Forum : Concours infirmiers

Nous sommes le 19 Avr 2014 21:38

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Rattata » 11 Nov 2012 20:49

elody44 a écrit:article 37

Elèves handicapés: les pistes d'un groupe de travail attendues en mars 2013 pour créer le métier d'accompagnant

Un groupe de travail a été chargé le 16 octobre 2012 de présenter en mars 2013 des propositions visant à "créer une véritable formation" pour les assistants accompagnant les enfants handicapés en milieu scolaire ordinaire, une mesure très attendue par les parents et les assistants.

Le groupe de travail a été installé par la ministre déléguée à la Réussite éducative, George Pau-Langevin, et la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti.
"Nous attendons des propositions originales, ambitieuses", a déclaré Mme Carlotti, précisant que le rapport serait rendu à la mi-mars. "Alors il sera le temps de l'action", a-t-elle ajouté.
"Je ne peux pas vous assurer que dès la rentrée 2013 nous aurons recruté les auxiliaires de vie scolaire (AVS) nouvelle manière, mais nous avancerons le plus rapidement possible", a promis Mme Pau-Langevin.

Formation professionnalisante
Le travail des accompagnants est "un travail de qualité", "utile" et "pourtant on ne demande aucune qualification, aucun métier", a déploré Mme Carlotti, ajoutant que leur statut était "particulièrement précaire".
L'objectif est de "former au métier d'accompagnant soit par une formation qui existe déjà, soit par une formation qu'on pourrait inventer, spécifique et professionnalisante", a-t-elle poursuivi.

Les enfants handicapés doivent avoir une vie scolaire et sociale, "il faut donc recenser précisément leurs besoins et constituer un référentiel" qui aidera à la professionnalisation, a dit Mme Carlotti.
Mme Pau-Langevin s'est félicitée de ce que "chaque année de plus en plus d'enfants (handicapés) arrivent à être scolarisés". Ils étaient près de 227.000 cette rentrée.
Mais certains restent encore à la porte de l'école et leur nombre n'est pas connu. "Il y a une difficulté de repérage de ces enfants mais nous avons commencé à le faire", a dit Mme Pau-Langevin.
"Cela doit être plus près de 6.000 que de 20.000", a-t-elle ajouté, citant des chiffres évoqués par différentes associations.

Le groupe de travail est présidé par Pénélope Komites, notamment adjointe au maire du XIIe arrondissement de Paris chargée des affaires sociales et des personnes handicapées. Il réunit une cinquantaine de personnes, représentant associations, parents d'élèves, élus et entreprises.

resumé en 15 ligne max

Un groupe de travail de cinquante personnes s'est mis en place afin d'assurer l'amélioration de la scolarisation des enfants handicapés par le bias de nouvelles idées.
Cela commence avec la formation du personnel, on essaie de mieux connaitre les besoins de ces enfants afin de réinventer la profession des AVS, qui ne nécessite aucune formation !
En effet, on note une hausse de la scolarisation des enfants handicapés, cette scolariation est vitale à leur développement psychologique. Cette année ils étaient près de 227 000. Les espoirs par les parents sont investis dans ce groupe.

Voilà qu'en pensez vous ? :oops:
Montpellier As : 18, 60 ème sur liste d'attente.
Aurillac : 6 en culture générale 10 en maths !
Nîmes via l'armée : Pas admis ! pas encore les notes !
Rodez : 18 en culture générale ! 7 en maths !
Avatar de l’utilisateur
Rattata
Forcené
Forcené
 
Messages: 315
Inscription: 20 Sep 2012 14:49

Messagepar sandhyz74 » 12 Nov 2012 11:57

Voici ma proposition

Un groupe de travail pluridisciplinaire a été chargé d’établir des propositions permettant de professionnaliser le métier d’assistant scolaire. Ses conclusions qui devraient être remises au printemps 2013 ouvriront des pistes nouvelles quant à la prise en charge des enfants handicapés en milieu scolaire. En effet le métier d’assistant en vie scolaire ne bénéficie actuellement d’aucune formation et souffre d’une reconnaissance réelle. Il apparaît nécessaire de créer rapidement un support de référence et d’établir un cursus pour ce métier. Car de nombreux enfants restent en attente de scolarisation malgré une augmentation du nombre de scolarisés au nombre de 227 000 cette année.
sandhyz
ESI 2013
sandhyz74
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 193
Inscription: 05 Nov 2012 12:00

Messagepar sandhyz74 » 12 Nov 2012 11:58

[quote="Rattata"][quote="elody44"][color=#800000]article 37[/color]

[color=#800000][size=150]Elèves handicapés: les pistes d'un groupe de travail attendues en mars 2013 pour créer le métier d'accompagnant[/size][/color]

Un groupe de travail a été chargé le 16 octobre 2012 de présenter en mars 2013 des propositions visant à "créer une véritable formation" pour les assistants accompagnant les enfants handicapés en milieu scolaire ordinaire, une mesure très attendue par les parents et les assistants.

Le groupe de travail a été installé par la ministre déléguée à la Réussite éducative, George Pau-Langevin, et la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti.
"Nous attendons des propositions originales, ambitieuses", a déclaré Mme Carlotti, précisant que le rapport serait rendu à la mi-mars. "Alors il sera le temps de l'action", a-t-elle ajouté.
"Je ne peux pas vous assurer que dès la rentrée 2013 nous aurons recruté les auxiliaires de vie scolaire (AVS) nouvelle manière, mais nous avancerons le plus rapidement possible", a promis Mme Pau-Langevin.

Formation professionnalisante
Le travail des accompagnants est "un travail de qualité", "utile" et "pourtant on ne demande aucune qualification, aucun métier", a déploré Mme Carlotti, ajoutant que leur statut était "particulièrement précaire".
L'objectif est de "former au métier d'accompagnant soit par une formation qui existe déjà, soit par une formation qu'on pourrait inventer, spécifique et professionnalisante", a-t-elle poursuivi.

Les enfants handicapés doivent avoir une vie scolaire et sociale, "il faut donc recenser précisément leurs besoins et constituer un référentiel" qui aidera à la professionnalisation, a dit Mme Carlotti.
Mme Pau-Langevin s'est félicitée de ce que "chaque année de plus en plus d'enfants (handicapés) arrivent à être scolarisés". Ils étaient près de 227.000 cette rentrée.
Mais certains restent encore à la porte de l'école et leur nombre n'est pas connu. "Il y a une difficulté de repérage de ces enfants mais nous avons commencé à le faire", a dit Mme Pau-Langevin.
"Cela doit être plus près de 6.000 que de 20.000", a-t-elle ajouté, citant des chiffres évoqués par différentes associations.

Le groupe de travail est présidé par Pénélope Komites, notamment adjointe au maire du XIIe arrondissement de Paris chargée des affaires sociales et des personnes handicapées. Il réunit une cinquantaine de personnes, représentant associations, parents d'élèves, élus et entreprises.

resumé en 15 ligne max[/quote]
Un groupe de travail de cinquante personnes s'est mis en place afin d'assurer l'amélioration de la scolarisation des enfants handicapés par le bias de nouvelles idées.
Cela commence avec la formation du personnel, on essaie de mieux connaitre les besoins de ces enfants afin de réinventer la profession des AVS, qui ne nécessite aucune formation !
En effet, on note une hausse de la scolarisation des enfants handicapés, cette scolariation est vitale à leur développement psychologique. Cette année ils étaient près de 227 000. Les espoirs par les parents sont investis dans ce groupe.

Voilà qu'en pensez vous ? :oops:[/quote]

Je le trouve très bien, je rajouterai peut être juste un truc "qui ne nécessite actuellement aucune formation" pour bien marquer la différence entre la situation actuelle et ce qui va arriver dans le futur.
sandhyz
ESI 2013
sandhyz74
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 193
Inscription: 05 Nov 2012 12:00

Messagepar rodez12 » 12 Nov 2012 14:14

Les élèves handicapés bientôt encadrés par un accompagnant diplômé.
Enfin un rapport sera prévu en 2013 pour créer un métier d'assistant scolaire tant attendu par les parents et les assistants. Selon la ministre déléguée à la Réussite éducative et celle chargée des personnes handicapées, l'application de cette étude ne sera pas applicable la même année. Car il faudra une formation qualifiante et unique, du fait que l'acceptation d'enfant handicapé en milieu scolaire est en constante augmentation. Malgré tout un certain nombre d'entre eux sont murés à l'isolement. L'étude sur le métier d'accompagnant est menée par une cinquantaine de personne et dirigée par Mme Komites.

12lignes
rodez12
 
Messages: 18
Inscription: 26 Oct 2012 07:20

Messagepar sandhyz74 » 13 Nov 2012 13:34

[color=#0040BF]Sujet 40: L'Europe va t'elle couper les vivres à ses plus pauvres ?[/color]

Les hasards du calendrier ont parfois du bon. Trois jours aprèsl’attribution du prix Nobel de la paix à l’Union européenne (UE), les principales associations caritatives françaises ont trouvé le symbole idéal pour relayer leur mobilisation. Côte à côte lors d’une conférence de presse ce lundi, le Collectif des banques alimentaires, la Croix-Rouge, les Restos du cœur et le Secours populaire ont appelé à la mobilisation pour «sauver l’aide alimentaire européenne». Dans une Union en plein marasme économique, l’enjeu est de taille : chaque année, 18 millions d’Européens se nourrissent grâce au Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD), né en 1987.

[color=#0000FF]Qu'est-ce-que le PEAD ?[/color]
Il y a vingt-cinq ans, Jacques Delors, alors président de la Commission européenne, met en place le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD). A l'époque, il s’agit d’utiliser les surplus de la Politique agricole commune (PAC) pour distribuer des repas aux plus démunis. Aujourd’hui, le PEAD profite à 18 millions de personnes dans 20 pays de l’UE. Parmi les principaux bénéficiaires, avec la Pologne et l’Italie, on retrouve la France.
Sur les 480 millions d’euros dotant le PEAD en 2011, 72 millions ont été redistribués dans l’Hexagone, soit environ 130 millions de repas. Selon les quatre associations caritatives agréées pour recevoir l’aide européenne, cela représente un tiers des denrées alimentaires distribuées chaque année dans le pays.

[color=#0000FF]Que s’est-il passé il y a un an ?[/color]
Le PEAD a déjà failli passer à la trappe en 2011. Saisie d’une plainte de l’Allemagne, la Cour européenne de justice avait jugé le dispositif obsolète. Initialement, le programme était en effet financé par les excédents agricoles. Mais devant leur fonte progressive, l’UE avait entrepris de financer, sur le budget de la PAC, l’achat de denrées alimentaires pour les plus démunis. Un dévoiement du système, selon la Cour, qui estimait que l’effort relevait de politiques sociales plus qu’agricoles. Un groupe de sept pays réfractaires (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, République tchèque, Danemark, Suède et Autriche) s'était alors formé, exigeant la disparition du PEAD sous sa forme initiale.
Devant la mobilisation des dirigeants européens et de plusieurs gouvernements, dont celui de François Fillon, un compromis franco-allemand est signé le 14 novembre 2011. Le PEAD est maintenu provisoirement en 2012 et 2013, pour un budget d’environ 500 millions d’euros annuels. Seule condition fixée par Berlin : que le programme rattaché à la PAC disparaisse définitivement en 2014.
Mais au-delà de la simple question de l’utilisation des fonds agricoles, c’est une remise en cause plus globale du système que portent les pays réfractaires. Ils estiment que l’aide alimentaire aux plus démunis est de la responsabilité de chaque état membre. Pas étonnant, quand on connaît la spécificité du système allemand : outre-Rhin, le financement des associations caritatives passe très peu par l’Europe, mais bien davantage par les églises, via les ressources de l’impôt.

[color=#0000FF]Que demandent les associations ?[/color]
Après ce sursis de deux ans, elles craignent qu'à partir de 2014, l’aide alimentaire européenne ne subisse un sévère coup de canif. Le projet de règlement budgétaire européen pour la période 2014-2020 prévoit une somme de 2,5 milliards d’euros allouée à l’aide alimentaire. Bien loin des 3,5 milliards actuels, et des 4,5 milliards espérés. «C’est le minimum pour atteindre les objectifs du programme "Europe against poverty", qui ambitionne une baisse de 25% de la pauvreté d’ici 2020, juge Olivier Berthe. Ce ne sont que 2 euros par an et par habitant de l’UE...»

A l’unisson, les associations décrivent une situation humaine et sociale plus que tendue. «Les besoins sont exponentiels, notamment en Europe du Sud», affirme Alain Seugé. «Quand je me rends dans les régions françaises, je ne vois plus que des coins sinistrés», décrit Julien Lauprêtre, président du Secours populaire. Toutes défendent aussi«l’efficacité» du PEAD. Comprendre : un programme peu cher, car adossé sur un large réseau associatif de bénévoles.
«Peu importe le nom du nouveau dispositif, il faut que le budget de l’aide alimentaire soit maintenu», résume Julien Lauprêtre. «Le prix Nobel de la paix a été attribué aux dirigeants européens d’hier.

Résumé en 15 -20 lignes

source: Libération du 15.10.2012
Article: http://www.liberation.fr/societe/2012/1 ... res_853378
sandhyz
ESI 2013
sandhyz74
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 193
Inscription: 05 Nov 2012 12:00

Messagepar amandine_83136 » 16 Nov 2012 17:40

Bonjour,

Vu le retard que j'ai pris avec cette semaine de vacances et la reprise du travail, je vais reprendre au texte 37 car je vais jamais m'en sortir. J en ai profiter pour faire des test psycho pendant les vacances. bonne soirée
ESI 2014-2017

Tres contente est fiere d'être prise...

Report de l'annee 2013..
amandine_83136
Forcené
Forcené
 
Messages: 343
Inscription: 18 Oct 2012 12:31

Messagepar amandine_83136 » 17 Nov 2012 18:16

Bon allez...

Les associations,les parents d'élèves, des élus ainsi que les entreprises se sont alliés, sous la présidence de Peneloppe Komites, dans le but de valoriser le métier d'accompagnant d'élèves handicapés.
En effet, celui-ci demande des références particulières qui aujourd'hui ne sont pas reconnues par une formation qualifiantes. C'est pourquoi, Georges Pau Langevin et Marie Arlette Carlotti sont en attentes de propositions qui aboutiront à la création de postes d'AVS en mars 2013.
Enfin, La sociabilisation et la scolarisation des enfants est essentielle à leur développement. 227 000 enfants handicapés ont pris les chemins de l'école en septembre dernier.

Je pourrais avoir un avis
ESI 2014-2017

Tres contente est fiere d'être prise...

Report de l'annee 2013..
amandine_83136
Forcené
Forcené
 
Messages: 343
Inscription: 18 Oct 2012 12:31

Messagepar wassim » 21 Nov 2012 16:07

bonjour je me joins a vous pour les revisions pour le concours
je suis très mauvaise en redaction
a la question
presentez le sujet et degager les idées essentiels du texte ?

vous faites quoi un résumé?

POUVEZ VOUS M EXPLIQUER CLAIREMENT LA METHODE A SUIVRE

MERCI INFINIMENT
Avatar de l’utilisateur
wassim
Régulier
Régulier
 
Messages: 49
Inscription: 13 Nov 2009 17:21

Messagepar williamm20 » 22 Nov 2012 12:06

La question de synthèse:

Tu n'ajoutes rien sinon HS, en fait tu résumes. Mais tu peux varier ton vocabulaire genre c sur les personnes âgées ne répète pas personnes âgées 40 fois dans le résumé tu peux utiliser les termes seniors, 3e âge, nos aînés etc.

Tu fais une phrase d'intro : genre : Cet article intitulé X concerne les personnes âgées et a été écrit le X par X.

En principe, il y a une idée importante par paragraphe. Tu la trouveras vite car elle est souvent illustrée d'exemples et d'arguments.

C la question la plus importante car elle vérifie si tu as bien compris le texte et elle va donc t'aider pour les autres questions. C'est pour ça qu'elle est généralement en première position dans l'ordre des questions. :D
williamm20
Accro
Accro
 
Messages: 1427
Inscription: 01 Sep 2012 15:07

Messagepar wassim » 22 Nov 2012 15:19

williamm20 a écrit:La question de synthèse:

Tu n'ajoutes rien sinon HS, en fait tu résumes. Mais tu peux varier ton vocabulaire genre c sur les personnes âgées ne répète pas personnes âgées 40 fois dans le résumé tu peux utiliser les termes seniors, 3e âge, nos aînés etc.

Tu fais une phrase d'intro : genre : Cet article intitulé X concerne les personnes âgées et a été écrit le X par X.

En principe, il y a une idée importante par paragraphe. Tu la trouveras vite car elle est souvent illustrée d'exemples et d'arguments.

