Forum : Concours infirmiers

Nous sommes le 19 Déc 2014 16:50

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar missdu33 » 02 Fév 2012 15:09

merci :)
ESI 2013-2016 VILLE EVARD à Neuilly sur Marne (93)
Avatar de l’utilisateur
missdu33
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 413
Inscription: 26 Mar 2011 20:15

Messagepar cristal74270 » 02 Fév 2012 16:24

missdu33 a écrit:merci :)

je vais en mettre d'autres ! bises cristal :clin:
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar cristal74270 » 02 Fév 2012 18:03

Le magazine de la santé, le 25/01/12

Sommaire :
1.Enfant malade et accompagnement des parents
2. L’anti-douleur «  TRAMADOL »
3.Prothèses mammaires PIP
4.Hypertension artérielle
5..La bronchite
6..Les transsexuelles
7. Les PFCs

1. Enfant malade et accompagnement des parents :
Une histoire qui pourrait faire loi ?
La loi a été débattue le 24 janvier 2012 à l’assemblée nationale.
Aujourd’hui , faire le don de ses RTT à son collègue qui a un enfant gravement malade est un procédé illégal, et actuellement en France, 1 500 familles vivent cela actuellement.

2. L’anti-douleur « TRAMADOL »:
Faut-il s’inquiéter ?
Le Trama dol ( analgésique )aurait des effets secondaires inquiétant, il est composé d’Opium, donc c’est un opiacé (morphine), à cet effet,t il crée une dépendance, néanmoins il est efficace pour diminuer les douleurs du dos ou des articulations, 30% de personnes en consomment.
Cet anti-douleur doit être utilisé absolument sur prescription, en France on peut l’obtenir uniquement sur ordonnance, d’autres pays comme par exemple l’Egypte où il est en vente libre .
Le Tramadol provoquerait des vomissements, des troubles de l’orientation et du sommeil.
Dépression, problèmes rénaux ou intestinaux sont également fréquemment diagnostiqués chez ses utilisateurs réguliers. L’accoutumance qui en découle serait un réel danger pour ceux qui l’ingèrent, obligeant ces derniers à entamer une véritable période de sevrage après l’arrêt du médicament. Le problème est sérieux, puisqu’en 2010, l’Afssaps recensait sept cas de suicide de toxicomanes au Tramadol.

3. Prothèses mammaires PIP:

300 milles femmes en sont porteuses.
Les répercussions sur le cancer du sein : Ils faut que les patientes subissent un prélèvement des tissus afin de voir si il y a ou pas des complications suite à la perforation de la prothèse.
Les victimes se font réopérer pour retirer la prothèse PIP, d’ailleurs en général les patientes qui sont déjà passés par une épreuve douloureuse se sentent très mal face à cette nouvelle opération.
Certaines d’entre elles, ne veulent plus en remettre, elles ont peur.
À ce jour, 200 prothèses ont été retirées, et 1 sur 5 étaient abîmées, les médecins sont débordés !
Il faudra entre 7 et 8 mois pour en venir à bout !

4.L’hypertension artérielle :

Il existe des appareils d’auto mesures à utiliser au domicile, ces appareils sont pour les personnes qui ont été déjà traités pour l’hypertension, c’est un modèle « poignet », un bracelet qui est fiable.
Toutefois, le problème d’interprétation des chiffres est présent : le grand chiffre correspond à la pression systolique (cœur se contracte, le petit chiffre correspond à la pression diastolique (cœur se relâche).
- inférieur à 14/9 est une tension normale
- supérieur à 14 /9 est une hypertension
- 18/10 est une hypertension sévère que l’on appelle aussi « grade 3 »
Quand aller aux urgences ?
- 18/10 sans autres symptômes, il faut consulter son généraliste.
- 18/10 avec symptômes (douleur thoracique, trouble visuel….) , il faut aller aux urgences !
Conseil : Pour avoir une interprétation correcte de sa tension , il faut se poser 5 minutes avant de la prendre .

5. La bronchite :

La bronchite est une inflammation des bronches provocant la toux et les crachats, souvent suite à un rhume qui est descendu sur les broches, soit le mucus intercepte une bactérie, un virus ou à cause de la fumée du tabac.
Pour le traitement, , les docteurs prescriront des antibiotiques ou cortisone, si il y a grossesse , prescriront un corticoïde et paracétamol .
Il existe 3 cas de bronchites :
- la bronchite aigue
- la bronchite chronique (celle qui apparaît pendant 2 ans ou plus pendant environ 3 mois)
- la bronchite pneumopathie chronique obstructive ( la BPCO)

Pour connaître le stade de la maladie, il faut faire une mesure du souffle, si le souffle est inférieur à 70% , c‘est une BPCO.

LA BPCO : Ce sont des lésions qui obstruent les petites bronches .
Cette forme de bronchite provoque essoufflements et fatigue;
3 à 4 millions de personnes sont atteintes en France ce jour.
Elle est la 3 ème cause de mortalité en France :

Conseils : Il faut la traiter rapidement et arrêter de fumer est primordiale si c’est la BPCO, enfin pour retrouver un bon souffle, 30 séances de réhabilitation de 15 minutes chez le kinésithérapeute sont efficaces, et faire des exercices afin de diminuer la maladie


6. Les transsexuelles :
La transsexualité est un trouble d’identité sexuelle.
Au xx ème siècle eut lieu les premières opérations.
En France, il y a 40 à 60 mille transsexuelles.
Au sport : Est-ce qu’ils sont acceptées dans le sport féminin ? Exemple : Renée Richard, tennis, s’est fait retirer les testicules, a changé son état civil, et prend des pilules féminisantes.

7. PFC

Les produits chimiques retrouvés dans ustensiles de cuisine, les emballages de fast-food, les contenant alimentaires pour micro-onde, altèrent le système immunitaire des enfants et réduisent en conséquence l'efficacité des vaccins comme le vaccin contre le tétanos,démontre une étude publiée dans la grande revue américaine JAMA par le Dr Philippe Grandjean.

Les produits chimiques incriminés sont les PFCs, les composés perfluorés, qui sont des produits chimiques synthétiques. Il s’agit par exemple, du perfluorooctane sulfonate (PFOS), du perfluorooctanoate (PFOA et du perfluorooctane sulfonamide (PFOSA). Les PFCs sont utilisés dans une vaste gamme de produits industriels et de produits de consommation courante tels que les adhésifs, les cosmétiques, les produits de nettoyage, les mousses extinctrices et les contenants alimentaires pour leurs propriétés hydrophobes, oléophobes et antitaches. Jusqu’alors, la position des agences sanitaires vis-à-vis des contaminations humaines par les PFCs se voulait rassurante : par exemple, pour Santé Canada, “on ne s’attend pas à ce que l’exposition aux PFC par la voie alimentaire constitue un risque important pour la santé humaine“. Pourtant selon une étude menée aux Etats-Unis en 2011, 6 emballages sur 10 contiennent des PFCs.
C’est pourquoi les résultats de cette nouvelle étude sont importants car non seulement ils remettent en cause (une fois de plus), le déni des autorités vis-à-vis de l’impact des produits chimiques contaminant les aliments, mais encore caractérisent, pour une ingestion de ces composés qui reste mineur à la vue des concentrations retrouvées, un impact négatif direct sur la protection vaccinale chez le petit enfant.

Les composés perfluorés sont connus pour contaminer la chaine alimentaire. Ils contaminent ensuite les humains par l’alimentation ou la consommation d’eau. Plusieurs études ont montré leurs effets de suppression de l’immunité chez l’animal mais leurs effets contraires sur la santé sont encore méconnus.
L’étude a inclus 587 enfants nés entre 1999 et 2001 au Danemark. Ils ont été suivis jusqu’en 2008. Ces enfants consommaient une alimentation assez riche en produits de la mer souvent contaminés par les PFCs. Pendant l’étude, les scientifiques ont mesuré l’exposition des enfants en prélevant des échantillons de sang de leur mère pendant la grossesse puis lorsqu’ils avaient atteint l’âge de 5 ans et de 7 ans. L’étude était sponsorisée par le NIH américain et l’agence danoise de protection de l’environnement. Les taux de PFCs retrouvés chez les petits enfants danois étaient inférieurs aux taux retrouvés par plusieurs études chez des enfants du même âge aux Etats-Unis. Les scientifiques ont évalué la corrélation entre contamination des enfants par les PFCs et l’immunité acquise vis-à-vis de deux vaccins essentiels de l’enfance, le tétanos et la diphtérie.
Les plus forts faux de PFCs retrouvés impliquaient  le perfluorooctane sulfonate (PFOS),et le perfluorooctanoate (PFOA).  Par rapport à la contamination mesurée au cours de la grossesse, le PFOS montrait la corrélation la plus forte avec la destruction de l’immunité des enfants à l’âge de 5 ans : pour un doublement des concentrations de PFOS entre ces deux dates, l’immunité des enfants obtenue par la vaccination antidiphtérique, mesurée par la concentration des anticorps dans le sang, était réduite de -39%.

Lorsque des PFCs sont retrouvés chez les enfants de 5 ans, cela caractérise uniformément une réduction de la protection immunitaire de ces enfants à l’âge de 7 ans. Globalement, les scientifiques ont déterminé qu’un doublement des taux de PFCs s’associe à une baisse de -49% des anticorps. Un doublement des taux de PFOS et de PFOA à l’âge de 5 ans s’associe avec un risque multiplié par 2,38 pour le tétanos et par 4, 2 pour la diphtérie, que les enfants à 7 ans ne soient plus protégés, contre ces maladies potentiellement mortelles ou gravement handicapantes (les anticorps sont en dessous du niveau protecteur).
Ainsi, cette étude démontre que les produits chimiques très utilisés dans les ustensiles courants et même dans les emballages alimentaires contaminent les enfants dès leur plus jeune âge, entrainant potentiellement une inefficacité des vaccins actuellement recommandés. “La vaccination systématique des enfants est un pilier de la prévention des maladies modernes. L’impact négatif des PFCs sur la vaccination des enfants devrait être considérée comme une menace potentielle pour la santé publique», conclut le Dr Grandjean.

Bien à vous :clin:
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar cristal74270 » 02 Fév 2012 23:18

Le magazine de la santé, le 24/01/12
Sommaire :
1. DMLA ( dégénérescence maculaire liée à l’âge)
2. Harcèlement à l’école
3.Greffe et calvitie
4. BURN OUT des soignants
5. Atrophie des testicules et circoncision chez l’adulte
6. Maltraitance des enfants
7. Adénome de la prostate.

1. LA DMLA
La dégénérescence maculaire liée à l’âge une maladie dégénérative de la rétine d’évolution chronique qui débute après l’âge de 50 ans, c’est-à-dire un vieillissement précoce de la MACULA, est la zone de la rétine caractérisée par une concentration maximale de cônes. Située au fond de l’œil, dans l’axe de la pupille, la macula a un diamètre d’environ 2 mm.
La DMLA se traduit par une baisse de la vue et des tâches dans la vision.
D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, une maladie chronique est un problème de santé qui nécessite une prise en charge durant plusieurs années.
Il existe la DMLA atrophique ou sèche et la DMLA humide ou exsudative.
Il n’existe aucun traitement, néanmoins les médecins américains injecte des cellules souches embryonnaire (greffe), il y aurait une légère amélioration, Il n’y a pas eu d’hyperprolifération des cellules injectées pas plus que la constatation de tératomes.
Ces tératomes sont des tumeurs dont l’origine est liée aux cellules embryonnaires. Ces tumeurs peuvent être bénignes ou malignes.
Les chercheurs ont constaté également, de façon troublante, une légère amélioration dans la fonction de l’œil non traité !
Les recherches vont continuer et concerner des patients plus jeunes
Personne ne peut dire si cette technique sera la bonne et si, surtout, l’utilisation de cellules embryonnaires ne va pas se heurter à des considérations éthiques et politiques.
En France, par exemple, la loi sur la bioéthique interdit la recherche sur l’embryon sauf dérogation. Ainsi, les équipes travaillent-elles avec des dérogations de cinq ans, très aléatoires.
Le risque, donc, c’est de voir ces techniques se développer ailleurs avec, à terme, l’obligation d’importer ces thérapies à un prix exorbitant au sens propre du terme. Autrement dit, cela pourrait nous coûter les yeux de la tête.

2. Harcèlement à l’école :
Une campagne du 24/01/12 de l’ harcèlement à l’école déclare qu’un enfant sur 10 est harcelé à l’école.
La plupart du temps, la victime se renferme sur elle-même, n’en parle à personne.
Il existe 2 types de violences, la violence morale et la violence physique.
Les parents connaissant bien leurs enfants peuvent voir un changement de comportement, l’enfant se replie.
Le conseil étant que les enfants doivent en faire part aux adultes.

3. Greffe et Calvitie
Le dermatologue effectue 1000 micro incisions dans lequel seront implantés des greffons et cette opération se fait sous anesthésie locale.

4. BURN OUT des soignants :
Le burn out touchent beaucoup de soignants (médecin généraliste, spécialistes, chirurgiens, infirmièrs, aides soignants…) STRESS DEPRESSION ALCOOLISME SUICIDE
L'épuisement professionnel, ou burn out, a fait l'objet de nombreuses études, surtout auprès de professionnels de la santé. Ce syndrome comprend trois dimensions : l'épuisement émotionnel, se traduisant par la fatigue ; le sentiment de vide intérieur ; la dépersonnalisation, se traduisant par l'indifférence, voire l'hostilité envers les patients ; le sentiment d'incompétence et de dépréciation professionnelle.
Les sources de stress citées sont nombreuses. En tête vient la « charge physique », citée par 63 % des personnes ; puis le « type des maladies » (42 %). Mais le nombre élevé de suffrages obtenu par les facteurs « organisation » (40 %), « ambiance dans le travail » (33 %), et « manque d'appréciation par les supérieurs » (23 %) donne à penser qu'on pourrait améliorer la situation.
La moitié des généralistes sont touchés par le burn out.
Une femme médecin généraliste, le DR Patricia Martel a écrit un livre « Burn out ».
Un séminaire de prévention du burn out, a été organisé par un centre de formation de médecins (GEMA), conduit par un psychiatre et un généraliste et il y a eu 17 participants (tous médecins), ils expliquent que le taux de suicide chez les médecins est 3 fois supérieur à celui de la population globale.
Les 17 participants devaient remplir un questionnaire s’intitulant « le test de Freudenberger », celui-ci permet d’évaluer l’épuisement professionnel, sur les 17, 6 sont en Burn out dont 2 dans un état très dépressif à traiter.
Cette formation avait pour but de faire parler les médecins afin qu’ils s’extériorisent, se livrent et qu’ils reviennent sur leur histoire personnelle. Certains hôpitaux comme à Chinon, font appel à un psychologue pour éviter le Burn Out.

5. A)Atrophie des testicules :
Définition : testicule qui est descendu tardivement et ne fonctionnant pas, le testicule restant « travail » pour les deux.
B)La circoncision chez l’adulte conduit à une paresthésie névralgique.

