Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 29 Juil 2014 13:45

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar doudousan » 19 Déc 2012 21:08

Dans trois mois, je change de structure (je passe d'un EHPAD à une clinique) et j'ai obtenu un poste de nuit en oncologie (ce que je souhaitais).
Selon votre expérience ou les dires de vos collègues, qu'est-ce qui serait pour vous les avantages et les inconvénients d'un poste de nuit ?
DEAS obtenu en juin 2012 au CHU Purpan après une reconversion pro.
Pôle de Santé d'Arcachon en Médecine Oncologique de nuit.
doudousan
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 444
Inscription: 10 Nov 2012 09:43

Messagepar dody-38 » 20 Déc 2012 06:09

Avantages:
- plus de temps pour soi
- pas de hiérarchie donc équipe plus soudée car en cas de problème on gère ensemble
- plus de relationnel avec les patients car les angoisses ressortent dans le calme de la nuit
- salaire plus élevé
- le bonheur d'aller se coucher quand tout le monde part au travail
- pouvoir prendre ses rdv perso plus facilement
Inconvénients
- si tu as des enfants, ils doivent être calmes les week end où tu bosses quand tu dois dormir le matin
- rythme décalé et pas forcément bon pour la santé
- manque de sommeil
- partir le soir alors que les amis prévoient une soirée

Cela fait 6 ans que je suis de nuit, j'ai adoré mais mon corps commence à me dire stop
DEAS réussi en 2004
DEAP réussi en 2013
Après quelques années en tant qu'ASD de nuit me voilà AP de nuit
dody-38
Adepte
Adepte
 
Messages: 108
Inscription: 19 Nov 2006 14:37
Localisation: Villefontaine

Messagepar doudousan » 20 Déc 2012 06:34

Merci pour ta réponse dody.
Quels sont les signes les plus manifestes sur la santé qu'on peut rencontrer ?
DEAS obtenu en juin 2012 au CHU Purpan après une reconversion pro.
Pôle de Santé d'Arcachon en Médecine Oncologique de nuit.
doudousan
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 444
Inscription: 10 Nov 2012 09:43

Messagepar ameliboubou » 21 Déc 2012 16:44

manque de sommeil pour ma part je dors très peu et le sommeil n'est pas aussi récupérateur que celui de la nuit. et au niveau de l'alimentation moi c'est devenu n'importe quoi j'ai complètement perdu l'appétit j'ai perdu 12 kgs en 1 an (mais ça c'est pas un pb pour moi) alors que d'autres grossissent+++. Ta vie sociale en prend un coup donc le moral aussi...

mais j'adore bosser de nuit et pour l'instant rien ne me ferait revenir de jour
IDE
Avatar de l’utilisateur
ameliboubou
Accro
Accro
 
Messages: 1156
Inscription: 11 Juin 2006 21:50
Localisation: au dessus des nuages...

Messagepar uthas2 » 21 Déc 2012 19:45

20 ans que je travaille de nuit . Tout ce qui est dit precedemment est vrai. Je rajouterais qu'une chose est prmordiale pour tenir la nuit, c'est de s'imposer une hygiene de vie à laquelle on se tient. En effet, autour de toi, ta famille, tes amis vont avoir l'impression que tu ne travailles pas et n'hesiteront pas à te déranger alors que tu dois dormir. Il est important d'imposer à son entourage son rythme de sommeil. Moi par exemple je me couche à midi et sauf urgence tout le monde sait que l'on ne me telephone pas, ou que l'on ne vient pas sonner à ma porte pour rien. Ce n'est pas facile à faire comprendre à son entourage, mais je trouve que cela est vital. Tu dois trouver ton rythme de sommeil et t'y tenir. Pour l'equilibre alimentaire certaines personnes grossissent, d'autres maigrissent !!!! difficile d'evaluer, à part te dire de na pas grignoter la nuit, car ssouvent le coup de pompe de 3h du matin est compenser par l'alimentation. voilà, si non la nuit les equipes sont soudées, s'aident énormément car souvent il y a moins de personnel et ça c'est un côté très sympa.
uthas2
 
Messages: 5
Inscription: 15 Juil 2011 23:23

Messagepar nana38 » 22 Déc 2012 17:39

je conseille de consulter le dossier de "officiel prevention" dans le site http://www.officiel-prevention.com , sur le travail posté en équipes et de nuit qui aborde ce sujet de façon complète et donne des détails utiles sur les mesures de prévention des risques. Lien : http://www.officiel-prevention.com/sant ... dossid=271
nana38
 
