Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 28 Aoû 2014 08:23

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Alinéa » 28 Déc 2012 13:58

Bonjour à tous.
Je viens pour vous demander des conseils. J'aimerais réussir mes stages, y arriver, pouvoir me dire que je serais infirmière. Je suis actuellement ESI en 2éme année, il me faut un bon coup de pieds au train.

Je vais essayer de récapituler mes stages. Je penses qu'il vous manquera des détails, mais vous pouvez toujours me poser des questions. Attention, je vous met un « pavé », empli de désespoir. :oops:

Voilà, j'ai eu un parcours de stage assez « chaotique ».

Lors de mon premier stage, en EHPAD, il en ressort en résumé que je suis immature, et que c'est ma première entrée dans le monde du travail. C'est vrai en même temps. Je n'avais jamais travaillée avant. En prenant du recul, je vois mes faiblesses et je me dis que oui, effectivement... :? Au niveau feuille de stage, je n'ai pas validée grand chose. J'étais sur les soins de nursing, cette fameuse compétence 3 que je n'arrives pas à décrocher.
Il s'agissait de ma première rencontre avec les patients, des personnes âgées malades, atteintes de démences.

Pour mon deuxième stage, en médecine interne, il s'est passé beaucoup de choses. Pendant la plus grosse partie de mon stage, je tournais avec les aides-soignantes. Parfois, j'étais lâchée dans le bain, parfois une AS me disais de faire comme ça, une autre me disais de faire ça, une autre me disais que faire ça ce n'était pas bien... Et puis, quand je regardes mes fiches techniques sur les toilettes, je me rends compte que personnes ne fait comme dans les fiches. Il en ressort que j'ai l'impression de ne plus savoir faire une toilette et que tout le monde dit des choses différentes.
Arrive enfin une AS qui parle le même « langage » que moi : tu fais ça, ça, ça, parce que c'est pour … Halléluya. J'arrives enfin à me débrouiller ! Par contre, j'arrives pas à me souvenir de tout ce que je dois faire...
Des infirmières me prennent avec elles pour faire des soins. Je fais mes premiers Lovenox, mes premières Calciparines (ça m'émeut), des dextros... Génial.
Malheureusement, un jour, épidémie dans le service. Des isolements partout, je dois jongler avec tout un tas de mesures de prévention ( une heure pour donner les bros, c'est pas possible!). Et là, je replonges. Je suis Pierre Richard, dans « Le jouet ». J'enchaînes les gaffes ( oubli de sac poubelle sur mon chariot de toilette, dire que le dextro de mon patient est à 14, alors que c'est 1,4...).
Ma formatrice vint me voir deux fois. Elle me dit trop émotive. Et c'est vrai. Je stress, j'angoisses, je veut bien faire et j'y arrives pas. Ma formatrice me propose de me faire un cahier où je me ferais des fiches techniques de chaque soin que je vois. Ainsi, avant de le refaire, je regardes mon cahier pour me remémorer les étapes. Qu'elle bonne idée ! J'ai aussi retenue une petite phrase peu anodine, de la part de ma formatrice : « On ne va pas vous faire arrêter le stage pour ça ». Que lui a dit ma cadre ?! Je savais que c'était à couteau-tiré entre nous mais quand même...

À la fin du stage, il en ressort que je suis immature professionnellement, encore jeune et naïve. Ma tutrice me conseillais de travailler en tant qu'AS pendant un an, afin de « prendre de la bouteille » et de prendre confiance en moi ( confiance ? Ça s'achète où ce truc là?).

Mon troisième stage est un stage de rattrapage. Je n'ai pas fais beaucoup de soins infirmiers. J'étais assez complexée quand au fait de ne pas avoir la compétence 3.
Au final, j'ai eû de bon commentaires disant que j'étais dévouée et appréciée des patients. J'ai validée quelques soins. Mais toujours pas cette compétence 3. :mal:
Un jours, j'ai discutée avec un ASH du service, dans le train. Il m'a dit qu'il ne comprenait pas pourquoi je ne faisais pas plus de soin. Il a entendu les infirmières dire que j'avais beaucoup de lacunes. Oui, mais si on m'apprends pas hein ? (*Cri de désespoir*)

Pour mon quatrième stage, celui de deuxième année donc, je me retrouves en CMP, avec des adolescents.
De longues journées passées sur une chaise à attendre que le temps passe. Mes tentatives de rapprochement de l'équipe se sont soldées par un échec à coup de «  cet ado, il vaut mieux que je le vois seule », « elle est très timide, je ne penses pas qu'elle t'acceptera », «  c'est l'expérience qui te le dira ». Et je ne sais pas faire des IM, je suis trop émotive, je ne sais pas ce qu'est un CMP...

Au final, il en ressort que je ne poses pas de questions. C'est vrai, je n'en ai pas posée beaucoup. Je ne voyais pas ce que je pouvais poser en restant assise sur ma chaise.
L'infirmière m'a même « conseillée » de changer de métier. Mais je ne veut pas !
J'ai très mal vécu ce stage. Moi j'ai besoin de faire des choses, de bouger, de me rendre utile, d'apprendre...