6. Maltraitance des enfants :
2 enfants meurent tous les jours !

7. Adénome prostatique :
Qu'est-ce que c'est ?
La prostate est une glande située au dessous de la vessie et qui communique avec les voies urinaires (urètre). Elle n'existe que chez l'homme.
L'adénome de la prostate survient le plus souvent chez les plus de 50 ans.
Cette maladie est aussi appelée hypertrophie bénigne de la prostate ou HBP.
Les signes de la maladie
L'adénome de la prostate (même lorsqu'il est volumineux) peut n'entraîner aucun symptôme.
Les signes de la maladie sont dominés par des troubles urinaires évoluant par poussées associant :
Une dysurie (difficultés pour uriner, le patient devant "pousser" pour uriner) ;
Une pollakiurie (mictions fréquentes et de faible abondance) survenant d'abord la nuit puis la nuit et le jour ;
Une faiblesse du jet ;
Des envies urgentes d'uriner.
[u]La consultation[/u]
L'examen indispensable reste le toucher rectal pratiqué vessie vide. [?] Evolution de la maladie
Les signes de la maladie s'aggravent le plus souvent avec le temps.
L'évolution peut être émaillée de complications :
Infections : cystite (infection de la vessie), adénomite (infection de la prostate) ;
Rétention vésicale (la prostate bloque le passage de l'urine qui reste "piégée" dans la vessie) ;
Calcul sur les voies urinaires empêchant l'écoulement normal de l'urine ;
Insuffisance rénale.
Ne pas confondre avec...
Le cancer de la prostate peut être suspecté lors du toucher rectal : le médecin perçoit un nodule sur la glande prostatique. Seul l'examen anatomopathologique d'un prélèvement de prostate effectué sous contrôle échographique permet de faire le diagnostic. L'association d'un adénome et d'un cancer de la prostate peut s'observer chez un même patient.
En l'absence de nodule palpé, d'autres diagnostics peuvent se discuter : vessie neurologique (trouble du fonctionnement de la vessie lié à des anomalies de la commande nerveuse de cette organe), rétrécissement de l'urètre.
Traitement médical
Il ne fait pas disparaître l'adénome et ne dispense en aucun cas de la surveillance régulière du malade.
Médicaments à base de plantes
Les alpha-bloquants (Alfuzosine, Tamsulozine, Térasozine et Doxazosine) . Ils ont quelques effets secondaires (hypotension artérielle surtout) ;
L'inhibiteur de la 5 alpha-réductase (Finastéride) .Il est le seul médicament à permettre une réduction du volume de la prostate ;
Les antibiotiques sont nécessaires pendant 3 ou 4 semaines en cas d'infection surajoutée.
Le traitement chirurgical
Il repose sur l'adénomectomie (ablation de l'adénome) par voie haute (incision de la paroi de l'abdomen) ou endoscopique (introduction du matériel chirurgical par l'orifice externe de l'urètre). L'ensemble de la pièce opératoire est analysé au laboratoire d'anatomopathologie pour confirmer le diagnostic de tumeur bénigne et s'assurer de l'absence de cancer associé.

Bien à vous, cristal :clin:
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar Siaana » 03 Fév 2012 01:32

Je ne connais pas le nom du chirurgien bruxellois, mais, si j'ai bien compris ce dont vous parlez, c'est une pratique qui ne se fait pas uniquement là-bas : article du Figaro de 2009 au sujet de l'auto greffe de tissu ovarien :)
Promo 2009-2012
Avatar de l’utilisateur
Siaana
VIP
VIP
 
Messages: 2664
Inscription: 31 Déc 2008 18:49
Localisation: Mérignac

Messagepar cristal74270 » 03 Fév 2012 08:02

Siaana a écrit:Je ne connais pas le nom du chirurgien bruxellois, mais, si j'ai bien compris ce dont vous parlez, c'est une pratique qui ne se fait pas uniquement là-bas : article du Figaro de 2009 au sujet de l'auto greffe de tissu ovarien :)


merci pour le lien ! :D cristal :clin:
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar cristal74270 » 03 Fév 2012 18:46

Le magazine de la santé, le 02/02/2012
Sommaire :

1. L’hyportermie
2. Le lissage brésilien
3. Maux des sportifs de haut niveau , les cyclistes
4. Les pesticides
5. Le massage sonore
6. Le sucre
7. Allo docteur, le mauvais cholestérol/Alimentation

1.L’HYPOTERMIE
L’hypothermie est la chute de la température corporelle en dessous d‘un seuil critique
La température normale : 37° celcus, chiffre maintenant si froid intense et donc hypothermie.
3 stades différents :
Entre 37 et 35 hypo légère, la personne est conscient et frissonne.
Le frisson est le premier signe clinique va disparaître à partir de 32°.
c’est l’alerte quand les extrémités sont froides et la peau grisâtre
Entre 35 et 32 hypo grave pouvant aller jusqu’au coma, le patient est confus.
Les soignants lui mettent des couvertures de survies(chauffantes), ces couvertures sont positionnées sur le tronc et surtout pas sur les jambes car cela risquerait que le patient fasse de l’ hypovolémie qui est une diminution du volume total du sang circulant et de celui qui est immobilisé dans le réservoir sanguin, pouvant provoquer un arrêt cardiaque.
Quand les couvertures ne suffisent pas les médecins injectent du sérum chaud, le but étant de réchauffer l’intérieur du corps avant l’extérieur.
Conseil /prévention:
- Attention aux bébés, personnes âgées et les sans domiciles fixes, aux personnes cardiaques et à celles traitées par Vasodilatateurs et neuroleptiques.
- éviter de sortir aux heures les plus froides, bien boire et bien se couvrir.
- De plus, les personnes devant être longtemps dehors et portant des patchs contre la douleur, les substituts nicotiniques, patchs contraceptifs, le froid les rend moins efficaces. ( cela entraîne une vasoconstriction : réduction du calibre des vaisseaux).

2. LE LISSAGE BRESILIEN

Le lissage n’est pas anodin , les produits utilisés seraient cancérigène.
Le formaldéide (conservateur ) substance que l’on trouve dans les produits : des chercheurs déclare que ce composant est dangereux entraînant des irritations de la peau , des muqueuses, des allergies et risque du cancer des sinus du nez!
Inhaler souvent le produit peut provoquer un cancer du nasopharynx .
L’AFSAS a publié (2010) une liste de produits interdits, la plupart sont composés d’un taux de formaldéide élevé,jusqu’à 7% alors que normalement le taux autorisé est de 0,2 %.
Pour lutter contre la dérive: certains s’en procurent ailleurs, l’acheteur doit être très vigilent surtout si c’est un achat international.

3. LES MAUX DES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU / les cyclistes :

Une pathologie qui touche les cyclistes professionnelles : l’ endofibrose iliaque, (douleur à la jambe, une impression qu’elle va éclatée),dû au mouvement répéter du pédalage, les cyclistes se font opérer car l‘artère iliaque devient fibreuse et donc plus étroite, la circulation du sang est moindre et c’est là que les douleurs apparaissent .
Beaucoup de cycliste ont du arrêter leur carrière suite à cette pathologie mais depuis 1985 un chirurgien vasculaire le professeur Jean Michel Chevalier opère sous anesthésie générale et reconstruit l’artère pathologique avec une veine non loin de cette artère. Le cycliste devra prendre 1 mois de repos après l’opération.

