Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 25 Oct 2014 23:49

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar osteo-pattes » 31 Aoû 2005 13:54

Bonjour @ tous,

Je suis ostéopathe et comme je sais que certains d'entre vous sont intéressés par cette profession qui peut se réaliser en 6 ans temps partiel depuis votre formation d'infirmier, je me propose de répondre à vos questions.

Si non vous pouvez trouver n tas d'information ou pour des questions précises sur le forum de l'ostéopathie.
http://forum-osteo.xooit.com

Hesitez pas!

@ bientôt... Au plaisir de vous lire!
osteo-pattes
 
Messages: 17
Inscription: 31 Aoû 2005 13:46

Messagepar Leopold Anasthase » 31 Aoû 2005 14:18

osteo-pattes a écrit:Je suis ostéopathe et comme je sais que certains d'entre vous sont intéressés par cette profession qui peut se réaliser en 6 ans temps partiel depuis votre formation d'infirmier, je me propose de répondre à vos questions.

Un site très intéressant : http://www.pseudo-medecines.org/ réserve une page sur l'ostéopathie.

On y apprend entre autres choses que en France seuls les médecins peuvent utiliser le titre d'ostéopathe (à condition d'avoir suivi une formation). En particulier, les kinés se sont vu refuser cette appellation en 1995.

Ce qui signifie que actuellement en France, un ostéopathe qui ne serait pas médecin se rend coupable d'exercice illégal de la médecine.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10509
Inscription: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar osteo-pattes » 31 Aoû 2005 15:16

Sans vouloir polémiquer sur l'ostéopathie je fais un petit rappel.

Le Journal Officiel n° 54 du 5 Mars 2002 page 4118 publie la
LOI n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé

Article 75 : ostéopathie et chiropratique

L’usage professionnel du titre d’ostéopathe ou de chiropracteur est réservé aux personnes titulaires d’un diplôme sanctionnant une formation spécifique à l’ostéopathie ou à la chiropraxie délivrée par un établissement de formation agréé par le Ministre chargé de la santé dans des conditions fixées par décret. Le programme et la durée des études préparatoires et des épreuves après lesquelles peut être délivré ce diplôme sont fixés par voie réglementaire.

S’il s’agit d’un diplôme délivré à l’étranger, il doit conférer à son titulaire une qualification reconnue analogue, selon des modalités fixées par décret.

Les praticiens en exercice, à la date d’application de la présente loi, peuvent se voir reconnaître le titre d’ostéopathe ou de chiropracteur s’ils satisfont à des conditions de formation ou d’expérience professionnelle analogues à celles des titulaires du diplôme mentionné au premier alinéa. Ces conditions sont déterminées par décret.

Toute personne faisant un usage professionnel du titre d’ostéopathe ou de chiropracteur est soumise à une obligation de formation continue, dans des conditions définies par décret.

La Haute Autorité en Santé est chargée d’élaborer et de valider des recommandations de bonnes pratiques. Elle établit une liste de ces bonnes pratiques à enseigner dans les établissements de formation délivrant le diplôme mentionné au premier alinéa.

Un décret établit la liste des actes que les praticiens justifiant du titre d’ostéopathe ou de chiropracteur sont autorisés à effectuer, ainsi que les conditions dans lesquelles ils sont appelés à les accomplir.

Ces praticiens ne peuvent exercer leur profession que s’ils sont inscrits sur une liste dressée par le représentant de l’État dans le département de leur résidence professionnelle, qui enregistre leurs diplômes, certificats, titres ou autorisations.




Ce qui veut dire que si cette loi est passée les médecins n'ont plus le monopole de la formation. (car ils n'avaient pas besoin de loi pour utiliser l'ostéopathie eux!)

Ensuite concernant ce texte sur les pseudos médecines, je vous apprendrait peut etre que l'ostéopathie est considéré par l'OMS comme médecine (organisation mondiale de la santé), que dans la majorité des états européens cette formation est reconnue et la médecine ostéopathique aussi.
Aux états unis les médecins choisissent durant leur cursus médical, médecine ostéopathique ou médecine allopathique (D.O. ou M.D.), que l'enseignement est dispensé dans des universités au même titre que la médecine allopathique. (je crois pas que des université comme New York, Michigan, Ohio, philadelphie et bien d'autres forment à une pseudo science ou pseudo-médecine...)