J'en ai parlée à une amie plus gradée que moi. Elle m'a plutôt fait retomber dans la déprime, en me disant des choses assez dures. Je penses qu'elle voulait me faire réagir. Et ça m'a fait réagir => :pleure:
Une autre amie de la promo me dit qu'il ne faut pas que je l'écoutes, que je suis mal encadrée.
La doyenne de la promo me dit qu'elle était comme moi avant, et au final, elle a réussit quand même.
L'AS de médecine interne, avec qui je restes en contact, me dit qu'il faut que je m'accroches, que l'expérience va venir.

Au final, je sais pu quoi penser. Enfin, si. Il y a un problème. Qu'il vienne des autres, ou de moi, je m'en fiches, parce qu'au final, je n'y arrives pas (et il y a bien un problème !).
C'est pour ça que je viens vous demander de l'aide. J'aimerais tellement y arriver.

En Janvier, je vais faire un stage de 4 semaines en pédopsy, lit ado, à l'hôpital.
Que pouvez-vous me conseiller pour m'améliorer ?


(Question bonus : ça s'achète où la confiance en soi?)
Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !
Alinéa
 
Messages: 21
Inscription: 28 Déc 2012 13:15

Messagepar Lirka » 28 Déc 2012 14:16

Bonjour,

Je ne suis qu'en début de première année donc je ne pourrais pas beaucoup t'aider, mais pour ta dernière question :

(Question bonus : ça s'achète où la confiance en soi?)


... Ca s'acquiert avec le temps. J'en manquais aussi, mais après 4 ans dans le monde du travail, ça va beaucoup mieux. C'est pas parfait, mais bon, au moins ça me permet d'assumer certaines responsabilités et de mieux appréhender les stages (poser des questions, s'imposer, demander à faire les choses...).
Donc je ne te connais pas, mais si tes difficultés sont aussi grandes que ce que tu nous dit, je te conseillerais aussi d'envisager de t'arrêter un an pour travailler en tant qu'AS. Une année, c'est vite passé.
Parce que si c'est pour trainer la patte jusqu'en fin de 3ème année et tomber en dépression à ton premier poste parce que tu seras morte de trouille (c'est un exemple), c'est pas une solution non plus.
Mais peut-être que c'est juste un manque de confiance en soi plus simple à résoudre, difficile à dire sans te connaître...

Par contre, que tu réfléchisses sur ta situation, que tu l'exposes à d'autre pour avoir un point de vue différent, et que tu cherches des solutions, c'est déjà une preuve de maturité.

Bon courage :)
.: ESI 2012-2015 :.
S1 : Psychiatrie | S2 : EHPAD | S3 : Soins de Suite Polyvalents
S4 : Chirurgie Ortho & Digestive | S5 : Centre pour Polyhandicapés / Entreprise
Avatar de l’utilisateur
Lirka
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 655
Inscription: 18 Déc 2011 19:30
Localisation: Dans le Berry.

Messagepar missfeu02 » 28 Déc 2012 16:59

malheureusement la confiance en soi ne s'achète pas mais se cultive!

il y a dix ans, j'étais étudiante infirmière, on me disait que je ferais une excellente technicienne car j'assimilais très vite et très bien les choses! mais je péchais à mort sur le relationnel!! je me suis fait "démonter" lors de mon troisième stage de deuxième année ( à l'époque on en avait cinq de quatre semaines chacun) et je me suis démoralisée! sur un coup de tête, après une prise de bec avec la directrice de l'IFSI où j'étais, j'ai arrêté!!

pendant sept ans, j'ai travaillé en intérim en maison de retraite, en hospitalier, en psy! à la recherche du poste d'aide soignant de mes rêves!!! en vain!

après une instropection intérieure, je me suis lancée!! j'ai repassé le concours malgré des soucis de santé!! et je l'ai eu!!

aujourd'hui je suis en deuxième année! mon premier stage s'est magnifiquement passé, le lieu de stage de rêves de tous les étudiants! je me suis fais démonter moralement par l'équipe, mais grâce à mon référent pédagogique, j'ia repris confiance en moi et j'ai laissé de coté mon "mauvais stage"!

aujourd'hui, je suis en stage en réanimation!! je suis comme un poisson dans l'eau! et çà se passe très bien! on m'a reproché ma peur de ne pas me lancer sur de nouveau soin au début du stage! et je me suis soignée!! ma référente trouve que je me débrouille très très bien!!

et aujourd'hui, on met en avant mon relationnel avec les patients!!!

alors ne désespères pas! même si tu arrêtes tes études un temps pour prendre confiance en toi, ne le prends pas comme un échec mais plutôt comme le moyen de revenir en force, plus forte que jamais!!!

alors courage!
IDE en réanimation polyvalente
(IFSI Soissons, promotion 2011-2014
missfeu02
Adepte
Adepte
 
