Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 25 Oct 2014 23:48

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Crunch » 13 Aoû 2006 15:35

Bonjour ,

Je suis en stage en réa et j'ai ma msp de rattrapage dans une dizaine de jour et je stress +++.Alors pour pas stresser dans le vide j'ai décider de prendre les choses en main : j'ai tenter de faire une démarche de soins sur une patiente qui est actuellement dans le service mais qui ne le sera peu etre/certainement plus dans une dizaine de jour.Mais bon bcp de patho se ressemble et sa ne peut pas faire de mal de bosser un peu...

Tout sa pour vous faire part de mes interrogations:

Pourquoi fait on des diurèse chez les patients sondè (car il n'y a pas de risque de retention d'urine ) ??

Sinon j'ai écrit quelques problèmes qui sont systèmatique j'ai les intubès ventilè alors j'aimerai bien que quelqu'un me donne son avis.J'ai notamment écrit un problème de mobilitè physique et un problème d'incapacitè a assurè ses fonctions vitales.

Alors si quelqu'un est disposè a m'aider je suis prète a lui envoyer ce que j'ai écrit ...

Merci

BSPP... qui stress et bosse a fond (et a tjrs cette impression de rien capté !!): comment vais je faire pour tenir le choc ???
On voudrait passer l'arme à gauche pour être à la droite de Dieu, moi je préfère prendre les armes et rester au milieu...
Avatar de l’utilisateur
Crunch
VIP
VIP
 
Messages: 2421
Inscription: 26 Juil 2004 15:49
Localisation: Dans les montagnes de p_titpoussin !!

Messagepar l'ami caouette » 13 Aoû 2006 15:53

BSPP... a écrit:Pourquoi fait on des diurèse chez les patients sondè (car il n'y a pas de risque de retention d'urine ) ??



Pour pouvoir faire le bilan des entrées et sorties, pour contrôler qu'il n'existe pas d'oligoanurie, entre autre...

BSPP... a écrit:problèmes qui sont systèmatique j'ai les intubès ventilè

incapacité à asurer ses soins d'hygiène et réduction de la mobilité physique, donc risque d'atteinte à l'intégrité de la peau (ecarres, mycoses à causes de certains ATB)
risque infectieux ++ du fait de tous les cathéters, les sondes
risque d'autoextubation, infections par stases des sécrétions bronchiques (c'est pourquoi il faut faire des aspirations trachéales), riques de désadaptation du vantilateur: vérifier fréquence repi, volume courant: bien encadrer les alrmes sur le respi)
Risque de phlébite car patient alité d'où anticoagulation sauf si hémorragie cérébrale entre autres...

Voilà, il en existe plein d'autres...

Donne moi des détails et je te répondrai...

:clin:
Dis moi qui tu suis et je te dirai qui je hais...
Avatar de l’utilisateur
l'ami caouette
Régulier
Régulier
 
Messages: 40
Inscription: 12 Aoû 2006 15:28
Localisation: Proxima du Centaure

Messagepar Crunch » 13 Aoû 2006 16:13

Merci bien je viens de t'envoyer un mp pour plus de détails.

La patiente a une insuffisance rénale chronique sévére d'ou le risque d'oligurie non ?
On voudrait passer l'arme à gauche pour être à la droite de Dieu, moi je préfère prendre les armes et rester au milieu...
Avatar de l’utilisateur
Crunch
VIP
VIP
 
Messages: 2421
Inscription: 26 Juil 2004 15:49
Localisation: Dans les montagnes de p_titpoussin !!

Messagepar desesperé » 13 Aoû 2006 16:47

BSPP... a écrit:Merci bien je viens de t'envoyer un mp pour plus de détails.