Messages: 28
Inscription: 20 Oct 2011 11:58

Messagepar doudousan » 23 Déc 2012 22:12

uthas2 a écrit:20 ans que je travaille de nuit . Tout ce qui est dit precedemment est vrai. Je rajouterais qu'une chose est prmordiale pour tenir la nuit, c'est de s'imposer une hygiene de vie à laquelle on se tient. En effet, autour de toi, ta famille, tes amis vont avoir l'impression que tu ne travailles pas et n'hesiteront pas à te déranger alors que tu dois dormir. Il est important d'imposer à son entourage son rythme de sommeil. Moi par exemple je me couche à midi et sauf urgence tout le monde sait que l'on ne me telephone pas, ou que l'on ne vient pas sonner à ma porte pour rien. Ce n'est pas facile à faire comprendre à son entourage, mais je trouve que cela est vital. Tu dois trouver ton rythme de sommeil et t'y tenir. Pour l'equilibre alimentaire certaines personnes grossissent, d'autres maigrissent !!!! difficile d'evaluer, à part te dire de na pas grignoter la nuit, car ssouvent le coup de pompe de 3h du matin est compenser par l'alimentation. voilà, si non la nuit les equipes sont soudées, s'aident énormément car souvent il y a moins de personnel et ça c'est un côté très sympa.

Merci pour ces précieux conseils, je pense qu'il faut "essayer" différents rythmes pour trouver le sien. Moi je pensais dormir en rentrant jusque midi puis refaire une petite sieste l'apm. J'ai la chance d'avoir un fils qui est très calme et qui respecte mon sommeil.
Je verrai bien si ca va comme ca, sinon j'essaierai autrement.
DEAS obtenu en juin 2012 au CHU Purpan après une reconversion pro.
Pôle de Santé d'Arcachon en Médecine Oncologique de nuit.
doudousan
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 444
Inscription: 10 Nov 2012 09:43

Messagepar doudousan » 23 Déc 2012 22:14

nana38 a écrit:je conseille de consulter le dossier de "officiel prevention" dans le site http://www.officiel-prevention.com , sur le travail posté en équipes et de nuit qui aborde ce sujet de façon complète et donne des détails utiles sur les mesures de prévention des risques. Lien : http://www.officiel-prevention.com/sant ... dossid=271

Merci pour ce lien.
DEAS obtenu en juin 2012 au CHU Purpan après une reconversion pro.
Pôle de Santé d'Arcachon en Médecine Oncologique de nuit.
doudousan
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 444
Inscription: 10 Nov 2012 09:43

Messagepar Pruune » 26 Déc 2012 06:10

Le travail de nuit est d'ailleurs classé comme cancérogène probable (catégorie 2A) par le CIRC

--> http://www.inrs.fr/accueil/situations-t ... cales.html
Ap de nuit en maternité
Pruune
 
Messages: 20
Inscription: 21 Nov 2012 04:57

Messagepar nana38 » 22 Déc 2013 16:21

je ne vois pas bien la relation de cause à effet entre cancer et travail de nuit
nana38
 
Messages: 28
Inscription: 20 Oct 2011 11:58

Messagepar myloma » 22 Déc 2013 17:14

bonjour

à priori les horaires décalés provoquent des bouleversements hormonaux
à l heure où normalement le corps (et l esprit) doit se reposer, l'organisme doit se réguler pour rester éveillé
la mélatonine, hormone du sommeil se met en pause pour qu'on puisse bosser
c'est sûr, la collation de milieu de nuit est quasi obligatoire, on a faim, on brûle des calories pour tenir éveillée
qq kilos mais pas trop, 3 à 4 sur 20 ans, par contre niveau équilibre alimentaire c'est café sans sucre+ du pain matin et midi et un vrai repas le soir, pas terrible je le sais, je ne prends des vrais repas de midi que quand mon conjoint est là
c'est pô bien
c'est bon, je ne fume pas (un truc à cancer en moins :clin:

pour ma part j ai pu concilier vie familiale et pro
mi-temps durant environ 12 ans, j'ai vu grandir mes enfants et gérer leur quotidien tout en travaillant, préservant un certain équilibre
mon conjoint s'occupait des enfants le matin et je les récupérais à la sortie de l'école
mes filles (bien que très jeunes et ayant du punch) - ont percuté le fait que maman dort, il ne faut pas la déranger sauf si urgence (2 fois en tout et pour tout)
pour que ça marche il faut que tout le monde joue le jeu, le conjoint gère les petits le matin et la nuit, les "fanfans" apprennent à vivre en respectant le sommeil de l'autre
bien sûr, le bémol c'est les amis qui vous invitent ce soir pour une soirée, mais on va bosser, les fêtes que l'on rate :pleure:
ma famille , les amis-quand cela est possible- me prévient suffisamment lgt à l avance pour que je puisse m' organiser

