Forum : Scolaire

Nous sommes le 21 Oct 2014 06:16

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar ZingZing » 02 Jan 2013 02:27

Bonjour, je suis un élève mineur (17 ans) dans un lycée, et mon infirmière scolaire me suspecte de me droguer avant les cours (avant 8h :triste:), elle c'est permise de me faire rentrer chez moi a 8h30 car mes pupilles n'avais "aucun réflexe" elle à mise au courant mes parents, la CPE, les pions et les profs sont eux aussi au courant, le problème est que pour prouver que je n'ai pas consommé de cannabis je doit faire un teste urinaire, et que j'ai consommé du cannabis 1 semaine avant (chez moi), du coup je voudrais savoir s'il est possible de ne pas avoir de sanction et de calmer le tout sans faire de teste urinaire (de toute façon, cannabis ou pas, j'ai aucune envie d'en passer un) ? L'infirmière est elle dans ses droits ? J'aimerais qu'elle me lâche la grappe, comment faire ?
Merci d'avance.
ZingZing
 
Messages: 4
Inscription: 02 Jan 2013 01:55

Messagepar lulunatik » 03 Jan 2013 00:11

Je suppose que si l'infirmière t'a fait appeler à l'infirmerie, c'est que des profs ou la vie scolaire lui ont demandé de te voir.
En général l'infirmière n'est pas la mieux placée pour supposer que tel ou tel élève a des problèmes : ce sont plutôt les adultes qui côtoient l'élève qui peuvent le mieux l'observer,par ex si un élève s'endort sur sa table de cours dès 8h du matin, et demander ensuite conseil à l'infirmière ou au médecin scolaire .
Ce n'est donc peut-être pas elle qui en a parlé à tout le monde, mais plutôt tout le monde qui était déjà au courant avant que tu ne passes la voir.

Je n'ai pas tout compris dans ton récit car dans la même phrase tu dis que tu n'as pas consommé de cannabis mais que tu en as consommé chez toi ???

Si maintenant tes parents sont "au courant" (en fait ils sont simplement au courant que tes pupilles n'avaient aucun réflexe...), ce sont eux qui sont responsables de toi, qui vont discuter avec toi de toute cette affaire et décider avec toi des suites à donner.

Enfin, c'est curieux que tu viennes poster sur ce forum pour te plaindre à des infirmières de l'infirmière de ton étab alors qu'il existe plein de forums pour les jeunes discutant sur ce sujet, s'échangeant des bons plans, des conseils etc...
Dernière édition par lulunatik le 04 Jan 2013 23:40, édité 1 fois.
Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple (J. Prévert)
Avatar de l’utilisateur
lulunatik
VIP
VIP
 
Messages: 3166
Inscription: 04 Juil 2010 15:26
Localisation: entre ville et vignes

Messagepar ZingZing » 04 Jan 2013 05:21

Je suppose que si l'infirmière t'a fait appeler à l'infirmerie, c'est que des profs ou la vis scolaire lui ont demandé de te voir. -> Effectivement, je dormais en cours et mon professeur à donc demandé à se que je quitte le cour pour aller voir l'infirmière (je comprend sa réaction).

Je n'ai pas tout compris dans ton récit car dans la même phrase tu dis que tu n'as pas consommé de cannabis mais que tu en as consommé chez toi ??? -> Je n'en ai pas consommé le jour ou j'ai été sortis de cours pour aller voir l'infirmière mais une semaine avant.

Le truc c'est que l'infirmière est allé avec moi voir la CPE "Cette élève consomme du cannabis !" (j'étais à coté "Non j'ai rien pris !"), ils ont téléphoné à mes parents pour dire "Votre fils consomme du cannabis avant les cours"
ZingZing
 
Messages: 4
Inscription: 02 Jan 2013 01:55

Messagepar lilou8197467 » 04 Jan 2013 17:31

ZingZing a écrit:J'aimerais qu'elle me lâche la grappe, comment faire ?

Malheureusement ce n'est pas dans les habitudes des infirmières scolaires de faire comme si de rien n'était, quand elles apprennent qu'un élève a consommé du cannabis, d'autant plus quand il s'endort en cours (même une toute petite fois).

ZingZing a écrit:ils ont téléphoné à mes parents


alors en avez-vous parlé ?????
Avatar de l’utilisateur
lilou8197467
Forcené
Forcené
 
Messages: 295
Inscription: 17 Jan 2011 15:04

Messagepar Isawenn » 04 Jan 2013 19:07

Je ne suis pas infirmière scolaire - mais j'espère le devenir ! -

J'imagine que tu as ressenti les choses telles que tu les racontes, mais sans le contexte exacte, difficile de "critiquer" l'infirmière scolaire en question. Après, tu es le seul à connaître ta consommation, occasionnelle ou régulière, un peu, beaucoup.. bref ! Tu n'es pas sans savoir les conséquences d'une consommation répétée - l'infirmière scolaire en a-t-elle parlé avec toi ?? - sur ta santé, ta vigilance, etc et c'est tout à fait normal que les personnes dont tu parles s'en inquiètent !!

Tu crains la sanction ? Est-ce important de savoir si tu as consommé la veille ou il y a une semaine puisque tu as consommé... Si tu t'endors en cours, tu peux comprendre que c'est pas l'idéal.. :roll:
Faire le test ne me parait pas être une solution.. Après, personne ne va te mettre la bandelette de force dans les toilettes ! :clin: A mon sens, le dialogue est le plus important ! Ne peux-tu en parler avec tes parents ou essayer de revoir l'infirmière et en discuter avec elle..??

Tiens-nous au courant !
Isawenn
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 515
Inscription: 27 Mai 2010 19:05

Messagepar intensif67 » 04 Jan 2013 22:03

Bonsoir, je suis d'accord avec isawenn.Dormir en cours!!!! il y a mieux
Je te conseil de profiter de la situation pour parler de ce probleme avec l'infirmiere ,elle n'est pas là pour t'enfonçer mais pour t'aider à mener à bien ta scolarite,te proteger si elle sent un danger et elle a un role d'education à la sante.Ne te braque pas ,tu peux refuser le test mais tu doit comprendre qu'un eleve avec des pupilles dilatés , peu ou pas reactives et en plus somnolent n'a rien a faire en classe .Je pense que si c'est une bonne infirmiere elle ne te" lachera pas ".Profite de cette main tendu :clin:Et tes parents il en pense quoi ? tu en a parlé avec eux??
Avatar de l’utilisateur
intensif67
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 168
Inscription: 09 Sep 2012 09:35

Messagepar intensif67 » 04 Jan 2013 22:07

intensif67 a écrit:Bonsoir, je suis d'accord avec isawenn.Dormir en cours!!!! il y a mieux
Je te conseil de profiter de la situation pour parler de ce probleme avec l'infirmiere ,elle n'est pas là pour t'enfonçer mais pour t'aider à mener à bien ta scolarite,te proteger si elle sent un danger et elle a un role d'education à la sante.Ne te braque pas ,tu peux refuser le test mais tu doit comprendre qu'un eleve avec des pupilles dilatées , peu ou pas reactives et en plus somnolent n'a rien à faire en classe .Je pense que si c'est une bonne infirmiere elle ne te" lachera pas ".Profite de cette main tendu :clin:Et tes parents ils en pensent quoi ? tu en a parlé avec eux??


j'ai corrigé des fautes :oops:
Avatar de l’utilisateur
intensif67
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 168
Inscription: 09 Sep 2012 09:35

Messagepar lola normande » 04 Jan 2013 23:38

ZingZing a écrit:Bonjour, je suis un élève mineur (17 ans) dans un lycée, et mon infirmière scolaire me suspecte de me droguer avant les cours (avant 8h :triste:), elle c'est permise de me faire rentrer chez moi a 8h30 car mes pupilles n'avais "aucun réflexe" elle à mise au courant mes parents, la CPE, les pions et les profs sont eux aussi au courant, le problème est que pour prouver que je n'ai pas consommé de cannabis je doit faire un teste urinaire, et que j'ai consommé du cannabis 1 semaine avant (chez moi), du coup je voudrais savoir s'il est possible de ne pas avoir de sanction et de calmer le tout sans faire de teste urinaire (de toute façon, cannabis ou pas, j'ai aucune envie d'en passer un) ? L'infirmière est elle dans ses droits ? J'aimerais qu'elle me lâche la grappe, comment faire ?
Merci d'avance.



Ce qui m'étonne dans ce que vous racontez, c'est que vous dites devoir faire un test urinaire. Qui le demande ? votre médecin ? vos parents ? L'établissement scolaire ne demande pas ce genre de test. Qd à la sanction, ce n'est pas du rôle de l'IDE mais du CPE voire du chef d'établissement.
Je pense qu'au lieu de chercher des solutions pour que l'infirmière vous "lâche la grappe", vous devriez plutôt vous pencher sur votre consommation de cannabis et sur le fait qu'à 8h du matin vous dormiez en cours. Et donc sur quels solutions trouver pour que cela n'arrive plus.
Lola normande

Prout de dragon, trou dans le caleçon
Avatar de l’utilisateur
lola normande
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 8716
Inscription: 09 Sep 2005 14:30

Messagepar execho » 05 Jan 2013 00:03

fumeur régulier (cinq à six par jour),le test sera positif dix semaines.Cela vous donne donc dix semaines pour expliquer à vos fournisseurs que là vous ne pouvez plus rien acheter.Vous en profiterez utilement pour constater que la joie revient petit à petit.C'est ce que je vous souhaite.
execho
Accro
Accro
 
Messages: 1725
Inscription: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar intensif67 » 05 Jan 2013 19:26

zingzing donne nous de tes nouvelles !!! et que penses tu de ce qu'on te dit.
Avatar de l’utilisateur
intensif67
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 168
Inscription: 09 Sep 2012 09:35

Messagepar ZingZing » 06 Jan 2013 03:26

Je ne consomme que très rarement du cannabis (3 à 4 fois dans l'année), je ne suis donc pas "accro" et donc je n'ai pas besoin de traiter de ses sujets la avec l'infirmière de mon lycée, pour le teste urinaire, elle m'a dit dans son bureau que si je voulais prouver que je n'ai pas consommé de cannabis, je devais faire un teste urinaire, et se qui me pose problème c'est que je vais sans doute recevoir une sanction pour quelque chose que je n'ai pas fait ! Les infirmières ont quand même des règles à respecter (secret pro ?) ?

"l'infirmière scolaire en a-t-elle parlé avec toi ??" -> Elle m'a juste dit d'aller dans une chambre pour dormir (je suis rester assis sur le lit, à attendre... 3H...)

"Tu crains la sanction ? Est-ce important de savoir si tu as consommé la veille ou il y a une semaine puisque tu as consommé" -> éh bien, je vois pas pourquoi le lycée me sanctionnerais si j'ai consommé chez moi...

"Ne peux-tu en parler avec tes parents" -> Je passe pour un toxico, impossible de parler sans se faire couper (pour mes parents le cannabis détruit le cerveau, le cannabis est très dangereux (plus que l'alcool))

"Cela vous donne donc dix semaines pour expliquer à vos fournisseurs que là vous ne pouvez plus rien acheter." -> Monsieur Troll à parlé...
ZingZing
 
Messages: 4
Inscription: 02 Jan 2013 01:55

Messagepar execho » 06 Jan 2013 10:53

bon,et bien vérifie tes pupilles toi même(ce n'est pas ironique,je précise).Je ne sais pas si il y a une sanction si on a envie de dormir en cours?Bonne route,vaillant lycéen.
execho
Accro
Accro
 
Messages: 1725
Inscription: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar intensif67 » 06 Jan 2013 11:46

zingzing,tes parents on raison fumer grille les neurones la preuve tu dort en classe.
Tu devrais faire un travail sur toi et te demander comment tu es arrivé a cette situation.L'infirmiere est tenue au secret professionnel,mais si tu dormais en classe et que le prof ta envoyé a l'infirmerie le "secret" a du etre deduis par tes camarades de classes.Je pense que au lieu de t'envoyer dormir moi j'aurai appelé tes parents pour leur demandé de venir te chercher de suite .C'est trop facile de venir stone en classe et de penser qu'il y aura peu ou pas de consequences.
Tu dis que tu n'ai pas un toxico ,mais venir à 8h les pupilles dilatées ce n'est pas normale. ATTENTION je ne dit pas que tu en ai un, mais combien d'entre eux m'ont
dit la meme chose que toi!!!Va voir ton inf scolaire, parle avec elle, elle pourra t'aider.
Je vois aussi qu'a 3h30 du mat tu ne dort pas encore :mal: :mal: tu devrais te mettre en condition pour la rentrée( pour ne pas dormir en classe)
Voila certaines resolutions pour 2013
Avatar de l’utilisateur
intensif67
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 168
Inscription: 09 Sep 2012 09:35

Messagepar setou » 06 Jan 2013 12:24

Bonjour, je voulais juste te dire que si il y a une suspicion de consommation de cannabis et que tu en a consommé chez toi et pas a avant d'aller en cours, sache que chez certaines personnes les effets sont plus fort que chez les autres...Tu devrais sûrement arrêter cette consommation parce que sache que le cannabis n'est vraiment pas une drogue douce, elle peut avoir des conséquences très mauvaise pour ta vie sociale et scolaire!!!
Ceci étant dit je trouve que les méthodes pédagogiques de ton infirmière laissent à désirer si ce que tu rapportes est vrai!!
Les menaces de contrôle urinaire, l'appel aux parents et le renvoi du lycée sans aucune preuve mais juste basé sur des suspicions et des " on dit" n'ont jamais porté leurs fruits, la preuve, tu t'en plains!!!
Je peux te conseiller une chose: pense à toi, arrête de fumer pour toi et pas pour tes parents, montre que tu es plus intelligent et plus conscient que ce que les gens autour de toi pensent!!!
C'est maintenant qu'il faut que tu t'en soucies, vraiment je te souhaite de te sortir de cette situation et j'espère que cela te fera prendre conscience de certaines chose.....
vive la vie
setou
Adepte
Adepte
 
Messages: 118
Inscription: 11 Juil 2007 20:40

Messagepar intensif67 » 06 Jan 2013 12:55

Pour SETOU :pour un eleve somnolent avec des pupilles dilatées je ne le laisserai pas que dormir, car la surveillance est plus compliqué.Comme on ne sait rien il vaut mieux s'attendre au pire .Pour moi appeler les parents c'est le minimum on aurai pu appeler le SAMU pour avoir une conduite à tenir.On ne flic pas mais il ne faut pas banaliser le cas.Si zingzing vient dans notre site pour avoir des reponses je pense que quelque parts il s'adresse a l'inf de son lycee.
Avatar de l’utilisateur
intensif67
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 168
Inscription: 09 Sep 2012 09:35

Suivante

Retourner vers Scolaire