Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 23 Oct 2014 06:10

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar obalette » 08 Juin 2012 10:02

bonjour,
je suis infirmière à Montpellier où on est en train de nous installer le dossier informatisé avec le logiciel dxcare. Tout me parait très compliqué et long.
Il parait que ce système est utilisé à Bordeaux, Toulouse, Rennes et Amiens.
Si vous l'utilisez, qu'en pensez vous ?
Comment vous organisez vous pour préparer vos soins ? Rentrez vous l'ordinateur dans les chambres lors des recueils de données ?(nos ordinateurs portables seront fixés sur les charriots de soins).
Merci
obalette
Adepte
Adepte
 
Messages: 128
Inscription: 15 Déc 2009 11:27

Messagepar morganelg56 » 08 Juin 2012 13:20

Bonjour,
Je travail à Rennes en effet on est en train de mettre en place DxCare.
Les +:
- une programmation par patients clair, donc on peut visualiser la journée avant de commencer
- on valide les soins sur la prog et toutes les surveillances sont marquées
- fini les prescriptions orales qu'on est obligé de "recopier" (oui oui avec les anesth ça arrivait... :s)
- pour nous les PC sont portables sur un chariot, donc même si on les rentre pas dans la chambre (question d'hygiène) il suit malgré tout pour le tour donc on peut valider les soins, et faire les transmissions en tant réel.

Les -:
- des transmissions ciblées galères à faire, les seules cibles dispo sont liés au 14 BF, donc pour marquer qu'on a reposée une VVP ou qu'on a préparé un patient pour le bloc, ben obligé de faire des transmissions "standards"
- un truc de plus à "traîner" dans le couloir (en plus du chariot de soin et du tensiomètre)

Après c'est clair qu'il faut du temps pour s'y faire et pour avoir les différents réflexes pour ne pas perdre trop de temps
Voili voilou, si t'as d'autre question hésite pas
"Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort"
Avatar de l’utilisateur
morganelg56
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 152
Inscription: 17 Mar 2008 14:53
Localisation: Rennes, Vannes

Messagepar obalette » 08 Juin 2012 14:19

merci pour ta réponse. si j'ai besoin d'autres renseignements, je te contacterai.
c'est donc tout nouveau et il faudra s'habituer...
obalette
Adepte
Adepte
 
Messages: 128
Inscription: 15 Déc 2009 11:27

Messagepar lauraline » 08 Juin 2012 15:03

Salut
j'utilise aussi DxCare (sur Amiens) .

Globalement morganel à bien résumé, c'est un logiciel bien pour des services "classiques" je suis en réa et c'est pas top notamment pour les cibles meme si on demande à en créer de nouvelle.
Beaucoup d'icones pour quelqu'un de nouvellement initié je trouve que c'est la galere à utiliser :(
Il existe des formations à l'utilisation de ce logiciel.
les +: on retrouve facilement les cibles, pour coter les prescriptions c'est assez simples
on retrouve aussi les comptes rendus d'examens (tres utile pour les transmissions), les constantes des patients sont facilement retrouvables.
les -: assez long de tout cliqués notamment pour les soins de bases, on reclique souvent la meme chose plusieurs fois dans la journée :( ex: prévention d'escarre matelas mis en place oui le type de matelas etc ca devrait etre enregistré pour eviter de recliquer sans arret.
pour ceux qui sont en réa c'est pas le meilleur mais il parait qu'on va bientot avoir DXREA alors à voir ;)

Voilà ma vision des choses
Infirmière de la promo 2007-2010.
Avatar de l’utilisateur
lauraline
Accro
Accro
 
Messages: 1406
Inscription: 03 Mai 2007 10:10
Localisation: picardie

Messagepar carambar31 » 09 Juin 2012 04:26

Je suis sur Toulouse (CHU) mais je n'ai jamais travaillé avec ce logiciel.
carambar31
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 205
Inscription: 23 Juil 2009 21:23

