Forum : Libéral

Nous sommes le 25 Juil 2014 12:18

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Marjorie58 » 12 Déc 2010 15:10

Bonjour,
Voilà, je suis actuellement une préparation au concours IFSI et je travaille sur un texte de culture G concernant les maisons de santé en milieu rural, notamment sur les avantages et inconvénients d'une infirmière à travailler dans ce genre de structure. Si quelques un(e)s d'entre vous avaient un avis sur la question, cela m'intéresserait beaucoup. Je vous remercie d'avance des quelques minutes précieuses de votre temps que vous prendrez pour me répondre^^
A bientôt
Maman ESI 2013/2016
Avatar de l’utilisateur
Marjorie58
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 185
Inscription: 11 Mai 2010 16:51
Localisation: Bourgogne

Messagepar lazovi » 12 Déc 2010 21:09

dans les avantages je verrais : loyer relativement modique, locaux adaptés, croiser les autres pro de santé facilement, salle d'attente commune, simple pour les patients de tout trouver au même endroit.
inconvénient ? ben je ne vois pas vraiment ?
lazovi
Accro
Accro
 
Messages: 1064
Inscription: 30 Déc 2004 13:59

Messagepar Houblon » 13 Déc 2010 10:40

Les loyers modérés, cela dépend du mode de fonctionnement. Pour ma part je paye plus cher que si j'étais isolé (location, secretariat...). Mais c'est le seul inconvénient que j'y vois. De plus nous allons avoir la possibilité d'effectuer des actes non cotés mais rémunérés par les Nouveaux modes de rémunération, et qui rentre dans notre champ de compétence. La possibilité de mettre en place de vraie séances de groupes ou individuelles d'ETP... Et surtout les patients en sont satisfaits.
Houblon
Accro
Accro
 
Messages: 785
Inscription: 30 Juin 2009 10:45

Messagepar Marjorie58 » 14 Déc 2010 07:18

Je vous remercie beaucoup pour vos réponses, elles ont bien complété les miennes. J'ai rendu mon travail hier après-midi, j'aurai la "correction" de ma formatrice lundi prochain. Encore merci !
Maman ESI 2013/2016
Avatar de l’utilisateur
Marjorie58
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 185
Inscription: 11 Mai 2010 16:51
Localisation: Bourgogne

Messagepar caducee33 » 20 Jan 2011 21:03

Je ne connais pas du tout le fonctionnement des maisons de santé mais je dirais que, spontanément, sans réflechir, j'aurais surtout peur de perdre mon indépendance...
Alors dites-moi : j'ai tort de voir ça ainsi ? on parle de plus en plus des maisons de santé alors je pense qu'il est nécessaire de s'y interesser, de se pencher sur le sujet, mais c'est mieux lorsqu'on a des témoignages de personnes qui sont déjà dans ce genre de structures car elles savent de quoi elles parlent...
après la Charente-maritime, puis les landes...Gironde me voilà !
Avatar de l’utilisateur
caducee33
VIP
VIP
 
Messages: 3008
Inscription: 19 Jan 2011 14:51

Messagepar lazovi » 20 Jan 2011 21:33

perdre son indépendance ? quelle drôle idée :choque:

Une maison de santé veut juste dire qu'on travaille à proximité immédiate d'autres professionnels pas qu'on travaille pour eux.

Par contre c'est assez pratique d'avoir tout le monde sous la main en cas de besoin et c'est sympa de discuter d'autres choses que des patients.
lazovi
Accro
Accro
 
Messages: 1064
Inscription: 30 Déc 2004 13:59

Messagepar FANIEB » 21 Jan 2011 11:45

Bonjour

je suis sur un projet d installation en libéral dans une création de maison médicale
voila j aimerai savoir comment sont réparties les charges des différents professionnels de santé sur le loyer le secretariat et les charges afférents aux locaux
pour ce projet le loyer est en fonction de la surface concernant le secretariat 10% seront a la charge de l ide et les autres charges chauffage, eau, électricité....10% aussi seront a la charge de l ide
cela me semble correct mais j aimerai avoir des avis sur la répartition des charges dans d autres maisons médicales
merci de votre aide
FANIEB
Régulier
Régulier
 