pour ne pas être dérangée par les "marchands de sucettes" qui vous appellent en numéro caché, je débranche la prise de mon téléphone fixe (ça sonne normalement et le répondeur fonctionne)
j ai fait mettre un interrupteur sur ma sonnerie d'entrée, ce qui fait que je ne pas trop dérangée
les voisins, le facteur savent que lorsque les volets sont fermés, je fais dodo
tout cela marche plutôt bien :)

comme plusieurs forumeuses, j apprécie l'autonomie, ne pas être enquiquinée par le téléphone (j'aime pas), les familles , le toubib, le cadre :roll:
j'ai la chance de bosser dans une structure où on s'entraide si soucis dans un service, car évidemment, on est un binôme AS/IDE, donc si pépin on donne un coup de pouce :)
il faut bien sûr s'entendre avec son binôme sinon, c'est mission impossible.
s'il faut rester plus de temps avec un patient, on peut le faire plus facilement car moins de "cadre" carcan horaire entre le patient et nous
du moment que les patients soient pris en charge, c'est le principal

voili voilou :)
modérateur concours IFSI et ESI

"ce qui ne tue pas rend plus fort"
Nietzsche
Avatar de l’utilisateur
myloma
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 814
Inscription: 03 Sep 2013 13:59

Messagepar doudousan » 26 Déc 2013 06:17

9 mois maintenant que je bosse de nuit et il y a des hauts et des bas !!
Il y a eu une longue période d'adaptation, suivie d'une période durant laquelle je tenais bien la nuit et où je me recalais bien sur mes jours de repos.
Maintenant c'est du grand n'importe quoi, quand je suis de repos je m'endors vers 4/5h du matin après m'être écroulé sur le canapé entre 21h et 23h, j'ai de gros coups de barre dans l'après-midi, je fais un repas par jour .......
Enfin bref, ca devient vraiment compliqué. Je laisse passer les fêtes et je m'attache à retrouver un rythme plus régulier aussi bien niveau repas que sommeil car en plus bonjour la prise de poids !!!
DEAS obtenu en juin 2012 au CHU Purpan après une reconversion pro.
Pôle de Santé d'Arcachon en Médecine Oncologique de nuit.
doudousan
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 444
Inscription: 10 Nov 2012 09:43

Messagepar SandyPrune » 31 Déc 2013 04:45

Tu as quels horaires la nuit?
~~ AP de nuit en maternité ~~
~~ Concours IDE le 30 avril 2014 :D ~~
SandyPrune
 
Messages: 15
Inscription: 16 Nov 2012 05:35

Messagepar doudousan » 31 Déc 2013 05:29

SandyPrune a écrit:Tu as quels horaires la nuit?

Je fais 19h50/7h30 et je travaille une semaine de deux nuits le mercredi et jeudi et la semaine suivante, quatre nuits, le lundi ou mardi et ensuite j’enchaîne vendredi, samedi et dimanche
DEAS obtenu en juin 2012 au CHU Purpan après une reconversion pro.
Pôle de Santé d'Arcachon en Médecine Oncologique de nuit.
doudousan
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 444
Inscription: 10 Nov 2012 09:43

Messagepar SandyPrune » 31 Déc 2013 05:38

Je faisais ces horaires là aussi avant, et j'ai aussi connu les problèmes dont tu parles... J'y suis moins confrontée maintenant qu'on travaille en 12h.
Dans mon cas, c'était souvent par périodes: je pouvais très bien dormir et avoir un rythme correct pendant 15 jours puis avoir des périodes d'insomnies avec endormissement à 5/6h du mat, réveil à 13h, mal de crâne, larve, etc
Lorsque ça devenait trop pénible, je prenais quelque chose pour m'aider à dormir ou du moins, à m'endormir, souvent 1/2 Stil..x
Et il n'y avait que ça pour m'aider à me "recadrer"

Par contre, la petite sieste de l'après midi, impossible de m'en passer :oops:
~~ AP de nuit en maternité ~~
~~ Concours IDE le 30 avril 2014 :D ~~
SandyPrune
 
Messages: 15
Inscription: 16 Nov 2012 05:35

Suivante

Retourner vers Aides soignants (AS)