Messages: 107
Inscription: 04 Juil 2011 07:46

Messagepar L0uy » 28 Déc 2012 17:01

Coucou!
En ayant ce résumé, on voit que tu as envie de faire bien et d'apprendre.
Certaines choses m'ont fait réagir:
Tu dis qu'à ton stage de rattrapage tu n'as fait que peu de soins, mais tu dis aussi que tu n'as pas ta compétence 3. Comment cela se fait il? Qu'est ce qu'on t'a reproché pour ne pas te la valider? Faire une toilette comme ce qu'on t'apprend en fiche technique c'est très peu possible sur le terrain de stage. Il faut être capable de prendre le positif de chaque technique des as, de faire si possible comme appris à l'école, garder en tête la sécurité du patient mais après pense à ton bon sens et pas seulement aux règles, peut être que tu te mets trop la pression. Après tout c'est pas beaucoup plus compliqué que chez toi. :lol:
Je comprends que les infirmières ne t'aient pas laissé faire de soins, savoir comment faire une toilette c'est la base, tu fais pas un pansement d'escarre sacrée sur une personne souillée. Après si penses que tu maîtrisais bien la toilette, ça vient peut être du fait que tu ne t'ais pas imposé avec les ide, tu as demandé à les suivre?
Faire des toilettes et des "soins techniques" dans une même journée, c'est compatible. Encore à mon 5e stage, je fais des toilettes et ça m'empêche pas d'apprendre pleins d'autres choses un peu plus technique.

Ensuite, je pense qu'il faut effectivement une fois ta compétence 3 validée, que tu travailles un peu en tant qu'as pour prendre confiance en toi. Etre autonome te sera positif pour prendre confiance!
Faire des erreurs (oublier un sac, se tromper dans le résultat d'un dextro) ça arrive, le tout est de se demander pourquoi c'est grave, qu'est ce que ça peut engendrer et pourquoi on ne le refera plus.
J'ai l'impression que tu ne te poses pas assez de questions sur ce que tu découvres: tu vas en stage en CMP et tu te demandes là bas ce que c'est? Lorsque que tu sais ton lieu de stage, tu tentes de le préparer au mieux (empreinte des bouquins, cherche sur internet) tu dois savoir les pathos courantes, les medocs le plus utilisés. L'équipe verra que tu t'es intéressée et ça te permet d'apprendre plus et pas simplement courir bêtement après les dextros.
J'ai l'impression que tu te mets vraiment la pression en stage, tu devrais tenter de relativiser, si tu ne te sens pas capable de faire des choses, ose dire non (tu parles des isolements comme si ça avait été dur à gérer pour toi et que c'est ça qui t'avais fait faire des erreurs).
Pour le stage en cmp, normal que l'ide t'ait dit ça si tu es restée assise 5 semaines. La patiente ne voulait pas de toi ça arrive, mais ils n'étaient pas tous ainsi? Peut être que c'est un manque d'intégration dans l'équipe, ou que ça ne t'as pas plu, mais peut être que tu as juste était découragée par les remarques. Dur de juger...
Le mieux pour le prochain stage, c'est de le préparer avec des recherches, d'arriver dans l'équipe en t'intégrant au mieux, prendre des initiatives (toutes bêtes: aller chercher la pharmacie, la ranger, remplir les chariots, aller chercher une radio, répondre aux sonnettes, faire une toilette seule). Dire que tu veux faire des toilettes mais aussi suivre l'infirmière dans ses soins techniques. Faire ce que tu peux, tu as besoin de te rendre compte que tu sais faire des choses seules, et surtout sois curieuse d'apprendre! :)

Désolée pour le flood!
PS: La première ide que j'ai eu lors du premier stage m'avait dit que je manquais de dynamisme et d'initiatives, depuis j'ai toujours eu de supers bilans. J'ai pris confiance en moi! (L'expérience!!!! )
ESI 2011/2014
S1: EHPAD Alzheimer -
S2: Libéral - EHPAD -
S3: Médecine Pédiatrique
- Soins palliatifs - S4: Chirurgie ORL - Crèche
S5:
- USI Respiratoires
Avatar de l’utilisateur
L0uy
Accro
Accro
 
Messages: 1011
Inscription: 24 Sep 2010 19:17

Messagepar Alinéa » 28 Déc 2012 17:51

« Mais peut-être que c'est juste un manque de confiance en soi plus simple à résoudre, difficile à dire sans te connaître... »(Lirka) => Je suis consciente que je manques de confiance en moi. Malheureusement, Rome ne s'est pas construit en un jour... Vivement que j'ai le déclic !

« alors ne désespères pas! même si tu arrêtes tes études un temps pour prendre confiance en toi, ne le prends pas comme un échec mais plutôt comme le moyen de revenir en force, plus forte que jamais!!! » (missfeu02)

Je sais pas si j'arriverais à arrêter les études d'infirmière pendant un an, pour me lancer dans le boulot d'AS. Une fois qu'on est pris dedans, c'est un peu compliqué de se dire qu'il faut mettre en pause. Pourtant, je sais que ce sera un passage obligé, et que ça pourra m'apporter beaucoup. J'espères faire des vacations, pendant les vacances et les week-ends, mais j'attends encore la réponse de mes cv...

