Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 19 Juin 2019 00:19

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar crikette13 » 10 Mai 2010 19:26

Bonjour,

En tant qu'IDE en chirurgie uro, nous accueillons essentiellement des élèves a partir de la 2ème année.
L'année prochaine donc, nous sommes donc sensé accueillir de nouveaux élèves selon le nouveau mode d'évaluation (apparement plus de msp pour eux, et un carnet de suivi du stage...).
Aucunes infos ne nous ont été transmise sur ce thème.
Pourriez vous me donner des infos sur ce nouveau système d'encadrement si vous avez eu l'occasion d'y être confronté et quels sont vos avis sur ce nouveau moyen d'évaluation?
Merci d'avance
Avatar de l’utilisateur
crikette13
 
Messages: 22
Enregistré le: 11 Nov 2003 01:13
Localisation: Marseille

Messagepar scrat48 » 10 Mai 2010 19:38

Je suis en 3ème année, et j'ai eu juste l'occasion de parler avec des 1ère année (donc 2ème année l'année prochaine) car nous n'avons pas les mêmes pèriodes de stage.
Mais tout comme toi crikette13, je me pose des questions sur l'encadrement de ces élèves car dans 6 mois je serais diplomé (j'éspère^^) et cet encadrement me fait un peu peur.
Nous arrivons au mois de juin, donc pour eux= 9mois de formation, ils n'ont fait qu'un stage de 5 semaines sachant qu'ils ont loupé des jours de stage pour faire des évaluations sur l'IFSI.
Au niveau théorique, apparement ils ont fait toutes l'anatomie du corps humain et ne commenceront les pathologies et les soins infirmiers l'année prochaine...
Tous ça pour dire qu'ils vont arriver en 2ème année sans avoir beaucoup d'acquis que ces soit au niveau théorique ou pratique. Enfin c'est mon avis...
Infirmière depuis le 26 Novembre 2010!!!!
Chirurgie digestive et générale.
Avatar de l’utilisateur
scrat48
Forcené
Forcené
 
Messages: 314
Enregistré le: 07 Jan 2009 17:38

Messagepar sopatfr » 10 Mai 2010 21:30

bonsoir,
est bien clair, que dans les nouvelles etudes , les élèves infirmières (donc les premières années) ne vont plus avoir de stages en été. les stages de 5 semaines de la deuxieme annee ne commencera donc qu'en septembre, avec des congés sur juillet aout?
bonne chance pour le DE scrat48.
bonne continuation et bon courage à tous
Avatar de l’utilisateur
sopatfr
Régulier
Régulier
 
Messages: 38
Enregistré le: 25 Jan 2008 18:53
Localisation: banlieue lyon

Messagepar Dekien » 11 Mai 2010 10:07

Bonjour
Dans le nouveau système, le cadre de santé est maitre de stage et son role ne change pas par rapport à avant.
Un IDE volontaire est tuteur de l'étudiant. Il est chargé du suivi du stage, de faire les bilans (mi-stage et fin de stage). Si l'étudiant a un souci, il en parle au tuteur.
L'étudiant est encadré comme avant par un AS ou un IDE pendant son poste, qui lui apprend des choses et l'évalue. Les remarques doivent être porté à la connaissance du tuteur.

Il n'y a plus de MSP, mais les EI ont des travaux à faire pour l'IFSI, en stage (recueil de donnés, analyses de situations...).
Concernant les enseignements théoriques, je ne sais pas trop comment ça se passe. Je me renseignerai.
Infirmière

Préposée au bureau des réclamations relatives à Gayelle :ave:
Avatar de l’utilisateur
Dekien
Accro
Accro
 
Messages: 1220
Enregistré le: 09 Aoû 2004 11:00

Messagepar Jo_bis » 11 Mai 2010 12:34

J'ajouterai, par rapport au message de Dekien, que les étudiants on un livret de stage (nommé Portfolio) qui les accompagne durant tout le stage : le tuteur le complète avec l'étudiant et il est validé en fin de stage par étudiant + tuteur + référent (= cadre enseignant à l'IFSI).
Ce portfolio est un référentiel de toutes les competences que l'étudiant doit acquerir durant sa formation (et non à chaque stage, ce qui serait impossible). Pour chaque compétence il y a 3 "degrés" de cotation : acquis, partiellement acquis et non acquis.
Ce portfolio est aussi un bon outil pour voir la progression de l'étudiant car on peut y voir les stages effectués et les compétences qui y on été validé ou non.

