Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 19 Jan 2022 21:11

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Lunebleue3 » 22 Nov 2010 17:18

Bonjour,

Actuellement en stage de fin d'annee de master pro, je compte passer le concours AS 2011 et ainsi changer completement de voie pour acceder a un metier plus humain.

J'y pense depuis bien longtemps et je me suis beaucoup informee sur le metier pour savoir que le metier est passionnant mais les conditions de travail peuvent etre difficiles. Malgre cela j'ai toujours envie de devenir aide soignante, est-ce si mal??

Ma famille, qui avait de grands projets pour moi, est un peu decue de la voie que je vais prendre car c'est un metier fatigant est pas tres valorise. Pourtant je le choisis car il m'enrichirait beaucoup personnellement et je pense avoir beacoup a donner.

En lisant les forums, je vois beaucoup d'aide soignants blases, ayant envie de passer infirmiere ou ayant quitte le metier... c'est cela qui me fait peur, j'ai peur d'arrivee dans le metier avec des illusions...

Est-ce que les conditions de travail sont tres differents d'un lieu de travail a un autre?? je me dit que si je choisi bien la structure ou je vais entrer, je pourrai limiter la casse.

Je songe a faire des stages d'observation pour etre sure de mon choix mais c'est assez difficile d'en obtenir sans prepa donc je suis assez perdue...

Que me conseillerai vous? (desolee pour les fautes d'orthographes, je suis sur un clavier etranger donc pas d'accent ou autre...)

Merci pour votre aide :D
Lunebleue3
 
Messages: 21
Enregistré le: 19 Nov 2010 16:54

Messagepar denekine » 22 Nov 2010 18:08

Tout d'abord, il peut bien sur sembler étrange de souhaiter exercer un métier niveau V (soit bac-3) quand on a fait de longues études...
Il est aussi vrai que le métier d'aide-soignant est un métier usant (sutout physiquement). selon certaines sources entre 25 et 30 % des AS devraient cesser leur activité à cause de troubles musculo-squelettiques.
Quant aux conditions d'exercice, elles sont trés variables en fonction de l'endroit où vous travaillez. Exercer dans un service d'urgences sera completement différent du travail que l'on vous confiera en maison de retraite...
Actuellement, la tendance est de plus en plus à la confusion entre le métier d'aide soignante et d'auxilliaire de vie... Il n'est donc pas rare que l'on demande aux aides-soignantes d'accomplir certaines taches comme faire le ménage, s'occuper des lessives, etc...
Enfin, c'est une profession peu valorisée et le plus souvent occultée par la profession infirmière.

Mais si vous souhaitez avant tout aider les autres, si un sourire ou un "je suis content que ce soit vous ce matin" suffisent à faire votre bohneur, alors pourquoi pas...
Dernière édition par 1 le denekine, édité 22 fois.
denekine
Habitué
Habitué
 
Messages: 75
Enregistré le: 15 Mai 2010 16:23

Messagepar Dey-Dey » 22 Nov 2010 18:20

Bonjour Lunebleue3,
il est vrai que le métier d'aide soignante n'est pas facile, tout le monde le dira. Je suis étudiante et j'ai été admise dans une école d'aide soignante. J'ai déjà effectuée des stages et travaillé en milieu médicalisé et sur ce point je pense que c'est une bonne idée d'essayer de faire des stages. Parce que personnellement j'ai appris l'existence réelle de ce métier et la passion de ceux et celle qui la pratiquent qu'en faisant des stages. Les livres ne parleront jamais assez et ne parleront jamais aussi bien que les aides soignants eux-mêmes.
Pour l'opinion de tes proches il faut vraiment te demander si l'emploi que tu prépares est bien celui que tu veux faire toute ta vie, qui te donnera le sourire en te levant le matin et qui t'épanouiras, si c'est le cas alors tes proches apprécieront de voir une personne épanouis dans la vie de tous les jours.

Après quand tu mets un pied dans le milieu médical tout comme le milieu paramédical, il est toujours possible d'évoluer dans ta carrière.
:clin:
Janvier 2010 élève aide soignante et très heureuse.
Avatar de l’utilisateur
Dey-Dey
 
Messages: 13
Enregistré le: 04 Oct 2010 15:44

Messagepar denekine » 22 Nov 2010 22:23

Dey-Dey a écrit :Après quand tu mets un pied dans le milieu médical tout comme le milieu paramédical, il est toujours possible d'évoluer dans ta carrière.
:clin:


En effet, il est toujours possible d'évoluer mais de plus en plus souvent, on voit des élèves aides-soignantes qui envisagent la profession uniquement comme un point de passage obligé...
Le discours est souvent le meme : Je passe 3 ans à travailler comme AS puis je passe le concours IDE... Ces personnes n'envisagent pas une seule seconde de RESTER Aide-soignante.... C'est dire le peu d'attractivité de la profession :? :x
denekine
Habitué
Habitué
 
Messages: 75
Enregistré le: 15 Mai 2010 16:23

Messagepar Lunebleue3 » 22 Nov 2010 23:19

Merci pour vos reponses

En fait cela me suit depuis 2 ans, je ne veux pas devenir IDE car le coté technique prend le pas sur le coté relationnel et les responsabilités deviennent ecrasantes....