«  Après tout c'est pas beaucoup plus compliqué que chez toi. » (Louvy)

J'avoue que là, je ne sais plus. Je sais les faire les toilettes !

« ça vient peut être du fait que tu ne t'ais pas imposé avec les ide, tu as demandé à les suivre? » (Louvy)

Aussi... Je ne sais pas m'imposer ou pas avec les bonnes personnes. Pendant mon stage de rattrapage, une infirmière m'a dit : « Bon, cet aprem, tu suis les infirmières jusqu'au restant de la semaine ». J'ai été voir les infirmières, je leur ai demander de les suivre, mais elles m'ont dit «  Ce n'est pas intéressant l'après-midi, on ne fait pas grand chose ». Deux jours après, j'ai retrouvée la première infirmière, qui m'a remis avec les infirmières de l'après-midi.

« Ensuite, je pense qu'il faut effectivement une fois ta compétence 3 validée, que tu travailles un peu en tant qu'as pour prendre confiance en toi. Etre autonome te sera positif pour prendre confiance! »

Foutue compétence 3... J'aimerais bien qu'on me dise clairement où j'en suis, et qu'on attend pas le moment de me noter...

« J'ai l'impression que tu te mets vraiment la pression en stage, tu devrais tenter de relativiser, si tu ne te sens pas capable de faire des choses, ose dire non (tu parles des isolements comme si ça avait été dur à gérer pour toi et que c'est ça qui t'avais fait faire des erreurs). »

Oui, ça fait écho avec ce que je penses...

« La patiente ne voulait pas de toi ça arrive, mais ils n'étaient pas tous ainsi? »

Certains étaient hésitant, d'autres mutiques. Ensuite les infirmières disaient qu'il ne valait mieux pas que j'assistes à l'entretien de soutien. Ou qu'elles le font à deux avec leur autre collègue. Ou alors que c'est une période creuse, normal qu'il y ait peu de patients.

« Peut être que c'est un manque d'intégration dans l'équipe, ou que ça ne t'as pas plu, mais peut être que tu as juste était découragée par les remarques. Dur de juger... »

Ohh c'est bien les trois... Je ne me suis pas intégrée convenablement. Puis je n'aimes pas tout le domaine des consultations (J'ai été en consultation de cardiologie lors de mon deuxième stage... Je tenais compagnie à l'infirmière... Parfois, il n'y avait vraiment rien à faire). Quand aux remarques, oui ça m'a découragée...
« le préparer avec des recherches, d'arriver dans l'équipe en t'intégrant au mieux, prendre des initiatives (toutes bêtes: aller chercher la pharmacie, la ranger, remplir les chariots, aller chercher une radio, répondre aux sonnettes, faire une toilette seule). Dire que tu veux faire des toilettes mais aussi suivre l'infirmière dans ses soins techniques. Faire ce que tu peux, tu as besoin de te rendre compte que tu sais faire des choses seules, et surtout sois curieuse d'apprendre! » (Louvy)

Bonne idée. Et parler de mes craintes à l'équipe aussi.


Merci beaucoup pour vos commentaires. Je prend note. Et en Janvier, ce sera à moi de jouer...
Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !
Alinéa
 
Messages: 21
Inscription: 28 Déc 2012 13:15

Messagepar L0uy » 28 Déc 2012 18:45

"Foutue compétence 3... J'aimerais bien qu'on me dise clairement où j'en suis, et qu'on attend pas le moment de me noter..."

Une chose que j'ai appris en stage, sois franche avec l'équipe et n'aie pas peur de leur dire: "voilà ça fait deux semaines que je suis là, qu'est ce que vous pensez de moi? qu'est ce qu'y vas pas?". Tu peux demander à une as de te regarder faire une toilette pour te corriger puis le lendemain tu prends ta tutrice et tu lui demandes de t'évaluer. Si tu as peur d'être trop stressée par une msp, tu peux travailler avec toutes les as qu'elles puissent dire à la fin: oui elle maîtrise la compétence 3.
Et on oublie aussi: les objectifs de stages! Tu veux valider ta compétence 3 tu le marques en gros dans tes objectifs et tu le montres à ta tutrice dès le premier jour. Tu argumentes en disant que tu veux faire des toilettes mais qu'en 2e année tu peux plus te permettre de faire que ça. Le jour du bilan si l'équipe refuse de te la valider (pck pas assez d'expérience par exemple) tu dis que l'équipe t'as laissé autonome pour en faire tout au long du stage, ça veut dire qu'elle avait confiance en toi, qu'elle pensait que tu respectais les règles d'hygiène et de sécurité du patient, non? Et compétence 3 dans la poche... :lol:
Reprends confiance en toi! Et n'hésites pas à nous parler de la suite de ton parcours, même par mp si tu veux. :)
ESI 2011/2014
S1: EHPAD Alzheimer -
S2: Libéral - EHPAD -
S3: Médecine Pédiatrique
- Soins palliatifs - S4: Chirurgie ORL - Crèche
S5:
- USI Respiratoires
Avatar de l’utilisateur
L0uy
Accro
Accro
 
Messages: 1011
Inscription: 24 Sep 2010 19:17

Messagepar Obi » 29 Déc 2012 10:05

Bonjour à toi,

Alors tout d'abord, tu m'as l'air très.. pressée... ça se ressent dans ta façon d'écrire Et je pense que c'est pareil en stage, je me trompe? Tu dis toi même oublier des choses, être stressée. La preuve une de tes référente t'a dis de faire un cahier pour réviser tes soins avant d'aller les faire c'est bien que c'est utile.
Je suis infirmier et même aujourd'hui quand je prépare un soins, à la fin quand je pense avoir tout pris, je m'arrête 30 secondes en regardant mon plateau ou mon chariot (et je m'arrête réellement 30 secondes) et je me visualise mon soin dans ma tête.
Par exemple la perf je regarde mon plateau et je me dis (c'est pas français, mais ce sont les mots que j'utilise dans ma tête), "je garrote" --> garrot, "je repère" --> alcool et compresses, "je protège" --> absorbex et gants, "j'assespsise" --> compresses et béta alcool, "je pique" cathé et compresses, "j'adapte" poche + perfuseur, "je fixe" opsite, bandelettes, sparadrap, bande.

Et ça c'est pareil quand tu sors de la chambre, tu t'arrête... "le patient agonise pas sur son lit" Check, "si il agonise au moins il a sa sonnette" Check, "si il agonise et qu'il se jette hors du lit, les barrières le retiendront" Check, "j'ai pas laissé ma poubelle sous son lit, d'ailleurs où est ma poubelle" Check, "l'adaptable est pas plein de flotte" check... et ainsi de suite.

Il faut savoir prendre son temps, tu es en deuxième année, fixe toi des contraintes de résultats plutôt que des contraintes de temps. Si l'infirmière est déjà parti de la chambre... et ben tant pis, tu vérifie quand même qu'il a sa sonnette.

Et c'est quoi la compétence 3? La toilette? Il faut arrêter de parler en compétences... c'est super scolaire comme truc. Toilette complète au lit, aide à la toilette au lit, aide à la toilette au lavabo etc... il faut appeler un chat un chat.

Il faut que quelqu'un te le dise: la toilette c'est le soins le plus difficile en technique, car il est très long, avec trop de détails et trop de chances de se planter. J'ai fais 17 stages, je faisais des toilettes à quasi tout mes stages, j'ai fais un seul stage ou j'ai fais des pansement de PAC et ben je peux t'assurer que je trouve toujours la toilette en technique plus difficile que le pansement de PAC. Certains te diront l'inverse mais honnêtement c'est mon opinion. Et certain te diront "oui mais la toilette en technique ça n'existe pas", et ben NON je ne suis pas d'accord: il y a la toilette... et il y a la toilette en technique.


Ensuite, les soins techniques, alors je te le dis clairement tu t'y prends mal. Alors certes il ne faut pas imposer quoi que se soit à l'équipe mais il faut pas non plus se retrouver comme un fruit à 10 heure du matin sans avoir idée de son programme. Le matin, tu vas voir ton infirmière référente et tu lui dis, "j'ai des problème pour la toilette complète au lit donc je voudrais (VOUDRAIS) faire la toilette de Mme Machin avec l'AS Truc. Puis l'aide à la toilette de Mr Bidule. Est ce que après je pourrais vous suivre à 11h00 pour regarder le pansement d'escarre de Mr X et la pose de perf en début d'aprem de Mr Y". Si après l'infirmière te dis oui et va le faire le pansement à 9h00 sans te prévenir, ou te proposer autre chose c'est elle la responsable pas toi.

Rester assis sur une chaise j'ai vécu ça en Psy, c'est pas facile, par contre il y a des solutions. Il faut dire les choses, au bout de 2 jours à te tourner les pouces, tu vas voir la cadre ou ton IDE référente et tu lui dis, "je ne fais rien de mes journées, je comprend que les entretien infirmier en Psy sont des choses délicates qui recquiere parfois une seule personne présente. Mais est ce que je pourrais faire quelque chose pour apprendre un peu le travail en psy et me rendre utile?" Et tu n'auras jamais PERSONNE qui te diras "euh non, reste assis sur la chaise, là dans le coin".

En résumé: dis les choses. Dis les choses avec diplomatie, mais dis les choses tout simplement et ça se passera déjà mieux.
Avatar de l’utilisateur
Obi
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 212
Inscription: 02 Nov 2011 22:16

Messagepar augusta » 29 Déc 2012 11:45

Comme cela a été dit ( par Lirka je crois), la confiance en soi s'acquière avec le temps.
Les mêmes remarques reviennent au cours de tes stages.
A ta place, je miserais tout sur ce prochain stage en pédopsy (en prenant de sacrées belles résolutions). Et si les remarques restaient les mêmes, alors je demanderais un report pour bosser en tant qu'AS.
ça suppose la validation de ta compétence 3. Donc cela doit être ton objectif n°1 lors de ce nouveau stage.

Cela dit je ne comprends pas trop comment cette compétence n'a pas pu t'être validée en 4 stages....
IDE en médecine de la subjectivité (donc en psy!)
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 8849
Inscription: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar Alinéa » 29 Déc 2012 13:24

« Alors tout d'abord, tu m'as l'air très.. pressée... ça se ressent dans ta façon d'écrire Et je pense que c'est pareil en stage, je me trompe? » (Obi)

C'est vrai. Et je penses que je le suis dans d'autres domaines, que je brûles les étapes (même dans mes leçons de conduite). Ou alors, je ne fais pas les choses dans le bon ordre (comme allumer mon ordinateur avant de le brancher, ou partir faire les glycémies capillaires de mes patients sans vérifier que les bandelettes et l'appareil correspondent ( ce que je ne fais plus maintenant, pour éviter les aller-retour)).

« Je suis infirmier et même aujourd'hui quand je prépare un soins, à la fin quand je pense avoir tout pris, je m'arrête 30 secondes en regardant mon plateau ou mon chariot (et je m'arrête réellement 30 secondes) et je me visualise mon soin dans ma tête. »(Obi)

Il faut vraiment que je fasses pareil. Cela me permettrait d'être plus clair et sûre de mon soin.

« Il faut savoir prendre son temps, tu es en deuxième année, fixe toi des contraintes de résultats plutôt que des contraintes de temps. Si l'infirmière est déjà parti de la chambre... et ben tant pis, tu vérifie quand même qu'il a sa sonnette. »

Bonne remarque aussi. Se concentrer sur les éléments les plus important... Et il s'agissait d'une remarque importante lors de mon deuxième stage.

Ensuite, concernant la toilette et les soins techniques, il faut que je puisses demander de voir et d'apprendre des soins (avec diplomatie tout de même).

Pour ce que tu dis sur la psy, c'est tellement vrai aussi... J'aurais dû pouvoir me mettre plus en avant.

« En résumé: dis les choses. Dis les choses avec diplomatie, mais dis les choses tout simplement et ça se passera déjà mieux. »(Obi)

Oh oui, c'est un de mes problèmes aussi. Je ne dois pas rester : « La femme invisible. »

« A ta place, je miserais tout sur ce prochain stage en pédopsy (en prenant de sacrées belles résolutions). Et si les remarques restaient les mêmes, alors je demanderais un report pour bosser en tant qu'AS.
ça suppose la validation de ta compétence 3. Donc cela doit être ton objectif n°1 lors de ce nouveau stage. » (Augusta)

Mon prochain stage dure quatre semaines. Malheureusement, je dois rendre ma feuille de stage à la troisième semaine. Cela signifie qu'il va falloir bosser très dur.
Pour la compétence 3, la compétence certifiant la capacité à : « Accompagner la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens » (soins d'hygiène et de confort, par exemple), ce sera vraiment mon objectif n°1.

Du travail, du travail, et encore du travail... Cela va être très dur, mais je vais y arriver.

Merci à tous pour vos conseils et vos remarques, qui me laisse quelque chose sur quoi m'appuyer. Je vous tiendrais au courant, jour après jour s'il le faut. Je ne dois pas rester dans cette situation.

Et si vous avez des remarques complémentaires, n'hésitez-pas. :)
Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !
Alinéa
 
Messages: 21
Inscription: 28 Déc 2012 13:15

Messagepar Bip-bip » 02 Jan 2013 22:38

J'ajouterai que chacun son rythme et que tu pourra développer toutes tes compétences tôt ou tard, quand tu trouveras le domaine que tu aimes et qui te correspond.
Tu as l'air d'une personne réfléchie, qui sait se remettre en question, se poser les bonnes questions.

Si tu manques de confiance en toi, bosser comme AS pendant un an en a sauvé plus d'un à ce niveau là.

Tu sais tu n'es pas dans une situation dramatique non plus, tu as le droit d'avoir des difficultés, c'est la vie.

Et sache qu'en deuxième année, les choses changent.

En plus franchement, on a TOUS déjà eu le problème des bandelettes qui correspondent pas à la machine à dextro, de l'oubli de matériel, de la tête ailleurs quoi.

Tu n'es qu'en première année. C'est normal d'avoir ces difficultés. Perso en première année j'étais pire que toi... Et j'ai eu mon DE. Et quand je travaillais (je suis en congé mater), ben je faisais mes marques petit à petit, je n'étais pas spécialement en difficulté, pas plus qu'une autre jeune DE.

Ne te fais pas une montagne du chemin à parcourir, ça va se faire naturellement, c'est pas "très dur", c'est juste un chemin un peu escarpé ^^
IDE
En soins palliatifs + médecine en intérim
Avatar de l’utilisateur
Bip-bip
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 480
Inscription: 24 Mar 2012 10:51

Messagepar Alinéa » 03 Jan 2013 11:19

Merci Bip-bip.

Le stage se rapproche. J'ai impression d'être un boxeur.

"Et sache qu'en deuxième année, les choses changent."

Ahh j'attends le "coup de pieds au derrière". Quitte à le faire moi-même :lol:

"En plus franchement, on a TOUS déjà eu le problème des bandelettes qui correspondent pas à la machine à dextro, de l'oubli de matériel, de la tête ailleurs quoi. "

Ouuii mais... Enfin, maintenant je fais attention avec mes dextros.

(Bonne année tout le monde au passage)
Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !
Alinéa
 
Messages: 21
Inscription: 28 Déc 2012 13:15

Messagepar Obi » 03 Jan 2013 11:30

Dans quel service fais tu ton stage?
Avatar de l’utilisateur
Obi
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 212
Inscription: 02 Nov 2011 22:16

Messagepar Bip-bip » 03 Jan 2013 13:43

Alinéa a écrit:
"Et sache qu'en deuxième année, les choses changent."

Ahh j'attends le "coup de pieds au derrière". Quitte à le faire moi-même :lol:

)


Non, non, en fait... Quand on t'en demande plus, et qu'on s'attend à ce que tu le fasses, qu'on te fait PLUS CONFIANCE aussi du fait que tu sois en deuxième année...


Le "coup de pied au derrière", ce sera plutôt un genre de révélation, du genre "ha mais en fait je suis capable de faire ça !".

Ben les choses deviennent plus simples d'elles même.


Plus on te laisse te débrouiller, réfléchir seule sans te mettre la pression, bizarrement, mieux tu t'en sortiras !

(Je te rassure quand même, on t'encadrera...)

En première année, c'est beaucoup plus difficile de s'imposer qu'en deuxième et troisième année, on est plus crédible, et on a plus d'expérience (et un an de plus, pour certains ça aide ^^)

N'arrive pas en panique à ton stage en pédopsy. Arrive avec des objectifs, la compétence 3, et en ayant lu un livre ou deux sur la pédopsy, l'autisme et autres.


Je me permettrai, sur la machine à dextros... En principe la personne qui l'a utilisée avant toi est censée ranger correctement le matériel. Perso je vérifie pas que ça correspond, c'est quand même rare que ce soit à ce point mal rangé, car il faut le faire pour les mélanger.

Te mets pas la pression, et ne t'auto fustiges pas pour des petites erreurs comme ça, c'est RIEN DU TOUT, c'est vraiment pire quelqu'un qui réfléchit pas, qui s'investit pas, ou qui fait de graves conneries... Toi, ce sont de petites étourderies pas graves, rends t'en compte !...
IDE
En soins palliatifs + médecine en intérim
Avatar de l’utilisateur
Bip-bip
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 480
Inscription: 24 Mar 2012 10:51

Messagepar Limbecile » 03 Jan 2013 21:41

J'ai lu ton message, pas tout les commentaires qui suivent je l'avoue, du coup pardon si c'est un peu de la redite! ;)

Déjà il en ressort que tout tes stages se sont plutôt moyennement passés. Je pense que du coup, il y a effectivement un soucis avec ta manière de travailler...
-Pour l'organisation, le coup des fiches techniques dans un cahier est une bonne idée!! Note le materiel a prendre, les choses a ne pas oublier...
-Dans le même style, au bout d'une semaine de stage (ou moins s'il y a un autre eleve/AS/IDE sympa), note sur une feuille l'organisation "type" d'une journée. Quant t'arrives que se passe t'il? Les trans, après les BS, les toilettes, les petits dej...? Personnellement moi ca m'aide a me reperer dans ma journée et à m'occuper intégralement de mes patients, sans courir après l'IDE pour lui demander ce que je dois faire maintenant ;)

Ensuite, les gens qui disent que travailler en tant qu'AS serait une bonne idée, certes mais elle n'a pas la compétence 3, donc elle ne peut pas!
A propos de ca, essaye de te fixer des objectifs a court terme. Par exemple: J1: regarder des soins de nursing et demander a chaque fois, pourquoi elle fait ca.
J2: effectuer des nursing accompagnée et demander a ce qu'on m'arrète a chaque erreur (ca permet de rectifier durant la suite du soins et d'integrer la marche "juste").
Au bout de quelques jours demander a être evaluée, comme une MSP. A la fin, quant on te diras ce qui ne va pas, reflechit a pourquoi tu l'as fais comme ca!! Si tu sais l'expliquer de manière rationnelle, on ne peut pas te le reprocher, il n'y a pas qu'une manière de faire un soin! ;)

Pour ce qui est de faire d'autres soins, je trouve ca grave que tu n'ai encore peu vraiment travaillé avec les IDE! Essaye de te centrer sur le travail des AS sur la 1ère semaine, après demande a suivre les IDE tout en continuant a faire tes soins de confort.

Autre chose; tu dois prendre des patients en charge (4 ou 6 non?), focalise toi sur ceux là!! Occupe toi d'eux de A à Z et ensuite seulement, vas faire autre chose! N’hésite pas a te retourner quant tu sors de la chambre: vérifie que la sonnette est a dispo, que le téléphone est a protée de main, demande s'ils n'ont besoin de rien... C'est important! ;)

Et quant tu stresses: Respire!!
Avant d'aller voir quelqu'un ou de faire quelque chose, reflechit!
Demande toi si tu es sûre de ce que tu vas dire, si tu as bien préparé ton soin (visualise le dans ta tête pour être sure de ne rien oublier). Et surtout fait une liste des questions que tu as!
On m'a reproché lors de mon dernier stage de 1ère année de ne pas poser de questions, c'est parce que je les notais et j'allais chercher par moi même... Maintenant je harcèle les IDE, les toubibs et quant quelqu'un ne sait pas, il me dit de chercher et de lui donner la réponse ;)

En esperant t'avoir aidé ;)
IDE 2014 Yeahhhh!
Limbecile
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 443
Inscription: 28 Juin 2011 21:08

Messagepar Alinéa » 05 Jan 2013 14:04

« Dans quel service fais tu ton stage? » Obi

Je vais aller en pédopsychiatrie, section lit-ado plus précisément.


« En première année, c'est beaucoup plus difficile de s'imposer qu'en deuxième et troisième année, on est plus crédible, et on a plus d'expérience (et un an de plus, pour certains ça aide ^^) » Bip-Bip

C'est vrai... J'ai dû mal à m'imposer. J'ai peur d'être mal poli, de mal faire, qu'on ne m'écoute pas... Cela ressemble un peu au vilain petit canard.


« Je me permettrai, sur la machine à dextros... En principe la personne qui l'a utilisée avant toi est censée ranger correctement le matériel. Perso je vérifie pas que ça correspond, c'est quand même rare que ce soit à ce point mal rangé, car il faut le faire pour les mélanger. »

Je suis tombée plusieurs fois sur des bandelettes qui ne correspondaient pas. (Et après, soit je noyais ma bandelette, soit je ne mettais pas assez de sang, c'est la loi de Murphy. :lol: )

« Te mets pas la pression, et ne t'auto fustiges pas pour des petites erreurs comme ça, c'est RIEN DU TOUT, c'est vraiment pire quelqu'un qui réfléchit pas, qui s'investit pas, ou qui fait de graves conneries... Toi, ce sont de petites étourderies pas graves, rends t'en compte !... »

Je vais essayer d'être un peu plus libérée, détendue et « zen ». Ensuite, je devrais pouvoir réfléchir plus clairement...


«Déjà il en ressort que tout tes stages se sont plutôt moyennement passés. Je pense que du coup, il y a effectivement un soucis avec ta manière de travailler... » Limbécile

Je penses aussi. Au bout d'un moment, je me rends bien compte qu'il y a un problème quelque part.
Moi et l'organisation, ça fait trois.
Le cahier m'a bien aidée et j'espère pouvoir continuer de l'enrichir avec des soins. Quand à l'organisation type d'une journée, ça me plaît bien. Je l'avais fait vers la fin de mon deuxième stage et cela avait plutôt bien fonctionné. Je le rajouterais à ma planification des soins tiens. Ce sera le premier stage où j'en fais une. Je n'avais pas eût cet outil pour mon deuxième stage ( et c'est bien dommage). Et au CMP, c'était plutôt un carnet de rendez-vous.

« Autre chose; tu dois prendre des patients en charge (4 ou 6 non?), focalise toi sur ceux là!! Occupe toi d'eux de A à Z et ensuite seulement, vas faire autre chose! N’hésite pas a te retourner quant tu sors de la chambre: vérifie que la sonnette est a dispo, que le téléphone est a protée de main, demande s'ils n'ont besoin de rien... C'est important! »

Nous prenons quatre patients en charge en deuxième année. Et j'avoue que je devrais me focaliser sur ceux là. J'ai tendance à vouloir tout faire et courir partout. Du coup, je ne prenais pas mes patients en charge de A à Z, puisque j'en oubliais la moitié, et que je courais ailleurs.

« Et quant tu stresses: Respire!!
Avant d'aller voir quelqu'un ou de faire quelque chose, reflechit!
Demande toi si tu es sûre de ce que tu vas dire, si tu as bien préparé ton soin (visualise le dans ta tête pour être sure de ne rien oublier). Et surtout fait une liste des questions que tu as! »

Réfléchir avant de parler, ou faire quelque chose. Moi qui veut toujours aller trop vite... Du coup, manque d'organisation et mauvaises réactions. Tout les problèmes se rejoignent quand on y réfléchit bien... (Je crois que je commences à comprendre comment je fonctionnes.)

Et harceler les infirmières de questions... Je ne ferais pas la même erreur qu'au CMP... Je peut même faire une petite liste d'interrogations « avant-stage ».


Et bien... Que de remarques constructives. Vous êtes génial. Merci de m'aider. J'ai l'impression que ce n'est plus la fin du monde. J'ai des armes pour aller au turbin maintenant !
Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !
Alinéa
 
Messages: 21
Inscription: 28 Déc 2012 13:15

Suivante

Retourner vers Etudiants infirmiers (ESI)