4. LES PESTICIDES : LE LASSO / SCANDALE SANITAIRE

IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT et la santé
LES IMPACTS sur la santé : à partir de 40 à 50 ans les maladies telles que PARKISON LEUCEMIE DIFFERENTS CANCERS( vessie, sang) apparaissent.
Paul François est le premier a avoir porté plainte contre Monsanto : entreprise dont le siège est situé à Saint-Louis, États-Unis et est au XXIe siècle spécialisée dans les biotechnologies végétales, cette dernière est mise en cause pour son impact contre l’environnement.
En 2004, Paul François a été gravement intoxiqué par un herbicide « le lasso » produit par Mosanto, actuellement il présente des troubles neurologiques, il veut que Mosanto soit dit « responsable » de sa maladie.
Cela fait 30 ans que des pesticides sont utilisés dans nos champs ! Cela fait 30 ans qu’on nous empoisonne.
Ces pesticides avaient pour but de produire plus et encore plus., attention à l’effet cocktail, c’est-à-dire au mélange
de produits différents que font les agriculteurs!
Les mesures prises par les pouvoirs publics, ont lancé un plan incofito en 2007, censé diviser par 2 l’utilisation de ces produits d’ici 2010 en France, malheureusement l’utilisation a augmenté de près de 3%.
Le jugement de Paul François contre Mosanto sera rendu le 13 février 2012.
Un numéro vert pour les agriculteurs victimes d’accidents aux pesticides comme Paul Francois : 0800 887 887 , et un site www.phyto-victimes.fr

5. LE MASSAGE SONORE
En yoga ou en massage avec des pratiques ancestrales ou moderne avec de la musique.
La loi 660 en Floride oblige les garderies pour les enfants de 0 à 5 ans à mettre 30 minutes de musique classique, elle contribuerait à de bon résultats scolaires, le «Beethoven's Babies Bill»
La musique harmonieuse, contribue à notre bien être,permet de nous relaxer.
Notre corps émet des sons et donc s’harmonisent aux sons extérieurs.
Aux Etats-Unis, il existe une pratique nouvelle, un coach, avec des vélos d’appartements, passe de la musique avec un rythme très très rapide tout en faisant son cours et descend tout doucement le rythme de la musique pour finir par la relaxation.
Il existe également le massage avec le diapason.


6. LE SUCRE
35 Millions de personnes meurent chaque année dans le monde à cause du sucre.
Article de chercheurs américains : la consommation a triplé en 50 ans, il serait toxique si on en absorbe trop:
- augmentation de la pression artérielle,
- une dérégulation du système hormonale, on ne contrôle plus la sensation de satiété mettant en danger le foie et le pancréas
Les auteurs de l’ article demandent d’instaurer une taxe et d’interdire la vente aux mineurs comme le tabac et l’alcool.


7. ALLO DOCTEUR :
LE MAUVAIS CHOLESTEROL et L’ALIMENTATION
En France 1 adulte sur 3 souffre de hypercholestérolémie, cause : alimentation trop riche.

Le cholestérol c’est un lipide famille des stérols fabriqué par l’organisme mais aussi dans la viande et jaune d’œuf, le corps en a besoin mais il y a le bon et le mauvais cholestérol tout dépend du transport de ce lipide, le transporteur doit pouvoir attraper le lipide tout en circulant dans un milieu liquide que l’on appelle les lipoprotéines les HDL (le bon) ET LDL (le mauvais).
Le LDL est responsable des dépôts de cholestérol à l’intérieur des parois interne des vaisseaux sanguins et va déclencher une réaction inflammatoire, que l’on appelle « une plaque d’athérome ».
L’inflammation rentrent en contact avec les autres éléments du sang ( ex: globule rouge) et provoquer un caillot « Thrombus » qui lui peut se détacher et passer dans les artères provoquant un accident vasculaire cérébrale ou infarctus.
L’alimentation : Le cholestérol provient soit d’une maladie génétique ou de l’alimentation.
L’amaigrissement et l’activité physique baisse le taux du mauvais cholestérol et augmente le bon cholestérol.
Quels aliments faut-il supprimer pour éviter le mauvais cholestérol?
Les graisses dites saturées (viande et certains dérivés du lait) . L’alimentation dans nos pays européens est plus riche en graisses saturés que dans certains pays d’Afrique ou d’Asie, aussi, retrouve-t-on plus de problèmes de cholestérol dans nos régions.
Pour une bonne alimentation, privilégier les aliments suivants :Céréales : pain complet, céréales complètes, pâtes, riz… (éviter : croissants, pains au chocolat etc…) Produits laitiers : lait écrémé, fromages maigres, blanc d’œuf…. (éviter : lait entier ou concentré, crème fraîche etc..)Potages : consommés, potages de légumes (éviter : potages à la crème) Viandes : volailles, veau, lapin agneau de lait (éviter : bœuf, canard, saucisse, peau de la volaille….)

DIVERS : un neurochirurgien « Hugues dufot » a reçu le 2/2/2012, le grand prix de la cancérologie chirurgicale : il opère les patients au cerveau, il les réveille pendant l’opération afin de vérifier le fonctionnement et pour ne pas abîmer le cerveau lors d’une ablation d’une tumeur, cette pratique s’appelle ( la chirurgie éveillée).
bises Cristal :clin:
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar cristal74270 » 04 Fév 2012 23:11

Le magazine de la santé, le 03/02/2012
Sommaire :
1. le syndrome de Rokitanski MRKH.
2. Les soupes
3. Prostitution étudiante(santé mentale et physique)
4. Hypnose et chirurgie
5. Prothèses mammaires

1. LE SYNDROME de Mayer Rokitansky Küster Hauser MRKH.
Une fille une sur 4500 sont nées sans vagin, sans utérus ou parfois avec l’appareil génital partiellement formé.
En langage médicale : une aplasie utero vaginale
L’appareil génital féminin est fait d’un vagin mesurant entre 8 à 12cm, d’un utérus, de 2 trompes et de 2 ovaires.
Fonctionnement : dés la puberté, les ovaires,sous l’influence des hormones produites par le cerveau, produisent chaque mois des plusieurs ovocytes (des gamètes femelles)); et durant le cycle l’ovaire fabrique des hormones d’abord de estrogène ensuite la progestérone qui prépareront la muqueuse utérine pour recevoir un futur embryon en cas de fécondation mais comme la fécondation se produit rarement , l’ovaire va arrêter de fabriquer les hormones et la muqueuse utérine se défait partiellement et les règles apparaissent.
Explication du syndrome MRKH :
C’est en l’absence de règle lors de la puberté que l’on diagnostique la maladie MRKH grâce à une IRM ou un scanner.
Tous les autres signes de féminités sont présents, les chromosomes sexuels XX sont présents également, les organes génitaux extérieurs (lèvres, clitoris) sont là mais c’est la cupule vaginale qui est toute petite ou absente.
Ces jeunes femmes ne peuvent pas avoir de rapports sexuels avec pénétration et ne peuvent pas avoir d’enfants.
Si l’appareil génital est partiel, elles peuvent avoir des rapports mais douloureux et ne pourront pas non plus avoir d’enfants;
Le traitement :
Pour pouvoir avoir des rapports sexuels, il faut utiliser un dilatateur vaginal, cela permet de gagner plusieurs centimètres,ou une chirurgie reconstructrice du vagin.
Les répercussions mentales : la plupart de ces filles et qui apprennent qu’elles ont le syndrome, ont du mal à accepter leur maladie ne se sentent pas femme. Mais une fois opérées elles se sentent comme les autres, peuvent avoir des rapports sexuels normaux, mais ne pourront toujours pas avoir d’enfant.
Cette maladie est souvent associée à des maladies osseuses ou des anomalies rénales.
La chirurgie réparatrice de vagin, le chirurgien greffe un segment du colon à la cupule vaginale.
Parfois cette méthode n’est pas possible et donc le chirurgien va créer un espace entre la vessie et le rectum, et un dilateur va être installé qu’il retirera au bout de 6 mois pour pas l’espace crée se referme et la patiente devra continuer ensuite les dilatateurs.

2. LES SOUPES :
Les soupes prêtes à l’emploi 8 français sur 10 en consomment.
Les soupes hydratent car elles sont composées de 4% d’eau chacune.
Elles sont composées de légumes et donc de vitamines, sels minéraux et oligoéléments en bonne quantité.
La différence entre la soupe toute prêtes et maison c’est la quantité des légumes, le conseil est de bien regarder les ingrédients sur les emballages, et elles perdent leurs vertus à force de les réchauffer, elles sont composées également de fibres. Souvent consommer en entrée, elle permet de consommer moins ensuite le repas principale et donc moins de calories!
Les soupes toutes prêtes ont moins de sel, en 10 ans on a diminué de 19% le taux de sodium.
Les soupes ne font pas grandir ! Mais il faut, sans punir, influencer les enfants à en consommer!

