Forum : Concours infirmiers

Nous sommes le 24 Avr 2014 15:58

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Wallis_b » 20 Déc 2012 16:28

Bonjour à toutes et à tous :-)
Étudiante en IFSI d'Annonay en Ardèche, je tiens à partager sur le site mon témoignage lorsque j'ai passé mes concours car cela a été très difficile. J'espère que mon témoignage servira à certains et/ou à certaines qui croient que ce n'est pas possible, que c'est trop dur etc... NON ne pensez pas comme ça! Donnez vous les moyens et donnez le meilleur de vous-même! Voici mon récit:

Après mon BAC, je me suis inscrite en faculté de Médecine. J'ai passé ma première année de PCEM1 à Grange-Blanche à Lyon et le concours final... je l'ai raté! Puis j'ai redoublé et durant l'été, nous sommes passés à la réforme des études médicales! Ainsi, les mythiques facultés de médecines de Grange-Blanche, lyon-Nord et Laënnec n'existaient plus! tout a été fusionné pour donner la grande faculté de Médecine de Lyon-Est. Donc tout nouveau programme, nouveau cours... Les étudiants d'une certaine faculté avait plus de chance de réussir puisqu'on avait beaucoup de leurs profs qui n'avaient pas changer de programme... Bref je me suis déchirée mais je ne suis pas passée...
Ainsi je me suis inscrite au pôle emploi après cet échec et j'ai travaillé, j'avais un job dans une petite société lyonnaise de markéting... Je voulais rester dans le domaine du médical car j'aime soigner les gens, j'aime apporter du bien-être aux autres et les aider à aller mieux. c'est ce que je voulais faire. Alors j'ai songé à plusieurs choses...mais dans tous les cas je voulais prodiguer des soins techniques aux gens... c'est alors que ma mère m'a vraiment encourage à faire des études d'infirmières! Oui c'était ce qu'i me fallait...une école en 3 ans, un métier passionnant, des soins très techniques... et un rôle central dans la prodiguation des soins!

J'ai travaillé dans cette petite société pendant 1 an et après cette année, j'ai pu demander avec le pôle emploi d'intégrer une préparation au concours infirmier intégralement financée par le pôle emploi, avec le GRETA. Alors j'ai vu avec ma conseillère, et elle m'a inscrite au concours qui permettrait de "trier" les candidats. Nous étions plus de 70 inscrits au pôle emploi et ils n'en prendraient que 12 pour la formation financée qui devait durer 4 mois et demi, de façon intensive.

Je me suis rendue à l'entrée de la formation, il y avait un test de français, de mathématiques et de tests logiques, et enfin un entretien oral avec un des formateurs du GRETA. Les tests se sont assez bien passé puisque j'ai eu 11 en mathématiques (je n'ai jamais eu un niveau d'excellence dans cette matière) et 16 en français. L'entretien s'est très bien passé et j'ai été plutôt convaincante car j'ai eu 18, ce fut un soulagement car j'ai été beaucoup stressée lors de l'entretien: on m'a demandé quelle est ma dernière lecture, on a vérifié ce que je disais avec des questions etc... Mais à la fin de l'entretien elle m'a dit "je pense que vous pouvez apporter beaucoup au groupe et je ferai tout pour que vous soyez intégrée". Ça a été quand même un soulagement, et le jour où tout le monde attendait la réponse je désespérait car ils devaient appeler les heureux gagnants à 14h et à 14h20 toujours rien... J'étais en plus en montagne pour quelques jours de vacances. Et là...le téléphone sonne et c'est un numéro privé! je décroche et on m'annonce la bonne nouvelle! Que je suis attendue pour la rentrée le 15 octobre à 8h30!

La prépa a duré 4 moi et demi, c'était très intensif, vraiment. Nous avons étudié énormément de matières: "droit", biologie... Parfois pendant la prépa on se demandait à quoi servait certains cours comme l'hygiène et l'ergonomie. Mais finalement, ils nous ont été bien utiles pour le concours car ces thèmes étaient brièvement abordés et testés lors de l'entretien et ça nous donnait pas mal de grain à moudre pour l'étude de texte.
J'avais aussi acheté plusieurs livres de tests psychotechniques, dont un livre très bien fait "Le maxi guide infirmier". Et quand j'étais relaxe et décontractée et bien je m'entrainais à faire des tests psy. Parfois je faisais et refaisais les mêmes, encore et encore mais cela m'a aidé à arriver à un but important dans les tests psychotechniques: l'automatisme et la réactivité. A la fin de la formation, environ 3 semaines avant, je suis tombée en dépression et cela m'a fait diminuer la confiance en moi, l'estime de soi etc... J'étais toujours motivée pour avoir mon concours mais j'étais tellement désespérée à cause de ma dépression. Je n'ai demandé d'aide à personne et j'essayai de le cacher aux autres.

Je me suis quand même accrochée et j'ai tout donné. Mais lors de la semaine qui a précédé les concours, j'ai vraiment été très mal et je n'ai pas fais une seule révision! Cette dernière semaine je n'ai absolument rien fait! Donc je m'inquiétais vraiment et je ne pensais pas avoir un seul concours sur les 5! Je me suis inscrite à 5 concours dans les villes alentours de chez moi.
J'ai eu un bon sentiment pour les concours de Bourgoin-Jallieu et Lyon mais je savais que je ne serai pas prise à Vienne car je l'avais foiré, le sujet a été très difficile. Pour Annonay, c'était le pire: j'ai été complètement déstabilisée durant le sujet, car il y avait des tests psychotechniques chronométrés auxquels je ne m'attendais pas, une horreur! J'ai commencé à pleurer pendant le sujet et j'ai perdu tout espoir de réussir. Pendant une dizaine de minutes j'ai arrêté les tests psychotechniques pour pleurer un bon coup... je ne vous décrit même pas la tête des autres candidats qui me regardaient stupéfaits pour certains, et d'autres avec un regard genre "une place en plus!". Après mes 10 minutes de pleurs, je me suis ressaisi de toutes mes forces et j'ai essayer de faire de mon mieux et de donner mon maximum. Sinon le sujet d'écrit portait sur les téléphones portables, et j'étais confiante sur ce dernier; mais pas du tout sur les tests psychotechniques.

Verdit final: j'ai raté 4 concours sur 5... mais j'ai réussi l'écrit à Annonay! J'ai eu 12 aux tests psychotechniques (là c'était la surprise TOTALE!!!) et 14 à l'écrit sur le sujet concernant les téléphone portables. Ça a été une grande surprise car je n'aurai jamais cru réussir ainsi en ayant pleuré de désespoir durant 10 minutes d'un examen chronométré à la seconde près! Puis j'ai été convoquée à l'oral et je n'avais pas beaucoup de temps pour réviser... Je n'avais que 3 semaines, durant la prépa je n'avais pas trop travailler l'oral car à chaque fois que je faisais une simulation avec les profs, je fondais en larmes à cause de ma dépression et en ce moment je travaillais, donc pas trop le temps de réviser. Alors j'ai essayé de réviser un peu et de m'entrainer mais je n'ai quasiment réviser que 2 sujets et même pas en entier :s Je lisais souvent le soir avant de dormir.

Puis je suis arrivée le jour de l'oral et je suis tombée sur un sujet concernant la polyvalence des femmes dans la société, qui gèrent vie de famille, professionnelle et de couple. j'ai essayé de faire un plan assez cohérent et limpide, l'introduction était assez propre. Ma présentation a duré environ 8 minutes et les 3 membres du jury me mettait la pression par leur regard, ça me mettait mal à l'aise mais je les ai quand même regardé dans les yeux, j'essayai d'être à l'aise et de détailler chaque idée pertinente.
Ensuite lors de l'entretien ça ne s'est pas bien passé du tout! Je béguetais, j'étais bloquée je n'arrivais plus trop à parler, je me retenais de pleurer... Le jury ne cessait de m'attaquer, surtout l'une des trois, elle m'attaquait par des attaques ad-hominem et sur des petits détails. Elle m'a tellement stressé que je ne connaissais même plus le nom du service de pédiatrie, j'étais incapable de le prononcer. J'ai essayé de me défendre quand même mais je n'y croyais plus à la sortie de cet entretien... J'étais en larme et très mal, vraiment. Pour moi C’ÉTAIT FOUTU!

Alors j'ai continué à travailler en attendant les résultats mais je n'y croyais pas, je réfléchissais à reprendre mes études au Canada. Puis le jour des résultats je ne pouvais pas les voir car j'étais au travail et ma meilleure amie à regarder à ma place. Elle m'envoie un sms et me dit de toujours y croire car j'étais 37° en liste d'attente !

37° sur la liste d'attente?! (j'avais eu seulement 10 à l'oral) Donc il faudrait que 63 personnes plus 37 autres se désistent pour que j'ai une place... j'y croyais encore moins. Alors je suis partie en Suisse dans les montagnes alpines pour tenter de me ressourcer par ma passion de la randonnée... Et un vendredi matin alors que je me préparais pour une randonnée à Rinderberg près de Gstaad, mon téléphone sonne. C'est l'école d'Annonay: c'est la secrétaire administrative qui m'appelle. Elle me demande si j'ai trouvé une place dans une école. Je lui dis que non. Et elle me dit, je m'en rappellerai toujours, "Alors j'ai une place à vous proposer". J'ai explosé de joie! Après tout ce parcours du combattant j'ai eu une place! Et là elle me dit "Alors je vous la garde ou pas???", et je lui dis "Oui bien sur je la prends!". Alors elle me demande de venir à la pré rentrée qui aura lieu fin juillet...

C'était le bonheur vraiment! Après toutes ces galères et ces sacrifices je suis enfin acceptée dans une école et la rentrée sera le 3 septembre 2012 :) Oulala vous ne pouvez pas savoir comment ça fait du bien, cela a été le soulagement total!
Donc je suis allée à la pré rentrée, après cela j'avais tout un tas de documents administratifs à donner, ça a été lourd mais bon il fallait bien car le plus dur était passé :)

Et aujourd'hui je suis élève infirmière à Annonay en Ardèche et je vous écris de mon nouveau chez moi :-) Si je peux aider qui que ce soit dans ses questionnements n'hésitez pas à me contacter ;-)

J'espère que mon récit servira à certains ou certaines d'entre vous: continuez jusqu'au bout malgré les difficultés, car on peut quand même y arriver si on se donne à fond :-)
Regardez mon cas: j'étais en dépression, je n'ai rien foutu plusieurs jours avant le concours, j'ai pleuré et perdu 10 minutes de temps pendant les tests psychotechniques, or 10 minutes sont déterminantes dans ce type de concours! Mais j'ai quand même réussi à passer et à m'en sortir pas trop mal :-) Donc gardez espoir jusqu'au bout et donnez votre maximum ;-)
Wallis_b
 
Messages: 4
Inscription: 20 Déc 2012 09:36

Messagepar debthiel » 21 Déc 2012 11:06

Merci :D :D

Ton récit est vraiment super et très remotivant pour moi , sa prouve que la motivation profonde pour ce métier gagne malgrè des épreuves difficiles!!!
J'espère pouvoir faire le meme récit l'année prochaine!! :clin: lol
Bonne continuation dans tes études
Concours IFSI MACON 20 Mars 2013
Concours IFSI BOURG FLEYRIAT 7 Mars 2013
Maman de 2 ptits mecs 1 an et 5 ans
En reconversion totale
debthiel
 
Messages: 24
Inscription: 08 Aoû 2012 15:39

Messagepar cristal74270 » 26 Déc 2012 21:41

juste un mot
bravo :clap:
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar ninissah » 27 Déc 2012 18:17

Ton témoignage m'a vraiment remotivée et je t'en remercie. Depuis quelques quelques j'ai du mal à réviser malgré le fait que je sois en vacances. Je commençais à angoisser ( oui je suis une angoissée de nature ) et à me dire que j'y arriverai pas mais la je me dis que rien n'est perdu qu'il faut que je me donne les moyens moi aussi. Encore merci et très bonne continuation à toi :D
Bac S mention bien !
ESI 2013-2016 ! Blancarde
S1 : SSR cardio
S2: EHPAD
No pain No gain ...
Avatar de l’utilisateur
ninissah
Régulier
Régulier
 
Messages: 55
Inscription: 12 Nov 2012 19:02


Retourner vers Concours infirmiers