Forum : Infirmières puéricultrices

Nous sommes le 26 Jan 2022 15:02

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar laura armant » 02 Juin 2012 23:46

Bonjour à tous!

J'ai une question pour toutes celles qui sont devenus puéricultrices... Avez vous aimé vos études d'infirmière?
Je pose cette question car je suis un peu perdue... Voilà, je vous explique mon cas...

J'ai toujours voulu travailler auprès d'enfants. Je me suis donc tournée vers le métier de puéricultrice. Ce métier m'attire, car c'est le seul qui possède vraiment une prise en charge globale de l'enfant, c'est à dire autant d'éducatif, d'éveil, de jeux... que de soins, de nursing. On peut donc autant travailler en crèche, PMI, qu'en maternité, néonatalogie...

J'ai donc choisie de m'orienter vers des études d'infirmière, puisque c'est le parcours obligatoire pour en arriver là. Seulement voilà, je suis rentrée en septembre 2011, cela fais donc presque un an que je suis dans la formation, et... je n'aime pas du tout cette formation. A chaque stage, c'est la catastrophe... Autant avec l'équipe c'est génial, mais les patients... J'ai fait trois stages : psychiatrie, gérontopsychiatrie, et gériatrie, et à chaque fois c'est l'horreur. Je n'aime pas du tout leur contact, j'y vais à reculons à chaque fois, je me force à leur parler mais je n'en ai aucune envie... Cela vient peut-être du fait que jusqu'à maintenant, je n'ai eu que des patients avec des troubles cognitifs (donc communication difficile) je ne sais pas... mais une chose est sûre, je ne m'épanouie pas du tout là dedans. Pareil pour les soins, le technique ne m'enchante pas spécialement... J'ai toujours peur de mal faire, l'impression que je n'y arriverais jamais... je n'ai aucune dextérité, au bout de 20 prises de sang, je ne sais toujours pas piquer correctement... enfin bref, sans parler du comportement de certaines (beaucoup) infirmières que j'ai rencontrées, absolument horrible, à vous dégouter à tous jamais de la profession... Enfin l'horreur quoi.

Pourtant, le métier de puéricultrice m'attire toujours autant! Le contact enfants/parents, les soins du nouveau né, l'éveil, l'éducation... Je me dit que j'aurais du passer par des études de sage-femme pour y accéder, car le monde de la grossesse m'attire énormément, je n'ai pas de problèmes avec l'équipe, ni le contact parents et enfant, mais les autres patients (patients âgés, psychiatriques) je n'accroche pas...

Je ne sais plus quoi faire... Que faire si ce n'est puéricultrice? C'est réellement le seul métier qui m'attire, j'adore lire des livres là dessus, m'informer sur la grossesse, les pathologies du nouveau né, la prise en charge de l'enfant... Mais je me dit, si le métier d'infirmière me rebute à ce point, est-il possible d'aimer autant le métier de puéricultrice, qui n'est ni plus ni moins qu'une spécialisation de l'infirmière?

Je pose donc la question, y a t-il des puéricultrices qui ont déjà été dans mon cas? est-ce que certaines d'entre vous n'ont pas aimé leurs études d'infirmière? Le contact avec les autres patients? Puis ce sont complètement épanouis dans leur travail de puéricultrice? Ou cela est-il impossible? Sachant que des puéricultrices peuvent aussi passer par sage-femme et que j'aurais sans doute apprécier ce métier.

Voilà, désolé pour le roman, mais je suis vraiment perdu, je sens que mes paroles vont certainement être mal vues par certaines personnes, mais j'ai essayé d'être la plus sincère possible... J'attend vos réponses avec impatience et merci d'avance pour vos témoignage...
laura armant
 
Messages: 11
Enregistré le: 02 Juin 2012 22:51

Messagepar laura armant » 03 Juin 2012 09:55

Personne pour me répondre ?

J’ai longtemps réfléchi au métier de puéricultrice, je n’ai pas choisi ce métier par hasard... Il y avait bien d’autres métiers qui m’intéressaient : éducatrice de jeune enfant, auxiliaire de puériculture, même sage-femme... et d’autres ne me convenait pas... (Institutrice, animatrice...)

