Forum : Concours infirmiers

Nous sommes le 16 Avr 2014 21:20

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Mauudette » 04 Fév 2013 17:56

val12 a écrit:Mr X 85ans vit a son domicile avec sa femme âgée de 80 ansIls ont 3 enfants âgés de 65, 63, 58 ans qui vivent dans la mm région et rendent visitent régulièrement a leurs parents. Ils bénéficient d une aide ménagère 4H/semaine et du portage de repas a domicile ts le midi sauf le dimanche. Ce jour la ce sont les enfants qui le prennent en charge à tour de rôle. Mr X souffre d’arthrose diffuse qui limite ses déplacements; il a de + en + de difficultés a regagner sa chambre à l’étage. Il utilise habituellement une canne mais il s'en sert de - en - car il ne se sent plus en sécurité avec elle. De ce fait il reste une grande partie de la journée au fauteuil ou au lit. Depuis une intervention il y a 10 ans de la prostate, il présente une incontinence urinaire et porte des protections anatomiques jour et nuit. Sa femme l'accompagne dans ses déplacements pour aller aux toilettes et lui change sa protection lorsque c'est nécessaire

Le SSIAD où vous travaillez comme AS intervient tous les matins pour assurer la toilette de Mr X. Sa femme vous signale que depuis 15 jours Mr X présente des épisodes de confusion et de désorientation; il se prend dans la maison il oublie qu’il a mangé et réclame son repas sitôt sorti de table.

1) classez les données du texte en regard de chaque besoin
2) identifiez les besoins perturbes
3) proposez une priorisation des besoins perturbes
4) énoncez les actions AS en regard de chaque besoins


I, II, III. Classement des données, identifications & priorisation des besoins
1. Eviter les dangers
- Problème de confusion et de désorientation (se perd dans sa maison, oubli qu'il vient de manger)
2. Se mouvoir et maintenir une bonne posture
- Problème d'arthrose
- De + en + de difficultée pour monter dans sa chambre à l'étage
- N'utilise plus sa canne, n'a plus confiance
- Aider de sa femme lors des déplacements
- Reste une grande partie au lit ou fauteuil
3. Etre propre, soigné et protéger ces téguments
- SSIAD tout les matins pour la toilette
4. Eliminer
- Problème d'incontinence urinaire nuit et jour
- Sa femme lui change ses protections si nécessaire
5. Boire & Manger (celui-ci n'est pas perturbé)
- Portage des repas à domicile tous les midis sauf le dimanche.
- Le dimanche midi, leurs enfants s'en occupe.

IV. Ce jour, Me X me fait remarquer que depuis 15 jours Mr X à des épisodes de confusion et de désorientation, le besoin d'éviter les dangers est le plus important.
Mon rôle sera de voir avec sa femme si cela lui prend à des moments particuliers, si lors des mes soins il est perdu je le recadrai dans le temps et l'espace. De plus,cette situation doit être fatiguant pour sa femme donc voir avec elle si elle peut etre aidé par ses enfants et obtenir plus d'aide. J'en informai le coordinateur du SSIAD qui en parlera au medécin et peut etre à la famille .

Concernant le besoin de se mouvoir, lors de la toilette je vérifie qu'il n'a pas mal.
Voir avec lui comment est la marche et demander l'avis d'une ergo pour savoir s'il y a pas un moyen de faciliter les déplacements de Mr X (monte escalier, chambre en bas...) bIiensur en accord avec la famille.

Mon rôle est de lui faire sa toilette donc je veillerai à l'état cutané, je l'aide et en rentrant au bureau j'effecturai les transmissions.

Enfin concernant le besoin d'Eliminer voir avec sa femme qu'elle fréquence il se souille, s'il va à la selle et adapter les protections.

Voilà, jespère que ce n'est pas trop mal, rédiger les actions n'est pas mon point fort. Je suis un peu brouillon.
Admise à Poitiers, élève infirmière 2014/2017
Avatar de l’utilisateur
Mauudette
Habitué
Habitué
 
Messages: 83
Inscription: 31 Jan 2013 21:53

Messagepar val12 » 04 Fév 2013 23:09

Mr X 85ans vit a son domicile avec sa femme âgée de 80 ans Ils ont 3 enfants âgés de 65, 63, 58 ans qui vivent dans la mm région et rendent visitent régulièrement a leurs parents. Ils bénéficient d une aide ménagère 4H/semaine et du portage de repas a domicile ts le midi sauf le dimanche. Ce jour la ce sont les enfants qui le prennent en charge à tour de rôle. Mr X souffre d’arthrose diffuse qui limite ses déplacements; il a de + en + de difficultés a regagner sa chambre à l’étage. Il utilise habituellement une canne mais il s'en sert de - en - car il ne se sent plus en sécurité avec elle. De ce fait il reste une grande partie de la journée au fauteuil ou au lit. Depuis une intervention il y a 10 ans de la prostate, il présente une incontinence urinaire et porte des protections anatomiques jour et nuit. Sa femme l'accompagne dans ses déplacements pour aller aux toilettes et lui change sa protection lorsque c'est nécessaire

Le SSIAD où vous travaillez comme AS intervient tous les matins pour assurer la toilette de Mr X. Sa femme vous signale que depuis 15 jours Mr X présente des épisodes de confusion et de désorientation; il se perd dans la maison il oublie qu’il a mangé et réclame son repas sitôt sorti de table.

1) classez les données du texte en regard de chaque besoin
2) identifiez les besoins perturbes
3) proposez une primarisation des besoins perturbes
4) énoncez les actions AS en regard de chaque besoins

Nous sommes en présence de Mr X agé de 85 ans et de sa femme 80 ans. Mr X souffre d’arthrose ( usure articulaire) qui le diminue dans les gestes de la vie quotidienne et insatisfait des besoins fondamentaux au regard des éléments du texte que nous allons détailler par ordre de priorité et amener des actions au regard de chaque besoins perturbés.

Besoin de se mouvoir se déplacer

Donnée du texte

Mr X souffre d’arthrose qui limite ses déplacements
Il à de plus en plus de difficulté à regagner sa chambre à l’étage.
Il se sert de moins en moins de sa canne car il ne se sent plus en sécurité avec elle.
De ce fait il reste une grande partie de la journée au fauteuil ou au lit.
Sa femme l’accompagne dans les déplacements pour aller au toilette.

Actions

Evaluer la douleur de 0 à 4 avec l’échelle évaluation visuelle analogique
Transmettre le résultat sur le cahier de transmission pour l’infirmière afin qu’elle voit avec le médecin le traitement au niveau antalgique ou réajuster le traitement afin de rendre plus plaisant les gestes de la vie quotidienne de Mr X.
Concernant le problème pour se déplacer il serait important de prévoir une réorganisation au niveau du lit qui se trouve à l’étage faire une proposition à Mme X pour qu’elle en parle à son mari et à ses proches. Son mari sera ainsi moins seul.
Concernant les risques de chute et l’utilisation su peu de la canne il serait judicieux de proposer à Mr X l’utilisation d’un déambulateur plus stable et qui permet le maintient au niveau des déplacements, retrouver une confiance en lui.
Sa femme sera plus rassurer pour l’aider dans ces déplacement jusqu’au toilette.
S’assurer que les chaussons ou chaussures sont bien adapter au pieds ( non glissant, avec scratch)
Transmettre sur le cahier de transmission aux ide la problématique aux niveau de se déplacer des risques de chute, de l’isolement de Mr x et réajuster les besoins en matériels. Données actions résultat nom fonction signer

Besoin d’être propre et protéger ses téguments
Donnée du texte

Depuis une intervention il y à 10 ans de la prostate, il présente une incontinence urinaire
Porte des protections anatomiques jour et nuit.
Sa femme l’accompagne au toilette et lui change sa protection si nécessaire.
Intervention du service de ssiad le matin par une as pour la toilette.

Actions

Mr x reste ne grande partie de la journée au fauteuil ou au lit, il prend des risques au niveau intégrité cutané ( risque de rougeur ) = premier stade de l’escarre.
Il sera important pendant l’exécution de la toilette de respecter la pudeur, la douleur lié à l’arthrose, la température de la pièce, ne pas laisser Mr x tout nu, d’avoir préparer le nécessaire de toilette ainsi que les vêtements choisi préalablement avec lui et en fonction de la saison, prévoir des sous vêtements en coton plus absorbant. Prévoir une chaise pour s’asseoir, lui apporter de l’aide mais lui laisser faire ce qu’il peut afin de maintenir l’autonomie. Contrôler l’ombilic, les ongles, les cheveux. Contrôler les points d’appuis ( dos omoplates coudes sacrum talon malléole ).
Une fois la toilette terminer, le patient habiller avec sa protection propre et satisfait l’aider à regagner son fauteuil.
S’assurer que son lit et que son fauteuil sont équipé de matelas anti escarre et d’un coussin anti escarre pour son fauteuil.
Concernant son incontinence urinaire diurne et nocturne et le changement des protections par sa femme
Il sera important pour soulager sa femme qui a 80 ans et se fatigue aussi de proposer la pose d’étuis péniens au moment du coucher cela éviterai des problèmes cutanés, des risques au niveau infectieux et soulage sa femme pour changer les protections.

Noter sur le cahier de transmission l’utilisation d’étuis pénien pour les ide les propositions afin de réajuster les soins auprès de Mr x pour plus de confort et soulager sa femme.

Besoin d’éviter les dangers
Donnée du texte

Mr X présente depuis 15 jours des épisodes de confusion et de désorientation
Il se perd dans la maison.

Actions
Il sera important de resituer Mr x dans le temps avec des outils ( calendrier…)
Il sera important de transmettre et de ciblé cette problématique qui peut être lié à un début d’une maladie dégénérative et devenir difficile à vivre pour sa femme.

Noter et transmettre sur le cahier des ide la problématique épisodes de confusion et de désorientation donnée action résultat date heure nom fonction signer afin que le médecin prenne des directives ( traitement) et éventuellement parler du devenir de Mr X avec sa femme et ses proches ( enfants ).
Il sera important de proposer une augmentation des heures de l’aide ménagère qui pourra seconder Mme X qui à 80 ans et préserver un capitale santé.


Besoin de boire et manger
Donnée du texte

Portage des repas à domicile tous les jours sauf le dimanche repas confectionné par leur proche ( enfant)
A tour de rôle.
Il oubli qu’il a manger et réclame son repas sitôt sorti de table.

Actions
Pour maintenir une intégrité cutané il est important d’apporter une alimentation équilibrer quantitative et qualitavie.
La collaboration de sa femme et de ses enfants pour nous transmettre ce qu’à manger Mr x et les quantité de liquide bu.
Pour cela une carafe avec un verre d’eau plein sera toujours prêt sur la table afin de quantifier la quantité bu dans la journée.
Si l’utilisation d’un étuis pénien
A été adopter une diurèse pourra être relevée tous les matins à l’arriver des soignants pour quantifié les entrées et les sorties.
Surveillance du plis cutané ( signe de déshydratation).
Concernant les problématiques après le repas et qu’il réclame aussitôt il sera important de voir si les quantités lui suffise ou alors les augmentées.
Eviter les distractions avec la télévisions pour ne pas qu’il se disperse, lui rappeler l’heure et prendre le temps.

Noter et transmettre les problématiques concernant l’alimentation, l’hydratation et le comportement aux ide.
Date heure nom fonction signer donnée action résultat.



Les autres besoins qui apparaissent qui sont lié à ses problématiques mais pas dans le texte :

Besoin de se vêtir se dévêtir.
Se récréer
S’occuper en vue de se réaliser
Apprendre


voilà vous me direz ce que vous en penser .....
Avatar de l’utilisateur
val12
VIP
VIP
 
Messages: 2287
Inscription: 16 Mai 2008 14:07
Localisation: rodez

Messagepar val12 » 04 Fév 2013 23:10

désolé pour les fautes d'orthographes :lol: je n'ai pas relu avant d'envoyer..
Avatar de l’utilisateur
val12
VIP
VIP
 
Messages: 2287
Inscription: 16 Mai 2008 14:07
Localisation: rodez

Messagepar val12 » 04 Fév 2013 23:11

Situation n°1
Mr N âgé de 17ans hospitalisé centre rééducation et d'appareillage
histoire de la maladie
Suite accident de la voie publique en 2 roues, il y a 2 mois Mr N est paraplégique.
Il pratiquait le basket régulièrement il doit passer son bac cette année
Il porte des lunettes pour sa myopie
Antécédent
Il est diabétique insulinodépendant depuis l'âge de 2 ans
À ce jour
L’équipe soignante l'aide pours ses transferts du lit dans son fauteuil roulant ensuite se déplace seul dans l'établissement pour manger au restaurant notamment
Il refuse les séances de kinésithérapie
Il a été surpris X fois par un infirmier en train de consommer des sodas au distributeur
Il néglige son aspect extérieur
Il est agressif avec sa famille et refuse de s'exprimer avec l'équipe
L’infirmière tente de l'éduquer à réaliser seul ses auto sondages urinaires

Question situation 1
A partir de vos connaissances des besoins de l'homme et des éléments de la situation, analyser et argumenter le degré de dépendance de Mr N ainsi que les risques qui sont liés à sa perte d'autonomie
Avatar de l’utilisateur
val12
VIP
VIP
 
Messages: 2287
Inscription: 16 Mai 2008 14:07
Localisation: rodez

Messagepar val12 » 04 Fév 2013 23:12

Mme A nationalité française institutrice retraitée. Agée de 75 ans Elle est veuve. Elle a 3 enfants qui habitent des villes différentes (Marseille, paris, Brest). Elle a 5 petits-enfants dont elle a la garde pendant les vacances scolaires. Elle vit seule, dans une maison isolée à un étage dans le département.
Elle est assurée sociale et cotise à une mutuelle. Elle est coquette et dynamique. Elle a de nombreuses activités, telle la présidence du club de 3eme âge de son village. Elle aime le jardinage. Elle participe à de nombreux voyages organisés.
Elle possède 1 chat et 2 poissons rouges.

Antécédents
Appendicectomie sans complication opérée en 1983
Hystérectomie totale opérée en 1985 et cataracte droite et gauche opérée en 1997

Motif d’hospitalisation
Chute sans perte de connaissance dans les escaliers à son domicile le 22 mars 2010 (date du concours le 24 mars)

Histoire de la maladie
Sa voisine qui possède un double des clés de Mme A voyant les volets fermés, pénètre dans la maison et trouve Mme A étendue sur le carrelage. Elle tel au pompiers. A leur, arrivée Mme A exprime une douleur persistante au niveau de la hanche gauche avec une irradiation dans tout le membre inférieur, entrainant une difficulté a la mobilisation
Aux urgences l’interne diagnostique fracture fermée du col du fémur gauche
Intervention pour le début de l’après midi ayant pour but de remplacer l’articulation femoro-iliaque par une prothèse totale de hanche.
Ce matin l’équipe de nuit transmet que Mme A n’a pas dormi de la nuit, qu’elle a beaucoup pleuré, elle est douloureuse et s’inquiète de son avenir et de celui de ses animaux. Mme A est au repos strict au lit, en chbre double

Citer 4 critères de qualité pour la réalisation de la toilette de Mme A
Proposer pour chacun d’eux des actions pertinentes à la situation
Avatar de l’utilisateur
val12
VIP
VIP
 
Messages: 2287
Inscription: 16 Mai 2008 14:07
Localisation: rodez

Messagepar Lenalan » 05 Fév 2013 10:50

Jeanne, 52 ans, est hospitalisée pour tentative de suicide, associant la prise de différents médicaments et d'alcool. Le bilan de la 24ème heure montre l'existence d'un syndrome dépressif évoluant depuis 3 ou 4 ans. C'est sa 3ème tentative de suicide. Pendant l'entretien, le psychiatre engage une relation de confiance avec la patiente, qui le conduit à apprendre, au bout de 45 minutes d'entretien, l'existence de violences conjugales. Des hématomes sont effectivement constatés au niveau du dos et des cuisses, témoignant de violences datant de 5 ou 6 jours. Il n'y a pas d'arguments pour un traumatisme plus sévère. La patiente a perdu son travail depuis 3 mois et se trouve confrontée à une recrudescence des actes de violence de la part de son mari, ce qui semble motiver les trois épisodes de tentatives de suicides précédents.
La patiente ne souhaite pas être maintenue en hospitalisation et désire regagner son domicile. Elle ne veut pas porter plainte, ni même recevoir un certificat descriptif. Elle évoque son souhait de quitter l'hôpital le plus rapidement possible.

Question: en tant qu'aide-soignante, quelles priorités allez-vous respecter pour assurer les soins de cette patiente?

Consigne: 20 à 30 lignes environ.
AS 2004
┣▇▇▇═─ ESI Petite Section 2013-2016
S1: 30 ECTS/30
S1: Chir viscérale S2: HAD

38 ans, Maman de 4 enfants: 17 ans, 14 ans, 4 ans et 2 ans
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6105
Inscription: 14 Juin 2012 14:29
Localisation: Languedoc-Roussillon

Messagepar Lenalan » 05 Fév 2013 10:55

Un patient âgé de 35 ans, paraplégique à la suite d'un accident de moto survenu il y a quelques mois, est hospitalisé en service de médecine pour des escarres nécrosées au niveau du siège et des talons.
Suite à son accident, il ne peut plus réaliser seul les gestes de la vie quotidienne et connaît des problèmes d'incontinence. Sa prise alimentaire est très réduite car il n'accepte pas de suivre son régime hyperprotéiné.
Il reste alité une grande partie de la journée, affirme que la rééducation ne lui sert à rien, que les activiés proposées ne sont pas intéressantes et que le personnel est incompétent. Lors de son hospitalisation, il s'exprime de façon très agressive avec le personnel de santé et déclare "je ne supporte pas de me voir ainsi, j'aurais préféré mourir"

Question: en tant qu'aide-soignante, quels soins allez-vous assurer auprès de ce patient, seul ou en collaboration avec l'infirmière?
AS 2004
┣▇▇▇═─ ESI Petite Section 2013-2016
S1: 30 ECTS/30
S1: Chir viscérale S2: HAD

38 ans, Maman de 4 enfants: 17 ans, 14 ans, 4 ans et 2 ans
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6105
Inscription: 14 Juin 2012 14:29
Localisation: Languedoc-Roussillon

Messagepar Lenalan » 05 Fév 2013 10:59

Sébastien, 3 ans, est accueilli en pédiatrie pour un tableau douloureux abdominal. Le médecin le garde en observation dans l'attente des résultats d'examens.
Un protocole spécifique de surveillance a été mis en place, un traitement antalgique a été prescrit et donné à l'enfant. La puéricultrice vous confie la surveillance de l'enfant.

Question: Quels sont les éléments d'observation permettant d'identifier la présence de douleur et son intensité chez un enfant de 3 ans?

Consigne: 12 lignes maximum.
AS 2004
┣▇▇▇═─ ESI Petite Section 2013-2016
S1: 30 ECTS/30
S1: Chir viscérale S2: HAD

38 ans, Maman de 4 enfants: 17 ans, 14 ans, 4 ans et 2 ans
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6105
Inscription: 14 Juin 2012 14:29
Localisation: Languedoc-Roussillon

Messagepar Lenalan » 05 Fév 2013 11:11

Vous travaillez en tant qu'aide-soignante dans un service de chirurgie générale de 24 lits. Le service est divisé en deux secteurs A et B, dotés chacun de deux aide-soignantes et d'une infirmière par roulement de 8h.

Ce matin, vous travaillez avec Isabelle, infirmière, en secteur A. Normalement Sabrina, aide-soignante, collabore avec vous, mais vous apprenez aujourd'hui qu'elle ne viendra pas en raison d'un arrêt maladie inopiné. Le cadre de proximité a demandé à Quentin, élève aide-soignant stagiaire en cours de formation, présent depuis 2 jours dans le service, de quitter le secteur B pour venir travailler avec vous en binôme pour la matinée.

Vous avez pris du retard dans l'organisation habituelle des soins.

En effet, il est 8h et:
- Vous n'avez pas terminé de relever les diurèses ni les températures.
- Vous n'avez pas encore servi le petit déjeuner; vos collègues du secteur B achèvent la distribution de leur côté.
- Isabelle, l'infirmière, vient de terminer la réalisation des bilans sanguins.

Vous pénétrez, accompagnée de Quentin, dans la chambre de M.F, dernière personne dont vous devez relever la diurèse et prendre la température.

M.F, hospitalisé pour une protasectomie, est porteur d'une sonde urinaire à demeure depuis son entrée il y a 48h car il souffrait d'une rétention urinaire aigüe. De ce fait, son intervention a été repousée.
M.F a un bocal à urines contenant 1,480l et vous évaluez, avec Quentin, à 350 ml la quantité restant dans la poche de recueil.
Dans la même chambre se trouve M.D, auquel Isabelle a injecté, par voie sous-cutanée, de l'insuline rapide car M.D est diabétique.

Elle vous demande de lui servir immédiatement son petit déjeuner à cause de l'effet rapide de l'insuline. Il lui faut, quant à elle, s'occuper des départs de patients au bloc opératoire.

Quentin, après avoir pris la température de M.F, avoir annoncé le résultat à M.F et à vous-même, est en train de la noter sur la feuille de température.

Question: après avoir repéré et analysé les éléments significatifs de la situation, présentez votre organisation dans la prise en charge des patients en lien avec l'élève aide-soignan que vous encadrez.

Consigne: 20 lignes environ.
AS 2004
┣▇▇▇═─ ESI Petite Section 2013-2016
S1: 30 ECTS/30
S1: Chir viscérale S2: HAD

38 ans, Maman de 4 enfants: 17 ans, 14 ans, 4 ans et 2 ans
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6105
Inscription: 14 Juin 2012 14:29
Localisation: Languedoc-Roussillon

Messagepar Mauudette » 05 Fév 2013 14:54

val12 a écrit:Mr X 85ans vit a son domicile avec sa femme âgée de 80 ans Ils ont 3 enfants âgés de 65, 63, 58 ans qui vivent dans la mm région et rendent visitent régulièrement a leurs parents. Ils bénéficient d une aide ménagère 4H/semaine et du portage de repas a domicile ts le midi sauf le dimanche. Ce jour la ce sont les enfants qui le prennent en charge à tour de rôle. Mr X souffre d’arthrose diffuse qui limite ses déplacements; il a de + en + de difficultés a regagner sa chambre à l’étage. Il utilise habituellement une canne mais il s'en sert de - en - car il ne se sent plus en sécurité avec elle. De ce fait il reste une grande partie de la journée au fauteuil ou au lit. Depuis une intervention il y a 10 ans de la prostate, il présente une incontinence urinaire et porte des protections anatomiques jour et nuit. Sa femme l'accompagne dans ses déplacements pour aller aux toilettes et lui change sa protection lorsque c'est nécessaire

Le SSIAD où vous travaillez comme AS intervient tous les matins pour assurer la toilette de Mr X. Sa femme vous signale que depuis 15 jours Mr X présente des épisodes de confusion et de désorientation; il se perd dans la maison il oublie qu’il a mangé et réclame son repas sitôt sorti de table.

1) classez les données du texte en regard de chaque besoin
2) identifiez les besoins perturbes
3) proposez une primarisation des besoins perturbes
4) énoncez les actions AS en regard de chaque besoins

Nous sommes en présence de Mr X agé de 85 ans et de sa femme 80 ans. Mr X souffre d’arthrose ( usure articulaire) qui le diminue dans les gestes de la vie quotidienne et insatisfait des besoins fondamentaux au regard des éléments du texte que nous allons détailler par ordre de priorité et amener des actions au regard de chaque besoins perturbés.

Besoin de se mouvoir se déplacer

Donnée du texte

Mr X souffre d’arthrose qui limite ses déplacements
Il à de plus en plus de difficulté à regagner sa chambre à l’étage.
Il se sert de moins en moins de sa canne car il ne se sent plus en sécurité avec elle.
De ce fait il reste une grande partie de la journée au fauteuil ou au lit.
Sa femme l’accompagne dans les déplacements pour aller au toilette.

Actions

Evaluer la douleur de 0 à 4 avec l’échelle évaluation visuelle analogique
Transmettre le résultat sur le cahier de transmission pour l’infirmière afin qu’elle voit avec le médecin le traitement au niveau antalgique ou réajuster le traitement afin de rendre plus plaisant les gestes de la vie quotidienne de Mr X.
Concernant le problème pour se déplacer il serait important de prévoir une réorganisation au niveau du lit qui se trouve à l’étage faire une proposition à Mme X pour qu’elle en parle à son mari et à ses proches. Son mari sera ainsi moins seul.
Concernant les risques de chute et l’utilisation su peu de la canne il serait judicieux de proposer à Mr X l’utilisation d’un déambulateur plus stable et qui permet le maintient au niveau des déplacements, retrouver une confiance en lui.
Sa femme sera plus rassurer pour l’aider dans ces déplacement jusqu’au toilette.
S’assurer que les chaussons ou chaussures sont bien adapter au pieds ( non glissant, avec scratch)
Transmettre sur le cahier de transmission aux ide la problématique aux niveau de se déplacer des risques de chute, de l’isolement de Mr x et réajuster les besoins en matériels. Données actions résultat nom fonction signer

Besoin d’être propre et protéger ses téguments
Donnée du texte

Depuis une intervention il y à 10 ans de la prostate, il présente une incontinence urinaire
Porte des protections anatomiques jour et nuit.
Sa femme l’accompagne au toilette et lui change sa protection si nécessaire.
Intervention du service de ssiad le matin par une as pour la toilette.

Actions

Mr x reste ne grande partie de la journée au fauteuil ou au lit, il prend des risques au niveau intégrité cutané ( risque de rougeur ) = premier stade de l’escarre.
Il sera important pendant l’exécution de la toilette de respecter la pudeur, la douleur lié à l’arthrose, la température de la pièce, ne pas laisser Mr x tout nu, d’avoir préparer le nécessaire de toilette ainsi que les vêtements choisi préalablement avec lui et en fonction de la saison, prévoir des sous vêtements en coton plus absorbant. Prévoir une chaise pour s’asseoir, lui apporter de l’aide mais lui laisser faire ce qu’il peut afin de maintenir l’autonomie. Contrôler l’ombilic, les ongles, les cheveux. Contrôler les points d’appuis ( dos omoplates coudes sacrum talon malléole ).
Une fois la toilette terminer, le patient habiller avec sa protection propre et satisfait l’aider à regagner son fauteuil.
S’assurer que son lit et que son fauteuil sont équipé de matelas anti escarre et d’un coussin anti escarre pour son fauteuil.
Concernant son incontinence urinaire diurne et nocturne et le changement des protections par sa femme
Il sera important pour soulager sa femme qui a 80 ans et se fatigue aussi de proposer la pose d’étuis péniens au moment du coucher cela éviterai des problèmes cutanés, des risques au niveau infectieux et soulage sa femme pour changer les protections.

Noter sur le cahier de transmission l’utilisation d’étuis pénien pour les ide les propositions afin de réajuster les soins auprès de Mr x pour plus de confort et soulager sa femme.

Besoin d’éviter les dangers
Donnée du texte

Mr X présente depuis 15 jours des épisodes de confusion et de désorientation
Il se perd dans la maison.

Actions
Il sera important de resituer Mr x dans le temps avec des outils ( calendrier…)
Il sera important de transmettre et de ciblé cette problématique qui peut être lié à un début d’une maladie dégénérative et devenir difficile à vivre pour sa femme.

Noter et transmettre sur le cahier des ide la problématique épisodes de confusion et de désorientation donnée action résultat date heure nom fonction signer afin que le médecin prenne des directives ( traitement) et éventuellement parler du devenir de Mr X avec sa femme et ses proches ( enfants ).
Il sera important de proposer une augmentation des heures de l’aide ménagère qui pourra seconder Mme X qui à 80 ans et préserver un capitale santé.


Besoin de boire et manger
Donnée du texte

Portage des repas à domicile tous les jours sauf le dimanche repas confectionné par leur proche ( enfant)
A tour de rôle.
Il oubli qu’il a manger et réclame son repas sitôt sorti de table.

Actions
Pour maintenir une intégrité cutané il est important d’apporter une alimentation équilibrer quantitative et qualitavie.
La collaboration de sa femme et de ses enfants pour nous transmettre ce qu’à manger Mr x et les quantité de liquide bu.
Pour cela une carafe avec un verre d’eau plein sera toujours prêt sur la table afin de quantifier la quantité bu dans la journée.
Si l’utilisation d’un étuis pénien
A été adopter une diurèse pourra être relevée tous les matins à l’arriver des soignants pour quantifié les entrées et les sorties.
Surveillance du plis cutané ( signe de déshydratation).
Concernant les problématiques après le repas et qu’il réclame aussitôt il sera important de voir si les quantités lui suffise ou alors les augmentées.
Eviter les distractions avec la télévisions pour ne pas qu’il se disperse, lui rappeler l’heure et prendre le temps.

Noter et transmettre les problématiques concernant l’alimentation, l’hydratation et le comportement aux ide.
Date heure nom fonction signer donnée action résultat.



Les autres besoins qui apparaissent qui sont lié à ses problématiques mais pas dans le texte :

Besoin de se vêtir se dévêtir.
Se récréer
S’occuper en vue de se réaliser
Apprendre


voilà vous me direz ce que vous en penser .....


