me faire exclure.
Mais je suis quand meme passer au conseil , je leur ai expliqué les faits .
Ils ont voté pour que je reste au sein de l'école.
Donc pour l'instant je poursuis toujours les cours.

Seulement je me rends compte que j'ai très peur de retourner en stage, et j'ai l'impression que je n'y arriverai jamais. De plus ce stage m'a énormément "dégoûté" du métier.
J'aime bien les cours mais déjà l'année dernière lorsque j'étais en stage, je n'aimais pas trop le métier.
Donc aujourd'hui ce sentiment est encore plus grand.

Je ne sais plus quoi faire.
pym28
 
Messages: 2
Inscription: 11 Avr 2012 10:12

Messagepar augusta » 11 Avr 2012 10:46

C'est normal que tu aies peur de retourner en stage après ce qui t'est arrivé :clin:
La réa ne convient pas à tout le monde. Je ne crois absolument pas à la polyvalence de l'IDE...mais ce n'est pas le sujet.
En plus ta vie personnelle t'a rattrapé dans ce service où personne ne t'a aidé mais où tout le monde t'a enfoncé...
Ce genre de service, ça passe ou ça casse. On aime ou n'aime pas.
En tous les cas tu ne dois pas remettre en question ton choix pour cette profession à cause de ce stage-là: même les nouvelles IDE sortant du DE en bavent, même elles (DE quand même) on les enfonce...(témoignages de copines nouvellement arrivées en réa).

Fais le point:
- y-a-t-il des stages qui t'ont plu?
- as-tu rencontré au cours de tes stages des IDE modèles?
- pourquoi voulais-tu faire ce métier?

Dis-toi aussi que tu as presque fini. Il te reste quoi? 2 stages (et un rattrapage?).
C'est dur, le milieu n'est pas tendre mais pourquoi ne pas s'accrocher? :clin:
IDE en médecine de la subjectivité (donc en psy!)
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 8803
Inscription: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar gouteur » 11 Avr 2012 11:05

Je suis d'accord avec Augusta : On est pas faite pour tous les services , personnellement je ne suis pas faite pour les urgences :clin:
Ton appréhension est légitime .

Bon courage à toi .
IDE depuis 1994 , NEURO
gouteur
Adepte
Adepte
 
Messages: 148
Inscription: 05 Nov 2011 17:57

Messagepar daphnée » 11 Avr 2012 12:33

Je ne crois pas non plus à la polyvalence de la personne soignante. Je le dis d'autant plus que j'ai été polyvalente près d'un an avant d'obtenir enfin une ligne fixe.
C'est au contraire une grande qualité de reconnaitre que nous ne sommes pas fait pour certains services. Celà ne nous rend pas moins compétents de l'admettre :clin:
Lorsque j'étais polyvalente, ma DRH m'a envoyé une journée en réa cardio. Le lendemain lorsqu'elle m'a rappelé, j'ai dis "plus jamais".
Pourtant au cours de ma formation, j'ai fais un stage en réa médico-chir et j'avais adoré. En tant que professionnelle, j'ai travaillé près d'un mois en USC et là aussi j'avais adoré malgré quelques appréhensions au début.
Dans les deux cas, le fait que l'équipe ait été présente a beaucoup joué dans la donne et m'a permis de me sentir bien. Ce n'était pas le cas en réa cardio où dès mon arrivée, je l'avais senti passer....

En tant que professionnelle, nous passons le relais si nécessaire mais certains soignants ont parfois du mal à se dire qu'il devrait en être de même pour un étudiant selon certaines circonstances. Une oreille attentive pour extérioriser peut également faire beaucoup...

Comme l'a dit Augusta, c'est normal d'avoir peur :clin:
Pense à tes précédents stages. Raccroche-toi à eux, à des patients qui t'ont confirmé par un mot, un sourire, un regard que tu voulais être IDE. Rappelle-toi des IDE qui ont été là pour t'encadrer, pour t'apprendre. :clin:

Dis-toi que le conseil a voté pour que tu poursuives et que tu finisses tes études. Ce qui signifie que non seulement ton dossier est bon mais qu'en plus, les personnes du conseil ont compris les faits que tu leur as expliqué faisant suite au rapport :clin:
Je vends mes charmes Et mes armes Ma violence et ma douceur. Je vends ce que je vaux Et si ça ne vaut pas un clou Tant pis, je donnerai tout. Je vends mon âme au diable et j'envoie ma vie en l'air;
Avatar de l’utilisateur
daphnée
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7837
Inscription: 26 Déc 2004 15:07
Localisation: avec mathis kunzler *siffle*

Messagepar Creol » 11 Avr 2012 15:57

Ce qui me fait réagir (une fois de plus) c'est que les IFSI ontcette facheuse tendance d'attendre la fin de la troisième année pour faire le "ménage", même si manifestement il y a ici un problème de niveau, de compétence et avec autant de rapports d'autres petites choses qu'on ne connait pas.

Maintenant, je dis niveau et compétence, mais notre collègue a quand même validé ces unités et des compétences obligatoires en stage, donc on est pas dans un problème de savoir.
Pour valider des compétences ses formateurs ont du (si j'ai bien compris) valider son savoir faire.

Il reste donc à la lecture de ses différents messages, il reste le très délicat problème du savoir être omniprésente dans certaines têtes du à notre héritage chrétien de notre profession. Un infirmier DOIt être comme ceci ou comme celà.
Mais, personne n'a eu 8 rapports sur ce délicat et épineux problème.

Il se peut que vous pensiez que vous n'avez pas fait d'érreurs et il se peut que vous en soyez sincèrement persuadé. Malheureusement avec ce genres de fautes, la décision est sans appelle.
smile :)

Intérimaire en road trip.
Avatar de l’utilisateur
Creol
Accro
Accro
 
Messages: 1522
Inscription: 07 Jan 2008 16:51
Localisation: vit dans un camping car au pays des cigognes

Messagepar gouteur » 11 Avr 2012 17:24

Pourquoi attendre la troisième année ou fin de 3 ème année ? : peut-être pour laisser le temps à l'étudiant de s'améliorer, de réajuster , de comprendre ce qu'on attends d'un IDE ... Enfin je suppose :D
IDE depuis 1994 , NEURO
gouteur
Adepte
Adepte
 
Messages: 148
Inscription: 05 Nov 2011 17:57

Messagepar tefe » 12 Avr 2012 11:14

Aucune situation n'est sans appel: ce métier méblouie, j'ai prouvé que je méritai cette place alors comme tu le dis et je te le confirme c'est un savoir être !!? Je suis peut être pas exactement comme ils attendent de moi que je devrait être et donc je ne serait jamais comme ils veulent que je soit.
Sur ce site je pensait avoir du soutient ou de l'aide peut être?!
Mais je me suis trompé... Merci de m'avoir répondu, mon problème est devant la justice car je croit sincèrement en la justice de mon pays.
Si la justice pense que je mérite l'exclusion alors j'accepte mais sinon je pense que mon ifsi aura du souci a se faire. . .
tefe
 
Messages: 10
Inscription: 26 Fév 2012 12:28

Messagepar Amandiiine » 12 Avr 2012 11:41

tefe a écrit:Sur ce site je pensait avoir du soutient ou de l'aide peut être?!
Mais je me suis trompé...


Tu en as eu ;)

Si tu recherches les calins, le réconfort, les "mais non mon chéri, tu es le plus doué, ils ont tort", va trouver ton entourage, ta famille. Nous on ne te connait pas, en plus on a qu'une version des faits, mais on a pris la peine de te lire, et beaucoup ont pris celle de te répondre.

Je suis d'accord avec tout ce qui a été dit sinon. Bon courage quand même ;)
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.
Eh ben...
Avatar de l’utilisateur
Amandiiine
VIP
VIP
 
Messages: 1981
Inscription: 25 Aoû 2010 14:55
Localisation: Belgique

Messagepar daphnée » 12 Avr 2012 20:24

tefe a écrit:Aucune situation n'est sans appel: ce métier méblouie, j'ai prouvé que je méritai cette place alors comme tu le dis et je te le confirme c'est un savoir être !!? Je suis peut être pas exactement comme ils attendent de moi que je devrait être et donc je ne serait jamais comme ils veulent que je soit.
Sur ce site je pensait avoir du soutient ou de l'aide peut être?!
Mais je me suis trompé... Merci de m'avoir répondu, mon problème est devant la justice car je croit sincèrement en la justice de mon pays.
Si la justice pense que je mérite l'exclusion alors j'accepte mais sinon je pense que mon ifsi aura du souci a se faire. . .