La patiente a une insuffisance rénale chronique sévére d'ou le risque d'oligurie non ?


oui c'est ca, qui dit irc dit risque d'oligurie ou encore d'anurie d'ou surveillance diurèse pour éviter l'OAP, les troubles hydro electrolytiques etc....
et aussi pour eviter une insuf rénal terminale qui provoquerait une dialyse...
Le rein a les fonctions suivantes :
Elimination des dechets azotés
Maintien de l'équilibre acido basique et hydro electrolytique
Role hormonal (sécrétion de l'EPO notamment)

Corriger moi si jme trompe Merci
desesperé
 
Messages: 10
Inscription: 31 Juil 2006 18:48

Messagepar l'ami caouette » 13 Aoû 2006 16:53

BSPP... a écrit:Problème d'altération de la mobilité physique lié à sa pathologie se manifestant par une incapacité a se mobiliser et a réaliser ses auto soins


Ce n'est pas seulement lié à la pathologie, mais aussi au fait que les patients intubés sont très souvent sédatés et donc dépendants pour tout.

Je vais procéder à ma façon, par thème:

neuro, hygiène:

patient sédaté et dans l'incapacité d'effectuer ses soins
Risque d'escarre, de thrombose veineuse, de mycoses, d'infections
ojectifs: éviter les escarres, les manifestations thrombo emboliques, les infections
actions: faire les soins de nursing suivants
toilette comlète + chaque fois que nécessaires en cas de souillures + préventions d'escares par effleurage (et non massages) par sanyrène ou escarine) des points d'apui, + varier les points d'appuis par des changements de positrions au moins toutes les 3h00 + soins de bouche pour éviter sécheresse buccae et mycoses + soins de nez au sérum phy avec aspirations pour éviter les sinusites + soins dy'eux pour éviter sécheresse des yeus et conjonctivites, kératites, ulcères de cornées: fermer les yeux avec adhésif hypoallergénique chez patient lourdement sédatés et/ou curarisés pour éviter ulcères de cornées et atteintes rétiniennes
évaluation

Respi:
patient intubé ou trachéotomisé dans l'incapacité d'évacuer des sécrétions bronchiques (risque infectieux); En fonction du mode ventilatoire réglé, risque de se désadapter de la machine, risque de baro traumatisme (si volume contrôlé) , risque d'autoextubation si en phase de réveil
Actions: surveiller état du patient: agitation, sueurs, marbrures, cyanose, FR, FC, TA, volume courant, SpO2
un patient non adapté à son respi est tachycarde, en sueur, agité, tusse, hypertendu...
Surveiller et encadres les alarmes du respi:
Si patient en VC: alarmes de pressions, pression de plateau
Si VS-AI-PEP: Volume courant, FR, ballotement thoraco abdo, tirage

pratiquer les aspirations trachéales autant que nécéssaires et au moins une fois par 6 hoo
S'assurer de la bonne fixation de l'IET (sonde d'intubation endo trachéale), le gonflage du ballonnet (gonfflé à 30/34 pas moins car sonde mobile, pas plus car risque de trachéo malacie), changer le filtre si saturé ou sale, vérifier que le patient ne peut pas s'autoextuber (l'attacher si nécessaire)
pansement de trachéo quotidien avec changement de métalline (ou plus si besoin)
Position à 30° ou demi assise du patient si n'est pas un cas neuro quand décubitus dorsal

Hémodynamique:

Surv pouls, TA
S'assurer de la bonne volémie du patient: contrôle PVC + VPP
Perfusion de substances sur prescription médicalre et protocole:
adrénaline, noradrénaline, dopamine, dobutrex ou à l'inverse loxen, eupressyl, solutés de remplisages, etc...

Signaler au médecin toute tachycardie, bradycardie, ESV, TV, ou tout autre trouble du rythme
Faire le zéro du KTart au moins une fois par équipe

élimination:

Contrôle de la diurèse horraire: permet d'juster le traitement diurétaique en fonction de la diurèse (calculé par rapport aux apports liquidiens, à la volémie, oedèmes à perdre, etc...
Si Sonde à demeure, doit être siliconée et non en latex
Vérifier aspest des urines: concentrées, troubles, hématuriques, etc..., leur odeur
Les buts: s'assurer qu'il y a une diuèse suffisante, qu'il n'y a pas d'infection U

J'en ai sûrement opublié, mais d'autres complèteront...