A vrai j'aimerai beacoup m'occuper de personnes agees ou handicapées et en dehors de ce metier je ne vois pas trop qu'est qui peut y mener;

C'est vrai que c'est comme un retour en arrierre mais ce que je fais aujourd'hui ne me plait vraiment pas....

Merci pour votre aide, ça aide a reflechir....
Lunebleue3
 
Messages: 21
Enregistré le: 19 Nov 2010 16:54

Messagepar YoWane » 23 Nov 2010 07:55

Pense à toi au lieu de penser à ta famille.Ce n'est pas ta famille qui va se lever le matin pour bosser.On parle de tes attentes, ton épanouissement .Le métier souffre d'une mauvaise image.Bien souvent j'entend dire AS = caca, urines...

En te dirigeant dans la branche du soins, d'un point de vue humain tu vas en prendre pleins la tête !Ce métier ma fait grandir, j'ai énormément appris sur les autres, mais aussi sur moi même .
Ca fait 3 ans que je suis AS et je ne vais toujours pas au travail à reculons !

En bref, pense à ton épanouissement et ne pense pas aux autres !
Avatar de l’utilisateur
YoWane
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 871
Enregistré le: 12 Aoû 2008 11:50
Site Internet: http://eleve-as.forumactif.com/forum.htm
WLM: spiderspam@hotmail.fr
Yahoo Messenger: mspiderspam@yahoo.fr

Messagepar Erinna » 23 Nov 2010 08:47

J'ai moi même eu du mal à choisir ma voie, car je ne voulais pas décevoir mes proches qui me voyaient faire de grandes études.
Mais finalement, j'ai décidé de m'affirmer et c'est vers les études d'infirmier que je me tourne. Tout le monde a été déçu, d'ailleurs beaucoup continuent à me dire que je "gâche mes capacités", histoire d'essayer de me faire culpabiliser.
Mais je tien bon, et je me sens mieux :clin:
Esi 2011/2014
Avatar de l’utilisateur
Erinna
 
Messages: 24
Enregistré le: 01 Oct 2010 09:15

Messagepar Lunebleue3 » 23 Nov 2010 12:54

Merci pour vos avis positifs,

C'est vrai que personne n'ira au travail a ma place, et j'ai vraiment pas envie de regretter de ne pas avoir au moins essaye...
C'est exactement pour le plan humain que j'aimerai faire ce metier, j'ai deja fait ce genre de travail auparavant (aide aux personnes agees) et j'etais davantage motivee et epanouie que maintenant dans mon stage en marketing.

Merci pour vos encouragements, cela fait du bien et remonte le moral car pour le moment je ne me vois rien faire d'autre que cela...

Merci encore, ca fait plaisir de voir qu'on est pas seul :D
Lunebleue3
 
Messages: 21
Enregistré le: 19 Nov 2010 16:54

Messagepar ide-1981 » 23 Nov 2010 19:58

Bonsoir,

Moi je voudrais te dire : FONCE!!!!
Je comprends les avis negatifs de ta famille car ils ont très certainement peur que finalement le metier ne te plaisent pas ou autre...
Mais dès qu'ils verront ta motivation comme celle que tu exposes ici et qu'ils verront que tu t'eclates alors ils chnageront surement d'avis!!!
Le changement ça fait peur!!!!

Concernant ta vision as/ide, je trouve qu'elle est assez juste. Les AS passent beuacoup plus de temps auprès du patient!!! Je fais fonction d'AS en ce moment et il est clair que j'ai mon temps avec les patients, que je n'ai pas a courrir pour faire la visite, les injectables, les pansements, la paperasse...
Et c'est très appréciable... (bon c'est sur je travaille en soins intensifs alors j'ai peu de patients à m'occuper). Je trouve ma fonction beaucoup plus "confortable" que celle de l'IDE du service.
POur moi c'est une super experience avant de prendre mes fonctions d'IDE.

Tu dis vouloir travailler aupres de personnes agées/handicapées? Il existe un metier proche de celui-ci d'AS qui est meconnu et qui est aide medico-psychologique. Je connais pas exactement le contenu de la formation mais peut etre que cette piste t'interessera. :clin:

Bonne continuation
"Nursing is an Art" F.Nightingale

IBODE - bloc des urgences
Avatar de l’utilisateur
ide-1981
VIP
VIP
 
Messages: 3245
Enregistré le: 31 Jan 2006 10:59

Messagepar petitnini » 24 Nov 2010 08:39

Bonjour,

Et bien moi je te dis : FONCE. Pour ma part ça fait plusieurs années que je pense à devenir AP et c'est parce que j'ai un bac +4 en biologie et une place de fonctionnaire titulaire que je n'ai pas osé franchir le pas. (peur de la perte de salaire, du peu de reconnaissance de la profession, du coût de la formation...) Aujourd'hui tout est différent, j'en ai eu marre de me lever le matin en me disant que je passais à côté de mon rêve pour des histoires d'argent, de diplôme et autre. Je suis actuellement en pleine préparation du concours et ça me donne des ailes. C'est la naissance de mon 2ème enfant qui a été le déclic. J'ai beaucoup de chance car ma famille et en particulier ma maman (qui est IDE) me soutiennent à fond dans cette démarche.