Il est vrai aussi que l'étudiant doit effectuer des travaux de stage : recueils de données, analyses de situation...
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9297
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar elhombredelamancha » 11 Mai 2010 23:49

alors si je comprends bien , depuis 8ans que j ai passe mon DE ont disparu a la fois l ecrit final qui "garantissait" une assimilation globale des connaissances theoriques , et les MSP , garantes elles de la reconnaissance par l IFSI du niveau pratique de l eleve . et tout cela au benefice de travaux theoriques divers et varies , inclinant a faire subir un certain nombre d outrages non consentis aux mouches en plein vol , lesquelles mouches ne nous avaient rien demande (digression : un peu comme nous et l ordre tiens ^^) .
alors nous en sommes la : portes ouvertes dans les ifsi (avec le relevement du nombre d eleves depuis plusieurs annees qui a genere un nombre incroyable d erreurs patentes d orientation...) et diplome cadeau .
je le dis comme je le pense : il ne faudra pas s etonner d avoir quelques promotions successives d ide lamentables et incapables ; et d avoir les accidents regrettables qui iront avec apres le diplome brade pour ne pas dire offert qu on va leur donner . ah c est beau d aller vers le LMD et de vouloir faire de nos tetes blondes des "intellectuelles ayant leur mot a dire sur les politiques de sante" tiens...c est con initialement les IFSI servaient a former des infirmieres competentes ...
tic tac tic tac tic tac...adieu ONI nous ne te regretterons pas ^^
elhombredelamancha
Accro
Accro
 
Messages: 780
Enregistré le: 21 Mai 2008 15:02

Messagepar dan65 » 12 Mai 2010 00:06

j'ai passé le dernier écrit du DE avec des "collègues" qui avaient des antisèches sur les genoux. Les IFSI d'aujourd'hui sont comme ceux d'hier, ils forment un certain nombre de professionnels compétents et un certain nombre d'autres professionnels. bossant en psy, je m'interroge bien plus sur le contenu des programmes. les MSP avaient ceci de bien qu'elles apprenaient à bosser sous pression, encore fallait-il que l'étudiant ait affaire à une équipe intéressée et bienveillante pour l'encadrer et le soutenir. Je crois que ce type de rencontre avec la réalité (la MSP) était une étape indispensable à la progression de l'ESI et je regrette qu'elle disparaisse, ça laisse la porte ouverte à des stages qui peuvent être de "grands riens" où l'étudiant passera sans rien apprendre et où le référent donnera un 18 parce que, ya pas, on préfère toujours être le "gentil"...
je soigne tout ce qui bouge ! Et parfois même ceux qui ne bougent pas...
dan65
Accro
Accro
 
Messages: 1139
Enregistré le: 12 Mai 2008 21:58
Localisation: là où tombe la neige

Messagepar piloupilou » 12 Mai 2010 13:05

elhombredelamancha a écrit :alors si je comprends bien , depuis 8ans que j ai passe mon DE ont disparu a la fois l ecrit final qui "garantissait" une assimilation globale des connaissances theoriques , et les MSP , garantes elles de la reconnaissance par l IFSI du niveau pratique de l eleve . et tout cela au benefice de travaux theoriques divers et varies , inclinant a faire subir un certain nombre d outrages non consentis aux mouches en plein vol , lesquelles mouches ne nous avaient rien demande (digression : un peu comme nous et l ordre tiens ^^) .
alors nous en sommes la : portes ouvertes dans les ifsi (avec le relevement du nombre d eleves depuis plusieurs annees qui a genere un nombre incroyable d erreurs patentes d orientation...) et diplome cadeau .
je le dis comme je le pense : il ne faudra pas s etonner d avoir quelques promotions successives d ide lamentables et incapables ; et d avoir les accidents regrettables qui iront avec apres le diplome brade pour ne pas dire offert qu on va leur donner . ah c est beau d aller vers le LMD et de vouloir faire de nos tetes blondes des "intellectuelles ayant leur mot a dire sur les politiques de sante" tiens...c est con initialement les IFSI servaient a former des infirmieres competentes ...


Enfin quelqu'un d'accord avec moi,OH MERCI!!!
piloupilou
VIP
VIP
 
Messages: 2352
Enregistré le: 20 Fév 2010 12:48

Messagepar piloupilou » 12 Mai 2010 13:15

dan65 a écrit :j'ai passé le dernier écrit du DE avec des "collègues" qui avaient des antisèches sur les genoux. Les IFSI d'aujourd'hui sont comme ceux d'hier, ils forment un certain nombre de professionnels compétents et un certain nombre d'autres professionnels. bossant en psy, je m'interroge bien plus sur le contenu des programmes. les MSP avaient ceci de bien qu'elles apprenaient à bosser sous pression, encore fallait-il que l'étudiant ait affaire à une équipe intéressée et bienveillante pour l'encadrer et le soutenir. Je crois que ce type de rencontre avec la réalité (la MSP) était une étape indispensable à la progression de l'ESI et je regrette qu'elle disparaisse, ça laisse la porte ouverte à des stages qui peuvent être de "grands riens" où l'étudiant passera sans rien apprendre et où le référent donnera un 18 parce que, ya pas, on préfère toujours être le "gentil"...


Une autre personne d'accord avec moi,REMERCI!!!
Je fais partie de la génération IDE-TFE,et franchement ca laisse passer entre les mailles du filet les gens qui apprennent par coeur avant une éval et qui 2j aprés on oublié la moitié des points essentiels du module évalué,sans pour autant faire des IDE des intellectuels car trés honnétement méme si le TFE représente du travaill tout le monde quasiment le valide,avec le plus souvent d'excellentes notes et des exigences sans commune mesure avec celles de la fac,donc ca nous rabaisse un peu plus.
Trés franchement,peu importe la durée de nos études,qu'on soit capable de rédiger une thése ou pas,qu'on parle 5 ou 6langues,qu'on sache couper les cheveux en 4(ds le sens de la longueur,hein :lol: ),il s'agit d'étre COMPETENT,etv d'éliminer les individus potentiellement dangereux ds la réalisation des soins.
Ca me fait marrer qd j'entends "on fait 3ans et demi d'études",non,on fait méme pas 3ans et 1/6° d'année(37mois et 3sem),cxa m'agace car on avance le critére quantité en lieu et place du critére qualité,que les études durent 3,4 ou 5ans elles débouchent sur le méme métier,POINT.C'est l'argument massue pour nous auto enfoncer,tout comme de se revendiquer validé L3.
Ce qui compte c'est le contenu de la formation,théorique et pratique(car l'organisation des stages de la réforme fait peur),alors je continuerai d'essayer d'étre aidante avec les ESi et les futurs nouveaux DE,mais je vous garantis que je ne vais pas accorder ma confiance comme ca aux diplomés de la réforme...
piloupilou
VIP
VIP
 
Messages: 2352
Enregistré le: 20 Fév 2010 12:48

Messagepar Jo_bis » 12 Mai 2010 15:48

dan65 a écrit :ça laisse la porte ouverte à des stages qui peuvent être de "grands riens" où l'étudiant passera sans rien apprendre et où le référent donnera un 18 parce que, ya pas, on préfère toujours être le "gentil"...