Ta rédaction est beaucoup plus complète que la mienne. :D
Admise à Poitiers, élève infirmière 2014/2017
Avatar de l’utilisateur
Mauudette
Habitué
Habitué
 
Messages: 83
Inscription: 31 Jan 2013 21:53

Messagepar val12 » 05 Fév 2013 16:32

Mr N âgé de 17ans hospitalisé centre rééducation et d'appareillage
histoire de la maladie
Suite accident de la voie publique en 2 roues, il y a 2 mois Mr N est paraplégique.
Il pratiquait le basket régulièrement il doit passer son bac cette année
Il porte des lunettes pour sa myopie ( se récréer, s’occuper en vie de se réaliser) avec un diabète les risques sur la vue est à prendre en considération qui peur amener la personne à la cécité
Antécédent
Il est diabétique insulinodépendance depuis l'âge de 2 ans ( être propre et protéger ses téguments ) risque infectieux ( ongles ) artérite sang épais qui endommage les artères et entraîne parfois une amputation
À ce jour
L’équipe soignante l'aide pour ses transferts du lit dans son fauteuil roulant ensuite se déplace seul dans l'établissement pour manger au restaurant notamment ( besoin de se mouvoir se mobiliser qui peut entraimer des complications cutané, transit, respiratoire, circulatoire, psychologique )
Il refuse les séances de kinésithérapie ( Apprendre)
Il a été surpris X fois par un infirmier en train de consommer des sodas au distributeur (risque d’hyperglycémie – qui peut entraîner un coma glycémique )
Il néglige son aspect extérieur ( estime de soi ).
Il est agressif avec sa famille et refuse de s'exprimer avec l'équipe( risque de replis sur soi )
L’infirmière tente de l'éduquer à réaliser seul ses auto sondages urinaires (risque infectieux

Question situation 1
A partir de vos connaissances des besoins de l'homme et des éléments de la situation, analyser et argumenter le degré de dépendance de Mr N ainsi que les risques qui sont liés à sa perte d'autonomie.

Nous sommes en présence de Mr N âgé de 17 ans hospitalisé en centre de rééducation suite à un accident sur la voix public il y à deux mois qui en résulte une paraplégie ( perte fonctionnel de la partie inférieur au niveau du bassin jusqu’au pieds) ce qui le diminue dans les gestes de la vie quotidienne et une aide partielle de la part du personnel pour les soins d’hygiène, de confort et de sécurité) . Le besoin de se mouvoir et se mobilisé est perturbés il à besoin d’une aide pour les transfert, mais une fois sur son fauteuil il redevient indépendant pour ses déplacements ce qui lui permet de se rendre au restaurant pour boire et manger. Les risques liés à ce besoin sont à prendre en considération la mobilisation régulières et le matériels anti escarre et ergonomique sont là pour apporter un confort au niveau cutané, éviter l’anoxie et l’écrasement des tissus permettant un maintient du système circulatoire.
Le fait d’avoir perdu son autonomie à des répercutions sur son caractère en pleine adolescence il se retrouve diminuer de cette liberté c’est un cap difficile à passer tel une maladie il y a des étapes le déni le marchandage la colère la dépression et l’acceptation pour le moment il est entre la colère et la dépression il est agressif avec sa famille et le replis sur soi de refuser de s’exprimer avec l’équipe, il négliger son apparence et refuser les séances de kinésithérapie car cela n’est pas une priorité dans son mal être.
La problématique est que Mr X est diabétique insulinodépendant son pancréas à un dysfonctionnement dans l’apport des besoins en sucre dans le sang il est important que Mr X suive son régime et effectue des contrôles réguliers de son taux de sucre qui doit être situer entre 0.70 et 1.20 mg / l de sang il sait ce qu’il fait car il est diabétique depuis l’âge de 2 ans, il a été surpris par un ide à consommer des sodas ce qui peut entraîner une hyperglycémie un taux élevé de sucre dans le sang qui peut entraîner un coma glycémique tel un pieds de nez à sa propre vie car il n’ai pas bien dans son corps et dans sa tête, il est important de veiller à l’intégrité cutané de ses pieds, ses ongles qui sont des portes ouvertes à des risques infectieux et à l’état de ses jambes risque d’artérites.
Son accident a des répercussions sur le besoin d’éliminer sa partie inférieur étant insensible il encoure le risque d’un globe vésicale et des risque infectieux, l’apprentissage de réaliser seul ses auto sondage urinaire est très important tant pour éviter les risques mais également pour l’image de soi. Etre indépendant dans son intimité.
Il sera important de voir si un infirmier ne peut pas prendre la place d’une infirmière. Car il peut refuser ce soin du fait d'être gêné par la présence d’une femme. Tant par son âge tant par sa pudeur en tant qu’homme.

En conclusion il sera important de prendre en considération sont devenir et son retour à la maison avec une équipes pluridisciplinaires pour une prise en charge globale et en collaboration de ses parents et de lui- même.
Il sera important de maintenir un lien avec ses études par le passage d’une association afin de trouver des centres d’intérêts pour son avenir.
Avatar de l’utilisateur
val12
VIP
VIP
 
Messages: 2287
Inscription: 16 Mai 2008 14:07
Localisation: rodez

Messagepar Mauudette » 06 Fév 2013 12:13

val12 a écrit:Mme A nationalité française institutrice retraitée. Agée de 75 ans Elle est veuve. Elle a 3 enfants qui habitent des villes différentes (Marseille, paris, Brest). Elle a 5 petits-enfants dont elle a la garde pendant les vacances scolaires. Elle vit seule, dans une maison isolée à un étage dans le département.
Elle est assurée sociale et cotise à une mutuelle. Elle est coquette et dynamique. Elle a de nombreuses activités, telle la présidence du club de 3eme âge de son village. Elle aime le jardinage. Elle participe à de nombreux voyages organisés.
Elle possède 1 chat et 2 poissons rouges.

Antécédents
Appendicectomie sans complication opérée en 1983
Hystérectomie totale opérée en 1985 et cataracte droite et gauche opérée en 1997

Motif d’hospitalisation
Chute sans perte de connaissance dans les escaliers à son domicile le 22 mars 2010 (date du concours le 24 mars)

Histoire de la maladie
Sa voisine qui possède un double des clés de Mme A voyant les volets fermés, pénètre dans la maison et trouve Mme A étendue sur le carrelage. Elle tel au pompiers. A leur, arrivée Mme A exprime une douleur persistante au niveau de la hanche gauche avec une irradiation dans tout le membre inférieur, entrainant une difficulté a la mobilisation
Aux urgences l’interne diagnostique fracture fermée du col du fémur gauche
Intervention pour le début de l’après midi ayant pour but de remplacer l’articulation femoro-iliaque par une prothèse totale de hanche.
Ce matin l’équipe de nuit transmet que Mme A n’a pas dormi de la nuit, qu’elle a beaucoup pleuré, elle est douloureuse et s’inquiète de son avenir et de celui de ses animaux. Mme A est au repos strict au lit, en chbre double

Citer 4 critères de qualité pour la réalisation de la toilette de Mme A
Proposer pour chacun d’eux des actions pertinentes à la situation


Me A est hospitalisée en raison d'une chute à domicile qui a nécessité une opération de la la hanche, le chirurgien lui a mis une prothèse totale.
Ce jour, l'équipe de nuit nous signale que Me A à peu dormi, qu'elle a beaucoup pleuré, qu'elle est douloureuse et enfin inquiète pour son devenir.
Pour effectuer sa toilette ce matin, nous respecterons plusieurs critères de qualité.
1: L'organisation, être bien organisé permet d'être efficace, ne pas mettre la personne en danger et éviter toute erreur d'hygiène.
Je me présente auprès de Me A, l'informe que c'est moi qui vais l'aider ce matin. Je lui demande à combien elle situe sa douleur ce matin, puis j'adapterai le moment de la toilette où elle sera le mieux soulagé. Elle est dans une chambre double, pour le respect de la patiente j'installe un paravent. Je prépare le matériel nécessaire à la toilette (bassine, savon, gant de toilette, serviette, produit de beauté, hygiène dentaire, pichet...), avant le soin je lui propose si elle le souhaite le bassin. Lors du soin, je réalise le moins de manipulation possible pour éviter une douleur trop forte. Je vérifie les points d'appuis, je surveille l'état du pansement et s'il y a un redon j'effectue un relevé, lui propose un effleurage et change la literie. Je la réinstalle dans une position qui lui convient la mieux.
2: Le confort, lors de la toilette il ne faut pas qu'elle prenne froid, que mes gestes soient délicats et qu'en la réinstallant elle soit le plus confortable possible. Je lui mets à sa disposition tout ce dont elle peut avoir besoin (sonnette, lunettes, commande de la TV, du lit...). De plus lors de mon soin, j'essaye de la rassurer, je prend le temps de l'écouter.
3: La sécurité, je veille à ce que lors de la toilette je ne l'a mette pas en danger (vérification de la barrière). Je suis prudente aux positions que Me A prend afin d'éviter toutes positions vicieuses afin d'éviter le risque de luxatin, ainsi qu'au pansement car il y a un risque infectieux, qu'elle respecte bien son repos strict au lit.
4: Les transmissions, à la fin de la toilette je valide les soins effectuées sur son dossier patient ainsi que mes observations si nécessaire. Je signalerai à l'IDE la douleur de Me A et d'autres problèmes éventuels.

Voilà, en me relisant je me suis dit que j'étais peut être hors sujet :? ! J'ai fais comme si elle venait d'être opérée la veille et non ce jour !
Admise à Poitiers, élève infirmière 2014/2017
Avatar de l’utilisateur
Mauudette
Habitué
Habitué
 
Messages: 83
Inscription: 31 Jan 2013 21:53

Messagepar guyl33 » 06 Fév 2013 13:06

Vous travaillez de 7h à 15h dans un service de pédiatrie où vous prenez en charge Samuel 18 mois. Dernier d'une fratrie de 3 enfants (7 et 4 ans), il est admis aux urgences la veille à 17h pour diarrhées profuses, vomissements et hyperthermie, depuis 48h. Une gastro-entérite aigu est diagnostiquée, et face à l'importance des symptômes, associés à une perte de poids et une incapacité à s'alimenter correctement, il est hospitalisé.
Sa maman a passé la nuit auprès de lui mais doit s'absenter toute la matinée pour organiser la garde de ses autres enfants, le papa étant en déplacement professionnel pour plusieurs jours.
Samuel a été mis en chambre seule, dans un lit cage. Il est perfusé au bras gauche et porte des couches du fait des diarrhées persistantes.
L'équipe de nuit signale un érythème fessier, une température corporelle à 38°5 et l'arrêt des vomissements depuis minuit. Suite à une prescription médicale, l'infirmière puéricultrice vous demande de reprendre l'alimentation ce matin, en débutant par des boissons en petite quantité.
Depuis le départ de sa maman Samuel pleure et la réclame. Vous lui proposez des jouets du service pour le distraire.
QUESTION:
Présentez les besoins perturbés de Samuel et mettez les actions en place.
guyl33
Régulier
Régulier
 
Messages: 36
Inscription: 14 Mai 2012 15:10

Messagepar papillon54 » 06 Fév 2013 17:51

Mauudette a écrit:
val12 a écrit:Mme A nationalité française institutrice retraitée. Agée de 75 ans Elle est veuve. Elle a 3 enfants qui habitent des villes différentes (Marseille, paris, Brest). Elle a 5 petits-enfants dont elle a la garde pendant les vacances scolaires. Elle vit seule, dans une maison isolée à un étage dans le département.
Elle est assurée sociale et cotise à une mutuelle. Elle est coquette et dynamique. Elle a de nombreuses activités, telle la présidence du club de 3eme âge de son village. Elle aime le jardinage. Elle participe à de nombreux voyages organisés.
Elle possède 1 chat et 2 poissons rouges.