Bon courage à toi
ESI 2011/2014
S1 : SSR ; S2 : EHPAD ; S3 : Maternité et HDJ onco-hémato, S4 : addictologie, S5 : chir cancéro, S6 : Libéral et SSR
1er poste dans peu de temps...
petitnini
Régulier
Régulier
 
Messages: 46
Enregistré le: 24 Nov 2010 08:29

Messagepar Lunebleue3 » 24 Nov 2010 12:57

futureide1981 merci du conseil c'est tres motivant!!! et il est vrai que j'ai la possibilite de changer si sa va pas donc je pense vraiment prendre cette direction!! Oui j'ai regarde le metier d'AMP, mais je pense que celui d'AS est plus polyvalents puisqui'il peut travailler dans de nombreuses structures. Merci du conseil en tout cas :D

petitnini ton parcours et ta decision est vraiment courageurse et vraiment tres inspiree, il est vrai qu'on a qu'une seule vie alors je te souhaite tout le bonheur du monde dans ta nouvelles orientation :clin:

Habitant a Lille, je compte m'inscrire en IFSI en belgique faire une annee et devenir AS , si jamais les etudes se passent bien et que sa me plait, j'aurais toujours la possibilite de devenir IDE :D

Merci pour vos encouragements!! Le changement fait peur c'est vrai il est toujours mieux de se sentir soutenue dans cette demarche!!

Bonne continuation a vous toutes :D
Lunebleue3
 
Messages: 21
Enregistré le: 19 Nov 2010 16:54

Messagepar Anonyme222222 » 24 Nov 2010 13:42

future-ide1981 a écrit :Je comprends les avis negatifs de ta famille

A titre personnel, ce qui m'importe le plus, c'est le bonheur de mes enfants. Cela dit, des universitaires qui voudraient faire l'IFAS à BAC + 4/5, je l'aurais un peu en travers. Désolée Lunebleue3.
Anonyme222222
 

Messagepar vians » 24 Nov 2010 13:56

bonjour, je suis élève infirmier en première année après 10 ans en ambu. Une amie assistante dentaire voudrait devenir A.S... existe-t-il des passerelles entre les deux métiers ? des équivalences ?
merci de l'attention portée à la question...
vians
 
Messages: 1
Enregistré le: 24 Nov 2010 13:51

Messagepar ide-1981 » 24 Nov 2010 14:00

Lunebleue3 a écrit :Habitant a Lille, je compte m'inscrire en IFSI en belgique faire une annee et devenir AS , si jamais les etudes se passent bien et que sa me plait, j'aurais toujours la possibilite de devenir IDE :D
D


Attention je doute que la 1ere année belge donne la meme equivalence qu'en France!!!!
"Nursing is an Art" F.Nightingale

IBODE - bloc des urgences
Avatar de l’utilisateur
ide-1981
VIP
VIP
 
Messages: 3245
Enregistré le: 31 Jan 2006 10:59

Messagepar petitnini » 24 Nov 2010 14:25

Je ne partage pas l'avis de moutarde, désolée !

Pour moi chacun a le droit de s'être trompée de voie (différentes causes possibles : mal informé, pression familiale...)
Je peux comprendre que des personnes sans diplôme ou peu diplômées enragent un peu devant des candidats autant diplômés peut-être par peur que la sélection soit plus rude et qu'il devienne plus difficile d'avoir le concours. Mais quand j'y réfléchis je n'en comprends pas vraiment le sens. Quelqu'un qui a un bac + 4 en géographie n'aura pas plus de compétences médicales qu'une personne sans diplôme. De plus au risque de m'attirer des foudres avec un diplôme universitaire bac +2 +3 +4 il est très difficile de trouver du TAF. Les entreprise recherchent des personnes qui ont des compétences techniques, du coup on se retrouve dans le monde du travail avec une licence qui ne sert à rien.
ESI 2011/2014
S1 : SSR ; S2 : EHPAD ; S3 : Maternité et HDJ onco-hémato, S4 : addictologie, S5 : chir cancéro, S6 : Libéral et SSR
1er poste dans peu de temps...
petitnini
Régulier
Régulier
 
Messages: 46
Enregistré le: 24 Nov 2010 08:29


Retourner vers « Aides soignants (AS) »



Publicité