Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 19 Aoû 2022 22:24

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar backtochris » 12 Avr 2013 16:39

Bonjour à toutes & tous !


Je viens un peu tâter le terrain, voir comment se passe votre petite vie professionnelle...

Pour ma part je suis IDE dans un service d'urgences et... malgré l'activité qui ne va pas en diminuant.... bin je m'ennuie.
Je m'ennuie intellectuellement, j'ai envie "d'aventure" de voir autre chose. Seules les VRAIES urgences (j'entends le déchocage, les gros polytro...) m'apportent de l'adrénaline dans mon métier, du plaisir et me font me sentir utile.

Et qu'en est-il de votre côté ?
backtochris
Régulier
Régulier
 
Messages: 54
Enregistré le: 24 Aoû 2006 10:13
Localisation: bretagne

Messagepar augusta » 12 Avr 2013 16:55

backtochris a écrit :Bonjour à toutes & tous !


Je viens un peu tâter le terrain, voir comment se passe votre petite vie professionnelle...

Pour ma part je suis IDE dans un service d'urgences et... malgré l'activité qui ne va pas en diminuant.... bin je m'ennuie.
Je m'ennuie intellectuellement, j'ai envie "d'aventure" de voir autre chose. Seules les VRAIES urgences (j'entends le déchocage, les gros polytro...) m'apportent de l'adrénaline dans mon métier, du plaisir et me font me sentir utile.
Et qu'en est-il de votre côté ?


Bonjour....

Qu'est-ce qui te déplait ou qu'est-ce qui t'ennuie dans les autres?....
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10436
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar armanoide » 12 Avr 2013 17:02

ça m'est arrivé en début de carrière, depuis je change tous les 5 ans, je fais pas mal de formation perso et au total j'ai quasiment changé de métier
Avatar de l’utilisateur
armanoide
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 446
Enregistré le: 04 Mai 2009 18:49

Messagepar uij_54936 » 12 Avr 2013 17:29

armanoide a écrit :ça m'est arrivé en début de carrière, depuis je change tous les 5 ans, je fais pas mal de formation perso et au total j'ai quasiment changé de métier


Il est interessant de donner du dynamisme à sa carrière. Plus concrètement, quels types de formation avez-vous suivi? Quel est votre poste actuellement?
Cela peut donner des idées de parcours.

Pour en revenir au sujet du post, pourquoi ne demandez-vous pas un poste au déchoc, en SSPI, smur?
On n'envisageriez-vous pas une école d'IADE ? Cela semblerait correspondre à ce vous recherchez.
uij_54936
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 646
Enregistré le: 18 Oct 2008 17:55

Messagepar armanoide » 12 Avr 2013 17:52

uij_54936 a écrit :
armanoide a écrit :ça m'est arrivé en début de carrière, depuis je change tous les 5 ans, je fais pas mal de formation perso et au total j'ai quasiment changé de métier


Il est interessant de donner du dynamisme à sa carrière. Plus concrètement, quels types de formation avez-vous suivi? Quel est votre poste actuellement?
Cela peut donner des idées de parcours.

Pour en revenir au sujet du post, pourquoi ne demandez-vous pas un poste au déchoc, en SSPI, smur?
On n'envisageriez-vous pas une école d'IADE ? Cela semblerait correspondre à ce vous recherchez.

j'ai passé un diplôme de psychologue en + du diplôme de cadre, mais plein de pistes sont envisageables. par contre, si je devais retenir une seule chose, c'est de privilégier les parcours diplômants. j'ai des collègues gavées de DU et franchement ça n'apporte pas grand chose au niveau reconnaissance. on m'avait demandé de passé un DU de psychopathologie de l'enfant, mais ce dernier était en fait dispensé par la même équipe qui l'enseignaient en licence et donc le programme était le même voir moins fouillé qu'en Licence de psycho. se fixer des challenges à coté de la vie pro et perso(à ne surtout pas négliger) m'aide à me tenir en haleine, sinon je crois que j'aurai sombré dans l'usure professionnelle.
j'ai beaucoup d'amis qui ont fait de même :
* un est devenu ergonome ( DU + master II en ergonomie)
* une est rentré à l'éducation nationale
* un autre est devenu psychothérapeute (bon là il faut des ronds)
Dernière édition par 1 le armanoide, édité 12 fois.
Avatar de l’utilisateur
armanoide
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 446
Enregistré le: 04 Mai 2009 18:49

Messagepar Indis » 12 Avr 2013 17:53

Moi c'est pareil.
J'ai dû en passer par la commande d'un calot de bloc pour pouvoir participer aux interventions au déchocage et m'y sentir au top, en effet, il n'y a que lorsque que je participe à sauver des vies que je me sens utile, je ne trouve - en conséquence - pas vraiment ma place dans ce métier. :(
Avatar de l’utilisateur
Indis
VIP
VIP
 
Messages: 3826
Enregistré le: 20 Juil 2006 17:16

Messagepar armanoide » 12 Avr 2013 17:58

vous avez la possibilité de faire un bilan de compétences. ça permet de faire le point par rapport à votre profession.
c'est aussi important de se fixer des limites ( ça je peux supporter, ça je ne veux pas travailler avec , etc.)
j'ai commencé à m'épanouir quand j'ai appris à respecter mes limites de tolérances.
Avatar de l’utilisateur
armanoide
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 446
Enregistré le: 04 Mai 2009 18:49

Messagepar uij_54936 » 12 Avr 2013 18:22

armanoide a écrit :vous avez la possibilité de faire un bilan de compétences. ça permet de faire le point par rapport à votre profession.
c'est aussi important de se fixer des limites ( ça je peux supporter, ça je ne veux pas travailler avec , etc.)
j'ai commencé à m'épanouir quand j'ai appris à respecter mes limites de tolérances.


+1

Je pense que c'est même la base de l'épanouissement.
Cpdt, je nuancerai par le fait que dans le contexte de crise actuelle, il n'est pas toujours évident d'accèder au poste spécifique que l'on souhaite..
uij_54936
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 646
Enregistré le: 18 Oct 2008 17:55

Messagepar backtochris » 12 Avr 2013 18:29

J'ai bien pensé à la formation IADE mais rester au bloc ne m'attire guère. Le SMUR, je dis: OUI mais malheureusement, dans mon CHU ce sont des IADE au SMUR et évidemment (politique de faux culs) il est interdit de se présenter au concours d'IADE pour faire du SMUR: "la place de l'IADE est au Bloc Monsieur...." "Oui mais moi je veux faire du SMUR et pour ça il faut être IADE"... cercle vicieux. On parle bien de faire retourner les IADE au bloc mais bon, c'est toujours le même soucis, ce sont des "ont dit".

Bref, hormis le SMUR, je cherche... je cherche... :?

Le coup du bilan de compétence c'est à étudier, effectivement.... :roll:
backtochris
Régulier
Régulier
 
Messages: 54
Enregistré le: 24 Aoû 2006 10:13
Localisation: bretagne

Messagepar uij_54936 » 12 Avr 2013 18:33

armanoide a écrit :
uij_54936 a écrit :
armanoide a écrit :ça m'est arrivé en début de carrière, depuis je change tous les 5 ans, je fais pas mal de formation perso et au total j'ai quasiment changé de métier


Il est interessant de donner du dynamisme à sa carrière. Plus concrètement, quels types de formation avez-vous suivi? Quel est votre poste actuellement?
Cela peut donner des idées de parcours.

Pour en revenir au sujet du post, pourquoi ne demandez-vous pas un poste au déchoc, en SSPI, smur?
On n'envisageriez-vous pas une école d'IADE ? Cela semblerait correspondre à ce vous recherchez.

j'ai passé un diplôme de psychologue en + du diplôme de cadre, mais plein de pistes sont envisageables. par contre, si je devais retenir une seule chose, c'est de privilégier les parcours diplômants. j'ai des collègues gavées de DU et franchement ça n'apporte pas grand chose au niveau reconnaissance. on m'avait demandé de passé un DU de psychopathologie de l'enfant, mais ce dernier était en fait dispensé par la même équipe qui l'enseignaient en licence et donc le programme était le même voir moins fouillé qu'en Licence de psycho. se fixer des challenges à coté de la vie pro et perso(à ne surtout pas négliger) m'aide à me tenir en haleine, sinon je crois que j'aurai sombré dans l'usure professionnelle.
j'ai beaucoup d'amis qui ont fait de même :
* un est devenu ergonome ( DU + master II en ergonomie)
* une est rentré à l'éducation nationale
* un autre est devenu psychothérapeute (bon là il faut des ronds)