Et en dernier Depuis cette loi de 2002 il n'y a plus aucune attaque pour exercice illégale de la médecine en france concernant l'ostéopathie.
Des décrets vont paraitre en Septembre-Octobre pour confirmer cette loi et dresser la liste des établissements et des personnes ayant droit au titre d'ostéopathe.

Esperant avoir répondu à tes interrogations,
osteo-pattes
 
Messages: 17
Inscription: 31 Aoû 2005 13:46

Messagepar Fernand de La Gasque » 31 Aoû 2005 15:39

J'ai entendu dire que pour la formation à temps partiel sous forme de séminaires les infirmiers n'y avaient plus accès, seuls les kinés y ont droit, est-ce vrai?

Sinon pour choisir un ostéopathe non médecin, faut-il qu'il soit inscrit au Registre Ostéopathique de France?
Fernand de La Gasque
 

Messagepar osteo-pattes » 31 Aoû 2005 15:42

Non pas du tout, les kinés, médecins, et infirmiers y ont accès.
Une mise à niveau pour les infirmiers en anatomie et biomécanique est simplement nécessaire.
osteo-pattes
 
Messages: 17
Inscription: 31 Aoû 2005 13:46

Messagepar Fernand de La Gasque » 31 Aoû 2005 16:09

Je trouve qu'ostéopathe s'inscrit parfaitement dans la continuité du métier d'infirmier au niveau de l'approche de l'homme et des sciences humaines.
Par contre au niveau anatomie, ostéologie, myologie etc... il faut reconnaître on est largué non?
Fernand de La Gasque
 

Messagepar osteo-pattes » 31 Aoû 2005 16:14

Un peu... la premiere année d'étude temps partiel est plus ciblée sur l'anatomie l'ostéologie et la biomécanique. Une fois les bases posées c'est que du bonheur!

Pour revenir à ta premiere question certains établissements n'acceptent plus les infirmiers mais pas tous, l'essentiel est qu'ils soient memebre soit de la collégiale académique de france ou de l'institut de formation en ostéopathie (CAdF ou INFO).
osteo-pattes
 
Messages: 17
Inscription: 31 Aoû 2005 13:46

Messagepar Fernand de La Gasque » 31 Aoû 2005 16:35

osteo-pattes a écrit:Un peu... la premiere année d'étude temps partiel est plus ciblée sur l'anatomie l'ostéologie et la biomécanique. Une fois les bases posées c'est que du bonheur!

Pour revenir à ta premiere question certains établissements n'acceptent plus les infirmiers mais pas tous, l'essentiel est qu'ils soient memebre soit de la collégiale académique de france ou de l'institut de formation en ostéopathie (CAdF ou INFO).



Et pourquoi ils n'acceptent plus les IDE?
Fernand de La Gasque
 

Messagepar osteo-pattes » 31 Aoû 2005 16:38

Tout simplement car il y a peu d'IDE qui font des formations en ostéopathie! :clin:

Plus il y a de demandes plus il y'a d'écoles et moisn il y aa de demande moins il ya d'école...

En ce qui concerne les passerelles vers l'ostéopathie tout devrait s'éclaircir d'ici quelques semaines...
osteo-pattes
 
Messages: 17
Inscription: 31 Aoû 2005 13:46

Messagepar Leopold Anasthase » 31 Aoû 2005 16:42

osteo-pattes a écrit:Un décret établit la liste des actes que les praticiens justifiant du titre d’ostéopathe ou de chiropracteur sont autorisés à effectuer, ainsi que les conditions dans lesquelles ils sont appelés à les accomplir

Ce décret est-il sorti ? Dans l'afirmative, ça m'intéresserait de savoir comment seront facturés et remboursés les actes. Dans la négative, ça passe les ostéopathes non médecins de la situation d'illégalité à la situation d'illégalisme, et ça ne leur donne en rien le droit d'exercer.

Quant au fait qu'll existe des enseignements, ça ne prouve ne rien la validité de telle ou telle théorie. Il existe des enseignements pour toute sorte de fabioles. Non, ce qui m'intéresserait de voir, c'est une vraie étude scientifique montrant l'intérêt de l'ostéopathie dans telle pathologie.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10509
Inscription: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar Fernand de La Gasque » 31 Aoû 2005 16:46

osteo-pattes a écrit:Tout simplement car il y a peu d'IDE qui font des formations en ostéopathie! :clin:

Plus il y a de demandes plus il y'a d'écoles et moisn il y aa de demande moins il ya d'école...

En ce qui concerne les passerelles vers l'ostéopathie tout devrait s'éclaircir d'ici quelques semaines.


Intéressant, tu nous tiens au courant?
Fernand de La Gasque
 

Messagepar osteo-pattes » 31 Aoû 2005 16:53

Les décrets ne sont pas sortis comme je le souligne au dessus (septembre ou octobre d'après le ministère).

Il n'y aura pas de remboursement des soins ostéopathiques pour le moment.

En ce qui concerne les études voici un lien vers l'académie d'ostéopathie, recherche dans les parutions d'Apostill et tu auras quelques études cliniques en français: http://www.academie-osteopathie.org/ si l'anglais ne te rebute pas tu as Pubmed (site regroupant tous les aarticles validé au niveau mondial de la recherche) tape osteopathy dans les recherches et tu auras les articles et ensuite tu as le magasine Spine qui est américain et qui est un trimestriel de recherche orthopédique ou beaucoup de recherche est menée en ostéopathie et chiropractique.

Du côté des chiro il existe aussi un mensuel de recherche qui existe depuis plus de 20 ans et qui a donné des articles dans beaucoup d'autres magasines médicaux.
osteo-pattes
 
Messages: 17
Inscription: 31 Aoû 2005 13:46

Messagepar Leopold Anasthase » 31 Aoû 2005 17:02

osteo-pattes a écrit:En ce qui concerne les études voici un lien vers l'académie d'ostéopathie

Oui, c'est sûr que si je demande aux ostéopathes, ils vont bien me trouver un intérêt à cette discipline...

Une petite recherche me donne un autre site [url]http://fr.wikipedia.org/wiki/Ostéopathie[/url]. On peut y lire :

Wikipédia a écrit:Aucune étude randomisée en double aveugle n'a montré une efficacité supérieure à l'effet placebo. Entre 1950 et 1980, une étude a même recensé 135 cas de complications sérieuses dont 18 morts [1], essentiellement en raison d'un problème non diagnostiqué (tumeur, hernie discale), tandis qu'une autre a recensé 55 % de complications secondaires (contractures musculaires, nausées, fourmillement, petites radiculalgies) mais qui ne disparaissent spontanément que dans 75 % des cas. [...]
L'Ostéopathie est toujours rejetée par l'Académie de médecine[...]
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10509
Inscription: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar osteo-pattes » 31 Aoû 2005 17:12

Wikipédia est un "forum" de definitions... donc chacun y va de sa définition...

Pour ce qui est d'une étude à double aveugle c'est impossible en thérapie manuelle car tout simplement le praticien est obligé de savoir ce qqu'il fait! c'est pas une pillule à faire avaler là! il faut que l'on manipule et on est obligé de savoir!

Voilà un lien vers le site de la chiro, toutes les publications citées sont officielles et sont parus dans les plus grands magazines scientifiques.

Certaines études montrent une efficicacité relative juste au dessus du placébo et d'autres sont beaucoup plus interressantes... (cela dépend des methodes employées c'est pour cela qe la recherche doit avancer!)

http://www.vertebre.com/?rub=publications

Vous pourrez vois les liens directement sur le site.
Cela regroupe la majorité des études vérifiées.
osteo-pattes
 
Messages: 17
Inscription: 31 Aoû 2005 13:46

Messagepar Fernand de La Gasque » 31 Aoû 2005 17:13

En tout cas, un bébé que je connais bien (mon chti cousin) a été soigné par un ostéopathe avec de l'ostéopathie crânienne et franchement je vous admire parfois :clin: .
Fernand de La Gasque
 

Suivante

Retourner vers Profession infirmière (IDE)