Les stages ne sont plus notés mais "évalués"

dan65 a écrit :les MSP avaient ceci de bien qu'elles apprenaient à bosser sous pression

Oui, mais parlons des effets "secondaires" ce cette fameuse pression : j'ai connu des étudiants brillants qui, sous l'effet de la pression perdaient leurs moyens au point de se retrouver avec un 3/20 alors qu'en "temps réel" ils auraient mérité un 18/20.
Inversement, de "grosses branques" ignares et insensibles au stress (ce qui dans notre metier n'est pas forcemment le mieux), qui compulsaient pour le jour de la MSP, et qui s'en tiraient avec un 18...ce n'était pas juste.

Dans cette nouvelle formule, il ne faut pas oublier que le référent a un rôle primordial. Perso, j'ai fait appel a des IDE motivées par l'encadrement, et je vous assure que les étudiants ne sont pas laissés dans un coin. Ils bossent, rendent des comptes au référent, les bilans de mi-stage et fin de stage sont effectués avec eux, et ils ne sont pas fait en fonction du "capital sympathie" mais en fonction de competences écrites, quantifiables et objectives.

Voir LES STAGES

Les étudiants (qui peuvent aussi être en stage le WE, en fonction des IFSI), font les mêmes horaires que l'IDE qui les encadre : c'est un facteur de stabilité pour l'étudiant qui se sent ainsi moins "perdu".
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9297
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar piloupilou » 12 Mai 2010 16:38

Jo bis,tu oublies que tous les cadres malheureusement ne se préocuupent pas aussi bien que toi tu as l'air de le faire de la formation des ESI!
Je ne mets pas forcément 18 a un ESI(de toute facon on se concerte a plusieurs)mais c'est vrai que je ne veux pas "casser" un ESI,alors c'est un peu délicat,et valider pour valider c'est non.
Volontaire pour l'encadrement,je m'inquiéte un peu de ce qui se passera qd j'aurai a encadrer des ESi de la réforme.
piloupilou
VIP
VIP
 
Messages: 2352
Enregistré le: 20 Fév 2010 12:48

Messagepar Jo_bis » 12 Mai 2010 16:56

piloupilou a écrit :Volontaire pour l'encadrement,je m'inquiéte un peu de ce qui se passera qd j'aurai a encadrer des ESi de la réforme.

Le mieux serait, qu'au préalable, vous soyez formée à cette nouvelle forme d'encadrement car il ne s'improvise pas. C'est un grand changement, qui est surmontable.
Le rôle du référent est très important : il écrit et signe le portfolio qui sera transmis au jury du DE.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9297
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar elhombredelamancha » 12 Mai 2010 17:34

une ou deux questions pour qui sait...
-est ce qu on ne substitue pas une responsabilite d equipe a une responsabilite individuelle ? et cette responsabilite pourra t elle etre engagee en tant que telle en cas de faute grave ulterieure de l etudiant ou jeune professionnel ? la reponse parait si evidente que ca ne donne pas du tout envie de s engager en tant que tuteur...
-un seul tuteur par etudiant ?
-si ce n est plus note mais evalue , comment se passe le controle continu pratique ? sur le mode "stage valide ou non valide" ?
-pourrait on avoir un exemplaire en lien de ces cahiers d evaluation ?
merci merci
tic tac tic tac tic tac...adieu ONI nous ne te regretterons pas ^^
elhombredelamancha
Accro
Accro
 
Messages: 780
Enregistré le: 21 Mai 2008 15:02

Messagepar piloupilou » 12 Mai 2010 17:42

Jo_bis a écrit :
piloupilou a écrit :Volontaire pour l'encadrement,je m'inquiéte un peu de ce qui se passera qd j'aurai a encadrer des ESi de la réforme.

Le mieux serait, qu'au préalable, vous soyez formée à cette nouvelle forme d'encadrement car il ne s'improvise pas. C'est un grand changement, qui est surmontable.
Le rôle du référent est très important : il écrit et signe le portfolio qui sera transmis au jury du DE.



