Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 23 Aoû 2014 14:24

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar uij_36851 » 20 Mai 2010 22:38

Bonjour à tous-toutes !

Je bosse actuellement dans un centre de soins palliatif tout récent de la région midi pyrénnée.Dans mon service, on utilise la morphine en sous cutannée en ampoule de 1ml/10mg, trés souvent en faible dose 2,5mg soit 0,25ml par injection. La pharmacie nous tape sur les doigts car on utilise 1ampoule par injection et du coup on "gaspille" les 3/4 de l'ampoule. Elle (la pharm) voudrait que l'on utilise une ampoule intégralement en préparant en avance la morphine en seringues. Qu'en pensez vous et comment faites vous dans votre service ?

merci pour vos réponses !
uij_36851
 
Messages: 7
Inscription: 19 Nov 2007 13:23

Messagepar Afudsa » 21 Mai 2010 00:56

Hello,
J'ai svt la même situation avec la kéta (genre 10mg ds une amp de 50).
Nous utilisons 1 amp/patient, quitte à "gâcher". Et si la pharmacienne pigne, nous la renvoyons sur le CLUD qui a validé la pratique.
Réa chir / Réa cardiaque / Réveil
Avatar de l’utilisateur
Afudsa
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 231
Inscription: 08 Nov 2005 22:44
Localisation: Par ci, par là...

Messagepar thadeus » 21 Mai 2010 01:02

On a jamais eu ce genre de critique de la pharma et je la trouve très déplacée. Garder un produit dans une seringue plus de 24h, il me semble que ce n'est pas autorisé et déconditionner un morphinique sans l'utiliser non plus, et comment être sur que c'est de la morphine dans la seringue ? Et la règle du "celui qui prépare est celui qui injecte" ? Dans tous les cas, c'est au médecin chef de régler ça avec le pharmacien.

Sinon hors sujet je trouve ça peu 2,5mg en soin pal. Chez nous on commence plus volontiers à 10 ou 20mg/jr en sap s/cut et je connais d'autres services qui commencent d'emblée à 50mg...?!
IDE en SSR
Avatar de l’utilisateur
thadeus
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 205
Inscription: 13 Sep 2004 15:41
Localisation: arras

Messagepar nanou25 » 21 Mai 2010 09:13

thadeus a écrit:Chez nous on commence plus volontiers à 10 ou 20mg/jr en sap s/cut


idem dans mon service.

uij_36851 a écrit:Elle (la pharm) voudrait que l'on utilise une ampoule intégralement en préparant en avance la morphine en seringues


Moi je ne le fait avec aucun medicamant alors encore moins de la morphine... Pour moi toute préparation "à l'avance" est source d'erreur.
nanou25
Habitué
Habitué
 
Messages: 82
Inscription: 06 Déc 2009 21:17

Messagepar uij_36851 » 21 Mai 2010 11:49

Disons que comme c'est des soins palliatifs gériatrique, on ne peux pas se permettre de faire de trop forte dose. de plus on injecte la morphine toute les 4heures. Pour ce qui est des patients qui se mobilise, qui sont en bon état général, on passe la morphine en iv, avec des pca. faut que je voye sa avec le médecin chef pour qu'il arrive à faire bouger les choses.......
uij_36851
 
Messages: 7
Inscription: 19 Nov 2007 13:23

Messagepar piloupilou » 21 Mai 2010 15:14

uij_36851 a écrit:Bonjour à tous-toutes !

Je bosse actuellement dans un centre de soins palliatif tout récent de la région midi pyrénnée.Dans mon service, on utilise la morphine en sous cutannée en ampoule de 1ml/10mg, trés souvent en faible dose 2,5mg soit 0,25ml par injection. La pharmacie nous tape sur les doigts car on utilise 1ampoule par injection et du coup on "gaspille" les 3/4 de l'ampoule. Elle (la pharm) voudrait que l'on utilise une ampoule intégralement en préparant en avance la morphine en seringues. Qu'en pensez vous et comment faites vous dans votre service ?

merci pour vos réponses !


C'est ce qu'on fait en SSPI,on utilise dse ampoules de 1ml/20mg de morphine,on dilue l'ampoule pour revenir a 20ml,et on pompe la quantité nécessaire par patient avec de petites seringues.
Mais aprés faut arréternla morphine c'est vrmt pas cher,je ne dis pas qu'il faut gaspiller,mais faut pas charrier qd méme...
piloupilou
VIP
VIP
 
Messages: 2354
Inscription: 20 Fév 2010 12:48

Messagepar piloupilou » 21 Mai 2010 15:16

Mais c'est vrai que préparer a l'avance est source d'erreur,mais c'est vrai que méme pour des PA,2,5mg c'est....rien,surtout en SC!!
piloupilou
VIP
VIP
 
Messages: 2354
Inscription: 20 Fév 2010 12:48

Messagepar thadeus » 21 Mai 2010 16:58

pour info, les principes dans mon service sont :
-une seule voie s/cut pour l'hydratation et les differentes sap (morphine, hypnovel, scopolamine) pour ne piquer chaque jour donc encore moins toutes les 4h
-pas de voie iv en soin pal également dans le but de ne pas avoir a piquer a répétition

et je bosse également en gériatrie !
Le seul cas de surdosage que j'ai vu était à 80mg/jr sur plusieurs semaines je ne pense pas qu'à 20mg/jr on prenne bcp de risque hormis la somnolence... et encore, est ce un mal en parlant de soin pal'
IDE en SSR
Avatar de l’utilisateur
thadeus
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 205
Inscription: 13 Sep 2004 15:41
Localisation: arras

Messagepar piloupilou » 21 Mai 2010 17:28

Oui,ca ne m'avait pas interpelée tout a l'heure,mais FRANCHEMENT,une injection sous cut toutes les 4h en soins palliatifs???!!! :choque:
Ne peut-on pas trouver un uatre moyen,une IV plutot que de leur faire mal toutes les 4h pour soi disant les soulager,en plus avec seulement 2,5mg de morphine S/C?!
piloupilou
VIP
VIP
 
Messages: 2354
Inscription: 20 Fév 2010 12:48

Messagepar kadosh » 21 Mai 2010 21:24

Pr revenir au sujet principal qui est de préparer à l'avance des seringues de morphines pr éviter le gaspillage de l'ampoule, qu'en pense la cadre de ton service?s'il y'a des économies ds l'utilisation des stups où va t-on?
cela signifie source d'erreur dc responsabilité engagée....
je fais de l' intérim dc je taf ds différents établissements ,et dans chaque service , le produit restant ds l'ampoule n'est pas réutilisé et c'est valable pr n'importe quel traitement injectable....
kadosh
 
Messages: 4
Inscription: 13 Déc 2009 12:59

Messagepar uij_36851 » 21 Mai 2010 22:46

merci à tous pour vos réponses !

la cadre du service ne sais justement pas trop sur quel pied danser ! c'est bien la le problème !

Autrement les patients ont une sous cutannée qu'on laisse 4 jours (max) sur lesquel passe généralement une rehy, on ne pique pas les patients à chaque fois !! les doses peuvent vous paraitre faible, mais jusqu'a présent (sa fais presque deux ans que j'y suis) on a toujours réussi à régler le problème de la douleur. Les doses injecter varie de 2,5mg à 5mg. mais c'est le max que l'on passe.
uij_36851
 
Messages: 7
Inscription: 19 Nov 2007 13:23

Messagepar piloupilou » 21 Mai 2010 23:01

Ah,en sous cut ds la perf d'hydratation,ok,fallait y penser!! :lol: Et comment calculez vous alors le débit sur 4h puisque je suppose que l'hydratation se fait par 12h ou 24h?Vous mettez des petits pochons a cahque fois,toutes les 4h?
Bref,délicat pour ta cadre,mais c'est a elle de se positionner.
Bon courage.
piloupilou
VIP
VIP
 
Messages: 2354
Inscription: 20 Fév 2010 12:48

Messagepar uij_36851 » 22 Mai 2010 19:41

[quote="piloupilou"]Ah,en sous cut ds la perf d'hydratation,ok,fallait y penser!! :lol:

Non pas dans l'hydratation !! on pique dans la tubulure, en "bolus".
uij_36851
 
Messages: 7
Inscription: 19 Nov 2007 13:23

Messagepar piloupilou » 22 Mai 2010 20:29

Oui :lol: :lol: ,
bonne idée,mais je ne connaissais pas cette facon de faire non plus.Merci pour l'info du coup!
piloupilou
VIP
VIP
 
Messages: 2354
Inscription: 20 Fév 2010 12:48

Messagepar idelast11 » 22 Mai 2010 21:14

bonjour

j'ai aussi été confronté à ce problème mais pour l'héparine

m'a réponse a été simple : qu'elle le cout de de l'ampoule du dit produit (je crois que pour la morphine c'est 20cts d€...
idelast11
Régulier
Régulier
 
Messages: 56
Inscription: 30 Déc 2009 16:24
Localisation: 11

Suivante

Retourner vers Profession infirmière (IDE)