Forum : Psychiatrie

Nous sommes le 23 Oct 2014 06:11

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar lilou89mm » 15 Jan 2014 17:20

Bonjour tout le monde,

Je suis ESI en 2ème année et en stage en psychiatrie.
J'ai des démarche de soins à présenter et il faut que je fasse des diagnostics infirmier. Je vous avoue que j'ai beaucoup de mal avec ça.

J'ai donc pris en charge un patient de 49 ans qui a un syndrome de Korsakoff.
Comme Diagnostic IDE j'ai mis "confusion" parce qu'il est complètement perdu autant dans le temps que dans l'espace.
Il se trouve que cette désorientation est un des symptomes de Korsakoff du coup je me demandais si ça pouvait quand même coller en diagnostic IDE où si c'est trop en lien avec la pathologie
Etudiante infirmière en 2ème année
Promo 2012/2015
Avatar de l’utilisateur
lilou89mm
 
Messages: 20
Inscription: 15 Jan 2014 16:54

Messagepar augusta » 15 Jan 2014 17:28

Bonjour,

Non ça ne peut pas "coller".
Le mieux est de faire un problème en collaboration (syndrome de Korsakoff) et d'y rattacher tout ce qui s'y rapporte. ça permet d'avoir une DDS synthétique.
Donc il faut trouver autre chose en diag inf....

Veux-tu nous présenter ce patient si tu veux qu'on t'aide?
IDE en médecine de la subjectivité (donc en psy!) . Formateur occasionnel

"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 8980
Inscription: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar lilou89mm » 15 Jan 2014 17:51

C'est bien ce que je pensais =/

Patient de 49 ans Entrée le 16/12/2013 pour syndrome de Korsakoff. ATCD bipolarité suivi dans un CMP jusqu'à Septembre 2013 où au niveau cognitif tout était bon (il remplissait des papiers était capable de faire des choix seul notamment d'aller faire un sevrage)
En Septembre/Octobre il était dans un centre pour sevrage OH où il à chuté il a eu un trauma cranien avec crise d'épilepsie. En Médecine il était complètement confus parfois même agressif.
Chez nous ce patient est très loquace mais à un discours complètement à côté de la réalité (il nous dit qu'il faut qu'il aille prendre le train, qu'il doit acheter du matériel un jour il m'a même dit qu'on était en Italie ici...)
Par contre de temps en temps il est "lucide" on peut mener une petite discussion j'ai réussis à discuter de sport un peu avec lui il a fait une petite critique sur deux autres patients qui faisait une partie de ping pong

Ce patient déambule beaucoup, il est très touche à tout dans le service comme si il voulait bricoler les objets. Il s'assoit que pour les repas aussi

Après il est autonome il faut juste le stimuler notamment pour la toilette après il se lave seul y a juste besoin de faire attention à ce qu'il se perde pas trop dans ses pensées

Si vous avez des questions pour clarifier certaines choses hésitez pas
Etudiante infirmière en 2ème année
Promo 2012/2015
Avatar de l’utilisateur
lilou89mm
 
Messages: 20
Inscription: 15 Jan 2014 16:54

Messagepar camillou38 » 15 Jan 2014 18:13

Lilou qu'est qu'un diagnostic infirmier pour toi ?
camillou38
Adepte
Adepte
 
Messages: 120
Inscription: 21 Oct 2013 18:37

Messagepar lilou89mm » 15 Jan 2014 18:19

C'est un diagnostic en lien avec le role infirmier où on met en place des actions correspondant à notre rôle propre.
A l'ifsi on nous dit que pour nous aider à les trouver ces diagnostics y fait chercher les besoins fondamentaux perturbés mais pas en lien avec la pathologie Sauf que dans ce cas là en besoin perturbé pas en lien j'ai pas grand chose
Etudiante infirmière en 2ème année
Promo 2012/2015
Avatar de l’utilisateur
lilou89mm
 
Messages: 20
Inscription: 15 Jan 2014 16:54

Messagepar camillou38 » 15 Jan 2014 18:57

Et tu te heurtes là à la limite des apprentissages généralisés ... En psychiatrie il semble compliqué de pouvoir envisager la "maladie" comme spécifique, et considérer qu'elle peut se soigner sans tenir compte du contexte social, historique, institutionnel et de la globalité de l'humain et donc de la prendre en charge de manière globale et pluriprofessionnelle.
camillou38
Adepte
Adepte
 
Messages: 120
Inscription: 21 Oct 2013 18:37

Messagepar lilou89mm » 15 Jan 2014 19:06

Ouai c'est bien ce que j'avais remarqué malheureusement pour moi. J'ai déjà du mal à trouver des diagnostic mais dans le cas de ce patient ça se complique =/
Du coup j'ai pris la liste des diagnostic dans le NANDA et j'ai du mal à trouver quelque chose qui corresponde à mon patient
J'avais pensé aux déficits de soins personnels car si on le stimule pas à aller sous la douche il y va pas de lui même et faut passer le voir régulièrement pour qu'il reste bien dans ce qu'il est en train de faire sans divaguer, il faut aussi contrôler la température de l'eau parce qu'il a oublié de quel côté faut tourner pour le chaud et pour le froid
dans les facteurs favorisant je retrouve "déficit cognitif" et "confusion"

comme Actions on aurait donc le fait de lui rappeler comment faire pour l'eau de surveiller qu'il reste concentrer sur ce qu'il est en train de faire et de tester sa mémoire du coup pour évaluer l'avancé
Etudiante infirmière en 2ème année
Promo 2012/2015
Avatar de l’utilisateur
lilou89mm
 
Messages: 20
Inscription: 15 Jan 2014 16:54

Messagepar camillou38 » 15 Jan 2014 20:49

pourquoi malheureusement ? c'est plutôt un bon exemple pour argumenter sur le fait qu"il faut peut être penser les choses différemment. Doit'il toujours y avoir un diagnostic infirmier, mais surtout peut on faire autrement que de définir de manière aussi clivé le travail des uns et des autres ?
camillou38
Adepte
Adepte
 
Messages: 120
Inscription: 21 Oct 2013 18:37

Messagepar AmThLi » 16 Jan 2014 13:20

C'est en psy qu'on se rend compte à quel point ces "besoins" et autres "diagnostics infirmiers" sont stéréotypés.
"L'angoisse n'est pas sans objet [...] mais ailleurs, là où il est, ça ne se voit pas."
J. Lacan - Séminaire X : L'angoisse
Avatar de l’utilisateur
AmThLi
Accro
Accro
 
Messages: 908
Inscription: 03 Juil 2010 10:56

Messagepar lilou89mm » 16 Jan 2014 16:45

Certes dans d'autres circonstances j'aurais pus faire ça mais il se trouve que le travail que j'ai à faire est soumis à validation et la formatrice qui va m'évaluer la connaissant va pas bien le prendre si je lui dis que les choses ont mal été vu et que du coup j'ai pas de diagnostic à lui donner...

Du coup j'ai vu avec un infirmier avec qui je travail et il m'a dit que effectivement confusion ça irait pas vu que c'est complètement sa maladie mais il m'a dit de mettre "risque de violence envers les autres" car avec la confusion de Korsakoff ça peut engendrer de la violence
ou encore Communication altérée car on a beaucoup de mal à avoir des informations fiable sur sa vie même avec des questions simples
Etudiante infirmière en 2ème année
Promo 2012/2015
Avatar de l’utilisateur
lilou89mm
 
Messages: 20
Inscription: 15 Jan 2014 16:54

Messagepar AmThLi » 16 Jan 2014 17:22

Tu peux mettre altération des processus cognitifs, risque d'hétéro agressivité, etc etc... y'a plein de formules passe-partout pour s'en tirer.
"L'angoisse n'est pas sans objet [...] mais ailleurs, là où il est, ça ne se voit pas."
J. Lacan - Séminaire X : L'angoisse
Avatar de l’utilisateur
AmThLi
Accro
Accro
 
Messages: 908
Inscription: 03 Juil 2010 10:56

Messagepar lilou89mm » 16 Jan 2014 17:38

Merci ça fait parti de certains diagnostic qu'on m'a conseillé ça me rassure du coup =D

Du coup je voulais en profiter pour que vous me disiez ce que vous pensiez de mon diagnostic pour une autre patiente la concernant aucun soucis vis à vis de l'intitulé c'est du "Déni non constructif"

Déni non constructif lié à son incapacité à percevoir les conséquences de son alcoolisme
L’augmentation de son stress (hospitalisation)
Se manifestant par sa verbalisation « je ne suis pas malade » « je n’ai pas bu tant que ça »
Le fait qu’elle ne s’implique pas dans sa prise en charge (demande à voir le Dr pour récupérer sa ceinture, pour appeler sa fille, récupérer des objets personnels)
Ses demandes inappropriées (coiffeur le lendemain de son hospit)

Actions : Reprendre avec elle les priorités à avoir dans sa situation
Lui faire remarquer de manière positive toute prise de conscience de son trouble marquant un progrès


Objectifs: La patiente verbalise sa pathologie et admet avoir eu des comportements à risque
Etudiante infirmière en 2ème année
Promo 2012/2015
Avatar de l’utilisateur
lilou89mm
 
Messages: 20
Inscription: 15 Jan 2014 16:54

Messagepar brrruno » 16 Jan 2014 17:41

Oui tu peux mettre tout ca mais ce n'est pas moins en lien direct avec le syndrome que la confusion... peut a voir du côté du lien social voire plus restreint du lien familiale et le risque de rupture. Je dis ca mais les diagnostics infirmier je n'ai jamais rien voulu y comprendre
brrruno
Forcené
Forcené
 
Messages: 262
Inscription: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar AmThLi » 16 Jan 2014 17:57

Qui sommes-nous pour juger que ce déni est "non-constructif" ? Je te déconseille d'employer ce bien étrange intitulé.

L'idée est ok, c'est le titre qui me gêne. Essaye de formuler ça autrement, par exemple difficultés d'implication dans les soins.
"L'angoisse n'est pas sans objet [...] mais ailleurs, là où il est, ça ne se voit pas."
J. Lacan - Séminaire X : L'angoisse
Avatar de l’utilisateur
AmThLi
Accro
Accro
 
Messages: 908
Inscription: 03 Juil 2010 10:56

Messagepar lilou89mm » 16 Jan 2014 18:05

J'ai trouvé ce terme dans le Carpenito. Ils expliquent ce "non constructif" par le fait que c'est pas lié à un deuil quelconque (deuil de santé ou suite à un décès un accident etc)
Dans son cas elle bloque complètement les entretiens à cause de ce déni et en psychiatrie si on est bloqué pendant les entretiens c'est dur de mener la personne à faire un travail sur elle même...

Au pire j'ai stratégie d'adaptation défensive où dans les caractéristique j'ai "déni de problème évident" et "rejet de la responsabilité sur autrui" ce qui lui correspond car elel nous dit que si elle boit c'est parce qu'on a placé ses enfants "hors ses enfants sont placé parce qu'elle buvait déjà avant"
Etudiante infirmière en 2ème année
Promo 2012/2015
Avatar de l’utilisateur
lilou89mm
 
Messages: 20
Inscription: 15 Jan 2014 16:54

Suivante

Retourner vers Psychiatrie