Pour éducatrice de jeune enfant le métier m’attirait beaucoup, j’ai longtemps hésité avec puéricultrice... Mais ce qui m’a rebuté, c’est qu’il n’y a aucuns soins, même pas de nursing, donc pas de boulot en maternité, ou en néonatologie, des services qui m’attire énormément, pas vraiment de travail auprès des nouveaux né... enfin voilà

Sage-femme ? Un super métier ! J’adore le monde de la grossesse, de l’accompagnement de la mère et du père, les soins au nouveaux nés, le service de maternité, même le bloc pour les accouchements... Mais les études sont justes inaccessibles pour moi : j’ai un bac es et respectivement 3 et 4 de moyenne et math et physique donc l’année de médecine... C’est un peu mort...

Il reste auxiliaire, un super métier qui m’attire aussi car comme je l’ai dit, prise en charge globale de l’enfant : soins de nursing, éveil, éducation... Mais, je vais paraitre très, très matérialiste... mais le salaire et les débouchés, c’est juste pas possible... Je viens d’une famille pauvre, j’ai grandi dans un HLM délabré avec une mère au chômage et un père qui gagnait juste le smic pour nous élever moi et mes frères, et c’est juste hors de question de revivre la même chose... Je souhaite avoir une situation, pouvoir élever mes enfants comme il faut, je ne veux pas manquer comme j’ai manqué étant enfant, et mes parents m’ont poussée à étudier pour ça... et gagner le smic pour arriver, au mieux ! À un salaire d’infirmier débutant en fin de carrière... pour moi ce n’est pas possible... D’autant plus que c’est complètement bouché comme métier ! J’ai beaucoup d’amies qui ont choisi cette orientation, et certaines ont mis plus de deux ans pour trouver un emploi ! Elles n’arrivent pas à joindre les deux bouts, restent vivre chez leur parents car leur salaire ne leur suffit pas pour payer le loyer et toutes les charges qui vont avec, ou bien vivent dans un 16 m^... Donc super métier, je ne le dénigre pas du tout, j’aurais adoré faire ce métier, mais mon expérience personnelle et l’expérience de mes amies m’a largement dissuadé de faire ce métier

Il me reste donc puéricultrice, super métier aussi, prise en charge globale de l’enfant (soins et éveil), débouchés variés (PMI, crèche, pédiatrie, néonatalogie, maternité...), un salaire correct... Mais je ne suis vraiment attiré QUE par les enfants (et prise en charge des parents) ! Donc infirmière, c’est sûr que ça ne me plait pas du tout... Est-ce que des puéricultrices ont été dans mon cas ? Ou ma formation est vouée à l’échec, car si le métier d’infirmière ne me plait pas, celui de puéricultrice ne m’attirera pas non plus ?
laura armant
 
Messages: 11
Enregistré le: 02 Juin 2012 22:51

Messagepar morgane5316 » 03 Juin 2012 13:53

Te répondre est particulièrement difficile.
Etre puéricultrice c'est avant tout être infirmière. J'ai aimé mes années d'école infirmière,avec bien sur des stages plus difficile que d'autres. Travailler avec des adlutes c'est très différents que de travailler avec des enfants dans la relation, mais le travail se ressemble. Il faut garder en tête que le concours de puer est difficile, et tu seras peut etre obliger de bosser quelques mois en tant qu'infirmiere. Seras-tu capables de travailler en tant qu' infirmiere?
On ne peut pas te répondre, à toi de voir si c'est réelement le métier que tu veux exercer? Si puéricultrice est vraiment ce que tu veux, bat toi pour y arriver, sa vaut vraiment le coup!
Peut être que tes deux dernieres années seront peut être plus facile que ta première.
Je ne sais pas si je t'ai beaucoup aidé....
bon courage
Infirmière depuis 30 novembre 2011
Infirmière puéricultrice depuis 2012
morgane5316
 
Messages: 14
Enregistré le: 27 Juin 2010 19:37

Messagepar Léna_2 » 03 Juin 2012 14:24

Seule toi peut faire ce choix... Mais ce qui est sûre c'est que le métier d'infimière et de puer sont les mêmes ce n'est que la population soignée qui change.
En tant que puéricultrice tu fais aussi des soins techniques et ils peuvent être beaucoup plus impressionnant face à des enfants...
Après du point de vue du salaire d'auxiliaire de puer, en milieu hospitalier je pense qu'elles arrivent à avoir une paye convenable avec les week-end, les nuits ...