Messagepar OolanBAGNA » 13 Juin 2012 11:32

Salut... je bosse dans un service de pneumologie, nous aussi on va passer au dossier informatisé... Dxcare est le logiciel choisi... pour l'instant on l'utilise pour faire les entré-sortie, imprimer les étiquettes patient, consulter les synthèses d' hospit et les résultat des biologies. les press ainsi que les transs se font encore sur papier.. La fin des dossier papiers et le passage intégrale vers Dxcare est pour Aout-septembre. Perso, je trouve que c'est un logiciel pas évidant à utiliser, surtout quand tu sais que c'est le logiciel le moins couteux sur le marché, dc bas de gamme... après c'est comme pour toute choses nouvelles... ça va être la galère au début, puis comme on est obligé de s'adapter.. ben.. on s'adapte!! :clin:
OolanBAGNA
 
Messages: 6
Inscription: 26 Mar 2012 04:52

Messagepar morganelg56 » 13 Juin 2012 19:58

Franchement il faut s'y habituer mais ça se fait
Ce qui est galère c'est que pour valider un truc il faut cliquer plusieurs fois ^^
Et puis sinon des problèmes typiques informatique du genre les internes qui ont fait les prescriptions d'antibio 3 fois pas jour en les programmant à 8h-12h-18h au lieu de les faire toutes les 8h donc pour les valider...
"Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort"
Avatar de l’utilisateur
morganelg56
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 152
Inscription: 17 Mar 2008 14:53
Localisation: Rennes, Vannes

Messagepar obalette » 14 Juin 2012 18:07

nous en sommes pas encore aux prescriptions...
pour l'instant on peut faire les transmissions, les prescriptions soignants et les mouvements. Comme on a toujours les classeurs, il faut écrire partout soit zéro gain de temps au contraire !!
je vois pas à quoi ça nous avance vraiment l'informatisation du dossier de soin, le diagramme de soins était aussi bien et moins cher surement..
obalette
Adepte
Adepte
 
Messages: 128
Inscription: 15 Déc 2009 11:27

Messagepar madouce » 15 Juin 2012 08:51

Utilisé aussi dans certaines cliniques en Alsace.. :clin:
Alors il faut savoir que tous les paramètres peuvent être modifiés ,ou on peut en rajouter d'autres selon les spécificités du service... :clin: Par exemple des diagrammes de soins adaptés à chaque service ( aux soins, on peut valider tout ce qui concerne VVP,redon,oxygénation,pansements,etc.... )
Côté organisation c'est un coup de main à prendre... perso je prépare ma tournée en salle de soins... Puis l'ordi me suit sur un chariot de soins (je le laisse dans le couloir).
S'il est bien géré c'est un outil qui facilite la vie et la paperasse!! Après , il faut que les médecins soient rigoureux au niveau des prescriptions... :roll:
Quand je retourne dans un service avec dossier de soins "papier", je fais la tête maintenant! :lol:
Si tu as besoin d'aide , n'hésite pas... :clin:
Des projets plein la tête!!! Toujours et encore....
A retrouvé son poste en pédiatrie ^_^
Et un jour une femme..... quelle année 2013 !!! :love:
Avatar de l’utilisateur
madouce
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9635
Inscription: 06 Juin 2006 21:00
Localisation: Au pays des cigognes

Messagepar obalette » 19 Juin 2012 09:38

merci pour vos réponses.
On a commencé les prescriptions, je pense que ça va aller.
obalette
Adepte
Adepte
 
Messages: 128
Inscription: 15 Déc 2009 11:27

Messagepar formateur30 » 21 Juin 2012 08:03

Bonjour
N'hésitez pas à vous appuyer sur les accompagnateurs si vous rencontrez des difficultés,
formateur30
 
Messages: 1
Inscription: 21 Juin 2012 08:00

Messagepar PlumetIe29 » 21 Juin 2012 08:46

Ici région parisienne, je l'utilise depuis au moins trois ans.
et je n'y vois que des avantages :D
--> Programmation des perfusions claires et précises.
--> Décalage des horaires possible
--> Possible de programmer des soins infirmiers (changement de pansement, de patch, de perfusion etc...)
--> Prescription en si besoin apparaisse différemment.
--> Tensions, températures, glycémie, bilan entrée sorties se trouve facilement.
--> Les transmissions (je suis ok que le logiciels ne propose pas beaucoup de cible si on suit juste le logiciel) mais rien ne nous empêche dans des transmissions de le faire quand même...
--> Résultats d'examens, bilan sanguin facilement accessible.
--> D'après les médecins une fois la maitrise du logiciel, cela leur s'implifie la tâche (possibilité de reprendre les anciennes prescriptions d'une ancienne hospitalisation, valable sur le chronique essentiellement).

Je n'ai eu aucune formation, mais moi et mon collègues en sont très contentes, d'ailleurs on découvre de nouvelle fonctionnalité encore aujourd'hui, donc je pense que c'est un logiciel très intéressant.
Tout comme dit plus haut ...moi si panne d'ordinateur (ce qui nous ai arrivé) on peste toutes, faire les transmissions à la main nous double notre temps de transmissions clairement, et pour l'organisation de notre plannification pour la journée, le papier c'est juste l'enfer...

Juste dommage de ne pas avoir une fonction relié directement à la pharmacie pour faire nos commandes de médicaments.
On nous a crée un logiciel en parrallèle mais ça veut dire forcèment plusieurs fenêtres ouvertes
Voilà mon avis :D
PlumetIe29
 
Messages: 2
Inscription: 28 Mai 2009 20:13

Messagepar osotokaiten » 02 Mar 2014 09:45

Bonjour Mesdames, Mesdemoiselles, Messiurs

Je ne suis pas infirmier, juste un patient qui a expérimenté de novembre 2012 à octobre 2013 ce qu’officiellement on désigne sous le vocable de « parcours de santé » :
3 hospitalisations, hospitalisation à domicile, soins infirmiers quotidiens.
Il ne m’a été donné aucune explication pour « l’incident » lors de la première chirurgie, actuellement cela va beaucoup mieux, avec une stomie permanente et une sonde double J à changer tous les 6 mois, entre autres.
J’ai longuement eu l’occasion de m’intéresser au travail du personnel hospitalier et infirmier.
J’ai bien entendu remarqué l’informatisation de certains actes, ayant eu une carrière professionnelle dans l’informatique, auprès de la plupart des secteurs d’activité.

J’ai donc demandé mi-décembre 2013 la communication de l’intégralité de mon dossier médical au premier établissement à l’origine de mon état actuel, pensant que l’informatisation favoriserait la réponse à ma demande.
A ce jour 2 mars 2014, la partie la moins incomplète de mon dossier est celle « à l’ancienne » photocopies de documents dont plusieurs manuscrits, résultats d’analyses, etc.
Il y a cependant plusieurs journées totalement absentes, et pas de suivis infirmiers.
Après avoir réclamé le complément, je reçois fin février ce qui ressemble fortement à des « impressions écrans » manifestement effectuées à partir du logiciel DXCARE.
194 feuilles de papier en impression couleur dont 133 doublons et une ne me concernant pas. Manquent toujours des journées entières, le contenu de ce qui est utilisable est particulièrement incomplet.
Nous sommes en 2014, mais je constate les mêmes problèmes que ceux existants en 1975 pour des progiciels similaires.
Le progiciel est conçu dans un contexte interactif et ne semble pas avoir prévu une fonction « toute bête » pour éditer un récapitulatif du dossier d’un patient.
Le progiciel DXCARE donne l’apparence d’ être spécifique à l’environnement hospitalier, mais en fait il peut être rapidement adapté en DXPLANE, DXASSURE, par exemple pour gérer d’autres activité professionnelles dans l’industrie, l’assurance, l’administration,etc .
J’ai demandé à ce que me soient fournis un identifiant et un code d’accès pour consulter moi-même mon dossier et faire avancer les choses avant d’être mort de vieillesse, il semblerait que, ce faisant, j’ai été à la limite de vouloir commettre un méfait!!

Pourtant ma seule intention reste d’établir moi-même un résumé complet de mon historique médical que j’aurais également traduit en anglais et stocké sur un support utilisable dans un Smartphone ou une tablette.
Pour ce faire, il me semble que les prescriptions médicamenteuses, les caractéristiques des transfusions sanguines et les résultats d’examens sont importants, d’autant que certains produits sont « dose cumulative ».
Cela me permettrait de pouvoir voyager n’importe où dans le monde sans souci, car après avoir été admis en urgence début février 2013 dans un Centre Hospitalier, lorsque j’ai raconté mon historique médical récent, j’ai clairement perçu que le personnel médical pensait que j’étais en état de choc consécutivement aux circonstances m’ayant conduites dans leur service.

