Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 26 Fév 2017 13:21

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Red85 » 27 Jan 2017 18:47

Bonsoir à tous et à toutes !

Je me présente, je suis étudiant infirmier en fin de deuxième année. Etant rentré dans un établissement à rentrée différée (chaque nouvelle année commence en février), je devrais me trouver en troisième année d'ici février. Cependant, l'IFSI ne s'est pas encore positionnée quant à mon sort après de nombreux rendez-vous avec l'équipe pédagogique.
J'ai tous les ects nécessaires à mon passage en troisième année à savoir 108 ects (60 ects pour ma premiere année et 48 pour la seconde) mais j'entretiens des relations conflictuelles avec ma formatrice référente. Je suis un élève discret et donc, il n'y aucune raison qu'elle me tienne en grippe, mais voilà c'est ainsi. Avec la directrice de l'école c'est tendu aussi car elles échangent entre elles. Par conséquent, elle a aussi une mauvaise image de moi et pense que je ne travaille pas et qu'il n'y a pas de motivation derrière. J'ai des partiels non validés que je souhaiterais valider en troisième année (en session 3) et je sais qu'avec de la persévérance et du sérieux je serai tout à fait capable de rattraper mon retard.
Je crains que ma formatrice fasse pression auprès de ma directrice afin que je redouble. :|
Je viens donc vous demander conseil sur mon cas.

Merci pour vos réponses !
Red85
 
Messages: 3
Enregistré le: 27 Jan 2017 18:22

Messagepar Patt » 27 Jan 2017 18:55

Ca fait un peu théorie du complot tout ça. Ce n'est pas parce que l'on est discret et que l'on est la personne la plus gentille au monde que l'on peut passer en troisième année.

Votre référente à peut être remarqué vos difficultés : théoriques, en stage, positionnement,... que sais je.

Parfois, ne pas permettre à un étudiant de passer en troisième année c'est prendre soin de lui. Il y a beaucoup de situations où les formateurs hésitent à faire passer un élève, où des situations où l'étudiant n'entend pas ce qui lui est dit. L'étudiant passe et en milieu de troisième année il se retrouver exclu de l'ifsi où bien il se retrouve avec des dettes à la pelle.

Je ne connais pas votre situation mais il faut peut être prendre un peu de recul. je doute sérieusement que ce soit seulement une question de vous avoir prit en grippe et de faire adhérer la directrice à ce point de vue.
ESI 2014-2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1189
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09

Messagepar Red85 » 27 Jan 2017 19:13

Bonsoir Patt, merci de votre réponse.

Je conçois que mon explication fait " théorie du complot ". Certes, discret ne veut pas dire gentil, je voulais juste dépeindre la situation dans son entièreté.
Néanmoins, mon parcours d'étudiant de première et deuxième année m'a permis de valider mes UE et mes stages.
En stage, je n'ai jamais eu de remarques concernant un manque de discipline, de travail ou de motivations. De plus, en ce qui concerne la théorie, j'ai bien conscience de ne pas un étudiant parfait, en effet j'ai eu quelques lacunes que j'ai, cependant rattrapées.
De là mon questionnement par rapport aux intentions de ma formatrice
Red85
 
Messages: 3
Enregistré le: 27 Jan 2017 18:22

Messagepar Wanille » 27 Jan 2017 21:01

Ta formatrice référente n'a aucun argument pour te faire redoubler si tu as le nombre d'ECTS minimal nécessaire et validé l'intégralité de ta première année, quand bien même elle ne t'apprécie pas.

Qu'est-ce-qui te fait dire que ta formatrice ne t'apprécie pas et souhaiterait ne pas te voir diplômé un jour ? Parce qu'au contraire, j'aurais une certaine tendance à dire que de son point de vue si ce que tu dis est vrai qu'il serait préférable de te faire passer afin d'obtenir le DE au plus vite et ne plus jamais te voir entre les murs de l'école.

Si vraiment les formateurs prenaient en grippe les élèves qui ne bossent pas, alors une très grande partie de ma promo serait dans le collimateur...
Curieuse et insatiable.
Wanille
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 206
Enregistré le: 28 Juil 2015 23:58

Messagepar Lenalan » 28 Jan 2017 12:04

A 108 ECTS tu passes, ce n'est qu'en dessous que tu passes en conseil pédagogique et qu'il est discuté d'un redoublement, ils ne font pas ce qu'ils veulent. Pour te "bloquer" ils n'ont que les conseils (pédagogique ou de discipline), ta référente ne peu rien décider seule comme ça, même en ayant la directrice dans sa poche.

Je suis d'accord pour dire que quand on ne peut pas supporter quelqu'un soit elle juge que tu es inapte à devenir infirmier et elle fait en sorte de te faire sauter (assez facile), soit elle te juge apte en toute objectivité (ou ne trouve rien à pouvoir te reprocher) et fait en sorte que tu passes vite en 3ème année pour ne plus voir ta tête d'ici 1 an. Mais vouloir prolonger le supplice de supporter un an de plus quelqu'un qu'on ne supporte pas, c'est pas super crédible.....
Infirmière DE 2016 en EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 11968
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Red85 » 15 Fév 2017 21:36

Bonsoir;
Tout d'abord merci pour vos réponses et vos conseils ! En effet, il semble normal qu'avec les points suffisants mon cas ne soit pas rediscuté.
J'ai eu un entretien dernièrement et la réponse est tombée, je suis très content de vous annoncer que je passe en troisième année ! En plus, je n'ai plus la même référente. J'ai démarré mon premier stage de troisième année et tout se passe bien.
Je continue sur cette voie en vue de l'obtention de mon diplôme.

Merci encore,
Bonne soirée !
Red85
 
Messages: 3
Enregistré le: 27 Jan 2017 18:22


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité