Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 27 Aoû 2014 20:13

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar popdll » 05 Nov 2006 14:59

Souvent lorsqu une perfusion diffuse, je vois faire des pansements alcoolisés donc j'aimerais savoir comment vous les faites, avec quel produit, quelle dilution?


Voici comment je procède:
Prendre un pansement américain non stérile et l'imbiber très largement d'un mélange d'alcool modifié à 70% pour moins d'1/3 et de Na Cl à 0,9%. Attention aux risques de brûlures cutanées avec de l'alcool trop faiblement dilué.
Mettre ce pansement sur le bras du patient et le maintenir avec une bande velpeau.
Protéger le lit avec un absorbex pour éviter qu'il soit trempé (il est conseillé d'imbiber très largement). Renouveler l'opération 2 à 3 fois dans la journée quand le pansement parait sec. La rougeur due à la diffusion d'une perfusion ou à une veinite disparaît généralement, avec ce traitement, en 48h00.
Enfin, et en théorie, l'alcool modifié étant un produit médicamenteux, son application sur la peau est une prescription médicale....
Avatar de l’utilisateur
popdll
Habitué
Habitué
 
Messages: 99
Inscription: 10 Mai 2004 22:11

Messagepar elaize » 05 Nov 2006 15:39

chez nous ils souhaitent que nous appliquons du niflugel ...
Le lama ça respire l'intelligence !
Avatar de l’utilisateur
elaize
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 484
Inscription: 23 Mai 2005 15:39

Messagepar uij_9857 » 05 Nov 2006 18:15

Je ne sais pas si je vais écrire une ineptie mais j'ai fait un remplacement en pédiatrie, ils appliquent des pansements de G30%. Je ne sais pas par quel mécanisme cela fonctionne et j'avoue que je n'ai pas oser le demander( c bête mais c comme ça).
uij_9857
Adepte
Adepte
 
Messages: 105
Inscription: 09 Juil 2005 02:32

Messagepar popdll » 05 Nov 2006 20:04

Je ne sais pas si je vais écrire une ineptie mais j'ai fait un remplacement en pédiatrie, ils appliquent des pansements de G30%


Du G30% :?: :?: :?: :?: :?: :?:
C'est hyperosmolaire et détruit les tissus par lyse cellulaire...
A mon avis c'est une pratique à proscrire.
Avatar de l’utilisateur
popdll
Habitué
Habitué
 
Messages: 99
Inscription: 10 Mai 2004 22:11

Messagepar katipde » 05 Nov 2006 20:19

G30% également dans mon service (pédiatrie) l'alcool passe à travers les tissus et n'est pas conseillé chez les enfants...

Sinon, déjà un pansement humide peut soulager... :D
Dernière édition par katipde le 05 Nov 2006 20:32, édité 1 fois.
katipde
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 475
Inscription: 20 Oct 2004 15:42

Messagepar lulla » 05 Nov 2006 20:32

bizarre cette pratique
c exclusivement dans les services de pediatrie??? si 2 services le font, c quand meme pas par hasard, il doit y avoir une raison, non?
Chi vive sperendu more caguandu
a sera leone, a mane cuglione
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
lulla
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 623
Inscription: 30 Jan 2006 18:55
Localisation: forza Corsica

Messagepar katipde » 05 Nov 2006 20:33

lulla a écrit:bizarre cette pratique
c exclusivement dans les services de pediatrie??? si 2 services le font, c quand meme pas par hasard, il doit y avoir une raison, non?


Je le faisais également aux urgences pédiatriques...et je sais que cela se fait aussi dans d'autres hopitaux parisiens...mais toujours en pédiatrie :clin:
Les pansements alcoolisés sont proscrits chez les petits.
katipde
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 475
Inscription: 20 Oct 2004 15:42

Messagepar lulla » 05 Nov 2006 20:41

qu'on proscrive l'alcool je veux bien, mais pourquoi du G30. quel est le mecanisme, et quelles sont ses proprietes dans ce cas la? et pk n'est ce jamais utilise chez des adultes??
Chi vive sperendu more caguandu
a sera leone, a mane cuglione
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
lulla
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 623
Inscription: 30 Jan 2006 18:55
Localisation: forza Corsica

Messagepar Leopold Anasthase » 06 Nov 2006 01:23

Le G30% agit par effet osmolaire. Il ne représente aucun danger car il est appliqué sur la peau. Il attire l'eau contenue dans les tissus.

Il existe un réel danger à faire des pansements alcoolisés chez l'enfant (surtout le jeune enfant), car la peau est plus fine et l'alcool passe au travers.

Si on utilise de l'eau chaude, il faut que le patient soit capable de virer le pansement tout seul si c'est trop chaud. Donc je n'utilise de l'eau chaude que si le patient tient lui-même son pansement. Sinon, alcool seul, ça marche aussi.

En cas de rupture de stock de pansements américains, ou à domicile, on peut utiliser des serviettes hygiéniques (des protections périodiques, des patacul, des cravattes à minou...).
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10473
Inscription: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar lulla » 07 Nov 2006 19:19

tiens, j'essaerais du g30 la prochaine fois pour voir si ca marche aussi bien que le pansement alcoolise
merci,
Chi vive sperendu more caguandu
a sera leone, a mane cuglione
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
lulla
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 623
Inscription: 30 Jan 2006 18:55
Localisation: forza Corsica

Messagepar Maman68 » 17 Aoû 2008 22:35

J'ai vu vos messages suite à une recherche sur google ... ce qui explique que je poste 2 ans après vos derniers messages :lol:

Je cherche à me faire une pharmacie d'urgence à la maison, ayant un enfant en bas âge légèrement cascadeur.