En tout cas bon courage dans ton choix qui n'est pas évident !
ESI 2009/2012 =)
Léna_2
 
Messages: 3
Enregistré le: 12 Avr 2012 18:23

Messagepar laura armant » 03 Juin 2012 15:52

Merci pour vos réponses...

A vrai dire ce que je recherche, c'est savoir si pour certaines personnes devenus puéricultrices, les études d'infirmière ont été difficiles ou déplaisantes, car pour l'instant, toutes les personnes que j'ai croisé m'ont, tous comme vous, assuré qu'elles avaient appréciées leur étude d'infirmière, ce qui n'est pas mon cas pour le moment... Du coup je doute un peu...

En vérité, ce qui me pose justement problème, c'est le type de population soignée... Pour l'instant, j'ai été deux fois en psychiatrie, et ensuite en gériatrie, et j'avoue (je ne veux pas être méchante, j'essaie juste d'être sincère...) que soigner ces personnes m'a particulièrement déplu... En psychiatrie, à domicile pour mon 1er stage, certains patients ne se lavaient pour ainsi dire jamais, l'odeur et l'aspect de la peau... C'était tout simplement insupportable... un patient avait même des vers dans sa jambe... Un autre avec des troubles sexuels s'est fait une fixation (horrible) sur moi... Un autre bavait en permanence, les yeux exorbités... Enfin j'en garde un souvenir très marquant (et très mauvais par ailleurs). Mon second stage pareil, encore psychiatrie avec le même type de rencontre... Puis la gériatrie, qui ne plait pour ainsi dire, pas du tout...

Je suis consciente que les soins sont semblablement les mêmes, mais le fait que cela soient des enfants, ça change quand même tous pour moi... Donner un bain à un nouveau né ou à une personne âgée de 90 ans, ce n'est pour ainsi dire pas vraiment la même chose (pour moi en tous cas...), en étant sincère, faire la toilette d'un nouveau né me plait alors que celle d'une personne âgée non... Mais je me rend bien compte du revers de cette affirmation : faire la toilette, ce n'est pas la même chose, mais piquer un enfant non plus... Et là aussi je doute, car mon problème, (rassurez moi si c'est aussi le cas de certaines d'entre vous...), c'est que pour maitriser à fond un soin, j'ai besoin de le répéter des dizaines de fois! Certaines filles de m'a promos ont validés les prises de sang et maitrisent parfaitement ce geste en ayant juste réalisés 3, 4 prises de sang! Moi, après une quinzaine de prises de sang, il m'arrivent d'en rater encore des tas! J'ai l'impression d'être nulle pour faire les soins techniques, et cela m'inquiète car je n'ai pas envie de "charcuter" des enfants car "j'ai besoin de beaucoup m'entrainer sur eux pour bien faire"...

Enfin voilà... Je voudrais savoir si toutes les puéricultrices ont aimées leur études d'infirmière, ou si comme moi, soigner d'autres patients leur a été difficile, ou ne leur a pas plu, contrairement au fait de soigner des enfants...
laura armant
 
Messages: 11
Enregistré le: 02 Juin 2012 22:51

Messagepar Juju5544 » 03 Juin 2012 21:35

Qu'est ce que tu n'aimes pas dans la formation infirmière ? Ton problème se situe juste dans la population que tu rencontres ? Ou ailleurs ?

S'occuper d'enfants malades ce n'est pas la facile non plus... la maladie, la mort reflète des images qu'on a pas forcément envie de voir.
Avatar de l’utilisateur
Juju5544
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 18601
Enregistré le: 10 Juil 2004 05:42

Messagepar laura armant » 03 Juin 2012 21:51

Bonjour Juju5544!

Eh bien oui le problème se situe vraiment au niveau de la population rencontrée... La psychiatrie, la gériatrie, ce n'est vraiment pas mon truc, je n'accroche pas du tout avec les patients... A vrai dire, je ne suis vraiment intéréssé que par la prise en charge de l'enfant ainsi que de la prise en charge des parents, le reste ne m'intéresse pas vraiment... C'est pour cette raison que je me pose la question, suis-je vraiment faite pour faire ce métier? Car une puéricultrice qui n'apprécie pas le métier d'infirmière c'est particulier...

Après viens le problème des soins techniques... J'ai déjà du mal à réussir une prise de sang sur un adulte... alors un enfant... J'ai peur de ne pas savoir... D'être à la ramasse niveau technique...

Enfin voilà... Bien compliqué tout ça... En ce moment je suis vraiment désespéré... Je suis en stage en gériatrie et tout les matins c'est la boule au ventre quand j'y vais... Parfois j'ai l'impression de m'être trompé de voie...
laura armant
 
Messages: 11
Enregistré le: 02 Juin 2012 22:51

Messagepar madouce » 04 Juin 2012 08:25

Avant d'être une puér tu es une IDE.... :roll:
Tu rencontreras aussi en pédia des enfants et des parents qui ont une hygiène +que douteuse... qui ont des troubles du comportement (voire psy).
Tu parles de néonat et maternité... ce sont des postes très prisés... et la puér n'effectue que très peu les soins de nursing ( c'est plutôt l'auxiliare ou les parents). En PMI et en crèche aucun soins de nursing....
As-tu réfléchi à ce qui t'attire tant à travailler auprès des enfants? As-tu parlé avec ta formatrice de référence de ton désarroi?
Une dernière question... as-tu déjà travaillé auprès d'enfants ?
Des projets plein la tête!!! Toujours et encore....
A retrouvé son poste en pédiatrie ^_^
Et un jour une femme..... quelle année 2013 !!! :love:
Avatar de l’utilisateur
madouce
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9634
Enregistré le: 06 Juin 2006 21:00
Localisation: Au pays des cigognes

Messagepar Zianya » 04 Juin 2012 08:52

Je ne suis pas puer, donc je ne pourrais pas t'aider sur ce point, mais je pense que pour toi les études vont vraiment être longues... Déjà qu'en les ayant aimées, j'ai eu des moments de doute, alors si j'avais détesté tous mes stages... :clin: As-tu pensé éventuellement à partir faire des études de sage-femme en Suisse ou en Belgique où il n'y a pas besoin de passer par médecine ? Dans ce que tu dis, ça correspondrait peut-être mieux à ton projet professionnel ?

De toutes façons, il n'y a que toi qui peut savoir ce qui te convient le mieux à toi. Bon courage en tous cas !
Infirmière de santé au travail épanouie
Diplôme Inter-Universitaire de Santé au Travail en cours
Avatar de l’utilisateur
Zianya
VIP
VIP
 
Messages: 1962
Enregistré le: 25 Juil 2007 20:49
Localisation: Rennes

Messagepar lysis4 » 04 Juin 2012 17:17

à mon avis,
ATTENDS tes autres stages !!!
je te comprends tout à fait !
au vu des 3 stages que tu as eu, j'aurais fuit comme toi et me serais remise en question !
les etudes d'infirmières sont difficiles, mais j'ai adoré l'année de puéricultrice !!! et ça fait bientôt 4 ans que je bosse dans plein de services différents ( néonat, maternité, soins intensifs ...) et j'(adore mon boulot ! par contre ..... je n'aime pas du tout travailler en tant qu'infirmière aupres d'adultes !!! et je ne me vois plus du tout revenir vers cette prise en charge là ...
ton raisonnement est motivé et concret ... donc attends un peu ... et les soins techniques vont venir au fur et à mesure, ne te compare pas aux autres et prends ton temps ;-)
puer ! et j'adore mon métier, vive la vie !
Avatar de l’utilisateur
lysis4
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 188
Enregistré le: 17 Mar 2004 14:41
Localisation: Lyon

Messagepar laura armant » 04 Juin 2012 17:29

madouce a écrit :Avant d'être une puér tu es une IDE.... :roll:


Je suis bien consciente de cela, c'est justement pour ça que je me pose cette question... Suis-je vraiment faite pour ce métier? Parce qu'étant donné qu'une puéricultrice est avant tout une IDE et que je n'aime pas le métier d'IDE, cela me parait compromis... C'est pour cette raison que je cherche des témoignages de puéricultrice pouvant me dire si elle ont, ou pas, appréciées leurs études d'infirmière...

madouce a écrit : As-tu réfléchi à ce qui t'attire tant à travailler auprès des enfants? Une dernière question... as-tu déjà travaillé auprès d'enfants ?


Je ne suis pas non plus totalement irréfléchi... Bien évidemment que j'ai réfléchi à mon projet professionnel... Je ne me suis pas lancée un beau matin dans une formation de 4 ans en me disant "oh j'adore les bébés, c'est trop mignon! je vais faire puéricultrice!"... Je suis consciente que travailler avec les enfants, ce n'est pas toujours tous rose : piquer un enfant, ,travailer avec des enfants malades ou en fin de vie, les situations de maltraitance, plus les cris, les pleurs...

Pour répondre à ta question, oui j'ai déjà "travaillé" avec des enfants, certes pas en hôpital ni professionnellement, mais dans ma vie privée de tous les jours... J'ai déjà vécu auprès d'un enfant malade (décédé depuis...), j'ai quasiment élevé mes 2 petits frères, j'ai grandi dans une famille nombreuse et étant la plus grande, c'est à moi que revenais la tâche de m'en occuper... Et comme dit plus haut j'ai grandi dans une cité HLM où l'entraide est très forte en voisins, je me retrouvais très souvent à gérer seule des groupes de 5 à 6 gosses de l'entourage... J'étais un peu la "nounou" du quartier! J'ai toujours eu un très bon contact avec les enfants, j'ai toujours aimé m'en occuper et je ne me voit pas faire un autre métier! Je pensais que le métier de puéricultrice serait le meilleur métier pour ça... car comme je l'ai expliqué plus haut, c'est pour moi le seul métier où on retrouve une prise en charge vraiment globale de l'enfant! "puéricultrice" ne signifie t'il pas "cultiver l'enfant"? Après je me suis peut-être trompé... J'aurais peut-être dû me diriger vers des études d'éducatrice de jeune enfant, je ne sais pas... c'est vrai que l'éducatif me plait aussi énormément... Mais il n'y a pas cette prise en charge qui m'interresse tous autant qu'en maternité ou en néonat (je sais bien que ces services sont très prisés, mais je n'y peut rien! ce sont les deux services hospitalier qui m'attire le plus :clin: )
laura armant
 
Messages: 11
Enregistré le: 02 Juin 2012 22:51

Messagepar madouce » 04 Juin 2012 17:45

Et pourquoi pas tout simplement t'installer comme assistante maternelle ? Au vu de ce que tu dis, tu ne recherches pas du tous les "soins"... :clin:
Je ne voulais pas te vexer concernant ton projet pro... mais si tu savais le nombre de personnes qui se présentent aux concours pour de "mauvaises" raisons... :roll:
Des projets plein la tête!!! Toujours et encore....
A retrouvé son poste en pédiatrie ^_^
Et un jour une femme..... quelle année 2013 !!! :love:
Avatar de l’utilisateur
madouce
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9634
Enregistré le: 06 Juin 2006 21:00
Localisation: Au pays des cigognes

Messagepar laura armant » 04 Juin 2012 18:04

madouce a écrit :Et pourquoi pas tout simplement t'installer comme assistante maternelle ? Au vu de ce que tu dis, tu ne recherches pas du tous les "soins"... :clin:
Je ne voulais pas te vexer concernant ton projet pro... mais si tu savais le nombre de personnes qui se présentent aux concours pour de "mauvaises" raisons... :roll:


Ne t'inquiète pas je ne suis pas véxé :clin: j'ai aussi connu ces filles qui disent vouloir être puer car "les bébés c'est mignons".. Mais qui dès qu'elles voient la réalité en face, partent en courant :lol:

Vous allez dire que je suis chiante, mais j'ai déjà pensé à assistante maternelle, et mon environnement ne serait pas adapté... En effet je suis aussi passionné par les animaux :lol: j'ai deux (gros) chiens, sans parler de tous les chats (4 au total)... et il me semble que c'est interdit pour une assistante mat' d'avoir des animaux chez soi, donc à moins que je m'en sépare... (ce qui est bien sûr proscrit, puis de toute façon mon conjoint me maudirais à tous jamais si je fesais une chose pareil :lol: )

Après les soins ne me déplaise pas! Sinon je ne serait pas attiré par la néonat... mais c'est vrai que j'appréhende beaucoup... D'autant plus que je n'ait quasiment jamais fait de soins avec mes deux stages en psy, et qu'il me reste encore un stage de 10 semaines à faire en psy l'année prochaine (oui, mes deux stages en psy étaient considérés comme stage en lieu de vie et long séjour, donc pour eux je n'ai pas encore fait le stage obligatoire en psychiatrie... Oui je sais mon ifsi souhaite me convertir :lol: ) Plusieurs infirmières m'ont dit que je serais à la ramasse côté technique à cause de ce parcours (que je n'est pas choisi évidemment) donc ça me fait un peu peur de ce côté là... Je ne veut pas "charcuter" des enfants comme je l'ai dit plus haut, parce que je suis nul en technique...
laura armant
 
Messages: 11
Enregistré le: 02 Juin 2012 22:51

Messagepar laura armant » 04 Juin 2012 18:08

lysis4 a écrit :à mon avis,
ATTENDS tes autres stages !!!
je te comprends tout à fait !
au vu des 3 stages que tu as eu, j'aurais fuit comme toi et me serais remise en question !
les etudes d'infirmières sont difficiles, mais j'ai adoré l'année de puéricultrice !!! et ça fait bientôt 4 ans que je bosse dans plein de services différents ( néonat, maternité, soins intensifs ...) et j'(adore mon boulot ! par contre ..... je n'aime pas du tout travailler en tant qu'infirmière aupres d'adultes !!! et je ne me vois plus du tout revenir vers cette prise en charge là ...
ton raisonnement est motivé et concret ... donc attends un peu ... et les soins techniques vont venir au fur et à mesure, ne te compare pas aux autres et prends ton temps ;-)


Merci beaucoup! Tu ne peut pas savoir à quel point ce que tu dit me réchauffe le coeur!!!

C'est vrai que mes stages ont été très éprouvants au niveau de la prise en charge des patients, et ce sont eux qui m'ont poussés à me remettre en question... Après l'apprentissage à l'ifsi se passe plutôt bien pour l'instant je n'ai pas de difficultés particulières...

Cela me rassure vraiment d'entendre quelqu'un dire que travailler avec l'adulte ne lui plait pas mais qu'elle a adoré l'année de puéricultrice! Je commençais à désespéré en me disant que ça n'existait pas et que je n'était pas faite pour ce métier!!!
laura armant
 
Messages: 11
Enregistré le: 02 Juin 2012 22:51

Messagepar lysis4 » 04 Juin 2012 18:49

lol
siiii je suis là !
et ne n'aime pas les adultes ;-)
mais je m'épanouis ENORMEMENT dans mon metier de puer ...
donc ...
ça existe ;-)
bon courage à toi
et ça ira mieux avec d'autres stages, je pense que tu as du avoir parmis ceux les plus durs physiquement et psychologiquements ... et on le sait tous ;-))
puer ! et j'adore mon métier, vive la vie !
Avatar de l’utilisateur
lysis4
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 188
Enregistré le: 17 Mar 2004 14:41
Localisation: Lyon


Retourner vers « Infirmières puéricultrices »



Publicité