3. LA PROSTITUTION ETUDIANTE
20 000 personnes se prostituent en France dont la prostitution occasionnelle ! La prostitution étudiante existe depuis très longtemps mais en augmentation et est liée à la précarité chez les étudiants et certainement liée à la prostitution par Internet qui facilite le passage à l’acte.
La précarité : Pour payer leurs études, mais aussi à cause de la société dite de consommation.
Internet : le chat entraîne parfois sur ce phénomène.
Conséquences sur la santé : problèmes gynécologiques parfois non soignés (infection, déchirure vaginale, IVG à répétition), la plupart se rendent compte qu’elles ont un problème gynécologique quand elles arrêtent de se prostituer et il y aussi des impacts psychiques.
La campagne de sensibilisation : pas assez de discussion avec les étudiants, il y a de la prévention à l’université, au collège ( 4ème), pour faire prendre conscience de la réalité de la prostitution et faire évoluer le regard et faire réfléchir les filles et les garçons sur les stéréotypes( Banalité, idée toute faite et sans originalité).On est dans une production sociale qui révèle des rapports de dominations très présents et faire réfléchir les jeunes pour que les mentalités évoluent.
Plus on se prostitue plus la prostitution dure.

4. HYPNOSE ET CHIRURGIE / ses limites

Si le patient souffre lors de l’opération, il peut sortir de l’hypnose, alors l’anesthésiste l’aide avec un somnifère mais même en utilisant un hypnotique, les bien faits de l’hypnose demeure.Il n’y a pas d’échec avec l’hypnose, c’est seulement se sentir autrement pendant un moment !
Une anesthésiste du CHU de Nantes, pratique l’ hypnose au service gastrœntérologie (exemple : la patiente doit subir des coloscopies régulièrement car elle a des antécédents familiaux du cancer du colon, d’habitude sous anesthésie générale, mais ayant une réelle phobie, elle choisit l’hypnose, tout se déroulait bien malheureusement il y eut une complication, la patiente ressent la douleur, et risque de sortir de l’hypnose, une assistante est intervenue en faisant un appui sur son ventre et l’anesthésiste lui injecte un hypnotique tout, reprend normalement).
Il n’est pas évident de pratiquer une coloscopie sous hypnose, à cause des passages étroits du colon.
L’équipe du CHU de Nantes pratique l’hypnose pour traiter aussi la douleur aigue ou chronique et même pour les patients en fin de vie.



5. LES PROTHESES MAMMAIRES (quels risques?)
Elles sont utilisés pour des raisons d’esthétisme ou reconstructrice notamment après un cancer du sein avec ablation, beaucoup de questions se posent concernant ces prothèses mammaires.
Qui les fabrique ? Que contiennent-elles? Comment est contrôlé le processus de production?
Un peu d’anatomie : le sein est composé d’une glande mammaire lui-même composé d’un tissu de soutien, et d’un tissu graisseux enveloppe le tout, et 80% environ de graisse constitue le volume du sein. Le tout repose sur un muscle « le pectoral », au milieu du sein on trouve l’aréole de couleurs et tailles différentes, autour de l’aréole peut se trouver des follicules pileux, quelques glandes sudoripares, l’aréole est centré par le mamelon qui lui est l’orifice d’où sort le lait maternel.
Les prothèses mammaires sont soit remplies avec du sérum physiologique ou du silicone, normalement biocompatible avec une fuite éventuelle mais peuvent néanmoins conduire à une inflammation et imposer une substitution rapide de la prothèse. Les plus chers ne sont pas toujours les meilleurs. Il faut les choisir selon l’anatomie de la patiente. On peut la mettre sous le muscle ou sous la peau. Il faut un suivi strict (long dans le temps).
La durabilité des prothèses en silicone est de 10 ans ensuite elle se rompre, elle ne sont pas à vie tandis que les prothèses sérum physiologique donne de très bon résultats si elle est placé sous le muscle,si on a une bonne qualité de peau, elles peuvent se garder à vie, pas de danger si elle se rompre.
La fabrication : exemple : les laboratoires sebbins (eise française)
Le directeur général Diederik Van Goor déclare : la qualité et sécurité de produit est au cœur de notre entreprise et c’est pour nous très important, on a donc mis en place des prothèses et on vérifie chaque produit à chaque étape de la production;
Le choix des matières premières : une enveloppe de bonne qualité et un gel silicone médical, on mélange les deux et on passe au « trempage », ensuite le démoulage, ensuite une batterie de tests. L’AFSAS fait aussi des contrôles, ensuite elles seront exportées dans différents pays.
La graisse du ventre prise pour mettre au sein pourrait donner le cancer.
La douleur : la pose rétro pectorale, sous le muscle, est douloureux.
Autour de la prothèse, une coque se forme.
Si une patiente porte une prothèse PIP, l’opération n’est pas prise en charge pour la retirer car la société n’existe plus.
Rien n’est prouvé que les prothèses PIP donnent le cancer du sein.
Les prothèses, aujourd’hui à part bien sûr les PIP, sont plus sûres qu’avant !
Une mammographie est conseillée tous les ans, pour dépister un cancer ! La sensibilité du sein n’est plus.
Divers :
Le mal de dos : la colonne est constitué de 33 vertèbres empilées les unes sur les autres, entre ces vertèbres il y a un disque vertébral limitant les frottements osseux et qui va servir d’amortisseur, et il y a des ligaments qui permettent la stabilité de la colonne.
Aux centre des vertèbres, il y a la moelle épinière, de chaque côté des nerfs .
Avec l’âge les ligaments s’épaississent, les os se calcifient, le disque vertébral va s‘user, et l’arthrose apparaît progressivement.
Et ces différents éléments, peuvent être à l’origine d’un rétrécissement du canal rachidien, provoquant une compression des nerfs, on parle alors de canal lombaire étroit et c’est cette compression qui va donner des douleurs dans le bas du dos, des cuisses et des fourmillements dans les jambes, l’opération est nécessaire quand cela devient invalidant et quand un traitement médicamenteux (infiltration) n’ont pas donné de résultats.
3 régions concernées par la douleur :
- la nuque : travailler des heures devant un ordinateur !
- le thorax : mauvaises postures, douleur au milieu du dos.
- le bas du dos: lumbago suite au port de charges lourdes.

[b]Livres à lire :[/b]
[i]L’armoire des robes oubliées de Riikka Pulkkinen
[/i][b][/b]
Alors que sa grand-mère Elsa se meurt d’un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu’elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu’elle a été beaucoup plus qu’une employée et que son grand-père, peintre célèbre, l’a profondément aimée… Née en Finlande en 1980, Riikka Pulkkinen étudie la littérature et la philosophie à l'université d'Helsinki. En 2006, elle publie son premier roman, Raja (La Frontière), qui l'impose d'emblée comme un des jeunes écrivains les plus doués de sa génération. Son second roman, L’armoire des robes oubliées, publié en 2010, confirme son talent. Sélectionné pour le plus grand prix littéraire finlandais, le Finlandia Prize, encensé par la critique, L’armoire des robes oubliées, l'une des sensations de la Foire de Francfort 2010, a déjà été vendu dans douze pays.

J’ai réussi à rester en vie de Joyce Carol Oates

Le matin du 11 février 2008, Raymond Smith, le mari de Joyce Carol Oates, s’est réveillé avec un mauvais rhume. Il respire mal et son épouse décide de l’emmener aux urgences où l’on diagnostique une pneumonie sans gravité. Pour plus de sûreté, on le garde en observation. Une semaine plus tard, au moment même où il devait rentrer chez lui, Raymond meurt d’une violente et soudaine infection nosocomiale. Sans avertissement ni préparation d’aucune sorte, Joyce est soudain confrontée à la terrible réalité du veuvage. Au vide. À l’absence sans merci.
J’ai réussi à rester en vie est la chronique du combat d’une femme pour tenter de remonter de ce puits sans fond. De poursuivre une existence amputée du partenariat qui l’a soutenue et définie pendant près d’un demi-siècle. En proie à l’angoisse de la perte, à la désorientation de la survivante cernée par un cauchemar de démarches administratives, et les absurdités pathétiques du commerce du deuil, Oates décrit l’innommable expérience du chagrin, dont elle ne peut s’extraire qu’à grand peine, de temps à autre, en se tournant vers ses amis.
Avec sa lucidité coutumière, parfois sous-tendue d’un humour noir irrésistible (quand, par exemple, elle se lamente sur l’absurdité des luxueux paniers gargantuesques de saucissons et de pop corn au chocolat déposés devant sa porte en manière de condoléances), elle nous offre à travers ce livre, qui ne ressemble à rien de ce qu’elle a écrit jusqu’ici, non seulement une émouvante histoire d’amour, mais aussi le portrait d’une Joyce Carol Smith inconnue et formidablement attachante.

bonne lecture, cristal :clin:
Dernière édition par cristal74270 le 05 Fév 2012 14:48, édité 1 fois.
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar cristal74270 » 05 Fév 2012 14:38

b]L’HYPNOSE ET LA CHIRURGIE [/b]

1. Se faire opérer sous hypnose


L’hypnose est souvent pratiquée lors des chirurgies dites de surface (ablation de la thyroïde, plastique….)
L’anesthésiste est formé à cette méthode.
Avant l’opération et l’hypnose, l’anesthésiste administre au patient un calmant en comprimé.
L’hypnose se pratique tout au long de la chirurgie, l’anesthésiste utilise un souvenir agréable appartenant au patient, parle très lentement et l’opération se fait sous anesthésie locale.

2. L’hypnose et la chirurgie générale


L’hypnose est une alternative à la chirurgie générale, si c’est bien sur possible.
Le patient ne passe pas par la salle de réveil, après l’opération le patient se sent très bien.
Les patients n’ont pas la notion du temps quand ils sont sous hypnoses, et une opération par exemple pour une ablation de la thyroïde dure en moyenne 2 heures, le patient pensera qu’il y resté 25 minutes selon les dires d’une patiente, et les patients sortent le jour même de l’hôpital.
Le Dr Sylvie Vrignaud Anesthésiste Hypnothérapeute CHU de Nantes, utilise l’hypnose avec de la musique, cette méthode représente ¼ de son activité

3. La préparation du bloc opératoire


Il faut un calme absolue, pas de bipeur, téléphone et les machines ne bipent pas!
Ex: un patient se fait hypnotiser pour une ablation de la glande parathyroïde, il est anxieux ! Le chirurgien sait que l’anesthésiste va le détendre. C’est l’anesthésiste qui conduit l’opération.
Le patient est sorti de son état hypnotique de ce fait l’anesthésiste lui administre de l’analgésique afin qu’il reparte dans son hypnose et c’est chose faite.
Finalement, après l’opération, le patient est détendu, pas de douleur, il ressent juste comme il dit : « des petits pics ».

4. HYPNOSE ET CHIRURGIE / ses limites


Si le patient souffre lors de l’opération, il peut sortir de l’hypnose, alors l’anesthésiste l’aide avec un somnifère mais même en utilisant un hypnotique, les bien faits de l’hypnose demeure. Il n’y a pas d’échec avec l’hypnose, c’est seulement se sentir autrement pendant un moment !
Une anesthésiste du CHU de Nantes, pratique l’ hypnose au service gastroentérologie (exemple : la patiente doit subir des coloscopies régulièrement car elle a des antécédents familiaux du cancer du colon, d’habitude sous anesthésie générale, mais ayant une réelle phobie, elle choisit l’hypnose, tout se déroulait bien malheureusement il y eut une complication, la patiente ressent la douleur, et risque de sortir de l’hypnose, une assistante est intervenue en faisant un appui sur son ventre et l’anesthésiste lui injecte un hypnotique, tout reprend normalement).
Il n’est pas évident de pratiquer une coloscopie sous hypnose, à cause des passages étroits du colon.
L’équipe du CHU de Nantes pratique l’hypnose pour traiter aussi la douleur aigue ou chronique et même pour les patients en fin de vie (exemple d’une patiente d’environ 50 ans, atteinte d’un cancer, une infirmière anesthésiste l’a hypnotiser pour qu’elle se détende afin de partir dans un état non anxieux, cette patiente est décédée quelques heures plus tard)

5. HOPITAL NECKER DE PARIS

Cette hôpital pour enfant utilise également ce procédé pour traiter la douleur, et détourner l'attention de l'enfant sachant que les enfants sont plus réceptifs que les adultes.
exemple : Quand nous racontons une histoire à un enfant, nus faisons de l'hypnose conversationnelle selon les dires des spécialistes.
Une infirmière anesthésiste pratique cette hypnose avec une petite fille, dans cet exemple, l'infirmière et l'enfant sont 2 princesses, cette évocation à caractère hypnotique permet à l'enfant d'être dans son imaginaire et de se déconnecter de l réalité, la petite oublie son appréhension d'aller au bloc opératoire et tous les médecins se prêtent au jeu.
Cela permet également à l'enfant d'être apaiser avant une anesthésie générale.
Les bénéfices de cette hypnose se font ressentir aussi au réveil, l'enfant est calme.
l'autohypnose chez l'enfant, sert aussi à effacer l'appréhension à des soins (piqûres) quotidiens et atténue la douleur : l'enfant choisit la zone où il veut être piqué et grâce à cette pratique la zone est insensible et l'enfant ne sent pas la douleur.

bien à vous Cristal :clin:
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar cristal74270 » 07 Fév 2012 18:17

bonjour à tous,
je profite d'une petite pause pour faire une demande à la population des concouristes de 2012.
Comme vous avez pu remarqué, je mets depuis quelques temps des résumés du magazine de la santé, vous savez cela me prend énormément de temps, pas le copier coller , mais plutôt, écouter l'émission et prendre les notes sans compter que parfois je suis obligé de faire un retour en arrière car je n'ai pas compris un mot, cette émission dure 50 minutes et allo docteur 25mn, je mets en tout environ 2h30, bref ! j'aimerai savoir si il y aurait une personne qui pourrait le faire 1 jour sur 2 avec moi ! on note sur ce topic et le tour est joué !
voilà, merci
bisous Cristal :clin:
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar missdu33 » 07 Fév 2012 19:23

cristal74270 a écrit:bonjour à tous,
je profite d'une petite pause pour faire une demande à la population des concouristes de 2012.
Comme vous avez pu remarqué, je mets depuis quelques temps des résumés du magazine de la santé, vous savez cela me prend énormément de temps, pas le copier coller , mais plutôt, écouter l'émission et prendre les notes sans compter que parfois je suis obligé de faire un retour en arrière car je n'ai pas compris un mot, cette émission dure 50 minutes et allo docteur 25mn, je mets en tout environ 2h30, bref ! j'aimerai savoir si il y aurait une personne qui pourrait le faire 1 jour sur 2 avec moi ! on note sur ce topic et le tour est joué !
voilà, merci
bisous Cristal :clin:


oui c'est ce que j'ai proposer au depart!!! pour moi c'est un peu compliquer car je travail toutes les après midi mais je peux essayer de temps en temps grace a la redif sur internet de faire le resume mais pour ma part ce ne sera pas possible de facon reguliere.

alors si on pouvait etre plusieurs cela serait plus simple.
ESI 2013-2016 VILLE EVARD à Neuilly sur Marne (93)
Avatar de l’utilisateur
missdu33
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 413
Inscription: 26 Mar 2011 20:15

Messagepar cristal74270 » 08 Fév 2012 00:49

missdu33 a écrit:
cristal74270 a écrit:bonjour à tous,
je profite d'une petite pause pour faire une demande à la population des concouristes de 2012.
Comme vous avez pu remarqué, je mets depuis quelques temps des résumés du magazine de la santé, vous savez cela me prend énormément de temps, pas le copier coller , mais plutôt, écouter l'émission et prendre les notes sans compter que parfois je suis obligé de faire un retour en arrière car je n'ai pas compris un mot, cette émission dure 50 minutes et allo docteur 25mn, je mets en tout environ 2h30, bref ! j'aimerai savoir si il y aurait une personne qui pourrait le faire 1 jour sur 2 avec moi ! on note sur ce topic et le tour est joué !
voilà, merci
bisous Cristal :clin:


oui c'est ce que j'ai proposer au depart!!! pour moi c'est un peu compliquer car je travail toutes les après midi mais je peux essayer de temps en temps grace a la redif sur internet de faire le resume mais pour ma part ce ne sera pas possible de facon reguliere.

alors si on pouvait etre plusieurs cela serait plus simple.


Salut miss du 33, merci d'avoir répondu, moi je le regarde en différé sur internet avec 1 jour de décalage, je le fais comme ceci, car si j'ai pas compris quelque chose je peux toujours retourner en arrière ! un petit coup de main ne serait pas de refus, à la limite choisit un jour à ta convenance, peut être que d'autres vont se joindre à nous, espérons !
ci dessous un autre résumé du magazine de la santé de lundi 06, bonne lecture,
bises Cristal :clin:
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar cristal74270 » 08 Fév 2012 00:50

Le magazine de la santé
06/02/2012
Sommaire :
1.Multiples greffes
2.ALERTE : Le froid +La pollution île de France.
3.Mammographie
4.L’étude Épifane
5.Transplantation
6.Schizophrénie
7.Trouble du comportement alimentaire pendant le sommeil.
8 Allôdocteur : la baisse de l'audition

Divers :
Le premier procès pénal « le Médiator » se déroulera 14 mai au 6 juillet 2012 au tribunal correctionnel de Nanterre.
Le bal des spermatozoïdes : un concept légèrement déjanté réalisé par des japonais, trucage réalisé avec un logiciel très pointu.
En Afrique, 3 millions de jeunes filles vont subir une mutilation sexuelle, cette pratique est interdit en France.
Des réseaux sociaux pour les personnes sourdes et muettes ont été crées sur Internet.
Écouter le cœur de son fœtus grâce à votre portable pour environ 2 euros,disant que c’est inoffensif car il faut le mettre sur mode « avion », selon un gynécologue cette méthode ne sert à rien car il faut connaître la position du fœtus et pourrait faire peur à la futur maman, ne pas faire confiance à ce genre de technologie!!!
La gastroentérite : La France a été beaucoup touché, la prévention est de bien se laver les mains, et sur Internet une vidéo (jeu) pour enfant montre comment bien se laver les mains.


1.MULTIPLES GREFFES
Une petite fille de 9 ans subit une greffe de 6 organes en même temps à l’hôpital pédiatrique de Boston aux États-Unis.
Depuis 2008, Alana Chavanel souffrait d’une tumeur volumineuse, rare, agressive à l’appareil digestif, très rapidement le mal a gagné du terrain, s’approchant de son cœur et son œsophage, rendant son alimentation quasi impossible.
Devant l’urgence, les chirurgiens de Boston ont pris la décision de lui greffer tout l’appareil digestif en une seule opération. C’est une prouesse, si la greffe multi viscérale est connue du spécialiste ,la greffe du œsophage entier est complexe et n’a jamais été réalisé, ils l’ont fait, cette pratique pourrait être une première mondiale.
À ce jour, Alana va bien mais devra prendre un antirejet à vie.
A l’hôpital des enfants, Necker de paris, ce les greffes multiviscérales sont pratiquées depuis 1989, sur 4 opérations effectuées deux ont été un réel succès.

2. ALERTE : le froid et la pollution en Ile de France:
Cette alerte à la pollution concerne plus particulièrement les enfants asthmatiques, des personnes fragiles du système respiratoire, les personnes âgées, ces derniers doivent éviter les activités physiques intenses.
Le seuil d’alerte aux particules fines devrait être dépassé d’ici ce soir (06 /07février 2012), la cause le temps froid et l’absence de vent.
Les particules fines provenant des voitures, des chaudières à bois ou des industries s’accumulent, au propre de ces particules fines d’un diamètre inférieur à 10 microns, c’est justement d’être très fine qu’elles peuvent pénétrer en profondeur dans le système respiratoire jusqu’à aux alvéoles pulmonaires.
Ces particules sont une cause reconnue surmortalité (maladies respiratoires ou cancer du poumon).
A cet effet la préfecture de Police demande aux franciliens de baisser leur chauffage à 18°, d’éviter les feux de cheminée et de réduire la vitesse en voiture.
Site http://www.allodocteur.fr

3. MAMMOGRAPHIE :
Les Françaises boudent le dépistage au cancer du sein alors qu’il est moins cher et très efficace, cette pratique est au centre des attentions,la haute autorité de santé vient de rendre un avis pour encourager les femmes à y recourir plutôt que de passer par une mammographie en passant par leur gynécologue.
La France a mis en place un dépistage organisé, toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans sont invitées à se rendre tous les deux ans chez un radiologue afin d’effectuer une mammographie prise en charge en 100% par l’assurance maladie, le souci c’est que seule la moitié des femmes y ont recours, 10% préfèrent faire ce dépistage mais de leur côté, le dépistage individuelle serait moins fiable que le dépistage organisé.
Un avis de Stéphanie BARRE , chef de projet évaluation économique et santé publique haute autorité de santé (HAS) cite :
Le programme nationale pour le dépistage organisé présente des garanties supplémentaires pour la patiente et au plan collectif , par exemple une mammographie qui est normal chez un radiologue sera tout de même vue par un radiologue spécialisé pour plus de sécurité : 9% de cancers supplémentaires détectés soit 1300 cancers par an environ, la qualité des appareils jouent aussi, un contrôle interne par les radiologues et externe par les pouvoirs publics est effectué.
La haute autorité de santé donnera la possibilité aux gynécologues et généraliste de prescrire des dépistages organisés et non individuelle, de plus, on préconise également un retour systématique d’information versé professionnelle quelque soit le résultat de la mammographie pour inciter et replacer les gynécologues et généraliste, au cœur du programme.
Courant 2012, la haute autorité de santé va décider si oui ou non il faut avancer l’âge pour passer une mammographie.
52% des femmes concernées participent au dépistage organisé, pour être efficace il faut au moins 70%.

4. L’ETUDE EPIFANE
Dans l’assiette des bébés : cette étude vient d’être lancée et 3500 bébés y participeront pendant 1 an .cette étude permettra de déterminer la durée de l’allaitement et de mieux connaître le moment où les mamans commencent à donner des purées et des compotes et également les pratiques des mamans.
Bruno SALANAVE, Epidémiologiste, cite : La diversification alimentaire se fait plus tard, ce qui est une bonne chose, par contre, on sait aussi que des bébés âgés de 4 mois consomment autre chose que le lait et c’est ceci que nous voulons identifier de façon précise.
Aujourd’hui, il est conseillé officiellement, de donner uniquement du lait pendant les 6 premiers mois, et de commencer la diversification alimentaire après les 6 mois et surtout pas à 4 mois, mais les mamans ne la savent pas systématiquement.
Les premiers résultats de cette étude seront connues dès l’automne 2012

5. TRANSPLANTATION

La transplantation d’organe : grande aventure du 20ème siècle, pour la première fois on a réussit à faire vivre un homme grâce à un organe d’un autre.

Extrait d’un livre « ces histoires insolites qui ont fait la médecine tome 2 » écrit par le Professeur Jean-Noel FABIANI (HEGP /AP-HP, chef du service de chirurgie cardiaque)
La première transplantation était un rein en 1952 en France : Marius Renard, un enfant charpentier, tombe de son échafaudage se fracture le rein et donc le médecin décide de lui enlever mais Marius n’avait qu’un rein et était donc condamné à mourir, à l’époque il n’existait pas de transplantation de rein, ni de rein artificiel, et donc la maman de Marius propose au Professeur Hamburger, pour prendre son rein pour le donner à son fils, Hamburger hésite mais il accepte, 3 semaines après l’opération, le jeune garçon décède suite à un rejet car à l’époque on n’avait pas encore connaissance des médicaments qu’il faut.
Sous Louis XIV, un jeune garçon ( Antoine Dumoroi) se promène nu au sein de la ville et a la manie d’incendier avec une torche, et un docteur eu une idée qui était celle de transfuser Antoine avec du sang d’animal pour lui enlever cette manie, Antoine ne sent pas bien, et la deuxième transfusion Antoine urine noir, et à la troisième transfusion il meurt. Les parents ont porté plainte, le juge décide que le médecin est responsable mais non coupable et que la mère est coupable.

6. SCHIZOPHRÉNIE
Cette maladie touche 1% de la population Française.
Dysfonctionnement cérébral donnant des hallucinations, d’idées délirantes, les patients sont repliés et prennent peu d’initiatives.
Cette maladie devient résistante au traitement mais de mieux en mieux décryptée par les psychiatres.
Un nouveau traitement par stimulation magnétique s’attaquant au symptôme le plus déstabilisant, serait efficace, une patiente a fait cette stimulation et dit que sa maladie s’estompe.

7. TROUBLE DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE PENDANT LE SOMMEIL
Un Psychiatre cite :
C’est un trouble relativement fréquent qui touche 1 à 5% de la population française selon les critères ou les études utilisées.
Exemple pour mieux comprendre :
Une jeune femme entre 25 et 30 ans, sans antécédent particulier, qui se réveille un matin un peu barbouillée, va dans sa cuisine et découvre un champ de bataille. Elle découvre un mélange d’aliment dans une casserole et là elle se demande si une personne ne serait pas entrée chez elle pendant la nuit, finalement elle remarque des tâches de cette mixture sur sa robe de nuit et une brûlure sur son bras et là c’est la panique, elle comprend que c’est elle et a peur de devenir folle !
Il faut consulter un spécialiste du sommeil (parasomnie). Ce trouble s’apparente au somnambulisme avec un comportement obsessionnel compulsif, les patients mangent de tout et n’importe quoi (un cd avec du Nutella).
Trouble fréquent chez la femme, souvent à l’occasion d’un changement (déménagement, grossesse etc…).
Les complications peuvent arriver mais rare (blessures) mais cela joue sur la dentition, le poids, la dépression, l’isolement social.
Traitements : relaxation, thérapies cognitives sauf l’hypnose qui ne fonctionne pas ici et médicamenteux (antiépileptique),
En premier lieu, il faut aussi traiter les comorbidités, apnée du sommeil, syndrome des jambes sans repos.
Il existe aussi la sexsomnie, elle est caractérisé par un comportement de type sexuel pendant le sommeil sur son compagnon ou d’autres personnes, parfois cela peut entraîner des problèmes d’ordre juridique, procès pour viol ou atteintes aux mœurs.

8. ALLODOCTEUR : la baisse de l’audition
Appelée médicalement la PRESBYACOUSIE, elle apparaît chez les personnes ayant plus de 60 ans, une personne sur trois en est atteinte, c’est la conséquence direct du vieillissement. En faisant principalement les fréquences élevées qui sont concernées, résultat : certains sons leurs échappent plus principalement dans les aigus et une conversation à plusieurs peut rapidement devenir un brouhaha inaudible.
Quelques explications sur l’audition :
Quand un son est émis, il fait vibrer l’air et ces vibrations circulent sous forme d’ondes, ces ondes sont captées par le pavillon de l’oreille et vont traverser le conduit auditif, vont arriver au tympan (membrane qui va amplifier le son), les vibrations font alors bouger une chaîne d’osselets (le marteau, l’enclume, l’étrier) , l’étrier va faire passer l’information à l’oreille interne en s’enfonçant comme un piston dans la coquelet qui abrite les cellules ciliées qui vont ensuite transformer ces vibrations en un flux nerveux et le nerf auditif transmet le tout au cerveau.
Ce déficit auditif résulte le plus souvent de l’accumulation petits effets d’élitaires au niveau des cellules ciliées et neurones de l’oreille interne qui sont appelées à disparaître avec l’âge.
Pour améliorer l’audition il existe différents appareils auditifs pour éviter de se sentir exclu et arrêter de faire répéter aux interlocuteurs.
Le docteur Benoît LAMBLIN, ORL cite : il faut passer absolument par un ORL qui lui fera un bilan et éventuellement la prescription d’un appareillage. Malheureusement il n’y a pas d’autres moyens pour améliorer la perte auditive.
C’est une baisse qualitative: il faut voir en fonction de l’âge, de l’ activité physique, de la baisse auditive des aigus, et on apprécie cela avec un audiogramme en vérifiant la quantité de son que le patient entend et la reconnaissance des mots. Les patients sont convaincus par notre bilan.
On ne peut pas appareiller qu’une seule oreille, cela permet au travail cérébral de se faire plus facilement.
Il faut s’occuper de cette perte auditive le plus tôt possible, il faut réhabituer l’oreille et le cerveau à retravailler ensemble.
Le patient passera aussi par un audioprothésiste où il passera des tests avec les aigus et les graves et c’est lui qui décidera du bon appareil pour son patient.
Il y a des échecs suite à un mauvais réglage de l’appareil, il se peut aussi que c’est dû à la prise en charge tardive. Il faut porter l’appareil tout le temps et toute la journée, le cerveau attribuera à nouveau et à la longue les bons sons.
Il existe plusieurs formes d’appareils : une patiente utilise les intra auriculaires, ils sont très discrets, 40 000 sont fabriqués à Paris chaque année.
Ce genre d’appareil ne peut être utilisé dans l’eau (natation). Durée de vie : 5 ans ,Prix : 2000 euros pour une oreille. Très cher, la sécurité sociale rembourse peu et certaines mutuelles ne remboursent pas du tout, ce qui est un frein pour les patients. Plus l’appareil est petit, plus il est cher.
Si l’atteinte est très profonde et non appareillable, on peut remplacer l’oreille interne par un «implant cochléaire », mais il faut que les deux oreilles sont atteintes. La chimiothérapie peut atteindre l’audition, et quelques antibiotiques aussi mais on les utilise moins à ce jour.
Présélection (jva) pour 2015.
Concours 2015 en Rhône-Alpes
Avatar de l’utilisateur
cristal74270
Accro
Accro
 
Messages: 1183
Inscription: 26 Juil 2011 14:49

Messagepar missdu33 » 08 Fév 2012 13:20

je peux essayer de faire le resumé du lundi le mardi et le résumé du vendredi le samedi. ca te va?
ESI 2013-2016 VILLE EVARD à Neuilly sur Marne (93)
Avatar de l’utilisateur
missdu33
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 413
Inscription: 26 Mar 2011 20:15

Messagepar angelo50 » 08 Fév 2012 14:31

Je suis justement en train de regarder le magasine de la santé à l'instant et je tiens quand même à souligner que je kiffe à fond Michel Cymes... il me fait trop délirer :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

désolé si ce message n'apporte pas d'eau au moulin mais je tenais à souligner comment, par un comportement sympa et enjoué, on pouvait rendre très intéressant la dispense du savoir et que Michel et Marina le font très bien :lol: :lol: :lol:
ESI 2012/2015 à Granville
angelo50
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 443
Inscription: 02 Sep 2011 13:23
Localisation: Granville

PrécédenteSuivante

Retourner vers Concours infirmiers