C la question la plus importante car elle vérifie si tu as bien compris le texte et elle va donc t'aider pour les autres questions. C'est pour ça qu'elle est généralement en première position dans l'ordre des questions. :D



merci :D :D :D beaucoup pour ta réponse william
maintenant il faut que je m entraine car j ai du mal avec la rédaction

a plus tard
Avatar de l’utilisateur
wassim
Régulier
Régulier
 
Messages: 49
Inscription: 13 Nov 2009 17:21

Messagepar williamm20 » 22 Nov 2012 16:19

Ca vient vite. :D
williamm20
Accro
Accro
 
Messages: 1427
Inscription: 01 Sep 2012 15:07

Messagepar Rattata » 26 Nov 2012 12:28

Dans cet article, le PEAD est abordé.
Le PEAD financé initialement par les excédents agricoles, a vu son financement évoluer, aujourd'hui c'est l'UE qui s'en charge.
Sept pays souhaitent sa disparition, s'appuyant sur l'argument que chaque état membre est responsable de ses besoins en denrées alimentaires pour les plus pauvres.
Mais les associations, dont les associations françaises se mobilisent pour sauver cette aide européenne.
Le PEAD aide 18 millions d'européens, un nombre considérable de personnes y ont accès.
Pour le moment, le PEAD est maintenu provisoirement en 2012 et 2013.

Voilà :)
Montpellier As : 18, 60 ème sur liste d'attente.
Aurillac : 6 en culture générale 10 en maths !
Nîmes via l'armée : Pas admis ! pas encore les notes !
Rodez : 18 en culture générale ! 7 en maths !
Avatar de l’utilisateur
Rattata
Forcené
Forcené
 
Messages: 315
Inscription: 20 Sep 2012 14:49

Messagepar lolo_82 » 26 Nov 2012 12:58

Rattata a écrit:Dans cet article, le PEAD est abordé.
Le PEAD financé initialement par les excédents agricoles, a vu son financement évoluer, aujourd'hui c'est l'UE qui s'en charge.
Sept pays souhaitent sa disparition, s'appuyant sur l'argument que chaque état membre est responsable de ses besoins en denrées alimentaires pour les plus pauvres.
Mais les associations, dont les associations françaises se mobilisent pour sauver cette aide européenne.
Le PEAD aide 18 millions d'européens, un nombre considérable de personnes y ont accès.
Pour le moment, le PEAD est maintenu provisoirement en 2012 et 2013.

Voilà :)


Coucou, cela fait un moment que je ne participe plus à ce topic mais je vous lis toujours, Rattata, je te rapelle que le principe de la synthèse faite ici, c'est de résumer le texte afin de le comprendre sans lire le texte initial.
Hors quand je te lis (en sachant que je n'ai pas lu le texte initial), je ne comprend pas trop de quoi tu parles car tu répètes toujours du PEAD mais jamais tu ne dis ce que c'est, en lisant ta synthèse, ne sachant pas ce qu'est le PEAD on ne comprend pas grand chose.

Quand vous mettez des sigles dans les résumés, le premier vous dites ce que c'est: Programme d'Aide Européen aux plus Démunis (PEAD) et par la suite tu peux utiliser ce terme, même dire ce programme ou autres mots afin d'éviter trop de répétition!

C'est un conseil, j'espere qu'il te servira! :clin:
ESI 2013/2016 à Auch
S1: SSR, S2: Maternité
lolo_82
VIP
VIP
 
Messages: 2517
Inscription: 18 Aoû 2012 20:36

Messagepar williamm20 » 26 Nov 2012 13:01

Ton résumé a l'air bien mais il faut expliquer une abréviation au moins la première qu'on l'utilise: c quoi le PEAD: ?
UE j'ai compris c Union Européenne. Sinon il faut aussi éviter les répétition.
Par exemple pour Union Européenne si tu avais à répété le sigle ben tu pourrais dire la petite Europe (ça fait gagner des points). :clin:

Pour la première phrase je dirai dans cette article (là je mets les sources) qui traite du PEAD (je dis à quoi correspond le sigle).

Voilà sinon c bien. :D
williamm20
Accro
Accro
 
Messages: 1427
Inscription: 01 Sep 2012 15:07

Messagepar Rattata » 27 Nov 2012 12:36

Merci beaucoup de vos conseils, évidemment que je vais m'en servir :D
Montpellier As : 18, 60 ème sur liste d'attente.
Aurillac : 6 en culture générale 10 en maths !
Nîmes via l'armée : Pas admis ! pas encore les notes !
Rodez : 18 en culture générale ! 7 en maths !
Avatar de l’utilisateur
Rattata
Forcené
Forcené
 
Messages: 315
Inscription: 20 Sep 2012 14:49

PrécédenteSuivante

Retourner vers Concours infirmiers