Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 23 Aoû 2014 12:25

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Maripasoula » 17 Jan 2013 12:59

Un sujet récent sur l'attitude d'un ESI en stage esi-ennuie-stage-t127503.html et une recherche rapide sur le forum ont confirmé ma première impression : les services de gériatrie sont très dénigrés, à la fois parmi les IDE, l'encadrement et les IFSI.

Mais pourtant...
D'une part, la population vieillit, les jeunes se soignent moins, et, du coup, les personnes hospitalisées sont de plus en plus âgées quel que soit le service (à part pédiatrie et maternité^^).
D'autre part ces malades sont souvent poly-pathologiques, et leur prise en charge nécessite une grande pluridisciplinarité, et une bonne connaissance de plusieurs spécialités, autant sur le plan des soins (stomies, sondes, pose de perf sur réseau veineux précaire...) que des théories (pharmaco, risques de complication...).
Enfin, dans ces services, y compris les longs séjours, le rôle propre est plus important, on peut avoir les coudées franches pour mettre en place des projets de soin, des suivis d'escarre ou de diabète.
Et le travail avec les autres (aide-soignants, kiné, assistante sociale et famille) a une grande importance.

C'est vrai que les personnes âgées ont parfois des troubles cognitifs et donc moins de conversation (parfois :clin: ), que le nursing est plus lourd dans ces services et qu'ils sont souvent (de moins en moins, il me semble ?) sous-dotés en personnel et matériel...

Je peux comprendre qu'on soit mal à l'aise avec les "vieux", surtout quand on est jeune... par contre sur le plan strictement professionnel, je pense que ces services nécessitent au contraire une bonne maitrise, et sont donc très formateurs pour des jeunes DE. Qu'on refuse un stage aux urgences à un ESI parce qu'il a fait trop de stages en gériatrie me révolte...

Au total, je m'insurge contre cette vision si négative des services de gériatrie, y compris les longs séjours, et je trouve très délétère ce comportement "punitif" des IFSI (et du coup le vécu des ESI !) à l'égard de ces lieux de stage, mais j'aimerais bien avoir d'autres avis sur la question :?: !
(je précise que je bosse en post-urgences... mais qu'il y a beaucoup de personnes âgées !)
Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien, que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
(devise shadok)

IDE FPH depuis 1994.
Avatar de l’utilisateur
Maripasoula
Forcené
Forcené
 
Messages: 348
Inscription: 07 Sep 2012 21:18

Messagepar sarouille68 » 17 Jan 2013 19:14

Je bosses en gériatrie par dépit, et pourtant... je m'éclate avec mes résidents, qu'ils soient déments ou non! C'est très formateur, niveau responsabilité, organisation et même soins, on en apprend encore tous les jours!
IDE en SSR
sarouille68
Régulier
Régulier
 
Messages: 46
Inscription: 02 Nov 2012 09:47

Messagepar augusta » 17 Jan 2013 19:50

Maripasoula a écrit:Un sujet récent sur l'attitude d'un ESI en stage esi-ennuie-stage-t127503.html et une recherche rapide sur le forum ont confirmé ma première impression : les services de gériatrie sont très dénigrés, à la fois parmi les IDE, l'encadrement et les IFSI.


Je ne sais pas si c'est vrai pour les IFSI...en tous les cas je n'ai aucun souvenir de la sorte, bien au contraire. La gériatrie et les personnes âgées en général étaient totalement mises en avant dans l'IFSI d'où je viens.

Je ne sais pas qu'elles peuvent en être l'origine. Les IDE elles-mêmes? la société?
Enfin pour la psy....il y a exactement la même vision des choses.
IDE en médecine de la subjectivité (donc en psy!)
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 8839
Inscription: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar Limbecile » 17 Jan 2013 20:28

Je poste avec mon point de vu d'ESI ;)

Personnelement, gériatrie ou pas, je m'en fiche. Ca n'est pas l'âge qui compte... Ceci dis en temps qu'élève on veux pourvoir apprendre beaucoup et pratiquer les (foutus) actes qui sont dans notre (foutus) portfolio!
Bah oui, faut pas rever, ca nous fait peur cette bétise!

Du coup moi gériatrie ou pas, je m'en fiche! Tant que je peux apprendre des tas de choses!
Mon dernier stage était en hémodialyse, dans un centre lourd. 95% de mes patients avaient plus de 70ans et cependant j'ai énormément appris.
Une de mes amies râle parce qu'elle ne fait que de la gériatrie (3 stages sur 5, les deux autres étant psychiatrie et santé au travail), mais elle a fait et validé énormément de gestes et a beaucoup appris!

Ca n'est pas la gériatrie le problème... ce sont les établissements ou, quand (comme moi) on aime courir, on a l'impression de tourner en rond.
Je prend l'exemple de mon 1er stage; 5 semaines en EHPAD. Pour moi c'était très bien, j'ai appris a gérer tout mon nursing, j'ai passé 1 semaine au PASA de l'établissement. Mais en soins, à part de relationnel c'était proche de 0: 2 pansements et 1 HGT tout les deux jours + prise de constantes. Peu de pathologies en fait, du coup je comprend qu'on puisse s'ennuyer.

Mon prochain stage est en SSIAD... en fin de 2ème année. La referente stage m'a dit que je pourrais (peut-être) passer quelques jours avec l'IDE mais que je ferais surtout 4 semaines de nursing.
Je n'ai rien contre le nursing, loin de là, mais honnêtement, en SSIAD les dossiers sont souvent très vides, les AS vont d'un patient a l'autre et j'ai peur de m'ennuyer! 5 semaines c'est long dans ce genre de stage, parce que je ne vais pas apprendre énormément de choses...
IDE 2014 Yeahhhh!
Limbecile
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 443
Inscription: 28 Juin 2011 21:08

Messagepar moutarde » 17 Jan 2013 20:30

Maripasoula a écrit:les services de gériatrie sont très dénigrés,
En effet la gériatrie et en particulier EHPAD n’ont pas la cote. Beaucoup y vont par défaut, ce qui explique le turn-over d'un côté avec ceux qui arrivent à s'échapper et, les "burn-outés/aigris pour ceux qui y restent de longues années.
Mais je pense qu’en pointant les causes, les raisons de cette désaffection et de ce désamour seront évidentes.
[..."Il y a pire que le bruit des bottes : le silence des pantoufles !"...]
Avatar de l’utilisateur
moutarde
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6125
Inscription: 27 Sep 2007 21:40

Messagepar Indis » 17 Jan 2013 20:38

J'suis d'accord, par contre le sujet dont vous parlez parler d'un étudiant qui fait 80% de ses stages en gériatrie, alors même si on aime...



Image
Perso j'adore les fraises mais, si j'mange 3 bassines de fraise ben j'choppe la chiasse.
Avatar de l’utilisateur
Indis
VIP
VIP
 
Messages: 3739
Inscription: 20 Juil 2006 17:16

Messagepar pauline59270 » 17 Jan 2013 22:00

pendant mes 3 années d'études , je n'ai pas arrêté de dire " jveux travailler en chir, jveux pas les vieux , j'irai jamais travailler dans une maison de retraite...."

au final, sortie de diplome en juillet, grosses difficultés pour trouver un poste. et voila 5semaines que jbosse dans une EHPAD et jkiffe , j'adore !!! le relationnel, les soins, l'ambiance ....

alors j'ai envie de dire n'ayez pas peur de la gériatrie !!!! malgré ce qu'on pense ,on se fait pas du tout chier !!!!!
pauline59270
 
Messages: 8
Inscription: 31 Aoû 2009 10:59

Messagepar justemoijp » 17 Jan 2013 22:51

pour beaucoup (dont moi), la gériatrie n'attire pas du tout. et pourtant je suis dans un service avec une moyenne d'age qui doit être autour de 60/70 ans, mais on a aussi quelques plus jeunes, et ça fait du bien.

pourquoi, c'est une autre question. peut être parce que personne n'a envie de vieillir, et ne côtoyer que des personnes âgées nous projette à notre propre vieillissement. avec cette sensation de se dire, plus je serai confronté tard à cela, mieux ce sera.
bon ce n'est qu'une idée posée comme ça, je ne me suis jamais trop posé la question du pourquoi je n'ai pas envie de bosser en gériatrie. mais il est possible que ce ne soit pas un dénigrement des services qui enlève l'envie d'y travailler, mais plus un rapport de soi même par rapport à la vieillesse.
justemoijp
Habitué
Habitué
 
Messages: 87
Inscription: 19 Sep 2012 09:27

Messagepar Indis » 18 Jan 2013 00:38

Le problème de la gériatrie, ce n'est pas la gériatrie, c'est ce qu'est devenu la gériatrie (non j'ai pas bu).

C'est les maisons de retraite avec 327 toilettes/ personne le matin, c'est le long séjour avec un infirmier de nuit pour 200 personnes, c'est les services où personne (patients comme employés) ne veulent pas/ plus aller.
Avatar de l’utilisateur
Indis
VIP
VIP
 
Messages: 3739
Inscription: 20 Juil 2006 17:16

Messagepar syhelle » 18 Jan 2013 03:35

Indis a écrit:Le problème de la gériatrie, ce n'est pas la gériatrie, c'est ce qu'est devenu la gériatrie (non j'ai pas bu).

C'est les maisons de retraite avec 327 toilettes/ personne le matin, c'est le long séjour avec un infirmier de nuit pour 200 personnes, c'est les services où personne (patients comme employés) ne veulent pas/ plus aller.


Tout à faire d'accord avec toi Indis! La charge de travail et la sous-dotation des services de gériatrie explique aussi en partie pourquoi ça peut faire chier d'y aller.
Perso j'ai toujours eu des bons stages en gériatrie, comme on dit où je suis beaucoup de "plaisir" avec les résidents (non pas ce que vous pensez) et pourtant ça m'emmerderait d'y travailler tous les jours.
J'ai jamais aimé mes stages en chir, et j'y travaille (jusqu'à démission c'est certain). On peut pas toujours choisir mais franchement on peut pas non plus tout apprécier.

@Indis: j'adore ton exemple de fraises! Quand est-ce qu'on te voit dans le grand nord?? ;)
Fermière diplômée d'état expatriée dans l'congelo
Avatar de l’utilisateur
syhelle
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 592
Inscription: 03 Juin 2008 11:20

Messagepar la fée calôme » 18 Jan 2013 05:41

Indis a écrit:Le problème de la gériatrie, ce n'est pas la gériatrie, c'est ce qu'est devenu la gériatrie (non j'ai pas bu).

C'est les maisons de retraite avec 327 toilettes/ personne le matin, c'est le long séjour avec un infirmier de nuit pour 200 personnes, c'est les services où personne (patients comme employés) ne veulent pas/ plus aller.


Exactement, plus on avance dans le temps, plus la population vieillit et moins il y a de moyens humains et techniques dans les endroits où les vieux sont parqués comme des chiens pour 2000 euros/mois et on te met dehors à 94 ans si tu payes pas ton loyer en temps et en heure !
Les financiers qui veulent faire de la tune sur le dos des vieux appellent cela "l'or gris". Moi je dis que ces rois de la finance qui traitent des p"tits vieux comme un bilan financier sont des ordures que l'on devrait obliger, comme les crânes d'oeuf du ministère, à faire des tages très pratiques dans les MDR et autres EPHAD.
la fée calôme
Compte supprimé ou banni
Compte supprimé ou banni
 
Messages: 877
Inscription: 12 Nov 2011 13:08

Messagepar augusta » 18 Jan 2013 09:10

justemoijp a écrit:
pourquoi, c'est une autre question. peut être parce que personne n'a envie de vieillir, et ne côtoyer que des personnes âgées nous projette à notre propre vieillissement. avec cette sensation de se dire, plus je serai confronté tard à cela, mieux ce sera.
bon ce n'est qu'une idée posée comme ça, je ne me suis jamais trop posé la question du pourquoi je n'ai pas envie de bosser en gériatrie. mais il est possible que ce ne soit pas un dénigrement des services qui enlève l'envie d'y travailler, mais plus un rapport de soi même par rapport à la vieillesse.


C'est très bien vu au contraire :clin:
Idée que je partage (avec le même raisonnement pour la folie).
IDE en médecine de la subjectivité (donc en psy!)
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 8839
Inscription: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar Creol » 18 Jan 2013 09:40

La gériatrie souffre de 3 problèmes :
- La polypathologie
- La charge de travail toujours croissante
- La finance.

Les "vieux" vivent plus longtemps avec plus de pathologies, qui se cumulent, alourdissent la prise en charge et qui sont peu (voire pas du tout) suivi de moyens technique et humains car le moindre bénéfice est donné à un fond de pension américain ou australien. En résulte un prise en charge chronométré à la seconde près avec obligation pour le personnel, de résultat, de rentabilité et de "sauver les apparences" (qu'importe qu'il ne soit pas lavé, il faut qu'il soit présentable et que la chambre brille) si faute de temps.

Nos collègues les AS, ont leur boulot totalement dénaturée par ce secteur. Quand t'en as un(e) qui commence sa matinée en te disant qu'il(elle) a 30 toilettes très lourdes a faire entre 7h et 12h, qu'il faut les faire manger et qu'en plus "certains clients prestigieux" doivent obligatoirement être fait avant, on peut clairement se dire que les IFSI et IFSA vivent carréement dans un autre monde avec leur toilette en technique d'une heure.
Ce n'est pas du soin, c'est de la boucherie.

Là où je suis j'ai en charge 120 résidents. J'ai 40 dextro à faire, 60 prises de tension, des médoc, un vingtaine de pansement à faire sur 4 étages de 8h à 9h... :roll:
Soyons sérieux 5 sec.

Alors dans d'autres services ça se passe autrement parceque la population vieillit, et que du coup, on retrouve des "vieux" dans chaque service, et on en retrouve en nombre toujours plus important. Dans mon ancien hôpital, les inf fuyait les services de médecine parcequ'il n'y a quasiement plus que des personnes âgées dont beaucoup étaient déments.
Alors vieux + psy, ça emerdaient clairement les collègues qui te disaient "j'ai pas fait 3 ans d'études pour faire de la gériatrie ou de la psy".


Notre IFSI nous avait bien fait comprendre qu'à l'époque, qu'après le diplôme vaut mieux aller bosser dans un "grand" service (entendez par là, urgences, réa, grand brulé, onco ...) qu'aller bosser en psy ou en gériatrie où on "perd tout".
smile :)

Intérimaire en road trip.
Avatar de l’utilisateur
Creol
Accro
Accro
 
Messages: 1528
Inscription: 07 Jan 2008 16:51
Localisation: vit dans un camping car au pays des cigognes

Messagepar SacreCoeur » 18 Jan 2013 10:23

Je sors d'une semaine de formation "Humanitude"....Très passionnante...me donnant encore davantage envie de prendre soin de nos aînés !

Une "Ehpadophile" convaincue :clin:
Sur le bord de l'Euphrate...
Avatar de l’utilisateur
SacreCoeur
Forcené
Forcené
 
Messages: 358
Inscription: 05 Sep 2008 09:10
Localisation: Nord Ouest

Messagepar Indis » 18 Jan 2013 10:36

Dès lors que les gens avec qui tu bosses, les "décideurs financiers" sont partie prenante de la chose, c'est très bien.
Si il s'agit juste de théorie que personne ne veut mettre en pratique, ça restera sur une feuille de papier.
Il est bien là le souci, il est pas dans la volonté de bosser en gériatrie ou de mettre en place des choses, il est surtout mis en porte-à-faux par le commerce que c'est devenu.
Enfin j'imagine quand même qu'il existe des endroits où ça doit exister.


@Syhelle: Pas tout de suite j'en ai peur :(
Avatar de l’utilisateur
Indis
VIP
VIP
 
Messages: 3739
Inscription: 20 Juil 2006 17:16

Suivante

Retourner vers Profession infirmière (IDE)