P.S.: Dans le mp que tu m'as envoyé, ton travail était plutôt bon.

:clin:
Dis moi qui tu suis et je te dirai qui je hais...
Avatar de l’utilisateur
l'ami caouette
Régulier
Régulier
 
Messages: 40
Inscription: 12 Aoû 2006 15:28
Localisation: Proxima du Centaure

Messagepar Crunch » 13 Aoû 2006 19:14

Merci pour toute ces prècisions, je vais étudier tout cela demain car la je sature et ce soir je vais essayer d'oublier tout cela histoire de dormir un peu.

En tout les cas merci à tous pour votre aide et à bientot pour de nouvelles aventures ( enfin nouvelles question plutot :clin: )
On voudrait passer l'arme à gauche pour être à la droite de Dieu, moi je préfère prendre les armes et rester au milieu...
Avatar de l’utilisateur
Crunch
VIP
VIP
 
Messages: 2421
Inscription: 26 Juil 2004 15:49
Localisation: Dans les montagnes de p_titpoussin !!

Messagepar Artefact » 13 Aoû 2006 20:09

Il y a aussi un risque d'ulcère de stress si ton patient est sous Mopral ou inexium; Dans mon HU, il y a une prescription systélamatique d'un protecteur gastrique en prévention.
Il y a aussi risque d'anxiété lié à l'apareillage, la contention ( s'il y a ), le contexte de réa.
Image
Avatar de l’utilisateur
Artefact
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6851
Inscription: 19 Oct 2005 18:43

Messagepar Crunch » 16 Aoû 2006 14:13

Artefact a écrit:Il y a aussi un risque d'ulcère de stress si ton patient est sous Mopral ou inexium; Dans mon HU, il y a une prescription systélamatique d'un protecteur gastrique en prévention.
Il y a aussi risque d'anxiété lié à l'apareillage, la contention ( s'il y a ), le contexte de réa.


C'est vrai que je ne pensai pas qu'un patient intubè ventilè ms conscient puisse etre anxieux : comme quoi sa fait du bien d'avoir un regard exterieure...
Par contre si'il est sédaté ou dans le coma y'a pa de risque d'ulcère de stress ou d'anxiètè ?
Sinon dans le service il y a des patient qui ont de l'eupantol en IV (anti secretoire gastrique) en principe c'est donnèe soit pour l'ulcère de stress (ldc sa signifi qu'il y a qd memee stress si le patient et ds le coma), soit pour le risque d'ulcère liè au medicament agresif pour l'estomac que le patient prend ( or le patient ne peu prednre aucun medicament par voi orale je ne voi pas l'interet)....
On voudrait passer l'arme à gauche pour être à la droite de Dieu, moi je préfère prendre les armes et rester au milieu...
Avatar de l’utilisateur
Crunch
VIP
VIP
 
Messages: 2421
Inscription: 26 Juil 2004 15:49
Localisation: Dans les montagnes de p_titpoussin !!

Messagepar Crunch » 16 Aoû 2006 14:22

Au fait merci l'ami caouette pour toutes tes explications, sa m'a permis de voir qu'il me manquait pas mal de chose donc j'ai reformuler mon problème d'incapacité à assurer ses fonctions vitales.Je vous met seulement ici la formulation et les objectifs afin que ce ne soit pas trop lourd...

Problème d'incapacité à assurer ses fonctions vitales lié à sa pathologie/a la sédation se manifestant par une incapacité de respirer /une dépendance aux amines

Objectifs:

■ Maintenir une saturation à 95-98% et des gaz du sang dans les valeurs normales (PaO2 85- 90mmHg, PaCO2 38-42mmHg, Bicar 21-20 mmol/l, Ph 7,38-7,42)
■ Maintenir une TA à........
■ Eviter la bradycardie et tachycardie
■ Maintenir une diurèse entre 1 et 2 l/jr afin d'éviter la stase urinaire (dc l'infection)
■ Eviter l'inhalation
■Assurer des apports nutritifs



Sinon j'ai une patiente qui nest pas diabètique mais qui a décompensé sa glycèmie en réa, (mais maintenant c'est revenu a la normale donc on ne epu pas dire qu'elle a déclarer un diabète) et je me demande d'ou sa vient ? L'équipe m'a dit que quand les gens cela arriver mais je nevoi pas a quoi c'est du.Si vous avez des infos la dessus je suis preneuse...
(elle a des atcd d'hypertension, d'asthmet et d'inssuffisance rénale mais je vois pas le rapport)

J'espère ne pas etre trop pènible avec mes questions masi je vosu assure je cherche !!
On voudrait passer l'arme à gauche pour être à la droite de Dieu, moi je préfère prendre les armes et rester au milieu...
Avatar de l’utilisateur
Crunch
VIP
VIP
 
Messages: 2421
Inscription: 26 Juil 2004 15:49
Localisation: Dans les montagnes de p_titpoussin !!

Messagepar Artefact » 16 Aoû 2006 14:46

BSPP... a écrit:
Artefact a écrit:Il y a aussi un risque d'ulcère de stress si ton patient est sous Mopral ou inexium; Dans mon HU, il y a une prescription systélamatique d'un protecteur gastrique en prévention.
Il y a aussi risque d'anxiété lié à l'apareillage, la contention ( s'il y a ), le contexte de réa.


C'est vrai que je ne pensai pas qu'un patient intubè ventilè ms conscient puisse etre anxieux : comme quoi sa fait du bien d'avoir un regard exterieure...
Par contre si'il est sédaté ou dans le coma y'a pa de risque d'ulcère de stress ou d'anxiètè ?
Sinon dans le service il y a des patient qui ont de l'eupantol en IV (anti secretoire gastrique) en principe c'est donnèe soit pour l'ulcère de stress (ldc sa signifi qu'il y a qd memee stress si le patient et ds le coma), soit pour le risque d'ulcère liè au medicament agresif pour l'estomac que le patient prend ( or le patient ne peu prednre aucun medicament par voi orale je ne voi pas l'interet)....


je pense qu'il est plutôt prescrit pour prévenir l'ulcère de stress et l'anxiéte est quand même présent quand la personne est sédatée. mais il vaut mieux poser la question à une IDE qui bosse en réa pour avoir confirmation.

Par contre, dans certaines unités de réa, elles mettent en place une surveillance de la glycémie avec PSE d'insuline si Dextro est élevé. Même quand la personne n'est pas diabétique. C'est dû à un déséquilibre glycémique souvent provoqué par l'alimentation entérale ou parentérale.Encore unefois, vaut mieux se tourner vers une IDE de réa! :clin:
Image
Avatar de l’utilisateur
Artefact
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6851
Inscription: 19 Oct 2005 18:43

Messagepar picdoux » 16 Aoû 2006 15:33

je n'avais pas vu ton post avant :oops:
je t'ai envoyé mon adresse mail en mp :clin:
"Les parents sont des os sur lesquels les enfants font leurs dents." :mal:
picdoux
VIP
VIP
 
Messages: 3731
Inscription: 17 Juil 2005 12:25
Localisation: on y trouve des bulles

Messagepar l'ami caouette » 16 Aoû 2006 17:12

BSPP... a écrit:Sinon j'ai une patiente qui nest pas diabètique mais qui a décompensé sa glycèmie en réa, (mais maintenant c'est revenu a la normale donc on ne epu pas dire qu'elle a déclarer un diabète) et je me demande d'ou sa vient ? L'équipe m'a dit que quand les gens cela arriver mais je nevoi pas a quoi c'est du.Si vous avez des infos la dessus je suis preneuse...
(


Salut,

Comme te l'a dit Artefact, c'est en grande partie lié à l'alimentation entérale, parentérale (oliclinomel, Trivé, etc...) et aux perfusions...

C'est aussi lié aux amines le cas échéant: noradrénaline et adrénaline, notament, font flamber les glycémies...
D'autres substances encore font grimper les dextros: je ne les ai pas en tête, là, tout de suite, mais elles sont plusieurs à porter la lourde responsabilité des hyperglycémies... si, si...

:clin:
Dis moi qui tu suis et je te dirai qui je hais...
Avatar de l’utilisateur
l'ami caouette
Régulier
Régulier
 
Messages: 40
Inscription: 12 Aoû 2006 15:28
Localisation: Proxima du Centaure

Messagepar Crunch » 16 Aoû 2006 17:36

Oki merci a vous pour vos réponses ...

Demain je vais passer dans le service parce qu'en tenatant de rediger la présentaton de la personne je me suis rendu compte qu'il me manquait pas mal de donnèe...

Ah la la dur dure ces msp mais c'est interessant quand meme !!
On voudrait passer l'arme à gauche pour être à la droite de Dieu, moi je préfère prendre les armes et rester au milieu...
Avatar de l’utilisateur
Crunch
VIP
VIP
 
Messages: 2421
Inscription: 26 Juil 2004 15:49
Localisation: Dans les montagnes de p_titpoussin !!

Messagepar Kenny » 16 Aoû 2006 18:53

moi je dirai tout dépend de la pathologie de ton patient!!!


si c'est neuro , c'est pas comme si c'est cardio etc.....


en neuro tu as des syndromes de fuite de Na, d'ou l'improtance de la diurese our les iono U faire des densités U pr vérifier l'apparition d'un diabète insipide.....

pour la glycémie, il ne faut pas oublier que si ton patient est sédaté voir refroidi, le cerveau est au repos donc consomme moins, donc ça peut se traduire par pleins de choses!!!!

un des gros problème d'une patient en réa, est aussi la fonte musculaire++++++
Membre du CODI: le Contre Ordre Des Infirmiers, venez nous rejoindre sur notre forum...
Avatar de l’utilisateur
Kenny
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7675
Inscription: 06 Nov 2003 18:18
Localisation: sur les genoux de Nours

Messagepar l'ami caouette » 16 Aoû 2006 19:20

Kenny a écrit:moi je dirai tout dépend de la pathologie de ton patient!!!


si c'est neuro , c'est pas comme si c'est cardio etc.....


en neuro tu as des syndromes de fuite de Na, d'ou l'improtance de la diurese our les iono U faire des densités U pr vérifier l'apparition d'un diabète insipide.....

pour la glycémie, il ne faut pas oublier que si ton patient est sédaté voir refroidi, le cerveau est au repos donc consomme moins, donc ça peut se traduire par pleins de choses!!!!

un des gros problème d'une patient en réa, est aussi la fonte musculaire++++++


Tu as raison.

Un petit bémol cependant: il n'est pas rare de voir des patients de réa qui viennent juste d'être sédatés et dont la glycémie augmente d'emblée sans qu'il n'y ait de diabète connu: le patient est sous amines et flambe sa glycémie...

Est-ce le stress, les amines, (les perfs, il ne les a généralement qu'après les produits d'urgence, donc là il ne les a pas encore, donc pas d'apport de sucres), le cerveau n'a pas encore "décidé" de conssomer moins de sucre...

Plusieurs facteurs sont liés: après, difficile de faire réellement la part des choses...
à creuser... :clin:
Dis moi qui tu suis et je te dirai qui je hais...
Avatar de l’utilisateur
l'ami caouette
Régulier
Régulier
 
Messages: 40
Inscription: 12 Aoû 2006 15:28
Localisation: Proxima du Centaure

Suivante

Retourner vers Etudiants infirmiers (ESI)