Forum : Concours infirmiers

Nous sommes le 20 Déc 2014 16:53

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar lanny » 09 Fév 2012 18:40

Bonjour tout le monde!

J'ai une question à poser, qui m'a en fait été posée l'année dernière à l'oral du concours d'entrée en IFSI, et ou j'ai été incapable de répondre:
Une infirmière peut elle donner des médicaments de son propre chef?

Il me semble qu'une infirmière scolaire peut donner du paracétamol, du spafon... mais aucune idée à l'hopital par exemple.

Comme je repasse le concours cette année, je préfère me préparer à cette question au cas ou!!!

Merci pour vos réponses!!
lanny
 
Messages: 9
Inscription: 30 Mai 2011 12:57

Messagepar Lily1308 » 09 Fév 2012 18:50

Hey! :)

Outre la connaissance des médicaments à administrer, notamment la classe, les effets attendus, le pic d'action, les effets secondaires à surveiller et la gestion des risques, l'administration adéquate des médicaments ou d'autres substances requiert nécessairement une compétence infirmière qui va bien au-delà du geste technique de donner un comprimé ou une injection. Administrer un médicament ou une autre substance signifie que l'infirmière :
évalue l'état de santé du client;
prend la décision clinique de lui administrer le médicament;
complète la préparation du médicament, si nécessaire, et vérifie les interactions médicamenteuses avant de l'administrer;
administre le médicament;
consigne adéquatement au dossier l'information sur le médicament administré;
exerce une surveillance clinique du client pendant et après l'administration du médicament;
anticipe, prévient, décèle et documente les effets secondaires et les effets indésirables des médicaments, en vue de prendre sans délai les moyens nécessaires pour corriger la situation ou en atténuer les conséquences;
évalue les effets du médicament administré et les consigne au dossier;
fait le suivi auprès du prescripteur (médecin traitant, IPS);
indique dans le plan thérapeutique infirmier, le cas échéant, toute particularité relative au médicament ou à une autre substance, afin de maximiser les effets thérapeutiques.

Cette réserve d'activité signifie que l'infirmière peut administrer, quel que soit le milieu des soins, tout médicament ou toute autre substance, y compris la chimiothérapie, les substances anesthésiques, les substances iodées ou de contraste, les produits sanguins et les médicaments expérimentaux. Elle peut aussi accepter les prescriptions de médicaments faites par tous les professionnels de la santé habilités à prescrire. Outre les voies d'administration usuelles, l'infirmière peut administrer un médicament ou une autre substance par les voies entérale et parentérale, par les accès vasculaires sous-cutanés, périphériques et centraux, de même que par les voies intrathécale et épidurale lorsqu'un cathéter est déjà installé, et par la voie artérielle à l'aide d'une canule.
En L1 de biologie, j'arrête la FAC pour tenter le concours d'entrée en IFSI
ADMISE AUX DIACONESSES (Paris)!!
Avatar de l’utilisateur
Lily1308
Habitué
Habitué
 
Messages: 78
Inscription: 02 Fév 2012 16:45

Messagepar lanny » 09 Fév 2012 18:56

Merci beaucoup, c'est super complet, mais j'ai vraiment l'impression d'être une idiote... Est ce qu'une infirmière peut donner un médicament à un patient sans l'autorisation du médecin et sans que cette autorisation ne soit écrite sur son dossier?
lanny
 
Messages: 9
Inscription: 30 Mai 2011 12:57

Messagepar Kiwi44 » 09 Fév 2012 18:58

Un ide ne peut pas administrer quoi que ce soit sans une ordonnance, une prescription, cela relève de son rôle prescrit et non propre.Après tout ce qui s'en suit : vérifier ordonnance, produit, surveiller effets indésirables ... ça relève de son rôle propre.
Y a peut être exception comme par exemple pour une infirmière scolaire (paracetamol) en veillant à ce qu'il n'y est pas d'allergies.
Kiwi44
Habitué
Habitué
 
Messages: 87
Inscription: 06 Mai 2010 14:28

Messagepar lionel81 » 09 Fév 2012 19:09

Une Ide ne doit pas donner un médicament sans ordonnace ECRITE, sauf en cas d'urgence vitale où elle peut se contenter d'une ordonnace orale, dans l'attente d'une prescription écrite ultérieure, dans les plus brefs délais. Il s'agit d'un problème de compétence et de responsabilité.
AS depuis 1997
Avatar de l’utilisateur
lionel81
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 173
Inscription: 13 Aoû 2010 15:12

Messagepar lanny » 09 Fév 2012 19:14

Merci énormément pour toutes vos réponses!!!
lanny
 
Messages: 9
Inscription: 30 Mai 2011 12:57


Retourner vers Concours infirmiers