Ok, merci pour votre témoignage.
C'est certain que les DU même s'ils peuvent être intéressant , ils n'apportent aucune évolution statutaire, salariale.
Je cherche aussi à évoluer professionnellement même si je n'ai que 3 ans de diplôme.
En fait, j'adore la conception et mise en place de projet transversale. J'aime bien les projets d'équipe, l'éducation thérapeutique, la prévention et la santé publique. Je recherche donc un poste autour de ces mots-clés. C'est vaste et pas super bien développé, je trouve ce type de poste. Mais bon, j'espère trouvé rapidement!!
Il y'a bien des services d'éducation thérapeutiques à l'hosto, mais ce sont des postes souvent prisées en interne.
uij_54936
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 646
Enregistré le: 18 Oct 2008 17:55

Messagepar uij_54936 » 12 Avr 2013 18:37

backtochris a écrit :J'ai bien pensé à la formation IADE mais rester au bloc ne m'attire guère. Le SMUR, je dis: OUI mais malheureusement, dans mon CHU ce sont des IADE au SMUR et évidemment (politique de faux culs) il est interdit de se présenter au concours d'IADE pour faire du SMUR: "la place de l'IADE est au Bloc Monsieur...." "Oui mais moi je veux faire du SMUR et pour ça il faut être IADE"... cercle vicieux. On parle bien de faire retourner les IADE au bloc mais bon, c'est toujours le même soucis, ce sont des "ont dit".

Bref, hormis le SMUR, je cherche... je cherche... :?

Le coup du bilan de compétence c'est à étudier, effectivement.... :roll:


ou infirmier sapeur pompier?
uij_54936
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 646
Enregistré le: 18 Oct 2008 17:55

Messagepar augusta » 12 Avr 2013 18:43

Indis a écrit :Moi c'est pareil.
J'ai dû en passer par la commande d'un calot de bloc pour pouvoir participer aux interventions au déchocage et m'y sentir au top, en effet, il n'y a que lorsque que je participe à sauver des vies que je me sens utile, je ne trouve - en conséquence - pas vraiment ma place dans ce métier. :(


Si c'est du pur Indis...j'adooore!
Mais comme souvent, je ne peux m'empêcher de penser que ça pourrait être du 1er degré...du coup je ne sais pas :clin:
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10436
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar Indis » 12 Avr 2013 18:45

Oui enfin, c'est pas comme si les SMUR ne faisaient que des interventions sur des urgences vitales.
Enfin, je me reprend, c'est pas comme si toutes les urgences étaient vitales. Je ne crois pas qu'il existe à ce jour de poste de "héros". :?

Vous êtes diplômé depuis combien de temps ? Vous devriez vous renseigner sur la fonction d'IADE. Je veux dire, il n'est pas possible de l'avoir fait, de venir nous dire ce que vous dites à la création du topic, et d'ensuite nous dire: "rester au bloc ne m'attire guère".
Avatar de l’utilisateur
Indis
VIP
VIP
 
Messages: 3826
Enregistré le: 20 Juil 2006 17:16

Messagepar backtochris » 12 Avr 2013 20:33

Désolé Indis mais je n'ai pas bien saisi ta dernière phrase... :roll:

Le travail de l'IADE au bloc (tel que je le perçois) est certes intéressant, riche, bourré de qualités techniques et intellectuelles... mais c'est un travail particulier. C'est travailler dans un bloc, un aspect répétitif, un aspect long suivant les interventions (bien que vigilant, je ne dénigre en rien la fonction, au contraire). Ce que je veux dire c'est que c'est une formation intense pour un métier intense... qu'il faut aimer.
Faire 2 ans de formation pour espérer intégrer le SMUR et au final rester au bloc, ce n'est pas ce que je recherche. Et entre nous soit dit, je pense que c'est un peu du gâchis de faire une formation si poussée juste pour le SMUR.
C'est dans ce sens que je voulais orienter mon topic, désolé s'il a été mal perçu.


Pour ce qui est des infirmiers sapeurs pompier, je le suis deja... et c'est loin d'être un SMUR, on est bien vite limité dans notre utilité, surtout qu'on a plusieurs équipes de SMUR dans notre ville.... :roll:
backtochris
Régulier
Régulier
 
Messages: 54
Enregistré le: 24 Aoû 2006 10:13
Localisation: bretagne

Messagepar augusta » 12 Avr 2013 20:39

backtochris a écrit :
Faire 2 ans de formation pour espérer intégrer le SMUR et au final rester au bloc, ce n'est pas ce que je recherche. Et entre nous soit dit, je pense que c'est un peu du gâchis de faire une formation si poussée juste pour le SMUR.
Mais pour les patients? N'est-ce pas un plus?

J'ai l'impression vu de loin, que le patient est assez absent dans ton discours...
As-tu pensé à te lancer dans des études de médecine? (aucun lien avec ma phrase précedente).
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10436
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité