Forum : Infirmier(e)s de bloc opératoire (IBODE)

Nous sommes le 28 Mar 2020 18:15

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar toun75 » 17 Mar 2016 21:26

Bonjour,
Je suis actuellement en poste en bloc opératoire en secteur privé.
Nous nous retrouvons confrontés à un problème.
Les anesthésistes nous demandent d'inscrire les morphiniques (qu ils utilisent) dans le cahier prévu à cet effet. Ils nous demandent d inscrire le nom du patient le type de morphinique le dosage et le nombre d ampoules utilisées.

Sommes nous en droit de refuser de le faire? nous ne préparons pas les seringues et refusons d'injecter.
Sur quel texte pouvons nous nous appuyer pour assoir notre refus?
merci pour votre réponse
toun75
 
Messages: 2
Enregistré le: 17 Mar 2016 21:13

Messagepar wyllette » 18 Mar 2016 09:01

Il y a cela
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... rieLien=id

Le code de la sante publique.......
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar wyllette » 18 Mar 2016 09:11

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... rieLien=id

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... dateTexte=


où en sont vos propres recherches et quelles sont vos propres conclusions?
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar toun75 » 20 Mar 2016 10:24

bonjour,

concernant mes recherches : je ne trouve absolument rien au niveau législation qui me dit clairement qui doit écrire la prescription.

Étant donné que nous ne préparons pas et n'injectons pas ces ampoules de sufenta et assimilés, je ne vois pas pourquoi nous devrions les inscrire sur le relevé ( notre nom n apparait pas ni notre signature évidement)
Nous ne faisons que sortir la boite du coffre des stups et la remettre le soir.

Pour le moment c est en stand by avec les anesthésistes qui refusent de les inscrire sous prétexte que nous faisons bien la traçabilité des DMI utilisés pendant la chirurgie.

voilà
toun75
 
Messages: 2
Enregistré le: 17 Mar 2016 21:13

Messagepar wyllette » 20 Mar 2016 11:51

qu en pense votre cadre ? dans l attente je noterais sur le cahier x ampoules de ;;;;sorties à la demande de .... s il n y a pas d iade au mar de faire le reste
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar Jo_bis » 20 Mar 2016 11:54

toun75 a écrit :Les anesthésistes nous demandent d'inscrire les morphiniques (qu ils utilisent) dans le cahier prévu à cet effet. Ils nous demandent d inscrire le nom du patient le type de morphinique le dosage et le nombre d ampoules utilisées.

Pourquoi ne signerait-il pas le registre en fin de journée, pour valider vos données ?
Comme cela, vous seriez couverts.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9797
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Leopold Anasthase » 20 Mar 2016 19:18

C'est celui qui sort l'ampoule du coffre qui l'inscrit sur le registre.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12035
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar Jo_bis » 20 Mar 2016 19:21

Leopold Anasthase a écrit :C'est celui qui sort l'ampoule du coffre qui l'inscrit sur le registre.

Je suis d'accord mais je me basais sur ceci (J'ai peut-être mal compris) :
toun75 a écrit :Étant donné que nous ne préparons pas et n'injectons pas ces ampoules de sufenta et assimilés, je ne vois pas pourquoi nous devrions les inscrire sur le relevé ( notre nom n apparait pas ni notre signature évidement) Nous ne faisons que sortir la boite du coffre des stups et la remettre le soir.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9797
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Leopold Anasthase » 20 Mar 2016 19:26

Je n'ai peut-être pas tout compris, mais vu de loin ça ressemble à un mauvais bricolage.

Laissez moi deviner, il n'y a pas d'iade dans votre bloc, et vos mar vous demandent quelques menus travaux ?

Si une organisation décide de se passer d'iade, il faut que les mar soient autonomes sur l'anesthésie : préparation de salle, vérification du matériel, préparation des médicaments, surveillance du patient etc.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12035
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar Jo_bis » 20 Mar 2016 19:54

Leopold Anasthase a écrit :Si une organisation décide de se passer d'iade, il faut que les mar soient autonomes sur l'anesthésie : préparation de salle, vérification du matériel, préparation des médicaments, surveillance du patient etc.

Je n'avais pas envisagé les choses sous cet angle, mais vous avez raison : IADE est une profession réglementée et le "faisant fonction" n'est pas toléré par la Loi.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9797
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33


Retourner vers « Infirmier(e)s de bloc opératoire (IBODE) »



Publicité

-