J’ai constaté que plusieurs « métiers » avaient été consultés pour personnaliser le logiciel, mais il semblerait qu’aucun patient n’a eu droit à participer bien qu’étant concernés au premier chef par l’éventuelle efficacité d’une telle évolution.
osotokaiten
 
Messages: 2
Inscription: 01 Mar 2014 17:22

Messagepar arguema » 03 Mar 2014 18:26

Pour moi le support informatique n'a quasiment que des inconvenients

Ca tombe en panne souvent. Batteries qui ne tiennent plus la charge et qui ne sont pas changées avec l'obligation de brancher l'ordi dans les couloirs ou dans les chambres (avec l'ordi je fait encore plus d'aller retours dans les couloirs ou de contorsions dans les chambres pour pouvoir le brancher quelque part et avoir de l'electricité), et quand il n'y a plus assez de batterie c'est la cata, il faut redemarrer l'ordi, retrouver le programme, remettre les mots de passe et encore 10/15 min de perdue. Il y a aussi les bug qui font perdre 1/4h ou 1/2h pour le relancer, embouteillage des serveurs au moment des transmissions faites toutes au meme moment qui génère attente parce que les serveurs sont sous dimensionnés.

C'est censé simplifier la vie et in fine, ça la complique.

Sans compter que les formations ne sont l'exception. Normalement tu te demerdes, grosso modo.
Que les claviers en général sont d'une saleté sans nom. Mais bon, crasse sur noir, ni vu ni connu.
Les prescriptions de soins qui ne servent qu'à "protéger" les médecins s'accumulent et obligent l'ide à un travail supplémentaire important ou bien à ne pas faire ces soins et à s'exposer à la faute professionnelle.

Cela coupe la relation medecin - infirmière lors de la pres. Le med fait la pres depuis son bureau et peut ne jamais venir voir l'ide. Cela oblige aussi à passer son temps à regarder s'il n'y a pas eu de nouvelles prescriptions faites car c'est pas le médecin qui va venir te dire qu'il a rajouté des soins au pied levé et il n'y a pas d'alerte "nouveau soin". L'antibio ou l'anticoag super important prescrit pendant les soins et qu'on découvre en fin de tour. Trop facile pour le médecin: un clic, la pres est faite. Il choisi dans une liste des items. Et il blinde l'affaire. Et l'ide ne peut que crouler sous le travail ou etre fautive d'avoir zappé ce qui n'est pas essentiel faute de temps.

Au moins quand il a les dossiers de soin le medecin doit venir prescrire sur le dossier, on est directement au courant qu'il a rajouté quelquechose et on peut aussi en discuter, négocier le soin avec lui, lui demander directement precision et eclairage éventuel.

Et finalement dossier de soin et informatique cohabitent. Il faut remplir l'ordi et le dossier de soin !! Un comble de simplification et de légèreté.

Je suis en train de voir pour me faire greffer un troisieme bras qui m'aiderait bien pendant mon tour. Parce deux bras ça suffit pas pour trimballer chariot de soin, dynamap et chariot d'ordi (en général l'ordi est vissé ou collé au chariot et on ne peut pas le mettre sur le chariot de soin. Et quand on peut le faire il n'y a plus assez de place sur la chariot de soin, ou on est obligé de faire cohabiter un clavier immonde en terme de microbe avec des ustensiles de soins censés etre propres). Ou alors il faut faire la gazelle et cavaler...run, run, run. Tiens j'ai une collègue qui a fait une fracture d'effort du pied a force de cavaler sans compter. Dingue ! Comme tout le reste.
Enfin si ça simplifie le travail de tout ce beau monde, medecins, sussu, administratifs, on va pas commencer à se demander si ça simplifie celui de l'ide.