Messages: 57
Inscription: 05 Fév 2009 18:42

Messagepar Houblon » 21 Jan 2011 13:53

Chez nous le loyer est fonction de la surface aussi (normal) et du temps d'occupation. Je l'occupe à temps plein en théorie mais je peux en faire profiter d'autres professionnels lorsque je n'en ai pas l'usage par exemple à une diét' certains après midi. Les docs en font de même avec d'autres spécialités médicales comme un gynéco ou un chir pour des consultations délocalisées. Ces professionnels ont une convention avec nous et nous facturons le temps de mise à disposition des locaux et secretariat (forfait de demi journée)
Pour le secrétariat, on part sur des clés de répartition réadaptées en fonction de l'usage (décompte des appels ou demandes de renseignements par la secrétaire).
Houblon
Accro
Accro
 
Messages: 785
Inscription: 30 Juin 2009 10:45

Messagepar FANIEB » 21 Jan 2011 14:12

oui c est ce qui est prévu aussi pour la future msp
les charges par mois toutes confondues représentent une part financiere énorme bref c est aussi le risque a prendre et surtout de travailler autrement
concernant les nouveaux modes de rémunération les medecins refusent de s y soumettre car ils ont peurs que la sécu leur demande des quotas et qu ils veulent etre libre
je trouvais cela plutot interessant mais sans le consentemnt des doc nous ne pouvons pas mettre en place ce projet qui aurait pu pallier a la charge secretariat!!!!
mr houblon pourrions nous plus en discuter en mail privé de votre expérience car cela m interesse énormement dans la création de la msp de notre secteur dont je suis l ide qui devrai y adhérer merci :D
FANIEB
Régulier
Régulier
 
Messages: 57
Inscription: 05 Fév 2009 18:42

Messagepar caducee33 » 21 Jan 2011 14:47

En fait je m'interroge sur la façon d'être rémunéree dans ce type de structure car il me semble (je répète je ne suis pas experte en ce domaine) que c'est une sorte de "forfait" partagé entre les différents professionnels intervenant, ce qui voudrait dire donc par définition abandon de notre tarification à l'acte, mais je ne suis pas sûre de ce que j'ai entendu...
Et conserve-t'on le droit de refuser certains soins ? bref c'est cet aspect là qui m'interroge.
En revanche je suis d'accord sur le fait que l'idée de regrouper les pro de santé est probablement plus pratique à la fois pour chacun d'eux mais aussi pour les patients, et que cela doit sans doute faciliter grandement l'organisation.
Et la notion de partage des info, de dialogue en équipe est un plus non négligeable non plus. :?:
après la Charente-maritime, puis les landes...Gironde me voilà !
Avatar de l’utilisateur
caducee33
VIP
VIP
 
Messages: 3008
Inscription: 19 Jan 2011 14:51

Messagepar Houblon » 21 Jan 2011 16:15

Non on continue d'être payés classiquement par la sécu (on est déjà +/- salariés de la sécu d'ailleurs) mais en plus nous pouvons être rémunérés pour des actes hors nomenclature, un exemple: les medecins veulent faire un ecg pour certaines pathologies cardio mais n'ont pas le temps, on pourra le faire et negocier un tarif au sein de la structure.
Idem pour l'ETP qui n'est pas dans la nomenclature mais fait partie des modules NMR.
C'est une autre approche.

Pas de soucis pour en discuter par mail bien au contraire il faut montrer que les paramédicaux s'impliquent et échangent de manière constructive.
Houblon
Accro
Accro
 
Messages: 785
Inscription: 30 Juin 2009 10:45

Messagepar Houblon » 21 Jan 2011 16:20

En ce qui concerne le partage d'infos, il est permanent (unité de lieu) les réunions que l'on peut avoir comptent aussi dans le forfait NMR....
Le cahier des charges implique aussi que nous passions bientôt à un logiciel commun de partage des dossiers patients dont chacun remplira sa partie et aura accès aux infos qui peuvent le concerner.
Houblon
Accro
Accro
 