Pour revenir au post d'origine, aux urgences pédiatriques, on a fait a mon petit bonhomme (qui avait alors 18 mois) un pansement alcoolisé sur le pied (1/3 d'alcool pédiatrique, 2/3 d'eau). Et, depuis, j'ai utilisé ce procédé lorsqu'il s'est fait piqué par une abeille pour éviter le gonflement.

Je me suis également fait un pansement alcoolisé suite à une piqure de guepe (et oui c'était la joie chez nous cet été :roll: ) étant enceinte. J'ai appelé un medecin avant de le faire pour avoir un avis médical et il m'a dit qu'il n'y avait aucun soucis.

Alors bref, les pansements alcoolisés sont conseillés ou non pour les enfants et femmes enceintes ???
Maman68
 
Messages: 1
Inscription: 17 Aoû 2008 22:27

Messagepar argiop » 17 Aoû 2008 22:54

chez nous les chirurgiens orthopedistes veulent que les pansements alcoolisés se fassent avec de l'alcool a 70° pur!!!
et on en faits plusieurs par semaine, et il n'y a jamais de brulure car un pansement alcoolisé ne doit pas exéder 72 heures
la connaissance n'a de valeur que si elle est partagée
Avatar de l’utilisateur
argiop
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 246
Inscription: 15 Juil 2008 20:09
Localisation: BRETAGNE

Messagepar Leopold Anasthase » 17 Aoû 2008 23:14

Maman68 a écrit:Pour revenir au post d'origine, aux urgences pédiatriques, on a fait a mon petit bonhomme (qui avait alors 18 mois) un pansement alcoolisé sur le pied (1/3 d'alcool pédiatrique, 2/3 d'eau).

Cf. deux ou trois messages supra, mon message sur les pansements alcoolisés chauds ou froids. Attention au passage transcutanné (à travers la peau) chez l'enfant. Donc petite concentration (moitié alcool à 60°, moitié eau), petite durée (15 minutes maximum), petite surface (une serviette hygiénique fait très bien l'affaire), peau saine (pas d'alcool sur une peau lésée). Si pansement chaud, eau chaude du robinet, c'est l'enfant qui le pose et il doit pouvoir l'enlever quand il veut.

Pour la femme enceinte, le pansement alcoolisé ne pose pas de problème si la peau est saine et l'étendue limitée (disons deux fois la main).
Maman68 a écrit:Et, depuis, j'ai utilisé ce procédé lorsqu'il s'est fait piqué par une abeille pour éviter le gonflement.

Ça a peu d'intérêt. En fait, il y a très peu de choses utiles sur les piqûres d'hymenoptères, et beaucoup de choses inutiles ou dangereuses :

-pas de vinaigre, d'eau de Javel, de dentifrice, de crème ;

-pas de pompe genre aspivenin.

Les crèmes calmantes ont peu d'intérêt (effet placebo, mettez de la mie de pain, ça marche aussi bien et c'est moins cher). À distance, le truc qui calme le mieux la démangeaison, c'est le froid (passer un glaçon), mais ça ne dure pas.

La meilleure technique, c'est de diminuer la toxicité du venin par la chaleur. Le venin des hymenoptères est thermosensible, il peut être dénaturé par la chaleur, à condition de le faire le plus vite possible (passé cinq minutes, ça a peu d'intérêt). La technique la plus simple consiste à approcher une cigarette le plus près possible de la piqûre, et ce pendant cinq minutes (à la limite de la douleur). Si impossibilité, doucher à l'eau la plus chaude possible.

Pour les abeilles, si le dard est visible, le retirer avec une pince à épiler.

Penser à la prévention (s'éloigner des abeilles, éviter de sortir des aliments qui les attirent ou les sortir au dernier moment...).
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10473
Inscription: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar erick » 17 Aoû 2008 23:21

hello,

à la suite du post d'argiop, et avec ce que nous faisons chez nous, je me pose la question sur la chaleur....l'eau chaude.

Nous, nous utilisons soit l'osmogel, soit un mélange liquide maison dont je ne connais pas trop la composition. C'est un produit gras( glycérine?) et alcoolisé voire autre, que l'on utilise pur sans ajout de chaleur mais sur un pansement avec bande tout de même

Mais cela marche, la douleur passe le lendemain....quoique la rougeur s'attenue en plusieurs jours :oops:

Faut t'il vraiment provoquer la vasodilatation?
pasque là je sais plus :oops:
Force et courage
Y FO LIRE
Pour la santé de mon budget personnel, je ne compte pas avec l'argent que je n'ai pas, première leçon de déontologie à avoir.
Avatar de l’utilisateur
erick
Accro
Accro
 
Messages: 1060
Inscription: 21 Avr 2008 06:37
Localisation: Lyon

Messagepar Leopold Anasthase » 17 Aoû 2008 23:32

erick a écrit:à la suite du post d'argiop, et avec ce que nous faisons chez nous, je me pose la question sur la chaleur....l'eau chaude.

Pansement alcoolisé chaud sur peau froide (pas de processus inflamatoire). Par exemple, extravasation d'une perfusion, entorse de cheville.

Pansement alcoolisé froid sur peau chaude (processus inflamatoire). Par exemple, extravasation d'une perfusion avec point de ponction inflamatoire.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10473
Inscription: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

PrécédenteSuivante

Retourner vers Profession infirmière (IDE)