Sinon osotokaiten, un petit mot en passant. Vous avez déjà eu de la chance d'avoir des parties completes de votre dossier. La plupart du temps ce sont les résumés qui sont donnés au médecin traitant. Après il n'y a pas forcement besoin d'avoir la totalité des soins fait pour savoir ce qui c'est passé.
Pour résumer je dirai que les médecin et l'hosto sont réticents à communiquer le dossier car c'est le premier pas vers une procédure. Eux, ils ne pensent qu'à ça. En plus en France le patient est infantilisé, tenu en infériorité symbolique et ne doit pas mettre le nez dans ce qu'il ne peut pas comprendre (de leur point de vu). Il doit etre content de ce qu'on lui a fait et accepter son sort. Le gentil medecin parternel et suffisant s'occupe de vous.
Devise Chadock : Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Avatar de l’utilisateur
arguema
Forcené
Forcené
 
Messages: 282
Inscription: 10 Fév 2007 15:48
Localisation: Ile de France

Messagepar osotokaiten » 05 Mar 2014 15:25

Bonjour, Arguema,
Merci d’avoir répondu.
Concernant la partie informatisation, il est depuis très loin révolu le temps où la mise en place d’un projet été précédée par une étude sérieuse consistant d’abord à recenser les besoins et moyens à mettre en place pour tous les utilisateurs concernés, y compris les « clients » donc dans ce cas les patients.
Ensuite, pour valider le projet, venait la phase de « maquette en grandeur réelle » ou les responsables et surtout les exécutants chargés de la mise en place du projet suivaient sur le terrain les actions réalisées, avec un échantillonnage le plus complet possible, personnels, horaires, permanences, urgences, etc.., pour avoir un début de retour d’expérience significatif.
A partir des résultats, des décisions pouvaient être prises en connaissance de cause pour la finalisation du projet et l’inventaire réel des besoins nécessaires prévus et surtout oubliés.
Malheureusement, ces phases préliminaires sont la plupart du temps conçues dans les hautes sphères à des horaires et jours bureaucratiques, par « les têtes pensantes ».
Je dirais que, en l’état actuel des techniques financièrement utilisables, la seule solution serait de doubler le poste d’IDE par un poste administratif, ce qui solutionnerait le problème de greffe d’un troisième bras et résorberait peut-être le chômage, le travail se faisant en binôme, un qui exécute et l’autre qui note !!!.
Pour ce qui est de mon dossier médical, je ne dirais pas que j’ai eu de la chance, mais plutôt de la réussite, car j’ai « ramé » et je rame encore pour obtenir l’intégralité de mon dossier.
J’ai tout d’abord évité de faire faire la demande par mon médecin traitant car je devinais qu’il aurait sûrement reçu une copie des quelques pauvres courriers déjà en sa possession.
Ensuite, je n’ai pas non plus utilisé les services des associations de défense des victimes d’accidents médicaux, qui demandent d’entrée de jeu de payer une cotisation, consulter un médecin conseil et choisir un avocat.
J’ai tout d’abord fait une demande au Directeur Général du CHU (nominativement) demandant que l’intégralité de mon dossier me soit expédiée dans les délais légaux.
Coût 105 Euros non remboursables.
Puis j’ai fait plusieurs mails au Président du CRUQ, au début pour rappeler que le délai n’était toujours pas respecté, puis pour signaler l’incohérence de la partie provenant du DMC, dossier informatisé.
J’ai ajouté une couche supplémentaire avec un mail nominatif envoyé directement à la Directrice du Système d’information, laissant entendre que quelque chose ne fonctionnait pas avec les dossiers informatisés.
J’ai eu tout d’abord une réponse presqu’immédiate de sa part, et ce matin une communication téléphonique me signalant que les moyens appropriés allaient être mis en œuvre pour satisfaire ma demande.
J’ai également fait une déclaration d’accident à la sécurité sociale car un accident médical, une affection nosocomiale devraient, selon leurs écrits, être déclarés au même titre que d’autres accidents pour pouvoir faire jouer les assurances des responsables.
Je reste donc très vigilant sur l’obtention de mon dossier complet, car, sans avoir eu de formation médicale, le contenu des éléments actuellement en ma possession et des suites traitées en urgence par un autre établissement sont tout à fait significatives non seulement d’un accident médical, mais qui plus est assorti d’un renvoi à domicile qui a mis ma santé en position d’extrême danger.
Pas de chance pour eux, j’avais déjà survécu à ma naissance à domicile prématurée d’un mois et demi, avant la fin de la guerre, sans couveuse mais avec l’amour, le dévouement de ma Mère et le coton hydrophile. Mon organisme a une nouvelle fois réagi en conséquence.
osotokaiten
 
Messages: 2
Inscription: 01 Mar 2014 17:22

Suivante

Retourner vers Profession infirmière (IDE)