Ok,merci,sur le forum ESI certains disaient que c'était a eux de remplir le port folio,c'est ac surtout qui m'interpelle,non pas en terme de responsabilité pour moi,mais de compétences de futurs collégues.
Aucune formation sur la réforme,c'est sur le forum que je pioche des infos,mais bon j'aurai je l'espére davantage d'infos par mon CH au moment d'avoir en stage un ESI concerné.
Je ne savais pas qu'il y avit malgré tout un jury DE,c'est déja "rassurant",je pensais que c'était directement l'IFSI qui validait la formation.
Meme si la réforme ne me convainct pas jusqu'a présent,l'essentiel reste que soient formés des professionnels compétents,car il seront nos collégues,voire nos soignants qd nous serons concernés.Ca ne doit pas étre simple pour eux non plus d'aprés leurs témoiganges.
piloupilou
VIP
VIP
 
Messages: 2352
Enregistré le: 20 Fév 2010 12:48

Messagepar Eydis » 12 Mai 2010 18:11

Le portefolio doit être rempli à deux... l'infirmière ou la cadre, celui qui se dévoue pour noter le stagiaire (ça aide bien ça, de se sentir comme un boulet que personne ne veut noter, je vous assure c'est très plaisant) et on est censé discuter de l'acquisition ou non des compétences et des techniques de soins.

Pour ceux qui s'imaginent qu'on ne bosse plus sous pression, vous vous fourrez le doigt dans l'oeil jusqu'au péritoine, chers amis. Parce que déjà si vous saviez comme on en ch*e avec ce programme bourré à craquer de connaissances - le bourrage de crâne, vous voyez... donc déjà les connaissances qu'il faut encaisser - et encaisser... du genre tous les appareils du corps humain, bien en détail (du genre les noms des enzymes dans la salive à apprendre par coeur) avec en plus la psycho, la traumato, et autres réjouissances,à s'enfiler en 3 mois - bref.

Et la joie de devoir se gérer seul en stage, d'être paumé de chez paumé, donc les démarches de soins, et les MSP, on se retrouve à les faire seul, à les réclamer, à s'auto-critiquer, s'auto-évaluer, continuer à l'aveugle puisque personnellement j'ai le grand bonheur d'inaugurer cette réforme, donc je sais pas DU TOUT où je vais, se prendre dans la tronche le fait qu'il n'y ait plus de MSP, moi une AS m'a sorti "put*in mais vous allez être que des incompétents là dedans" et j'en passe - génial... comme si c'était notre faute qu'on ait eu la réforme cette année.

Personnellement je lutte comme pas permis à m'en ruiner la santé physique et mentale pour valoir quelque chose comme infirmière, j'ai passé mes weekends à bûcher depuis le début de l'année, j'ai passé mes stages à réclamer des informations, à demander de l'aide, à demander à ce qu'on me corrige mes démarches de soins, à demander à des 2e année où ils en étaient pour voir si j'étais pas trop à l'ouest, à fouiner partout dans l'hosto et à glaner des infos en essayant désespérément de me situer.

Si ça c'est pas de la pression, je sais pas ce qu'il vous faut. Parce que certes une MSP c'est stressant, c'est affreux, mais nous on est sans rien, sans cadre, sans personne pour répondre à nos questions, devant des équipes qui nous tiennent presque responsables de cette réforme (dans un sens on la porte, on la fait entrer dans leur service et on leur fait plus de boulot donc je comprends largement qu'ils soient au bout du rouleau ceci dit) - au mieux, devant des gens qui sont désemparés, et qui tentent tant bien que mal de nous noter, et au pire, devant des gens qui nous en veulent carrément - et devant du vide, pas de sujets des années précédentes, des formateurs qui nous quittent les unes après les autres et en stage, le vide sidéral qu'on doit combler nous-mêmes.

Je sais pas si je suis claire mais je crois que les deux systèmes ont leur lot de galère...
Infirmière
♥ Miss Inf.com 2010 ♥
Avatar de l’utilisateur
Eydis
VIP
VIP
 
Messages: 2402
Enregistré le: 31 Juil 2008 12:22
Localisation: Coincée dans l'ascenceur avec Augusta !


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-