Antécédents
Appendicectomie sans complication opérée en 1983
Hystérectomie totale opérée en 1985 et cataracte droite et gauche opérée en 1997

Motif d’hospitalisation
Chute sans perte de connaissance dans les escaliers à son domicile le 22 mars 2010 (date du concours le 24 mars)

Histoire de la maladie
Sa voisine qui possède un double des clés de Mme A voyant les volets fermés, pénètre dans la maison et trouve Mme A étendue sur le carrelage. Elle tel au pompiers. A leur, arrivée Mme A exprime une douleur persistante au niveau de la hanche gauche avec une irradiation dans tout le membre inférieur, entrainant une difficulté a la mobilisation
Aux urgences l’interne diagnostique fracture fermée du col du fémur gauche
Intervention pour le début de l’après midi ayant pour but de remplacer l’articulation femoro-iliaque par une prothèse totale de hanche.
Ce matin l’équipe de nuit transmet que Mme A n’a pas dormi de la nuit, qu’elle a beaucoup pleuré, elle est douloureuse et s’inquiète de son avenir et de celui de ses animaux. Mme A est au repos strict au lit, en chbre double

Citer 4 critères de qualité pour la réalisation de la toilette de Mme A
Proposer pour chacun d’eux des actions pertinentes à la situation


Me A est hospitalisée en raison d'une chute à domicile qui a nécessité une opération de la la hanche, le chirurgien lui a mis une prothèse totale.
Ce jour, l'équipe de nuit nous signale que Me A à peu dormi, qu'elle a beaucoup pleuré, qu'elle est douloureuse et enfin inquiète pour son devenir.
Pour effectuer sa toilette ce matin, nous respecterons plusieurs critères de qualité.
1: L'organisation, être bien organisé permet d'être efficace, ne pas mettre la personne en danger et éviter toute erreur d'hygiène.
Je me présente auprès de Me A, l'informe que c'est moi qui vais l'aider ce matin. Je lui demande à combien elle situe sa douleur ce matin, puis j'adapterai le moment de la toilette où elle sera le mieux soulagé. Elle est dans une chambre double, pour le respect de la patiente j'installe un paravent. Je prépare le matériel nécessaire à la toilette (bassine, savon, gant de toilette, serviette, produit de beauté, hygiène dentaire, pichet...), avant le soin je lui propose si elle le souhaite le bassin. Lors du soin, je réalise le moins de manipulation possible pour éviter une douleur trop forte. Je vérifie les points d'appuis, je surveille l'état du pansement et s'il y a un redon j'effectue un relevé, lui propose un effleurage et change la literie. Je la réinstalle dans une position qui lui convient la mieux.
2: Le confort, lors de la toilette il ne faut pas qu'elle prenne froid, que mes gestes soient délicats et qu'en la réinstallant elle soit le plus confortable possible. Je lui mets à sa disposition tout ce dont elle peut avoir besoin (sonnette, lunettes, commande de la TV, du lit...). De plus lors de mon soin, j'essaye de la rassurer, je prend le temps de l'écouter.
3: La sécurité, je veille à ce que lors de la toilette je ne l'a mette pas en danger (vérification de la barrière). Je suis prudente aux positions que Me A prend afin d'éviter toutes positions vicieuses afin d'éviter le risque de luxatin, ainsi qu'au pansement car il y a un risque infectieux, qu'elle respecte bien son repos strict au lit.
4: Les transmissions, à la fin de la toilette je valide les soins effectuées sur son dossier patient ainsi que mes observations si nécessaire. Je signalerai à l'IDE la douleur de Me A et d'autres problèmes éventuels.

Voilà, en me relisant je me suis dit que j'étais peut être hors sujet :? ! J'ai fais comme si elle venait d'être opérée la veille et non ce jour !


euh oui maudette je penses qu'il faut parler de la préparation pour le bloc non ?
Aide soignante depuis 2007
En attentes des résultats pour forbach, Thionville.....


La réussite pour cette année inchaAllah...
Avatar de l’utilisateur
papillon54
VIP
VIP
 
Messages: 3136
Inscription: 06 Oct 2009 21:08
Localisation: Ici et ailleurs...

Messagepar papillon54 » 06 Fév 2013 17:55

Lenalan a écrit:Jeanne, 52 ans, est hospitalisée pour tentative de suicide, associant la prise de différents médicaments et d'alcool. Le bilan de la 24ème heure montre l'existence d'un syndrome dépressif évoluant depuis 3 ou 4 ans. C'est sa 3ème tentative de suicide. Pendant l'entretien, le psychiatre engage une relation de confiance avec la patiente, qui le conduit à apprendre, au bout de 45 minutes d'entretien, l'existence de violences conjugales. Des hématomes sont effectivement constatés au niveau du dos et des cuisses, témoignant de violences datant de 5 ou 6 jours. Il n'y a pas d'arguments pour un traumatisme plus sévère. La patiente a perdu son travail depuis 3 mois et se trouve confrontée à une recrudescence des actes de violence de la part de son mari, ce qui semble motiver les trois épisodes de tentatives de suicides précédents.
La patiente ne souhaite pas être maintenue en hospitalisation et désire regagner son domicile. Elle ne veut pas porter plainte, ni même recevoir un certificat descriptif. Elle évoque son souhait de quitter l'hôpital le plus rapidement possible.

Question: en tant qu'aide-soignante, quelles priorités allez-vous respecter pour assurer les soins de cette patiente?

Consigne: 20 à 30 lignes environ.


Il est pas simple ce sujet ! tu as la correction ? :oops:
Aide soignante depuis 2007
En attentes des résultats pour forbach, Thionville.....


La réussite pour cette année inchaAllah...
Avatar de l’utilisateur
papillon54
VIP
VIP
 
Messages: 3136
Inscription: 06 Oct 2009 21:08
Localisation: Ici et ailleurs...

PrécédenteSuivante

Retourner vers Concours infirmiers