Amandine a tout dit dans son post. Le soutien celà ne consiste pas uniquement à tenir la main en brossant dans le sens du poil avec les propos que tu souhaiterais/aimerais/rêverais entendre.
Nous te répondons avec les données, notre expérience et j'en passe.

Après il y a quelques temps sur le forum, une autre personne voulait également poursuivre son ifsi. Et je te répondrai ce que je lui avais répondu... Une telle procédure demande du temps et ne se résolvera pas en quelques semaines. Celà va s'étaler sur plusieurs mois et qui sait une année s'écoulera même... C'est du temps, de l'énergie. C'est beaucoup de choses.
Et tu te retrouveras face à des personnes qui ne te prendront pas avec des pincettes, qui ne te ménageront pas.
Nos posts, le conseil... A côté ce sera une sinécure.
Je ne veux en aucun cas te décourager mais juste t'y préparer.
Je vends mes charmes Et mes armes Ma violence et ma douceur. Je vends ce que je vaux Et si ça ne vaut pas un clou Tant pis, je donnerai tout. Je vends mon âme au diable et j'envoie ma vie en l'air;
Avatar de l’utilisateur
daphnée
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7837
Inscription: 26 Déc 2004 15:07
Localisation: avec mathis kunzler *siffle*

Messagepar augusta » 12 Avr 2012 21:55

D'accord aussi avec les propos d'Amandine!

Tefe, de l'écoute, des réponses tu en as eu :clin: .
Pour le soutien sans bornes, tu as tes amis, tes parents.
Ici, c'est un soutien objectif, neutre.
Ici tu as une écoute, des avis de différentes personnes: ESI, IDE d'horizon divers, AS....
Ces avis ont de la valeur, même s'ils ne reflètent pas ce que tu souhaites entendre.
On imagine facilement combien cela doit être difficile d'être débarqué de cette formation. Mais que veux-tu qu'on fasse? A part t'apporter une vision des choses basée uniquement sur ton récit et nos expériences en IFSI?
Que souhaitais-tu entendre...finalement? :clin:
IDE en médecine de la subjectivité (donc en psy!)
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 8803
Inscription: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar pym28 » 13 Avr 2012 18:17

Je n'ai jamais autant souffert pendant ce stage en réanimation. j'ai failli perdre ma meilleure amie (et je le vivais au jour le jour), j'ai failli perdre ma place au sein de l'IFSI. Ma confiance en soi a prit un "sale" coup. je dois repartir à 0.

D'ailleurs pour en revenir à mes stages précédents (ehpad, addictologie,neurologie), je ne trouvais pas cela très intéressant. j'avais tjs l'impression de ne pas être à ma place. souvent même, je me posais la question : qu'est ce que je fais là?
cependant je dois dire que côté théorie, cela m'intéresse. mais dès que je suis dans la pratique, sur le terrain, je ne comprends pas, je n'aime pas ..

je vais attendre de voir comment ce passe le pro stage (ehpad) et en + j'ai mon stage de rattrapage cet été.
mais je suis à "2 doigts" de tout lâché. j'ai même prévu une autre porte de sortie...

en ce qui concerne la question de "pourquoi avoir choisit ce métier", une de mes formatrices me l'avait posé lorsque je lui avais avoué que j'avais des doutes sur la continuité de la formation.
le problème c'est que j'ai beau y réfléchir, je ne trouve pas de réponse ....



je vous remercie pr vos messages et vos conseils
pym28
 
Messages: 2
Inscription: 11 Avr 2012 10:12

PrécédenteSuivante

Retourner vers Etudiants infirmiers (ESI)