Messages: 785
Inscription: 30 Juin 2009 10:45

Messagepar tpinr » 01 Fév 2012 06:06

Bonjour à tous,

Je viens à la pêche aux informations sur les pôles et maisons de santé dont je n'ai toujours pas réussi à faire la différence. Chacun y va de sa définition.
J'ai la double casquette d'infirmière libérale et d'élues, en secteur périurbain.
Notre village est en cours de rattachement à une maison de santé qui doit se monter dans un village à quelques km.
Après avoir réussi à convaincre les médecins d'écrire un projet de soins, le projet immobilier commence à prendre forme.
Voici mes questions:
Les médecins de mon village sont réticents: peur de se faire tracer par la SS, peur que les charges de fonctionnement retombent sur la commune et comme ils sont au bord de la retraite: peur de ne pas pouvoir revendre leur clientèle. Plein de fausses informations, dont certaines de source du conseil de l'ordre assurent que les communes sont dans l'obligation de racheter leurs clientèles...
les infirmières du secteur commencent à s'affoler: elles cherchent un local dont elles seront propriétaires de peur qu'on les obligent à le faire, elles ont peur de la future paperasse si elles adhèrent au projet de msp.... Elles ont peur de la concurrence et se demandent qui va les rémunérer....
Bref, pour l'instant le projet, dans sa phase de création s'est plutôt intéressé aux médecins.
Donnez-moi tous vos conseils pour que je ne rate pas l'intégration des infirmiers dans le projet.
Merci pour tous vos conseils
tpinr
 
Messages: 1
Inscription: 01 Fév 2012 05:47

Messagepar Houblon » 02 Fév 2012 11:42

Bonjour je suis en pole de santé pluridisciplinaire.
La première question à se poser est la suivante qui est à la tête du projet de MSP (maison de santé)? est ce la commune ou un ou plusieurs médecins "leader"?
Cela à son importance par l'implication des médecins dans le projet si ils sont réticents cela ne fonctionnera pas et la commune aura un beau batiment vide.
Peur de se faire tracer par la secu, rajoute l'ARS. C'est fini pour les professionnels de santé de ne pas rendre de comptes, les maisons de santé doivent produire des stats comme par exemple le pourcentage de dépistage de K du sein, d'hémocult, de nombres d'actes par patients par an, de réunions de coordinations... Rien d'insupportable, il est normal de prouver que la structure qui reçoit des subventions ou des rémunérations (Nouveaux modes de remuneration) est à même de prouver qu'elle joue son rôle dans la santé de proximité.
Les infos n'aller pas les chercher dans les différents ordres, préférer les fédérations départementales de Poles et maisons de santé ou la FFMPS (http://www.ffmps.fr/) ou même l'ARS. Et même en contactant des structures existantes près de chez vous, nous faisons régulièrement visiter nos locaux par exemple à des porteurs de projets de ce type.
Les peurs des collègues infirmières... de mon expérience locale je peux dire que l'avenir est dans ces structures et que si elles n'y vont pas d'autres ide iront. Le travail est le même, avec plus de réactivité par plus de contacts avec les docs qui parfois découvrent nos contraintes et notre boulot, les autres professionnels (diet podo etc), une meilleure prise en charge que les patients constatent. On se lance également dans l'éducation thérapeutique du patient (ça change des soins tech), des projets de consultations ide sont dans l'air, de dossier patient commun etc etc. C'est là que ça bouge.
A ta disposition pour d'autres infos.
Houblon
Accro
Accro
 
Messages: 785
Inscription: 30 Juin 2009 10:45

Messagepar valma » 19 Nov 2012 01:56

Bonjour,
Est-ce que des infirmières libérales de la même commune peuvent être retenues pour intéger les murs de la MSP? et les collègues refusées?
Si le bail est signé par une infirmière, le propriétaire du local professionnel doit-il demander l' accord de l'infirmière pour pouvoir faire rentrer une consoeur?
Dans le cas d'un refus, quels recours pour la candidate?
N'y a-t-il pas concurrence déloyale?
Merci pour vos réponses.
valma
Régulier
Régulier
 
Messages: 33
Inscription: 18 Nov 2012 20:24

Suivante

Retourner vers Libéral